MENU ZINFOS
Société

[Notes de lecture de Jules Bénard] "À la table des tyrans" (Christian Roudaut) : Gueuleton historique, jubilatoire et féroce ; un régal


Ce livre est un pur régal ; épais d’un peu plus de 250 pages, il ne m’a demandé qu’une petite journée de lecture non-stop. Ça ne se lit pas, au demeurant ; ça se savoure, ça se déguste, ça s’avale avec un plaisir parsemé de beaucoup de gourmandise.

Par - Publié le Mardi 22 Juin 2021 à 12:30

Christian Roudaut a choisi de se faire plaisir et de nous convier au plus surprenant des festins, la table de quelques tyrans soigneusement triés sur le volet des monstres épouvantables.

Mao, Hitler, Bokassa, Staline, Ceausescu, Saddam Hussein sont au menu. Mais on ne fait pas que déguster des tas de choses succulentes avec ces monstres qui n’ont eu de cesse de déshonorer l’humanité. Avec une connaissance précise et fine de l’histoire mondiale contemporaine, l’auteur nous invite aussi à quelques tables renommées, comme l’Elysée, car les grands tyrans cités ici se sont laissés inviter dans diverses capitales afin de redorer des blasons écornés par leurs massacres.

On ne trouvera pas ici de Pol-Pot, de Haïlé Sélassié, de Kim il Jung, de Pinochet mais vu les menus étalés par ce malicieux Roudaut, on comprend que ces ignobles individus bâfrant à qui mieux mieux quand leurs peuples crevaient littéralement de faim ont fait école à travers la planète. Outre les sanguinaires faisant le sujet de ce succulent livre, on se glisse parfois subrepticement chez leurs confrères en monstruosité, Bokassa, Idi Amine Gros-Dada and so on…

Le talent, l’immense talent de cet auteur fin lettré et grand connaisseur de l’histoire, est de réussir à nous faire péter  de rire malgré la gravité des crimes de ses tristes héros.

Il n’est pas évident de plier son lectorat en quatre en parlant d’Hitler ou Staline (entre autres), auteurs des plus grands massacres et génocides. Roudaut y parvient à merveille car manipulant avec une dextérité de virtuose tous les codes de dérision de notre merveilleuse langue française.

Je ne peux qu’approuver, moi à qui l’on a si souvent reproché de jouer de l’humour ou du moucatage en évoquant les sordides affaires évoquées devant un tribunal correctionnel. Je l’ai pourtant dit, redit, répété, ici-même, "l’humour et la dérision sont ce qui nous sauve le mieux de la désespérance".

Pour vous donner juste une idée, voici quelques lignes concernant Hitler, le monstre des monstres (rappelons l’aphorisme célèbre de Desproges, "on peut rire de tout…") :

"Tandis que les Berlinois meurent de faim sous un déluge de feu, les panses des derniers fidèles du Führer restent convenablement remplies… le dictateur a donné pour instruction de faire disparaître sa dépouille dans les flammes. En pleine pénurie, dénicher deux cents litres de carburant n’est pas le plus mince des défis… Les réserves d’alcools forts du bunker feraient l’affaire… Flamber la sépulture du Führer au schnaps ou au cognac, tel un bon gros gigot, manquerait de dignité… La vie digestive du Führer ressemblait plus à un torrent déchaîné qu’à un long fleuve tranquille… Sous Hitler, la cuisine allemande reste aussi légère et subtile qu’une division de Panzers…"

Tout le reste à l’avenant et saluons la performance consistant à faire rire avec de tels monstres. Et nous administrer aussi, au passage, quelques savoureuses leçons sur diverses coutumes culinaires de la Terre. Je gage que Périco Légasse (hebdomadaire « Marianne ») doit déjà s’en pourlécher les babines).

Roudaut ne triche jamais avec la vérité historique et rétablit quelques légendes couramment répandues.  Il fait ainsi table rase des histoires de cannibalisme concernant l’empereur-maréchal auto-proclamé Jean-Bedel Bokassa. Rigoler oui ; mentir jamais. On aime cette honnêteté autant qu’une avalanche de phrases que n’aurait pas reniées un Raymond Devos ou un Pierre-Jean Vaillard. 
Apprêtez-vous à avoir mal aux zygomatiques ; ça vaut mieux que d’avoir mal au cul !
J.B.
"À la table des tyrans"
par Christian Roudaut, éditions Flammarion
Commander en librairie
… et ne surtout pas rater ça !


Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par DLT le 22/06/2021 14:04

... "l’humour et la dérision sont ce qui nous sauve le mieux de la désespérance".

Et si on a de l’humour et de la dérision sans être désespéré(e) peut-on quand même lire ce livre? 👻

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes