Courrier des lecteurs

Notre Père : Une traduction calamiteuse!

Vendredi 1 Décembre 2017 - 10:12

Personne ne sait ce qu’a dit Jésus en araméen. Sa prière du Notre Père a été ensuite rapportée en grec. Du grec nous avons eu la traduction latine de la messe, laquelle a été traduite en français par la très bonne demande : « Ne nous laisse pas succomber à la tentation ». Traduction meilleure que la phrase latine « Et ne nos inducas in tentationem ». Puis vint le Concile Vatican II et là, la traduction française prit un coup dans l’aile en devenant « Ne nous soumets pas à la tentation », une ânerie monumentale que nos évêques, extrêmement réactifs, ont mis 50 ans à vouloir corriger.
 
Des années ont été nécessaires pour produire une nouvelle ânerie !
 
Comment des évêques, hauts théologiens, ont-ils pu demander et faire demander aux chrétiens qu’ils soient exonérés de la tentation alors que Jésus Lui-même y est entré ???
 
Mystère et boule de gomme !
 
Deux autres traductions auraient été parfaites :
 
- Fais-nous sortir de la tentation la tête haute.
- Rends-nous victorieux de la tentation.
 
Mais la tentation de la médiocrité était trop forte et nos évêques y ont succombé !!!
Armand Gunet
Lu 1744 fois



1.Posté par Hugues Neau le 01/12/2017 10:30

Mr GUNET...le pire n'est jamais décevant...

J'attends, sans impatience, une traduction en ...kréol!!!

2.Posté par A Hugues Neau le 01/12/2017 11:25

Et voilà ! Elle existe :

Bondië nout Papa ou lé dann sièl

Quë out Nom lé Sanctifié

Amont vréman kisa ou lé,

Fé klèr bardzour out Roiyom,

Partou toultan parèy dann sièl

Papa fé viv out volonté.

Donn anou zordi zour pou zour

Nout manzé pou la vi.

Pardonn anou lë tor nou la fé

Konm nou osi nü pardonn lézot.

Lès pa nou tomb dann tantasyon

Ek not tout, tir rasine le mal.

AMEN . . .

3.Posté par Cimendef le 01/12/2017 13:06 (depuis mobile)

Je vous l''accorde Monsieur Gunet la version actuelle est déplorable. "Ne nous laisse pas succomber à la tentation" mettait en avant la responsabilité de l''homme et le secours de Dieu.

4.Posté par Hugues Neau le 01/12/2017 13:49

"zordi zour pou zour"...

Pauvre Réunion...


5.Posté par klod le 01/12/2017 17:06

nous avons aussi les "versions" anglo saxonnes style "king james version" .ha le bon vieux roi james ........

entre les versions" Gédéon" et la Sainte Bible de Jérusalem ........................ et les "king james" ...................

ho , la sémantique catholique .......................... pov Christ Roi .

6.Posté par A mon avis le 01/12/2017 17:16

Monsieur Gunet, vous démontrez vous même l'imposture de vouloir IMPOSER aux fidèles une traduction de prière d'ORIGINE HYPOTHETIQUE !

(alors qu'on n'est même pas sûr que Jésus Christ ait existé!)

La prière est une démarche individuelle. Et vouloir imposer une soi-disant traduction, et faire varier le texte au gré des circonstances ou de la mode du moment relève de l'escroquerie et de l'imposture !

7.Posté par Lesseps le 01/12/2017 18:04

C’est bien qu’un catho dénonce les siens ... commenceraient ils à ouvrir leurs yeux sur leurs commerciaux cléricaux ?

8.Posté par Zarin le 01/12/2017 18:20

La prière du Notre-Père et l'ouverture des Chakras...

9.Posté par Kayam le 01/12/2017 21:59

Après allez dire aux jeunes d'aller à la messe ! C'est trop de tourné-boulé cette histoire de prière. On leur apprend comme on a appris et du jour au lendemain, on se met à chambouler. L'explication de paroles saintes tangue de + en + et on croit de moins en moins.

Mon opinion est que quand un livre est écrit, pour garder son authenticité, en aucun cas ça doit être changé. Si les-je-sais-pas-qui décident de modifier le Notre Père, les gens doivent réapprendre cette prière. C'est du fait-Dieu du 21è siècle en tout cas !! Du grand n'importe quoi !

Et les personnes habituées à la version d'avant seront moins pardonnées que celles qui vont apprendre la nouvelle version ?

Il y a aussi dans Je vous salue Marie : Sainte Marie, Mère de Dieu :
Est-ce que c'est Jésus qui est considéré comme Dieu ?... mais dans ce cas, qui est Dieu ? Le fils de Marie ? Quand on demande de prier le Seigneur : on doit prier qui ?

A la messe, à force de toujours répéter les mêmes choses on ne comprend plus la signification. Les paroles ont été sûrement effacées de leur originalité première. Il y a trop de bizarreries.

Tout part à la dérive dans l'église catholique dirigé pas certains hommes pour qui l'habit ne fait pas le moine. Ce sont eux qui blasphèment le plus car ils sont entrain de tout détourner.

Il vaut mieux faire des prières personnelles, dire de simples mots qui viennent du cœur avec des vrais sentiments.

Il y a aussi le cas des statues : qui normalement ne doivent pas être adorées... le cas où on doit payer pour une messe... complètement scandaleux !! Aujourd'hui c'est biznèss-monnaie.
Depuis quand c'est écrit que Jésus-Dieu demande de l'argent ?? Qu'un chrétien catholique apporte une réponse.

Le nouveau Notre Père, c'est pour cela qu'ils ont décidé de changé les paroles...au gré de leurs envies... et à leur guise ; comme dans le meilleur pâtissier : une recette revisitée ??

10.Posté par Nivet Alain le 02/12/2017 00:00

L'Eglise éprouve et a besoin.de se rénover, voire de se réinventer. Elle a besoin de séduire aussi. Elle est suffisamment critiquée pour son archaïsme. La modification de la prière de"notre Père" est plus ou moins heureuse, mais le sens reste le même. Alors, en faire un fromage ......
Par contre,nos zeureux détracteurs ne se sont pas prononcés au sujet de l'écriture inclusive, beaucoup plus dévastatrice.......Mais peut-être n'y ont-ils rien compris !

A.N.

11.Posté par Gérard Jeanneau le 02/12/2017 03:05

L'Araméen, bilingue, a bien écrit en grec le Notre Père, que Jésus a prononcé en araméen. On ne met pas facilement entre parenthèses sa langue maternelle. Et l'araméen donne à "conduire dans" deux autres nuances : "faire conduire dans" et "laisser conduire dans" et donc "laisser entrer dans." Autrement dit, on peut ajouter une valeur factitive ou une valeur permissive.

Ainsi en français, on dit : "Vergès a construit la route des Tamarins" ou moins souvent : "il a fait construire". Pour le berger, on dit : il paît ses brebis ou il fait paître ses brebis ou encore il laisse paître ses brebis. A ce propos, André Gide a bien noté dans son Journal : Un troupeau de chèvres que paissait sans doute un berger (Gide, Journal, 1914, p.403).

La traduction proposée du Pater noster va tout à fait de soi. J'y souscris pleinement. Il n'y a pas la moindre erreur.

12.Posté par Zarin le 02/12/2017 06:08

Le son qui éveille
Xavier Séguin 10 janvier 2014

Ainsi débute l’évangile de Jean : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu ». A l’origine de toutes choses se trouve le son – le son intelligent, signifiant, c’est à dire la parole, le verbe.

La parole est au son ce que le rayon laser est à la lumière. Dans les deux cas, la vibration est organisée, canalisée, rendue signifiante, active et porteuse d’effet.

La physique moderne nous enseigne cette évidence : toute transmission d’énergie est aussi une transmission d’information. Ceci est valable dans le domaine de l’énergie sonore comme dans tous les autres. Quand on croque une pomme, l’énergie de la pomme nourrit notre corps grossier, tandis que la forme de la pomme nourrit notre corps subtil. Si le fond de l’échange est bel et bien l’énergie, notre corps subtil se nourrit aussi de la forme, de la couleur, de la texture, du goût, du parfum et de mille autres composantes. Plus la nourriture est vivante, plus l’information est riche et précieuse.

Transformée par les procédés industriels, elle perd toute qualité naturelle, et travaille contre l’harmonie du corps subtil. Dans un monde où domine le profit matériel, ni le profit du corps subtil ni l’éveil de l’esprit n’intéressent l’industrie du nombre.

http://eden-saga.com/sonologie-protohistoire-grottes-auditorium-effets-sonores.html

13.Posté par JANUS le 02/12/2017 13:50

Sincèrement, qu'est-ce que nous en avons à foutre ???

14.Posté par A Gérard Jeanneau le 02/12/2017 20:16

Tu proposes une traduction littérale.
Cette traduction est négative.
Les deux traductions que je propose sont positives et donc bien meilleures.
Comment traduis-tu "I need a French rubber" ?
"J'ai besoin d'un caoutchouc français" ?
0 / 20 !!!
La bonne traduction est : "J'ai besoin d'une capote anglaise".
Armad Gunet

15.Posté par y.féry le 02/12/2017 21:47

Je ne sais pas si la traduction est plus ou moins heureuse, je n'ai pas les compétences requises, mais la démonstration de Gérard Jeanneau me convient très bien (boug-là y connaît son affaire comme disait la pub).

Mais je suis aussi d'accord avec le post 13 Janus mais en nuançant quelque peu: est-ce vraiment le lieu pour parler d'une affaire qui ne concerne que les catholiques.(Linge sale y lave en famille)
"Regardez comme ils s'aiment...." au fait , c'est tiré d'où?

16.Posté par Satanas et diabolo le 02/12/2017 22:37

débat inintéressant. l'essentiel est de comprendre le message et non de se soumettre à un Dieu bien inexistant.

mais les grenouilles de bénitier aiment et c'est bien normal, les dyptères..

17.Posté par Armand GUNET le 03/12/2017 01:51

La question qui me hante est : qui a bien pu créer l'ânerie "Ne nous soumets pas à la tentation" qui a perduré du Concile jusqu'à ce 2 décembre 2017 et pourquoi la nouvelle traduction "Ne nous laisse pas entrer" bien moins bonne que l'ancienne formule "Ne nous laisse pas succomber" ?

18.Posté par ! le 03/12/2017 10:11

POST 12 par Zarin:
Merci pour ce lien!
C'est super intéressant! :)

19.Posté par Mojito le 03/12/2017 10:24

@13 Janus: grave d'accord!
@5 Klod: ah oui, la bible des Gédéons...je l'avais oublié celle là...idéale à Mada quand tu n'as plus de papier à rouler, il y a une bible avec les feuilles adéquats dans chaque table de nuit....!
Merci les Gédéons! (accessoirement c'est aussi plein d'histoires à dormir debout pour les insomniaques)

20.Posté par Boa Bill le 03/12/2017 11:11

14.Posté par A Gérard Jeanneau le 02/12/2017 20:16
Tu proposes une traduction littérale. Cette traduction est négative.
Les deux traductions que je propose sont positives et donc bien meilleures.
Comment traduis-tu "I need a French rubber" ? "J'ai besoin d'un caoutchouc français" ?
0 / 20 !!! La bonne traduction est : "J'ai besoin d'une capote anglaise". Armad Gunet


LOLLLLLLLL

21.Posté par La vérité si je mens ! le 03/12/2017 12:09

A chacun son grain de sel
Amen !

22.Posté par Choupette le 03/12/2017 12:57

Je découvre votre mail après avoir répondu à l'article.

Entre "ne nous laisse pas entrer" et "ne nous laisse pas conduire", il y a tout un monde ... de ténèbres.

Conduire implique le fait que l'Ennemi nous mène dans le chemin de la perdition.
"Entrer" n'a aucune consistance ... .

23.Posté par BEBERT le 03/12/2017 13:19

A JANUS......Ne dites pas nous mais moi , Vous ne pouvez parler que pour vous!! Moi ça m interesse!!!!

24.Posté par BEBERT le 03/12/2017 13:19

A JANUS......Ne dites pas nous mais moi , Vous ne pouvez parler que pour vous!! Moi ça m interesse!!!!

25.Posté par klod le 03/12/2017 13:26

fectivement mojito, dans chaque religion , il y a une part de fumisterie .mais bon , les vrais croyants restent "bienveillants" n'est il pas ? et c'est bien là l'essentiel.

26.Posté par klod le 03/12/2017 16:42

pour continuer :
j e suis juif , ma progéniture sera juive( du pére ou de la mère , je ne sais plus ...)
je suis catho , ma progéniture sera catho
je suis muslim , ma progéniture le sera ,
je suis hindouiste , mes enfants le seront
je suis boudhiste , mes enfants le seront

je suis athé , mes enfants le seront ;


et j'en oublie ,

la tour de babel religieuse ou non ad vitam eternam ;


imposons le respect de chacun à nos enfants et non ses croyances , ce sera déjà pas mal , en 256 895 de l'an de grasse .................. on y croit ! l atchoum et "à vos souhaits" .

27.Posté par A mon avis le 03/12/2017 17:50

@ 17 Armand GUNET
Votre prière vous intime l'ordre de dire "Ne nous laisse pas entrer en tentation" ! C'est pour cela que vous prêchez pour la capote anglaise ! 😊😄😂 (sage précaution avant de pénétrer dans la tentation)

Prière!.., Préservatif!... Même combat !...

28.Posté par A mon avis le 03/12/2017 17:55

@23 Choupette : quand vous dites : "Entrer" n'a aucune consistance ... .

C'est sans doute ce qu'a pensé Marie quand l'ange Gabriel est venu lui mettre la petite graine !
(au grand dam de ce pauvre Joseph !...)

29.Posté par Lesseps le 03/12/2017 18:12

Où comment se prendre la tête pour une ligne dans une prière et fermer les yeux sur les exactions sexuelles de leurs commerciaux ... vive la’ religion catholique

30.Posté par Réunionnaise le 03/12/2017 18:29 (depuis mobile)

https://youtu.be/mrwCVtUqD9Y

Le Christ et seulement lui qui est l''alpha et l''oméga,
le aleph et le tav.

31.Posté par Satanas et diabolo le 03/12/2017 21:17

17.
sans doute parce que les voies du seigneur étant impénétrables, le chrétien supplie son Dieu de ne pas lui faire connaître de destinée l'amenant à être soumis à la tentation.. Donc "ne nous soumet pas à la tentation" (parce que l'Homme est faible) est d'une compréhension tout à fait acceptable.

Jésus fut soumis à la tentation dans le désert....
et n'oublions pas qu' il existe des exégètes dont l'analyse des textes permettent d'énoncer que Jésus eut descendance...

32.Posté par Moi président le 04/12/2017 00:24

Entièrement d'accord dans la mesure où si personne n'est soumis à l'épreuve de la tentation, on voit mal sur quoi on pourrait être jugé.
Il faut bien subir des épreuves pour être jugé. Comme à l'école : s'il n'y avait jamais d'épreuves notées, on ne pourrait savoir si les élèves ont bien compris les leçons.

D'autre part, concernant les prières, il y a un point qui me trouble :
"Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, car ils aiment à prier en se tenant debout dans les synagogues et aux coins des rues, afin qu'ils soient vus des hommes. En vérité, je vous le dis, ils ont déjà leur récompense. Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre ; et ayant fermé ta porte, prie ton Père qui est là dans le secret ; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra. Or, quand vous priez, n'usez pas de vaines redites, comme les païens, car ils pensent qu'avec beaucoup de paroles, ils seront exaucés. Ne leur ressemblez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez"
(Evangile selon Mathieu, chap 6, vers 6 à 8)

Dans ce cas, comment se fait-il qu'on prie ensemble, à voix haute parfois, et surtout en répétant des paroles apprises par coeur ?
C'est exactement ce genre de choses qui m'ont éloigné de la religion. Sans pour autant devenir athée, puisque dans un cas comme dans l'autre on n'a aucune preuve.
Par contre je crois que Jésus a existé et qu'il a été crucifié (pratique courante chez les Romains d'alors, qui étaient un peu barbares quand-même : c'est une mort atroce).
Qu'il ait été ressuscité, là je suis beaucoup plus réservé.
De toute façon chacun a le droit de croire en ce qu'il veut, tant que ça ne fait pas de tort à autrui.

33.Posté par y.féry le 04/12/2017 11:52

Extrait de l'intervention sur Radio arc-en ciel de Jacques Fournier diacre permanent , bibliste et responsable de la formation au SEDIFOP pour le diocèse de la Réunion:

"Si nous choisissons donc « ne nous laisse pas entrer en tentation », une nuance en parfait accord avec le contexte général de la Révélation biblique, Dieu apparaît alors comme étant une fois de plus notre compagnon de route et de combat face à ce que nous appelons « le péché »."

pour ceux qui sont intéressés :www.sedifop.com/?p=6316

34.Posté par Choupette le 04/12/2017 14:56

28.Posté par A mon avis

Vous y étiez ?
Vous avez pris des photos au moins ?!

35.Posté par Choupette le 04/12/2017 15:50

32.Posté par Moi président

Ne soyez point troublé !

On prie ensemble dans une église lors de la célébration de la messe.

Mais quand on est seul, dans une église ou chez soi, on prie en silence ... .

36.Posté par A mon avis le 04/12/2017 17:25

@ 35 Choupette
Le drame, c'est bien qu'il n'y ait pas eu de témoins !

"dénonce ton porc" n'existait pas encore !

37.Posté par Moi président le 04/12/2017 21:29

@35 Choupette : OK, merci pour votre réponse

38.Posté par Dazibao le 04/12/2017 22:20

"Puis vint le Concile Vatican II et là, la traduction française prit un coup dans l’aile en devenant « Ne nous soumets pas à la tentation », une ânerie monumentale que nos évêques, extrêmement réactifs, ont mis 50 ans à vouloir corriger.

Des années ont été nécessaires pour produire une nouvelle ânerie ! "
...........................................


Je cède à la tentation de répliquer qu'il est à croire, suivant vos propos, que du côté de Rome, il y a un sacré élevage d'ânes.......qui ne font que poindre des "âneries" entre deux virées.

39.Posté par Armand GUNET le 05/12/2017 16:55

A Dazibao :
Ils ne font pas que ça, mais ils en font.
J'ai repéré deux autres traductions médiocres dans les Noces de Cana et dans le dialogue de Jésus avec Pierre après la résirrection.

40.Posté par Nivet Alain le 05/12/2017 19:22

A mon Avis, comme je vous plains . En post 27 et 28, vous blasphémez (vous comprenez ce mot ?) Vous placez votre intervention sous la ceinture ( capote, petite graine)...Ce qui laisse à penser que vous devez avoir un problème de ce côté là pour en être ainsi obsédé.. Vos posts sont une insulte à la religion catholique. Vous ne montrez aucun respect à ceux qui n'ont pas l'heur de penser comme vous, vous n'avez aucune tolérance, le vivre ensemble, vous ignorez. Même le concept de laïcité et la liberté d'exercer sa religion, vous ne connaissez pas ! Si vous ne croyez en rien, vous êtes à plaindre, mais n'allez pas salir ceux qui pratiquent leur religion ou quelque religion que ce soit d'ailleurs.

A.N.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 14:49 Plus grave que les émeutes