MENU ZINFOS
Culture

Notes de lecture de Jules Bénard : "Anatomie de l'horreur" (Stephen King)


Strictement réservé à ceux et celles qui aiment vraiment lire ; et, il faut le dire, à ceux et celles ne considérant pas la littérature et le film d'horreur comme des sous-genres.

Par - Publié le Vendredi 22 Janvier 2021 à 10:51 | Lu 1671 fois

Il s'agit d'une réédition d'un ouvrage de 1981, revu, corrigé et augmenté (sacrément augmenté : presque 900 pages, ouf !) Ce n'est pas un roman ; plutôt la dissection en règle d'un des genres les plus controversés de la littérature mondiale ; encore plus critiqué que le roman dit « à l'eau-de-rose » ou les mangas que les soi-disant « beaux esprits » évoquent avec mépris sinon dérision.

Stephen King entreprend de débiter en menues pièces tous les accessoires, les motivations, les philosophies, les mérites et défauts, comme les désirs avoués et inavoués de tous les auteurs (c'est quasi-exhaustif) sévissant dans un genre qui a toujours eu les faveurs d'un très large public de « lecteurs tous azimuts ». Un à un, King passe en revue les livres et leurs dérivés, BD, films de télé ou de grand écran, accordant à chacun ses bons ou mauvais points. De Bradbury et Lovecraft, de Bram Stocker (Dracula) et Mary Shelley (Frankenstein) à nos jours, la somme est totale et, dans ses critiques, Stephen King ne s'épargne pas. Il s'égratigne même férocement. 

Pour les amateurs du cinéma d'horreur, King évoque aussi les grands noms de l'écran, Boris Karloff, Bela Lugosi, Vincent Price, mon préféré avec Christopher Lee... ainsi que les grands réalisateurs de films d'épouvante, Cronenberg, Argento and so on...

Les notes de bas de pages, parfois surdéveloppées, les appendices, les digressions au besoin, sont là pour éclairer le propos. Cela dit, le propos de King est limpide et, ce qui est jouissif, l'auteur use souvent d'humour, de malice, de moucatage.

Les critiques professionnels, ces pseudo-intellectuels qui n'y connaissent rien et n'écrivent qu'à l'usage des salons dits littéraires de Greenwich Village ou Montparnasse, n'échappent jamais à sa vindicte. Il insiste, par des voies souvent détournées, sur le fait qu'il n'existe pas de petite ou de grande littérature ; comme il n'y a pas de petite ou de grande musique. Il y a des arts qui s'appellent littérature ou musique, au sein desquels il existe une foule de genres très différents. Wagner n'est pas plus « grand » que Chuck Berry.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un roman, ce malicieux bonhomme réussit quand même à nous flanquer souvent une sérieuse trouille, juste à coups de citation et sans déflorer les très nombreux chefs-d'oeuvre dont il est question ici.

J'avais déjà lu « Carrie » (son premier roman), « Cujo », « Shining », « Dead zone » (une merveille littéraire et cinématographique) et bien d'autres ; je dois avouer que cette étude au coeur de l'horreur m'a plus que séduit. Ça se lit d'ailleurs comme un roman... avec de la patience et du temps car, ainsi que le disait un critique plus avisé que les autres : « C'est délicieusement interminable comme un roman russe ». J.B.

Anatomie de l'horreur
De Stephen King
Livre de poche, en librairie.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Beast le 23/01/2021 18:15

Bonne idée cet article.
Merci ça donne envie de le lire

2.Posté par L'Ardéchoise le 23/01/2021 21:54

"Il n'existe pas de petite ou de grande littérature ; comme il n'y a pas de petite ou de grande musique"
Qu'est-ce que ça fait du bien de lire ces mots !!!
J'adhère !

3.Posté par SOMANKE le 24/01/2021 07:46

L’oeuvre Artistique est l’expression de l'âme
(du latin anima, « souffle, respiration ») qui est le principe vital et spirituel, qui animerait le corps d'un être vivant. C’est donc pourquoi la rencontre avec une œuvre d’art quelqu’elle soit nous ramène à notre propre « principe vital », et nous permet de reconnaître l’alter ego comme tel. Ce privilège ne peut qu’enrichir l’amateur d’oeuvre d’art doté (indiscutablement) d’une âme ouverte. Jules je te connaissais, et depuis que je te lis j’ai la prétention de te reconnaître

4.Posté par Bénard le 24/01/2021 09:02

à SOMANKE :
si tu veux reprendre contact, l'ami, tu sais comment me joindre, je ne suis pas contre.

5.Posté par Pierre Balcon le 24/01/2021 12:27

Si tout se vaut alors rien ne vaut !
Le relativisme est l'antichambre du nihilisme qui ouvre lui même sur le tunnel de l'anarchisme ,lequel débouche tout droit sur la révolution violente .

S King ( Pollock de son vrai nom ) est la figure paradigmatique du néant .

On n'arrive pas bien à cerner son œuvre mais on dénombre à peu près 90 romans , pseudos essais , journal bidonné , soit un livre de 1000 pages tous les six mois .

Impossible de tenir ce rythme , surtout si on n'a pas le physique qui suit et King avoue lui même qu'il n'a jamais été en très grande forme .
Faut bien en conclure qu'il a régulièrement fait appel à des auxiliaires stipendiés.
Une petite industrie de l'écriture en somme.

Le tout relayé par la "confrérie" Hollywood .

Ce qui me désole c'est qu'il compte parmi ses supporters beaucoup d'enseignants .
Nous en avons au moins deux sous la main .

Le dramatique échec scolaire ne s'explique pas autrement .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes