MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Non Mr A.D., vous n'êtes pas le gardien de la mémoire des Portois !


- Publié le Lundi 3 Mars 2014 à 09:44 | Lu 474 fois

Non Mr A.D., vous n'êtes pas le gardien de la mémoire des Portois !
Dans un article intitulé "Olivier Hoarau voudrait des Portois amnésiques !", vous vous en prenez à lui, candidat PLR issu de la majorité sortante.
 
Hors de question pour moi de défendre ce candidat. Mais vous dîtes "Ce que veut Olivier Hoarau, c’est que les Portoises et les Portois perdent la mémoire... de notre ville à laquelle nous tenons comme à un trésor." Qui nous ? Vous êtes qui pour parler au nom des Portois ? Un trésor ? Ne l'avez-vous pas fortement dilapidé ?
 
Vous vous abritez derrière les conquêtes du passé pour tenter de justifier les errements d'aujourd'hui. N'est-ce pas trop facile ?
 
Vous croyez que les Portois imagineraient un Paul Vergès, ou un Pierre Vergès, faire le voyage jusqu'à Paris, comme l'a fait le maire Jean-Yves Langenier, pour défendre l'extension du Jumbo Score au profit du groupe Casino, un groupe dont le chiffre d'affaires en 2013 est de 48 milliards d'euros ?
 
Sous couvert de référence au passé, les équipes successives depuis 1995 ont pris quelques écarts avec la mémoire que vous dites Portoise, pour ne pas dire des Portois.
 
Est-ce au nom de la mémoire des luttes menées en 1971 que Pierre Vergès a été viré de la mairie par Jean-Yves Langenier, quand Emmanuel Séraphin, directeur de cabinet du TCO et homme de confiance de Huguette Bello, a toujours bénéficié de la confiance du président du TCO Langenier Jean-Yves ?
 
Est-ce au nom de cette mémoire qu'au poste de responsable à la culture au TCO, Geneviève Pothin, aujourd'hui candidate PLR à la mairie de Petite Ile, aurait été préférée à Bernard Payet, directeur aux affaires culturelles à la Région du temps de Paul Vergès ? Ou qu'au poste de chargée de communication du TCO, une personne de moindre expérience aurait été préférée à un responsable chevronné connu dans le milieu journalistique ? Peut-être avait-il le handicap d'avoir de bonnes relations avec Pierre Vergès ?
 
Est-ce au nom de cette mémoire que Raymond Lauret n'a plus eu de responsabilités au sein de la municipalité ou de l'OMS du Port ?
 
La mémoire des luttes menées en 1971, n'est-ce pas l'esprit d'ouverture qui a prévalu au point d'associer dans un climat de confiance à la gestion municipale les Albert Mourvaye, Pierre-Yves Versini et autres personnes issues de la société civile ?
 
Il ne faut pas tenter de diaboliser Olivier Hoarau, monsieur A.D. Vous aboutissez au résultat inverse : vous le crédibilisez !
 
Il est loin le temps où la solidarité dans ce parti faisait l'envie de personnes comme moi, citoyen adopté par cette île et toujours amoureux du Port. Parce que, comme l'avait imposé comme mot d'ordre le jeune maire Pierre Vergès, Le Port sa mém mém !
 
Mais je peux être en phase avec vous, monsieur A.D., quand vous concluez ainsi : "l’Histoire est têtue. Elle n’aime pas qu’on cherche à la manipuler en nous faisant perdre la tête." Car l'Histoire est un tout, il ne faut pas la sélectionner, et malheureusement, en ne perdant pas la tête, les habitants du Port risquent de ne pas avoir la même opinion étriquée que vous. Malheureusement, car la mémoire des luttes menées en 1971 ne mérite sans doute pas ça.
 
Un citoyen amoureux du Port sa mém mém




1.Posté par ti piment le 03/03/2014 15:33

M. AD comme le fameux porte-plume du PCR dans feu le journal Témoignages?
AD pour Alain Dreneau? le cireur de pompes du PCR?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes