MENU ZINFOS
Culture

Notes de lecture de Jules Bénard: "Une histoire de France par les villes et les villages"


"Une histoire de France par les villes et les villages" de François Baroin chez Albin Michel.

Par - Publié le Samedi 4 Avril 2020 à 10:02 | Lu 3010 fois

Avant d’être avocat puis d’embrasser la carrière politique que l’on sait (député, sénateur, ministre, maire de Troyes, président de l’Association des maires de France), François Baroin a été journaliste. Ça se sent, ça se voit : il n’écrit pas pour faire des effets de manches mais pour être compris, accessoirement pour se faire plaisir mais, surtout, pour plaire à ses lecteurs.

Que voilà un livre extraordinaire ! Le Baroin, il te saisit au colbac dès la première ligne et puis, « j’te lâche plus ! » Son « Histoire de France » n’est vraiment pas un livre d’Histoire comme les autres.

Vous savez à qui il me fait penser ? À l’Histoire telle que nous la racontait Albert Lougnon (Zéphirin) : chaque grand événement s’enjolivait d’une historiette piquant notre curiosité, le petit détail qui fait la grande Histoire. Baroin, c’est exactement ça. Avec des chapitres très courts (jamais plus de 4 pages) aux titres accrocheurs, il raconte comment la France s’est construite et peinte, depuis le Haut Moyen-Âge, avec ses coutumes, ses différences, ses bizarreries souvent, mais qui, toutes, ont contribué à bâtir ce pays si particulier qui fait que, du Nord au Sud et dans tous les sens que vous voudrez, deux villages distants d’un kilomètre ne se ressembleront jamais. Pour mieux éclairer mon propos, je dirai comme « Mare-Chèsse" et Cilaos. Si proches mais si dissemblables.

On sent qu’il a dû y avoir une recherche féroce et tatillonne pour réunir ces mille anecdotes puis nous les offrir en un somptueux paquet cadeau bien ficelé. Quelques exemples…

« Le roi du papegai » ne parle nullement d’un pape homo (il se dit qu’il y en aurait eu ?) mais d’un jeu d’adresse né dans le Jura. Elle est pas belle, la vie ? « Papegai, je cite, est une francisation du mot allemand papagayo emprunté à l’espagnol pour désigner le perroquet » et je ne vous en dirai pas plus sur ce farouche compagnon de Haddock, vous laissant toute la suavité de la découverte. 

« Quand les évêques dirigeaient les villes » sous-entend que la séparation des églises et de l’État a quand même été une fort bonne chose… car « l’évêque de Toul a aussi fort à faire avec sa population car une bonne partie de ses ouailles le méprise… » etc. etc.

Ce livre, vieux d’à peine deux ans, je n’ai eu que très récemment l’occasion d’en prendre connaissance, grâce à un court commentaire de l’hebdo Marianne. Je suis allé vite fait le commander chez Autrement, pile poil avant le coro-machin ; où ils n’en avaient plus en stock mais ont accepté de me le commander, me promettant que je l’aurais dans 15 jours au plus. Quatre jours après, il était là.

Je suppose que vous êtes comme moi, persuadés qu’on ne prête pas un livre : on le donne ou on le garde car il ne revient jamais si vous le prêtez. Les CD et DVD aussi ! Tous mes Saint-Ex, mes Hemingway, mes Graham Greene ont ainsi fini je-ne-sais-où. Alors, mon « Baroin », vous pouvez vous brosser…

Ils sont rares, les hommes politiques qui savent vraiment écrire pour transmettre. Il y eut le grand Charles, cela va de soi. Il y eut l’Anthologie de la poésie française de Pompidou. Leurs successeurs, hélas, ont écrit aussi. Valéry ? Seules ses histoires de cul et ses désirs inassouvis le turlupinent. Sarko ? Hollande ? Non seulement ils écrivent comme des cochons mais leurs propos séniles feraient périr de consomption le tangue le plus gras de Bébour !

Baroin ? Son histoire de France prendra place dans ma bibliothèque à côté de Hugo, Lucky Luke et le « Madiba » de Jack Lang. Et pas touche sinon attention pangar !

Bref, vous m’avez compris comme disait l’autre, j’ai plus qu’aimé ce livre et je dis « merci, Baroin ! » Enfin un homme politique de premier plan qui sait écrire, qui a de la culture, qui le montre sans em…der son auditoire. Un présidentiable, lui ? Sans doute… pour renouer avec la bonne vieille tradition des dirigeants cultivés et sympa !

« Une histoire de France par les villes et les villages »

François Baroin, 22 euros en librairie (quand les librairies rouvriront)


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par République le 04/04/2020 15:13

Un homme posé, calé dans ses convictions, et qui ne gêne pas quels ce soient les positionnements de ceux qui sont en face. Et qui en quelque sorte rassurerait même si on ne vote pas pour lui. Ah s’il voulait jouer un peu des coudes dans son propre camp pour barrer la route à des imbéciles !

2.Posté par LéonardeVincui le 04/04/2020 18:47

Bof,faudra que je m'y met a écrire un bouquin pour mettre tous ce p'tit monde des parasites politiques en porte a faux.Bien sur,il me faut un titre accrocheur ( LE CORONAVIRUS AU SECOURS DE NOS RICHES ÉLITISMES) Pour une fois,les travailleurs pauvres ont été acclamées venant du secteur tertiaire technicienne de surface, caissière, agent de sécurité,Femme/homme de ménage, éboueur, paramédicale , hormis les cadres sup du secteur.Mon intérêt est basé plus sur les infirmières,aides soignantes, brancardier,ambulancier,ors ces professions étaient en grève il y a pas longtemps,entièrement dans le dénigrement de notre gouvernement.Et il fallait que ce satané COVID19 fait son apparition,pour que nos gouvernants made in France s'en rendent compte que ces travailleurs si mal payées sont indispensables pour la bonne marche de notre société. J’espère que je pourrais compter sur M.Jules Bénard pour assurer le service après vente de mon futur bouquin comme celui du M. le baboin le poulain de Chistian JACON des Larguées Roupettes .In Yab des Yvelines

3.Posté par kersauson de (p.) le 04/04/2020 18:55

dans le benard on trouve de tout !!

en plus il roule pour sarko! mdr

4.Posté par jean jouhis le 04/04/2020 19:06

post 1 republicain
oui ! un homme PROPRE sur lui .. un Jules, un vrai !
on lui donnerait le bondié sans confession..
en fait TOUT doit etre ds le benard !!

5.Posté par Bénard le 05/04/2020 07:08

à posté 3 kersauzon :

Je me demande si vous savez vraiment lire, cher monsieur. Car il me semble bien que tous mes écrits prouvent que je suis l'ennemi juré de ce crétin que vous appelez "Sarko" ! Décidément, vous êtes un sinistre individu... et lâche en plus car le vrai Kersauzon, lui, l'Amiral, ne se dissimule jamais sous des faux noms !

6.Posté par Grangaga le 05/04/2020 08:24 (depuis mobile)

Son fanm'' lé pa in gran zour''naliss'' ossi???
Kan mwin la panss'' a li, konm'' ranplassan o déparr'' de Fillon, y paré li té y gainll'' pa ténirr'' doboutt'' d''si in pié....
Baba Kalou !!!! Kissa l''otèrr'' lo livv'' ????
Swa l''omm'', swa lo fanm''...té an kurr''

7.Posté par PEC-PEC le 05/04/2020 10:35

Merci Jules pour ce commentaire à l'encontre du trublion du net qui pourrait avoir comme devise cette vielle définition du grand Pierre Dac "Pour ce qui est contre, contre ce qui est pour".
En effet l"énorme Olivier de Kersauson est lui délicieusement délectable dans ses œuvres, quelles soient marine ou littéraire, on ne peut être une pâle copie d'un grand homme, juste peut être son vassal encore faut il le prouver en ayant une certaine ouverture d'esprit !

8.Posté par Roberto le 05/04/2020 15:19

Baroin, l'homme qui nous disait que le chick n'est qu'une grosse grippe....encore un visionnaire....

9.Posté par Ti coq le 05/04/2020 16:29 (depuis mobile)

Ôté Jules ou la oublie à moin que ? Out l'ancien kamarade Michel gol les hauts à l'occasion passe voir à moin

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes