MENU ZINFOS
International

Norvège : Six ans de prison pour avoir fait avorter son ex-compagne à son insu


Par SI - Publié le Mardi 17 Mars 2015 à 17:43 | Lu 1534 fois

Terrible fait-divers en Norvège... Pour avoir fait avorter son ex-petit amie à son insu alors qu'elle était dans sa 12e semaine de grossesse, un homme  a écopé de six ans de prison.

L'accusé, âgé de 25 ans, a reconnu devant le tribunal de Trondheim (ouest) avoir commandé sur internet des médicaments pour provoquer une interruption de grossesse.

La première tentative d'interruption ne marche pas lors de la première ingestion de médicaments. Mais l'homme persévère. Après la seconde tentative, en mars 2014, la jeune femme perd le bébé alors qu'elle était dans sa 12e semaine de grossesse.

Outre les six années de prison ferme, l'homme a été condamné à verser 200.000 couronnes (22.700 euros) à son ex-partenaire.




1.Posté par matthieu le 17/03/2015 17:45

il méritait 20 ans de prison,c'est un criminel.

2.Posté par noe le 17/03/2015 17:48

Certains mecs sont vraiment mauvais ...
Voilà pourquoi on trouve plus de veuves !

3.Posté par Machin chose le 17/03/2015 17:58

Et la réciproque, ça fonctionne pas...pas de punition pour celles qui avortent sans le consentement du géniteur ?

4.Posté par LF le 18/03/2015 10:57

La problématique de ce fait divers est autre. En effet, c'est effroyable de voir un "géniteur" provoquer un avortement pour une grossesse qui semble de pas être désirée. Et c'est je suis d'accord avec le verdict.
Par contre ce qui m'énerve c'est que la femme a droit de tout et surtout de vous faire un gosse dans le dos.
Car y'en qui ont prétendu prendre une contraception et ensuite balancer gaiement: "ah ben je fais partie des quelques pour cent de loupé".
On va dire: ya qu'a mettre une capote, oui mais jusqu'à quand? Au début on le fait, ensuite la partenaire vous dit qu'elle prend la pilule ou qu'elle a un stérilet, et paf.
A ce moment la vous être pris au dépourvu et légalement obligé de soit vous en occuper, soit payer une pension alimentaire et de vous faire coller dans le dos le statut de "père indigne".
- Concernant la stérilisation masculine: Il n'y a aucune solution "viable" hormis la vasectomie qui n'est quasiment pas pratiquée en France!
- Je n'ai vu qu'un seul cas d'une femme qui avait été "condamnée" pour s'être inséminée à l'insu de son partenaire. E encore, elle avait dévidée le sperme du préservatif dans son vagin (c'est le summum). Quand est ce que la loi va aussi reconnaître qu'un homme peut se faire piéger
Ces questions demeurent encore de très gros tabous...

5.Posté par david Vincent le 19/03/2015 11:45

Un assassinat d'enfant quelque soit le motif reste un crime , y compris et surtout lors de l' Infanticide Volontaire Généralisé ( IVG ) . Dans ce dernier cas c'est un crime d'Etat rendu possible par une loi criminelle exécutée par les " médecins de la mort " proliférant dans toute les maternité de France , alors qu'ils étaient que quelques uns sous le 3 ème Reich . Dans de cet évènement relaté ci dessus survenant en France , on constate que la loi Veil ( qui originellement était une loi d'exception , pour des cas exceptionnels , ce que je considère comme acceptable ) est viciée puisque discriminatoire , faisant surgir une inégalité de fond entre le droit au déni de maternité et l'absence de droit au déni de paternité et ce depuis 40 ans .Les socialauds prônent l'égalité , hommes / femmes , homo / hétéro , Bareights amende l'heure de faire pipi et de faire caca , et tous se satisfont de l'inégalité paternité / maternité des couples normaux , soit de 95 % de Français . En effet alors que les femmes peuvent mettre fin à une maternité non désirée , pourquoi les hommes restent contraints à assumer une paternité non désirée ? C''est la cas lorsque les femmes refusent le divorce et utilisent ce stratagème pour piéger leur maris obligés de payer toute une vie une pension alimentaire à un enfant non désiré , idem lorsqu'un jeune homme refuse cette paternité .Où est la Justice et de Droit lorsqu'un jeune homme est condamné à de la prison pour un acte qui est crime lorsque exécuté par ce " père" et qui n'est plus un crime lorsqu'il est organisé par l'Etat avec l'assentiment de la " mère " ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes