MENU ZINFOS
Communiqué

Non à la suppression de 1800 emplois d'enseignants !


La députée Nadia Ramassamy a écrit une lettre au ministre de l'Education pour plaider contre la suppression de postes d'enseignants :

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 28 Janvier 2021 à 11:26 | Lu 1348 fois

Non à la suppression de 1800 emplois d'enseignants !
Monsieur le ministre,

Il a récemment été porté à mon attention les conditions préoccupantes dans lesquelles la rentrée scolaire 2021 était organisée. Le projet de loi de finances pour 2021 prévoit ainsi des modifications budgétaires entraînant la suppression de près de 1800 postes d’enseignants dans le second degré.

Cette décision se traduit en pratique par leur transformation en équivalents de poste en heures supplémentaires. Les conséquences pour les enseignants comme pour les établissements seront nombreuses et plus qu’alarmantes.

Ainsi, de nombreux enseignants vont devoir assurer des quotas d’heures supplémentaires plus importants : les conditions de travail des enseignants s’en retrouveront grandement dégradées, ces derniers ayant plus d’élèves, plus de classes, et donc moins de temps à accorder au quotidien et lors de leurs réunions, qu’il s’agisse des conseils de classe ou des réunions parents-professeurs.

Les élèves eux-mêmes vont en pâtir, l’organisation de leurs emplois du temps s’en retrouvant altérée. Quant aux établissements, ces suppressions complexifieront grandement leur organisation interne et leur bon fonctionnement.

Pour la Cour des comptes, qui a rendu en octobre 2020 son rapport sur les heures supplémentaires dans la fonction publique, « les heures supplémentaires ne doivent pas être utilisées massivement comme un outil d’ajustement structurel ». Le recours à ces dernières devrait, selon elle, être limité par l’évolution des organisations et régimes de temps travail. 

Le travail de répartition des dotations horaire globales pour la rentrée 2021 arrivent dans les établissements secondaires, il est urgent d’agir afin d’empêcher ces suppressions de postes aux conséquences néfastes pour les enseignants comme pour les élèves.

Il est impensable de voir la qualité de l’enseignement dispensé dans le secondaire sacrifiée, encore plus durant la crise sanitaire et économique que nous traversons.

Dans ces conditions, Monsieur le ministre, je vous demande de bien vouloir reconsidérer la position du Gouvernement relative à la suppression de 1800 postes d’enseignants de second degré.

Dans l’attente d’une réponse, veuillez recevoir, Monsieur le ministre, l’assurance de ma très haute considération. 




1.Posté par Antiflic le 29/01/2021 06:33

Elle veut faire parler d'elle ?

2.Posté par polo974 le 29/01/2021 10:20

et vous avez voté comment au parlement ? ? ?

3.Posté par spartacus974 le 29/01/2021 11:35

C'est vrai qu'elle est exemplaire notre députée !!!!des nouvelles de ses déboires judiciaires??

4.Posté par Aïl landeur le 30/01/2021 04:02

Donc si on ne porte pas à son attention des éléments, madame la député ne voit rien de la situation réelle qui l'entoure..?

Sacré nadia..

5.Posté par " VIEUX CREOLE " le 01/02/2021 11:01

------------------- C'EST PLUTÔT UNE BONNE CHOSE QUE DES " CITOYENS LAMBDAS "ATTIRENT L'ATTENTION D' UN (E) PARLEMENTAIRE sur ce passe dans les différents coins de leur Région : ils peuvent compléter ainsi les informations utiles que lui fournissent aussi son " Attaché(e ) Parlementaire" ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes