MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Nos enfants, l’autorité, la famille et l’école


- Publié le Mercredi 7 Décembre 2016 à 15:27 | Lu 658 fois

Nos enfants, l’autorité, la famille et l’école
Ayant enseigné pendant 30 ans en collège et lycée, j’ai pu constater, à la fois les manques et la formidable amélioration de l’école (locaux, matériel scolaire, programmes, formation des enseignants, méthodes pédagogiques, relations enseignants élèves, parents-élèves …) et la non moins impressionnante dégradation de la motivation et du travail des élèves. La motivation de ces derniers paraît même inversement proportionnelle aux efforts faits pour les motiver.

Alors ne se trompe-t-on pas de voie en n’insistant encore que sur des énièmes réformes ?

La constatation de l’échec de certains élèves à l’école m’a poussé, après avoir fait de multiples stages pédagogiques, à chercher ailleurs : je me suis lancé dans l’étude de la psychologie de l’enfant, des rapports élèves-enseignants, enfants-parents, pères-mères …

Ce que j’ai trouvé m’a amené à écrire deux essais qui refusent la pensée binaire (consistant à rendre responsables soit les parents, soit les enseignants et l’école) mais analysent les effets délétères, sur l’éducation des enfants, de l’idéologie dominante actuelle, que nous suivons presque tous depuis une cinquantaine d’années, sans trop nous en rendre compte (ce qui est le propre d’une idéologie dominante).

Dans mon dernier essai et dans les conférences que j’anime, je demande si à force de lutter contre un modèle d’éducation qui pouvait être traumatisant, on n’a pas trop favorisé le maternage et la bienveillance et oublié ce qui est nécessaire pour faire intégrer les limites aux enfants.

J’invite à partager des points de vue différents sur l’éducation et donc à réfléchir … et peut-être à se libérer de nos certitudes « politiquement correctes ».

Cette réflexion est absolument nécessaire aujourd’hui si nous ne voulons pas que certains utilisent la « crise » actuelle pour justifier des retours en arrière ni possibles ni souhaitables.

Jean Gabard

*MATERNER ou EDUQUER - Refonder l’école, Collection Actuels, Les Editions de Paris Max Chaleil,  rue des Saint-pères 75007 Paris, mai 2016, ISBN :978-2-84621-231- 80 p. Prix 9 €

Nos enfants, l’autorité, la famille et l’école




1.Posté par alain NIVET le 07/12/2016 18:41

Monsieur Gabard,

J'ai figuré parmi les premiers coordonnateurs en Education Prioritaire (ZEP) en 1990 à la Réunion. je puis vous dire que le dispositif était efficace, renforcé par des chefs de projet de la Politique de la Ville, avec l'accompagnement des chefs d'établissement. Les subventions étaient présentes et les projets y afférents de qualité.. Puis j'ai connu les RRS,les REP, les RE (Réussite Educative) prenant en charge les familles des enfants repérés comme étant en échec scolaire En outre, j'ai été, grâce à mon Inspectrice d'alors, un des premiers à travailler dans la cadre de la lutte contre l'illettrisme. En face, nous avions des enseignants généreux qui n'hésitaient pas à retrousser leurs manches..Pour ne pas être trop long, Nous avons les enseignants, la volonté, les associations , mais il manque le lien entre tout cela. Il s'agit d'une volonté politique qui devra prendre appui sur le terrain, le constat, l'existant. Le sujet est trop dense et je ne puis le développer plus longuement.
Alors, il ne s'agit pas là de faire un retour en arrière. Nous avons les hommes ,les moyens et le savoir faire. Il nous manque la manière qui, hélas, est du domaine de la politique;

Alain NIVET.

2.Posté par Pif le yinch le 07/12/2016 22:36

Salut


Perso, je distingue 4 grandes catégories de matières :

- PHYSIQUE : sports, travaux manuels physiques
- COMMUNICATION : langues, communication, commerce
- ANALYSE : sciences appliquées (stats & proba, analyse, physique, bio ...), économie-droit, informatique, technologie
- ABSTRAIT : arts, géométrie, philosophie, littérature

Mon programme (en gros) :
- maternelle (socialisation)
- primaire (ouverture d'esprit, sans notation)
- collège (sélection, avec notation grossière)
- lycée (spécialisation, avec notation affinée)

Le collège est la partie la plus difficile, du fait que l'ado se cherche sans forcément se trouver du 1er coup, et du fait qu'il est perturbé par les changements externes et internes de sa personne.
Face à ça, ne pas insister sur les catégories de matières qui le rebutent de manière évidente.
Pour la discipline, partir d'un mélange autorité/diplomatie pour arriver en fin de cycle à un mélange diplomatie/autorité.

Au lycée, une catégorie de matières doit être sélectionnée et privilégiée (avec options facultatives issues d'autres catégories).
Question discipline, privilégier la diplomatie.

Au-delà du lycée, spécialisation pure.

Je pense que les ados peuvent être difficiles parce qu'on continue de leur imposer jusque tard des matières qui ne les intéressent absolument pas.
C'est pour ça que mon programme a pour objectif de cerner leur personnalité à travers leurs résultats dans des catégories de matières, et de supprimer au maximum ce qui est superflu.
Du coup, normalement les ados poseront moins de problèmes de comportement, étant sollicités à terme uniquement sur des matières dans lesquelles ils s'épanouissent.

Pour ce qui est de la question des relations parents-enfants-profs, avant c'était excessif, aujourd'hui c'est excessif dans l'autre sens.
Les professionnels dans l'histoire, c'est les profs et les psys. Les parents doivent rester à leur place, écouter les professionnels, et collaborer avec la meilleure volonté possible.

3.Posté par chikun le 08/12/2016 05:37

Les naufrageurs de l'Ecole pérorent encore !

Hein ?! Hein !?

4.Posté par alain NIVET le 08/12/2016 10:20

Chikun,

Si vous cherchez "les naufrageurs de l'école, il y a un nid au Ministère de l'Education Nationale. Et ce ne sont pas les profs, ou autres gens de terrain qui écrivent et imposent les nouvelles orientations. Ceux -ci sont chargés de les appliquer.

Cordialement,
Alain NIVET

5.Posté par Zarin le 08/12/2016 11:25

Bienvenue à Gattaca

Dans un monde futuriste, on peut choisir le génotype des enfants. Dans cette société hautement technologique qui pratique l'eugénisme à grande échelle, les gamètes des parents sont triés et sélectionnés afin de concevoir in vitro des enfants ayant le moins de défauts et le plus d'avantages possibles...

Wikipédia

6.Posté par alain NIVET le 08/12/2016 13:48

Pour en revenir à Mr Gabard et pour répondre à sa préoccupation, j'ai mis en place en école et collège classés en ZEP, un outil en partenariat avec l'association "les Francas". Il s'agissait alors d'ouvrir des ateliers aux parents et traitant du "suivi de la fonction parentale". C'est un outil formidable. L'association, hélas, n'existe plus à la Réunion.. La demande était forte, l'outil pointu , bien travaillé et efficace.. Ceci pour en revenir à mon propos : nous avons le savoir-faire, les éducateurs ou enseignants, les outils. Manque l'expérience de terrain de nos technocrates. Et surtout, une volonté politique dégagée de tout ambition personnelle de nos ministres éphémères.

Cordialement,
Alain NIVET.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes