MENU ZINFOS
Culture

Notes de lecture - "La peste sur vos deux familles" de Robert Littell: Roméo et Juliette en pleine mafia russe


J’ai toujours approuvé ceux qui disent que connaître son histoire est le meilleur moyen de prévoir son avenir. Ce roman en est une preuve flagrante : on comprend parfaitement comment l’ère post-soviétique pourrie de Boris Eltsine a préparé le monstre poutinien d’aujourd’hui.

Par - Publié le Samedi 18 Juin 2022 à 07:00

Notes de lecture - "La peste sur vos deux familles" de Robert Littell: Roméo et Juliette en pleine mafia russe
Si Michaël Gorbatchev a précipité la chute prévisible de l’ex-URSS, il ne pouvait rester à sa tête : le parti stalinien n’existant plus, il ne pouvait plus en rester le 1er secrétaire donc, encore moins, le président de la nouvelle Russie. On peut le regretter sans y pouvoir mais.
La suite est un gâchis historique de plus.

Boris Eltsine est à créditer d’une action d’éclat en empêchant le coup d’État fomenté par les nostalgiques de l’URSS. Pour le reste, il a été en-dessous de tout, trop occupé à se péter la gueule pour s’intéresser à sa Fédération. Il a notamment laissé les mafias ouzbèques, ossètes, azerbaïdjanaises, tchétchènes et consorts faire main basse sur tous les quartiers des grandes villes en rançonnant les industries et sociétés de service ; et en pratiquant le commerce de toutes les fournitures illégales possibles.

Les guerres de clans se sont multipliées au point de pousser les services de lutte contre le crime organisé à inciter les principaux clans mafieux à s’entretuer : ça fait moins de boulot.

Mais ça ne va pas loin, non plus.

Au milieu de cette guerre fratricide, deux jeunes s’aiment, deux tourtereaux pas trop purs, je vous rassure, qui appartiennent à deux familles mafieuses opposées à mort. La ressemblance avec Shakespeare s’arrête là.

Chez le grand dramaturge anglais, les sentiments sont sans tâche. Ici, ils s’aiment, se détestent, se re-aiment, s’injurient et vont ensemble au bout de leur destin.

Après la disparition d’Eltsine (qui a choisi le sinistre successeur qu’on lui connaît), les mafias se sont emparées des sociétés et industries qu’elles étaient censées protéger ; ça rapporte plus et ça faisait les affaires de Poutine : « Je vous laisse mafioser sans problème mais vous crachez au bassinet ! »

D’où l’immense fortune de Vladimir 1er et sa main-mise totale sur un pays qui plonge dans un nouveau brouillard après avoir subi 75 ans de dictature bolchevique. On comprend mieux alors comment on en est arrivé là car ce roman-polar plus noir qu’un goulag est terriblement bien documenté, merci à son auteur.

On comprend aussi, en sous-main, que les fléaux ayant détruit l’Humanité jusqu’ici sont les religions, le communisme, les appétits gargantuesques, le racisme (il en est question dans ce roman), l’ultra-libéralisme qui est aussi là, en missouk.

Ce roman se lit d’une traite tant il est prenant, passionnant de bout en bout. A recommander chaudement. Mais que les âmes trop sensibles s’abstiennent car c’est de l’horrible de très haut niveau.


La peste sur vos deux familles (Robert Littell)
Flammarion éditeur
En librairie, 24 euros.
 


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Omarie le 18/06/2022 10:26

Un roman reste une fiction. L'auteur est libre d'y mettre ce qu'il veut. Les éléments historiques qui servent de toile de fond sont souvent relatés selon sa propre analyse. L'histoire de la Russie issue de l'union soviétique est bien plus complexe et ne peut se réduire à une vision unique véhiculée par des médias bien pensants et des pseudo politologues. Non, Monsieur,
"le monstre" n'est pas toujours celui qui est pointé du doigt. Ce qui tue l'humanité, c'est la bêtise humaine et sa propension à gober tout ce qu'on veut nous faire croire et fait de nous des moutons de Panurge, des esclaves des temps modernes. Ce qui tue l'humanité, c'est l'organisation de son déclin par les grandes multinationales, pour la plupart américaines, qui ne cessent de s'enrichir alors que plus d'un tiers de la population mondiale est affamée. Les monstres, ce sont ces grands groupes dont 4 détiennent aujourd' hui le monopole du négoce agro-alimentaire mondial : ADM, 64,66 milliards de dollars de chiffres de CA en 2021. BUNGE, plus de 50 milliiards de dollars de CA. CARGILL, 134 milliards de dollars en 2021. DREYFUS : 33,564 milliards de dollars en 2021. Étrangement, c'est au moment de la pandémie que leurs chiffres sont montés en flèche. Ce qui tue l'humanité, c'est aussi l'appétit féroce des États-Unis pour accroître sa puissance économique et financière, sa volonté irréfrénée de dominer le monde. Allez donc leur parler à ceux-là, de la faim, de la misère, du partage des richesses, du réchauffement climatique... Voilà ce qui nous tue et qui amène notre planète tout droit à l'anéantissement nt.

2.Posté par D zan QL le 18/06/2022 16:58

la russophobie par les incultes

3.Posté par propagande zinfos comme d hab le 18/06/2022 20:47

le monstre poutinien.. pour qui? pour quoi?
On voit tout de suite l inculture de l auteur sur la situation de la Russie depuis ces 30 dernières années.
Poutine est très respecté par les Russes vivant là bas, et ceux qui crachent sur ses actions sont par la plupart du temps des "Refuseniks" ou des nantis qui n'ont pu faire leurs magouilles tranquillement en Russie.
Poutine a crée une indépendance énergétique, financière ( dette souveraine maitrisée) et bientôt commerciale de la Russie vis à vis du reste du monde, notamment du système dollar..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes