National

Nordahl Lelandais se serait mis en scène dans des vidéos sur un site porno amateur bien connu

Mercredi 3 Janvier 2018 - 16:22

Photo sudinfo.be
Photo sudinfo.be
Nordahl Lelandais, le suspect numéro 1 de l’enlèvement de Maëlys, 9 ans, aurait été identifié dans des vidéos sur un site pornographique amateur bien connu.

Les enquêteurs en charge du dossier dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys auraient découvert que le principal suspect, Nordahl Lelandais, consultait "régulièrement des sites de rencontres". Ils ont découvert aussi que l'homme était "inscrit sur un site pornographique amateur connu, sur lequel il postait des vidéos". 

Ces informations pourraient permettre en cas de disparition de l'une des rencontres de Nordahl Lelandais, d'établir un lien avec le suspect. L'homme se serait mis en scène avec plusieurs femmes, mais à ce stade, les vérifications sont toujours en cours. 

Selon Franceinfo, en septembre dernier, d’anciennes compagnes du suspect avaient été entendues par les enquêteurs. "Il a eu un comportement violent, intimidant et menaçant avec les femmes qu’il a fréquentées", indiquait alors une source proche de l’enquête. "Il les obligeait à faire certaines choses et les filmait sans leur consentement".   

Suite à la disparition de Maëlys, L'homme de 34 ans a été mis en examen pour meurtre et placé en détention depuis septembre. 
Pascal Robert
Lu 16890 fois



1.Posté par ben le 03/01/2018 23:43

Il mérite la peine de mort ce monstre.

2.Posté par Bambina le 04/01/2018 02:58 (depuis mobile)

Ben je suis entièrement de votre avis



3.Posté par haende le 04/01/2018 03:42

On touche là au plus bas de l'être humain ! on en apprend de pire en pire !

4.Posté par Choupette le 04/01/2018 10:19

Une si jolie enfant ... .

1.Posté par ben

Oui, il mérite la peine de mort ... lente ... très lente au fin fond d'une cellule sans téléphone, l'isolement total à perpèt' ... .

5.Posté par fredo974 le 04/01/2018 14:40

La peine de mort ?
parce qu'il porte un tee shirt blanc ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter