MENU ZINFOS
Culture

Notes de lecture « Fleurs de cannes » par Alain Bénard


Ce livre de souvenirs, Alain le destinait, au départ, au cercle de famille plus quelques amis éventuellement. J’ai dû user de toute ma persuasion pour qu’il accepte de le mettre en librairie. C’est qu’il écrit bien, ce petit morveux.

Par - Publié le Jeudi 9 Septembre 2021 à 12:00

Oui, c’est bien de mon frérot Alain, le plus jeune de la fratrie, dont je parle ici. Pensant que son grand frère, avec son expérience livresque, était le plus qualifié pour lui donner un avis raisonnable (d’ailleurs… c’est vrai), il me communiqua ses écrits. Je constatai que mon adorable belle-soeur Evelyne y avait déjà apporté moult corrections. Elle aurait pu être prof de français. J’y ajoutais ma touche personnelle (uniquement sur la forme) et devant la qualité de la prose de mon frangin, je le convainquis que ce livre de souvenirs méritait une diffusion moins intimiste. Car les souvenirs d’Alain parlent à tout le monde, jeunes et moins jeunes. Ils font revivre une Réunion qui n’existera plus et qu’on peut regretter. Il a les mots pour le dire.
Vous verrez qu’Alain parle souvent des mêmes gens, des mêmes faits, des mêmes lieux, des mêmes paysages que moi dans mes « Souvenirs d’enfance ». Mais c’est loin de n’être qu’un doublon, encore moins une « resucée », comme l’avait écrit un jour un bibliothécaire départemental à propos des « 500 premiers Réunionnais » !

Si Alain met souvent ses pas dans les traces de son grand frère, c’est avec une sensibilité qui lui est propre. Ce n’est pas du Jules-bis, c’est de l’Alain-pur-jus. Il a sa sensibilité, sa capacité émotive ; un regard de poète sur des images pas forcément désuètes ; une émotivité qui m’a fait penser plusieurs fois : « Mais comment n’y ai-je pas pensé moi-même ? » Le vieux serait pas un peu jaloux, dans les coins ?

Ainsi lorsqu’il nous parle de sa vie à Saint-Joseph chez Mémé Annéa et Pépé Justinien… Il est resté chez ces deux vieux trésors plus longtemps que Michel et moi ; il est juste de penser qu’il les a mieux connus. Il en parle avec une tendresse qui m’a humidifié les yeux. 
Et puis, il y a son vécu personnel. Pas toujours rose. Ainsi lorsqu’il a failli périr sous une avalanche dans la ravine-des-Bains à Cilaos. Il était parti baguenauder avec Jean-François, son meilleur pote ; ils ont été surpris par un éboulement sévère en contrebas de la cascade. Touché mais pas trop gravement, Alain a trouvé assez de forces pour aller chercher du secours au village. Sauvant du même coup Jean-François d’une mort certaine. Jean-François est aujourd’hui un écologiste connu et reconnu, en charge de la sauvegarde de notre patrimonial au sein du Parc Pitons et Remparts.

Ce petit recueil d’un peu plus de cent pages se lit d’une traite, avec de grandes bouffées de nostalgie qui sautent au coeur. L’iconographie, très riche, ajoute au plaisir et ravivera bien des souvenirs. Elle est issue de la collection personnelle de l’auteur et de recherches dues à notre ami Arnold Jaccoud. Il y a en fin de volume un petit glossaire bienvenu.

Il me plait de souligner que si la lignée Jules, Jules Joseph Antoine (mon papa), Jules Elysée (mon grand-père), Jules Guy Marie (a mwin minm), n’a en rien hérité de la fortune de la lignée Léonus (mon grand-oncle), elle fournit trois écrivains d’un seul coup d’un seul. Michel, mon cadet, a écrit un fort bel ouvrage sur l’aviation militaire française.
Pour « votre » plaisir (moi c’est déjà fait) :

« Fleurs de cannes »
Alain Bénard. 
Editions L’Eclipse du Temps.
En librairie, 15 euros.
J.B.


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 09/09/2021 13:51

Enlevez la charette boeuf, ce sont des cachalots pollueurs et dangereux qui transportent les cannes.
Bientôt il n'y aura qu'un vague souvenir des fleurs de canne, tout aura disparu.

2.Posté par Pascal le 09/09/2021 14:47

Salut Jules, je vais aller chercher cet ouvrage qui sera un collector de plus dans mon cœur: en effet, notre « correctrice » Evelyne a été ma « témouine » (oui oui) de mariage en 1979! Ça ne s’invente pas! Il y a aussi au chapitre des apports Bénard, bien entendu, quelques balades auparavant sur tes deux kawa 400. De beaux souvenirs. Tu les embrasses pour moi 😘

3.Posté par DLT le 09/09/2021 20:34

Ce livre mérite d’avoir sûrement sa place dans les rayons des librairies, mais encore et toujours des « histoires longtan » nostalgiques certes, mais à quand un bon thriller ou un vrai polar pays, avec suspenses, horreurs, intrigues, sectes, affaires criminelles, disparitions etc.. Les thèmes ne manquent pas, les écrivains non plus à n’en point douter.

4.Posté par Bibi la bicrave le 10/09/2021 10:49

@3

C'est vrai. Je verrai bien un bon polar à l'histoire bien alambiquée mêlant contexte social et vieilles histoires de famille le tout enveloppé dans de la croyance païenne et religieuse. Il y a de quoi stimuler l'imagination ici !

5.Posté par Evelyne le 10/09/2021 10:09

réponse à Pascal
je ne t'ai pas oublié non plus
toute ma tendresse

6.Posté par DLT le 10/09/2021 14:16

@4
Exactement, un bon thriller qui regrouperait :
enquêtes, secrets occultes, complots, intrigues historiques, énigmes, disparitions non élucidées, meurtres étranges dans une ambiance ésotérique bien créole. Il y a vraiment de quoi refaire  « le trésor des templiers » version trésor de La buse. Avec toute ces femmes, et hommes de lettres qu’il y a ici, ce serait sympa de changer de temps en temps le style littéraire sur la Réunion 🇷🇪 👍

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes