Société

Nomination de Virginie Chaillou-Atrous annulée : Le Crefom se félicite de la décision du TA

Jeudi 22 Juin 2017 - 19:32

Le tribunal administratif de La Réunion a annulé le recrutement de Virginie Chaillou-Atrous. La candidate nantaise devait assurer le poste de Sudel Fuma en tant que maître de conférences en histoire à l’université de La Réunion. Une "décision qui donne raison au Crefom", se félicite-t-il dans un communiqué.


Nomination de Virginie Chaillou-Atrous annulée : Le Crefom se félicite de la décision du TA
Le Tribunal administratif de La Réunion par décision du 22 juin 2017, vient d’annuler la délibération du conseil d’administration de l’Université de La Réunion du 26 mai 2016 pour irrégularités de la procédure de recrutement sur le poste MCF Histoire laissé vacant par feu le professeur Sudel FUMA.

Cette décision donne raison au Crefom, à des historiens de l’Université de La Réunion et à l’un des candidats lésé.

Pour mémoire il convient de se rappeler que la saisine du Tribunal Administratif est intervenue après plusieurs tentatives amiables auprès des autorités de tutelle afin d’obtenir l’annulation de la procédure de recrutement entachée d’irrégularités.

En effet, dès le 11 mai 2016 le Crefom Réunion, informé par des historiens de l’Université de La Réunion des vices de procédure constatés dans la mise en place du comité de sélection mandaté pour assurer le déroulement du concours de recrutement avait écrit au président de l’Université d’alors M. Mohamed ROCHDI pour appeler l’attention de celui-ci sur ces irrégularités.

Nous lui indiquions notamment que "Si sur le plan éthique et déontologique cette proposition de recrutement questionne. Sur le plan du droit, des interrogations demeurent également à propos du quorum, de la quotité homme femme au sein du jury, de la non présence de quatre membres à chaque étape de la procédure..... Il n’est donc pas exclu qu’un recours administratif vienne encore une fois entacher l’image d’une institution qui se passerait bien d’une nouvelle vague de mauvaise publicité".

Le Crefom avait alors demandé "de surseoir à la proposition de nomination et de procéder à l’annulation du concours qui serait alors reconduit dans une démarche transparente et plus respectueuse des choix exprimés par les spécialistes de la discipline."

La sollicitation des autorités de contrôle de la légalité tant locales que nationales n’ayant apporté aucune réponse positive, les requérants n’ont pas eu d’autre solution que de saisir le Tribunal Administratif aux fins de constatations des irrégularités.

C’est chose faite, par décision en date du 22 juin 2017 le Tribunal Administratif annule la délibération du 26 mai 2016 du conseil d’administration de l’Université de La Réunion retenant les arguments des requérants et du rapporteur public.

Il a notamment été fait mention de l’absence de quorum, qui dès le départ avait vicié l’ensemble de la procédure, comme irrégularité majeure à l’origine de la décision.

Une décision qui honore la justice au moment où la moralisation de la vie publique est à l’ordre du jour et qui devrait contribuer, nous en sommes convaincus, à mettre un frein aux agissements de ceux qui confondent encore la mission qui leur est confiée dans une démocratie représentative avec le pouvoir autocratique.

Une page est tournée dont personne n’a à se glorifier. Le CREFOM qui, rappelons-le, a pris l’engagement de défendre les intérêts des Français d’outre-mer quels qu’ils soient, n’a fait que son devoir. L’accuser de créolisation, de localisme, de racisme... est le fait de ceux qui entendent encore et toujours exclure la compétence locale de la sphère des responsabilités et des centres de décision.
 
Michel SACRI, Délégué Régional-Crefom Réunion 
Zinfos974
Lu 1045 fois



1.Posté par GIRONDIN le 22/06/2017 20:44

1075 jours sans titulaires, beau combat les gars!!!!


.... , à mettre un frein aux agissements de ceux qui confondent encore la mission qui leur est confiée dans une démocratie représentative avec le pouvoir autocratique....

Dixit des adeptes du macrotage..... 😆

..... Une décision qui honore la justice au moment où la moralisation de la vie publique est à l’ordre du jour et qui devrait contribuer...
Karambar chauffeur de sarko bismuth Paul Nicolas est d'accord....... 😆

La blague de la semaine !

MiLiKe CRIMARTIAL ex CRIFORT

2.Posté par Dazibao le 22/06/2017 23:05


"Le CREFOM qui, rappelons-le, a pris l’engagement de défendre les intérêts des Français d’outre-mer quels qu’ils soient, n’a fait que son devoir."
................

Le CREFOM a un cri sélectif.

3.Posté par JJ Rousseau le 23/06/2017 07:47

Le CREFOM: cette officine qui veut faire le tri et rêve de rejeter les zoreys à la mer ou les refouler à l'arrivée à Gillot. LAMENTABLE!

4.Posté par PATRICK CEVENNES le 23/06/2017 09:41

fukcd473
Ouf, ce ne sont pas les qualités de la postulante qui sont remis en cause. Pdr !

La moralisation de la vie publique ? Ce quoi donc ? Pdr !
Vous n'êtes donc pas à la page, les fachos et racistes de service ?

Nous venons d'assister à une véritable macronade ces derniers jours. Et ce n'est pas fini. L'ancienne de Havas devenue Ministre va bientôt valser.

Sinon, tout va bien dans la Ripoublik. Pdr !

5.Posté par créol le 23/06/2017 10:26

Lorsque ce genre de chose se produit en corse, personne n’y trouve rien à redire.

6.Posté par créolite le 23/06/2017 10:39

Cette décision doit faire jurisprudence.
Les copinages entre zoreils doivent cesser.

7.Posté par JORI le 23/06/2017 10:42

2.Posté par Dazibao le 22/06/2017 23:05
+1. Et nous serons là pour le lui rappeler.

8.Posté par Yabos le 23/06/2017 10:52

Au delà de la décision elle même , on a la démonstration de l'inutilité de cet enseignement au regard du temps écoulé. La vie à continué tranquillement, aucun bouleversement climatique, sociétal ou autre. La vie continue , un petit tour et puis rien.

9.Posté par REUNIONNAIS le 23/06/2017 11:07

Le titre est faux : Mme Chaillou-Atrous n'a jamais été nommée, c'est la délibération du conseil d'administration du 26 mai 2016 validant le procédure de recrutement qui est retoquée pour "irrégularités" les personnes qui écrivent ici ne prennent même pas le temps de lire, ils ne font que parler de "racisme" et autre..
Mme chaillou s'érige en victime qu'elle n'est pas en mobilisant tous les réseaux zoreils à La Réunion et dans l'Hexagone !!! et prend la place de l'administration pour défendre une procédure illégale !
depuis quand a-t-on vu une candidate à un concours se substituer à une administration pour défendre les modalités du concours ?
les faux semblants et les faux aveugles qui ne veulent pas voir peuvent toujours critiquer l'action du Crefom, mais sur le fond, la procédure est irrégulière pour avantager une candidate métropolitaine, et écarter un candidat réunionnais...point barre !!

10.Posté par Zozimé le 23/06/2017 15:14

Qu'attend-on pour relancer l'appel à candidatures?

11.Posté par Dazibao le 23/06/2017 18:45

Imaginons un seul instant que la nouvelle procédure de recrutement débouche sur le même choix ? Le CREFORM va t-il encore crier pour la forme ?

12.Posté par Dazibao le 23/06/2017 18:47

Cette décision donne raison au Crefom,
...........................

Tirer pas la couverture à vous. Les lanceurs d'alerte ce sont les historiens qui vous ont saisi....

13.Posté par Dazibao le 23/06/2017 19:13

Sur les conseils d'un des leurs (qui a estimé que le dossier soumis tenait la route), j'avais remis un dossier au CREFORM Paris.

Effectivement, il s'agissait d'un problème à régler au niveau national auprès du ministère qui avait signé les décisions, mais le CREFORM Paris, l'a étrangement renvoyé au Crefom Reunion qui en l'espèce ne pouvait aucunement agir. Le Préfet de la Reunion aurait de suite fait savoir à son délégué son incompétence.

Bizarrement, après l'envoi de ce dossier au Crefom Reunion, plus de nouvelles malgré des relances.

Le dossier soulevait des discriminations du temps de M. SARKOZY : par exemple, dans le cadre de la départementalisation, pour des postes d'encadrement à Mayotte, une note d'un directeur d'administration de Mayotte (ce qui prouve bien que le CREFOM Reunion n'était pas compétent) stipulait, que cela devait échoir à des fonx métropolitains (alors qu'il y avait sur place des fonx créoles compétents au cas où on n'en aurait pas trouvé parmi les fonx mahorais). Egalement à la Reunion, ou pour un poste de chef d'état major, on avait rejeté la candidature du fonx créole en lui rétorquant "c'est pas pour toi, on est bien entre métros " etc....

Etonnante la procédure suivie par le Crefom. Pour mémoire, le Président du CREFOM n'avait-il pas été nommé à un poste gouvernemental par SARKOZY ? N'a t-il pas quitté le CREFOM pour soutenir SARKOZY à l'élection présidentielle de 2017 ?

Et le CREFOM Reunion ose écrire "Le CREFOM qui, rappelons-le, a pris l’engagement de défendre les intérêts des Français d’outre-mer quels qu’ils soient"......

14.Posté par Un_jour_elle_viendra le 23/06/2017 20:11

J'ai écouté la matinale sur Réunion Première. Ce pauvre Richel Sacri du CREFOM avait bien des difficultés à masquer ses incohérences!
C'est bien le CRIFORT qui vociférait un mai dernier qu'une Nantaise sur le poste de Sudel Fuma était "une insulte et une provocation"...C'est bien le CRIFORT qui par la voix de son secrétaire homme de lettres s'indignait que cette universitaire vienne de Nantes "port de traite" et affirmait que son origine l'empêchait de saisir les subtilités de l'histoire réunionnaise...
De la discrimination ? Cela en a tout l'air!
Mais non, Richel Sacri persiste! Il ne s'agit pas de Préférence Régionale...enfin, on défend que les Réunionnais mais non, non, il ne s'agit pas de cela!
Et quand le journaliste lui parle d'un revers pour le CREFOM car le TA a reconnu que le CREFOM se mêlait de ce qui ne les regardait pas, Richel Sacri fait comme s'il ne comprenait pas! Non, non, le CREFOM se félicite de cette victoire! Eh oui, grâce au CREFOM, deux carrières brisées, des étudiants sans prof depuis deux ans et un problème qui demeure entier...avec des Réunionnais qui se divisent! Sans compter que tout cela coute un fric monstre à la société et encombre les tribunaux!!
Oui, vraiment Richel Sacri peut être fier de lui!

Silencieux pendant six moi dit-il? Mais ils ont fait la une de tous les journaux et ont multiplié les communiqués? Amnésique Richel Sacri?
Le meilleur moment de l'interview est quand même celui où Richel Sacri remercie les historiens de La Réunion de les avoir prévenu, et ce avant même les résultats officiels... des fuites dans le comité? Des complices?...Enfin, les masques tombent!
Pas très malin, Richel.. Ces copains universitaires vont lui tomber dessus! Eux qui juraient ne pas avoir fait appel au lobby et ne pas être responsables des propos de ce même lobby! Ça y est, c'est dit. Eve et Combeau, craignant de voir leur situation plus que confortable déstabilisée par une arrivée extérieure ont d'abord paniqué en boycottant la veille au soir, espérant que le concours serait annulé comme en 2015. Ils s'en assure d'ailleurs dès le jour même auprès du Président! Leur volonté est bien de faire clapoter ce concours et de le renvoyer aux calendes grecques! Sinon, ils auraient siégé, ils auraient voté pour l'étudiant presque retraité de Prosper Eve et le tour était joué! Ah, ben non, ils n'avaient pas pensé à Albert Jauze initialement.... Ils n'en voulaient pas non plus?
Voilà, que malgré leurs vaines tentatives, le meilleur dossier, celui qu'il redoute car ils savent que c'est celui qui risque de passer, est élu! Celui de celle qui leur fait peur! Alors, ils agitent les assos identitaires! Peu glorieux pour des scientifiques, des universitaires représentants de l’État!
Ils ont paniqués, sûrement. Mais quelle erreur! Être associé ad vitam æternam à un lobby en faveur de la préférence régionale vient ternir la pauvre réputation déjà fragile des ces professeurs! Cela remue aussi quelques épisodes liées à leur nomination et à celles de leurs amis et parents!

Bon, reprenons. Notre ami Richel affirme que le TA a pointé des irrégularités profondes qui selon lui favorisait la Nantaise...Le quorum de 8 personnes minimum était atteint. L'irrégularité réside selon le TA dans le fait que 4 personnes étaient physiquement présentes dans une salle à Bordeaux et non à St Denis (à cause du boycott des 4 universitaires)...Donc si l'on avait fait venir deux des Bordelais à Saint-Denis (aux frais du contribuable), le jury aurait été composé de la même façon mais le popotin de ces sommités aurait été posé sur un siège différent... Et être assis à Saint-Denis fait que l'on vote plus aisément pour un local?...en revanche être assis à bordeaux fait que l'on vote en faveur d'un zoreil???
Le TA a appliqué une règle qui n'est pas très claire mais s'il vous plait Monsieur Sacri, ne faites pas dire aux textes ce qu'ils ne disent pas! Le respect de la règle des quatre assis à Saint-Denis n'aurait pas changé le résultat de l'élection! En revanche, si Eve et Combeau avaient siégé, ils auraient pu faire basculer dans le sens du candidat Albert Jauze! Alors pourquoi n'ont-ils pas siégé? Les intérêts du CREFOM et ceux des historiens locaux semblent divergents, les enjeux aussi!

Le meilleur pour la fin! La victimisation! Ben oui, ce n'est pas celle qui s'en prend plein la gueule dans la presse depuis mai 2016, qui voit son dossier décortiqué, le travail accompli détruit et le concours gagné annulé qui est victime!!! C'est évident! C'est le candidat réunionnais! C'est pourtant simple à comprendre dans la logique de Richel!!!
Et puis Richel avec son bac, il est bien plus capable que les scientifiques de savoir si le dossier de Madame Chaillou valait le coup! Ben, oui, il s'y connait Richel! La petite dame n'a pas été prise à Nantes, alors elle doit être sacrément nullarde! Et puis, elle n'est pas déjà en poste depuis 5 ans la petite dame comme chercheuse...non? Ah oui, c'est vrai, j'oubliais certains disent qu'elle n'a pas sa thèse!
et pourquoi elle faisait si peur aux historiens locaux qui avaient pourtant tout pouvoir sur le comité si elle est si nullarde la petite dame??? hein??
Et puis, il n'a pas bien compris Richel qu'en ayant consacré sa vie à l'histoire des Réunionnais, la petite dame a logiquement postulé à La Réunion où elle a fait ses études? Qui recruterait quelqu'un à La Réunion sur l'histoire de la Sibérie??? hein? Ben ,c 'est pareil à Nantes! A Nantes on travaille sur la façade atlantique et non sur la Réunion! D'ailleurs elle est bien courageuse la petite dame de travailler sur l'histoire de pauvres boug' comme nous dans un labo qui n'en parle pas!!
Et Puis Richel, pourquoi tu ne t'interroges pas sur le fait qu'un Réunionnais, travaillant à La Réunion, ayant fait ses études sous la direction de M.Eve et ayant atteint l'age de la sagesse n'ait jamais été recruté à La Réunion hein??? Elle est là la vraie question!
Mais non, Richel il a sa petite idée à lui, sa façon de voir les choses.. et il y croit fort Richel! Tellement fort qu'il "se lache" confie-t-il à l'animateur radio!
Et il s'est tellement "lâché" Richel depuis plus d'un an!
Au fait Richel, explique nous à quelle moment cette dame qui a commis l'unique crime de s'intéresser à notre île et de vouloir s'y investir a accusé les Réunionnais d'être racistes??? T'as peut-être besoin de lunettes ou de sonotone hein??
Et toi Richel, tu serais capable de dire ce qu'elle a affirmé aux journalistes récemment? Renoncer à ta surprime, la reverser à une association qui lutte contre l'illettrisme?
Toi,le défenseur des ultramarins, es-tu capable de faire ce qu'une zoreille fera? Car elle viendra, un jour, j'en suis certain...
Il y a toujours une morale à l'histoire...

15.Posté par KLOD le 23/06/2017 20:19

crefom et sarkosy ......via buisson , avec un détour ek le didi et la plate forme .............


i love les drom de l'avenir ................ civilisation créole humaniste ? "how many rivers do WE have to cross , before ..." "your fit it's just too big for your foot ........" beaucoup de chose ont été déjà dite .

crifor , crefom , bismuth ........? des comiques du système ................ qui alpague les voix des angéliques des dom .............. version di droite style " créole un jour , créole toujours" de triste mémoire pour beaucoup ................ certains s'en contentent et persistent .

16.Posté par KLOD le 23/06/2017 20:21

n'oublions pas le discours de certains pendant 70 ans , ......, crefom ?

17.Posté par GIRONDIN le 23/06/2017 20:50

14.Posté par Un_jour_elle_viendra
Petite erreur C'est 3 ans et non 2 ans et 1076 jours.

on a entendu la même chose ce matin.
Es ce que j'ai bien compris : Il se réjouissait aussi que Macron allait changer 180 directeurs des services centraux (car il y a un problème ils ne suivent pas les ordres des politiques)

18.Posté par JORI le 23/06/2017 20:55

14.Posté par Un_jour_elle_viendra le 23/06/2017 20:11
+1

19.Posté par Dazibao le 23/06/2017 23:09

14.Posté par Un_jour_elle_viendra

Il y a toujours une morale à l'histoire...
..................................

Ben cette morale, sacri pas fort du côté du Crefom.....

20.Posté par un_prof_à_la_retraite le 22/09/2017 14:16

Mais que fait le CREFOM pour favoriser la réussite de nos étudiants? L'avenir de notre île?
Le CREFOM, qui pendant plus d'un an a bataillé pour qu'une universitaire nantaise ne vienne pas dispenser des cours de qualité à nos étudiants!
Que font-ils pour améliorer les conditions d'apprentissage à l'université de La Réunion?
Mais oui, que fait le CREFOM?
Pourtant des bruits courent sur le recrutement d'une autre candidate d'origine métropolitaine, étudiante de Madame Combeau pour prendre la relève de Sudel Fuma. Rien, pas un bruit, pas un geste! Pourtant le concours pour ce recrutement ne s'est pas déroulé dans les règles!
Ben, oui le nom de la lauréate était connue avant la parution du poste et la directrice de thèse de cette dernière participait au jury! C'est peut-être le seul moyen pour certains d'arriver au résultat souhaité! Une lauréate qui avait pourtant échoué au concours de recrutement précédent... même pas classée!
Mais que fait le CREFOM? N'y avait-il pas des étudiants réunionnais pour occuper ce poste? Tout d'un coup l'argument " à compétence égale, préférence régionale" retombe comme un soufflé.. Mais peut-être que cette fois-ci, les quelques enseignants du département d'histoire n'ont pas eu besoin de la publicité du CREFOM...une petite affaire rondement menée en catimini: rien de plus efficace!
Que font les médias? Rien sur ce nouveau recrutement pour préparer le remplacement de la Nantaise dans la presse?
Ah, peut-être qu'elle ne vient pas de Nantes et que du coup, c'est moins vendeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter