MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Not in my name ?


- Publié le Lundi 7 Septembre 2015 à 10:13 | Lu 536 fois

Not in my name ?
Cette sale guerre nous aura livré son lot d’images insoutenables : otages égorgés, corps calcinés, prisonniers décapités, temples antiques annihilés... Mais ton petit corps gisant sur cette plage de Bodrum au petit matin à quelque chose qui dépasse l’horreur et me bouleverse au plus profond. Tu es là, la tête dans les vagues, avec tes petites chaussures aux pieds…..
 
Tu ressembles tellement à mon fils lorsqu’il dort. Mais tu ne dors pas, la mort t’a cueilli sur ce frêle esquif qui devait t’emmener loin de la barbarie. Je pense à toi, et à ce que furent les dernières minutes de ton existence, la terreur que tu as du ressentir en glissant du bateau dans l’obscurité avec ton frère et ta mère... Je pense à ta courte vie, qui n’aura connu que les bombes, la peur et l’exil. Je sais que tu aurais dû rentrer à l’école cette année et apprendre autre chose que le bruit des obus de mortier, des cris et des sirènes. Hélas, combien y en a-t-il d’autres comme toi ?
 
Je pense à tout cela et les larmes qui roulent sur mes joues sont chargées d’une indicible colère, car, je sais… je sais que tu as du fuir Kobané à cause de la politique menée par mon pays et ses alliés. Je sais que tu gis aujourd’hui sur cette plage par la faute de la politique criminelle et tératogène menée par mon Gouvernement, dont le plus sinistre représentant s’exclamait encore il y a peu : « Ils – ceux qui t’ont fait fuir ta patrie et à qui nous livrons des armes – font du bon boulot sur le terrain ».
 
Des voix s’élèvent aujourd’hui, ton petit corps symboliserait « l’échec de l’Europe face à l’afflux des migrants »... Foutaises ! TU ES LA SYRIE. Tu es la Syrie qu’on assassine méthodiquement depuis 4 ans et qui gît échouée sur un rivage hostile.
 
Adieu petit ange, petit dormeur du val, petit cheval blanc… Puisse ton image arracher autre chose que les larmes de crocodiles de nos dirigeants, les gémissements pusillanimes des « Jesuischarlie - Notinmymame » ou les gesticulations pathétiques d'un BHL de pacotille. Puisse ta mort dessiller les yeux des citoyens qui restent en état d’agir !
 
 
Jean d’Ibelin 




1.Posté par Jules Bénard le 07/09/2015 12:00

Je ne peux que vous approuver, Jean. Une horreur indicible, une rage insupportable, une honte peu enviable car le drame des réfugiés, nous en sommes, nous les Européens glorieux, tous comptables.
Les territoires mondiaux ultra-européens n'ont été pour nous, jusqu'ici, que des sources de pétrole, d"arachide, de cacao, d'or, de diamants, de caoutchouc...
Mais il n'est peut-être pas trop tard ?

2.Posté par belavie38 le 07/09/2015 12:36

Un citoyen qui a semble t-il compris les manoeuvres dilatoires honteuses qui se déroulent en coulisses au niveau du gouvernement français mais surtout de Bruxelles...
Pour ce qui qui est du gouvernement français, s'acharner sur Bachar El Assad relève d'une erreur monumentale au niveau stratégique.
De même que favoriser et armer les groupes intégristes salafistes pour les charger de faire le boulot sur place a été une faute impardonnable.
Au niveau européen, présenter la mort du petit Aylan et l'utiliser de la sorte relève de l'indécence.
Les médias, l'intelligentsia "bobo", la "nomenklatura européiste" , relayés par nos gouvernants, ont confondu sciemment causes et conséquences.... Ces migrants,que fuient-ils si ce n'est la guerre, le feu, les décapitations, l'insoutenable et l'horreur que nos responsables politiques ont semé ?
Et l'Europe dans sa "grande bonté" propose de tous les accueillir en les dispatchant par quotas... Quid des nombreux problèmes à venir et de la fin imminente de notre laïcité et de notre civilisation occidentale. les Etats Unis se gaussent... Ils vont bientôt atteindre leur but. Affaiblir l'Europe. pour la vassaliser.
Nos gouvernants des 30 dernières années auront à répondre devant l'histoire du "patrie-cide" du peuple français qu'ils ont sciemment organisé via cette mercantile et annihilante institution qu'ils nomment " Union européenne".
Un sondage en date du 6 septembre dernier nous informe que 55% des Français ne veulent pas d'un allègement des procédures d'accueil des immigrants. Mais cependant, comme à l'ordinaire, nos gouvernants s'en fichent. A l'instar du Traité de Lisbonne imposé aux citoyens français.
Oui, le mot est merveilleusement bien choisi par cet article : "Dessillons les yeux et regardons l'avenir morose que ces ronds de cuir européens sont en train de nous préparer !"

3.Posté par areteksa le 07/09/2015 14:43

2 j'approuve ... continuons d'ouvrir les yeux de nos concitoyens abêtis par les medias

4.Posté par noe le 07/09/2015 19:45

Il faut tj éliminer les vieilles souches !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes