MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Noël, toujours !


- Publié le Mercredi 21 Décembre 2016 à 10:24 | Lu 526 fois

Noël, toujours !
Mais quel plaisir de voir que la tradition de Noël, avec ses chants, ses marchés, ses manifestations religieuses, ses croyances, ses rêves, est toujours bien présente et bien vivante , chez nos concitoyens.

Malgré une intoxication à la laïcité, voulue et imposée par une majorité éphémère de démagogues en voie d’extinction en 2017, la tradition et à travers elle, la religion demeure. Ce jour, la laïcité est à sens unique, privilégiant un électorat minoritaire pour des raisons électoralistes. Ce même électorat réclamant  la suppression des crèches dans les écoles et les établissements publiques, le sapin de Noël dans les écoles, les petits cochons sur les manèges, et autre que je n’aborderai pas, censure  oblige.

Oui, la tradition de Noël et son cortège de sens et de valeurs est toujours présente et pour longtemps, n’en déplaise aux laïcards  de circonstance.
 
Alain NIVET,
Bellepierre




1.Posté par Pif le yinch le 21/12/2016 16:18

"la tradition et à travers elle, la religion demeure"

Je ne crois pas.
La tradition, c'est des automatismes. C'est populaire : même des musulmans fêtent noël à l'occidentale, c'est-à-dire avec le sapin et les cadeaux.

La religion, c'est une démarche sincère et profonde. D'ailleurs, on trouve pas mal de religieux qui critiquent les traditions, les jugeant trop éloignées de la foi sincère.

2.Posté par République le 21/12/2016 16:38

C'est la laïcité qui campe et assure un espace d'exercice, ou de non-exercice, libre des religions, loin de tous les pouvoirs politiques (autrement dit de la gestion de la société en général). Et c'est la République qui garantit cette liberté, et qui permet donc à la société démocratique de vivre loin de toute tentative directe ou indirecte de communautarisme. À la Réunion, diverses religions à un très bon niveau de pratique cohabitent en toute liberté pour le bien-être de toute la population, d'où l'attachement de cette île à la république française.

3.Posté par NIVET Alain le 21/12/2016 17:23

Pif,

Même le gouvernement a utilisé un biais pour autoriser les crèches, les sapins, chers à nos concitoyens, face à la fronde et un regain religieux qui se sont dressés devant lui. Forcé, il a autorisé hypocritement les manifestations seulement liées à la Tradition de Noël, alors qu'elles avaient une forte connotation religieuse. Tout cela pour ne pas entraver une laïcité que je puis comprendre, mais qui va à l'encontre de notre histoire et de notre culture religieuse ou autre. Mon propos est une reconnaissance que nous sommes attachés à nos religions et notre culture, et qu'aucune loi ne fera changer d'avis les fidèles.
Depuis cet attentat en Allemagne, les langues se délient (voir LCI ou I télé). L'immigration et la Charia deviennent un grave sujet de préoccupation en Europe. Notre laïcité et son application sont concernées. J'augure un revirement à 180 ° de l'opinion publique et un repli sur nos valeurs ancestrales par réaction.

Cordialement.

4.Posté par Zozossi le 21/12/2016 18:02

La république en France a toujours été imposée par la violence.

Une première fois en 1792 par une assemblée illégitime auto-proclamée qui se maintint par la Terreur.

Une deuxième fois en 1848 par des émeutiers.
La deuxième république sera balayée par l'empire plébiscité par 96% des Français.

Une troisième fois en 1870 encore par l'émeute.
Les deux tiers des députés étaient monarchistes et le rétablissement de la monarchie n'échouera qu'à cause de querelles entre royalistes.

Les faits parlent d'eux-mêmes.

La "république" française dévoyée, c'est, depuis ses origines, l'utopie sanglante, le cynisme et le sectarisme masqué.

Le faux "laïcisme", vrai laïcardisme, n'est que son bras armé.

Il suffit de laisser parler leurs partisans quand ils se lâchent :

-"A mes yeux, la République a été faite par les protestants et les Juifs contre les catholiques."
(Jean Lacouture, grande "caution morale" de la gauche "républicaine").

-"La laïcité elle-même peut apparaître comme cette religion de la République recherchée depuis la Révolution".
(Vincent Peillon, ayatollah "républicain" et -hélas- ex-ministre de la Déséducation anti-nationale).

Tout le monde sait que la sacro-sainte référence aux indéfinissables et introuvables "valeurs républicaines" n'est qu'une formule terroriste de la secte au pouvoir pour exclure les opposants.

Joyeux Noël !

5.Posté par Pif le yinch le 21/12/2016 20:45

3.Posté par NIVET Alain

Salut

Les crèches, c'est une tradition. Le sapin de noël aussi. A Noël, la tradition c'est d'avoir l'un et l'autre.
En attaquant les crèches, c'est la tradition qu'on a attaquée. D'où le résultat.

Pour le reste, il ne suffit pas de se déclarer chrétien pour l'être. Etre chrétien, c'est adhérer à des principes clairs. Un gars peut se déclarer chrétien, et pratiquer l'adultère sans vergogne, buter des voleurs de poules sans regret, etc ...
Pour moi le gars peut dire ce qu'il veut, aller à l'église tous les dimanche, il n'est pas chrétien. Juste un hypocrite, comme ceux que critiquaient justement Jésus dans les évangiles.
J'espère que tu comprends ce que je veux dire.

6.Posté par NIVET Alain le 21/12/2016 22:56

Pif,

S'attaquer à la tradition, traduction extrapolée de foi pour ce qui est de Noël, c'est s'attaquer à un symbole. Bien sûr , en notre société de consommation il y a les dérapages mercantiles que l'on connait, Quant à l'hypocrisie des pratiquants bien pensants s'affichant le dimanche avec la diaspora locale, j'opposerai l'hypocrisie du célibat des prêtres.......
Notre Monde n'est qu'hypocrisie et tu as raison. L'essentiel, c'est que moi, je m'y retrouve sans naïveté.

Bien à toi.

7.Posté par Pif le yinch le 22/12/2016 01:39

On est donc d'accord : les crèches sont le symbole de notre histoire passée. C'est comme les châteaux : on a beau être républicain, on ne va pas chercher à les détruire sous prétexte qu'ils ont un lien avec la monarchie !

La laïcité peut donc s'accommoder de ce symbole, et des autres.
La laïcité se défend très bien par d'autres moyens, par exemple sur un point précis : les religions ne sont que des croyances, pas des vérités prouvées. Sinon, quel mérite aurait-on à être croyant ?
Donc, si ce ne sont que des croyances, elles ne sont pas au-dessus ou au-dessous des autres croyances (raisonnables), notamment celles qui disent qu'il n'y a pas de dieu, ni de vie après la mort.

On peut tous créer une religion et trouver des adeptes sur facebook, tant qu'il y a pas d'entorse à la loi. N'oublions pas que le Christ cosmique est candidat à la présidentielle ...

Le mercantilisme ? Tout ce qui peut être exploité doit être tenté, ça crée du boulot, de l'activité économique et donc des recettes pour la collectivité. Les puristes auront peut-être les boules, mais personne ne les oblige à rentrer dans le jeu.

Comme toi, j'aurais plaidé pour l'abolition du célibat obligatoire des prêtres catholiques, si j'étais croyant.

Salutations, Alain, et bonnes fêtes si on se revoit pas !

8.Posté par Zozossi le 22/12/2016 11:23

@NIVET Alain

Vous écrivez que la laïcité a été "voulue et imposée par une majorité éphémère de démagogues en voie d’extinction en 2017".

Vous visez ainsi explicitement -et à juste titre- la gauche laïcarde.

Mais comment pouvez-vous croire une seconde que la "droite" que vous soutenez activement à longueur de courriers a d'autres convictions -ou même qu'elle a des convictions tout court ?

Qui a écrit :
"La présence de crèches de Noël dans l’enceinte des mairies n’est pas compatible avec la laïcité"?
Ce que nie d'ailleurs effrontément la presse du système comme à chaque fois qu'une information lui déplaît.

L'auteur de cette phrase est François Baroin, dans un livret de l' "Association des Maires de France" dont il est président (maires auxquels il s'est bien gardé de demander leur avis).

Or, François Baroin (RPR devenu UMP devenu LR) n'est pas n'importe qui : ancien journaliste, chouchou de Chirac qui l'a fait ministre, de Juppé (votre candidat) qui en a fait son porte-parole, ex-secrétaire général de l'UMP, Baroin (fils d'un Grand maître du Grand Orient de France) est le type même de ce personnel politique faisandé UMPS ennemi de la France, de son peuple et de sa culture.

Je suppose que vous n'aurez pas plus à répondre qu'à chaque fois que je vous ai opposé la rigueur de faits gênants…

9.Posté par NIVET Alain le 22/12/2016 14:59

Zozossi,

Vous avez l'écriture sélective. Vous avez reconnu cependant au sujet de la déclaration de Baroin, je cite : "Il s'est bien gardé de demander aux maires leur avis:,".
C'est ce qui a soulevé le tollé général des maires du Centre et Droite de France et vous l'avez omis..
J'aime bien Baroin, mais dans cette affaire, il a tout faux.
Vous savez, ZOZOSSI, je sais condamner des prises de position qui ne me conviennent pas, même au sein de mon parti.
Cordialement.

10.Posté par République le 22/12/2016 15:58

La république a été « imposée », à différents moments de l'Histoire, à des minorités qui opprimaient le peuple, pour chasser des rois, des dictateurs militaires et autres – même si certains ont cherché à montrer à la population un bon côté de leurs visages, laissant aux bras armés de leurs cliques les basses besognes, pendant que les gros profiteurs continuaient à se remplir les poches ; et dans les processus révolutionnaires (au sens de changement radical de gouvernance de la société), cette violence réussissait à s'opposer à celle des puissants sur tous les plans. Parce qu'elle repose sur des valeurs universelles de l'homme, quelle que soit son origine et sa religion : la liberté, l'égalité et la fraternité. Ces valeurs étant concrétisées sur le terrain de la laïcité. Laissant même aux ligues royalistes et autres groupements fascistes et complotistes qui manipulent l'Histoire une certaine possibilité de s'exprimer. Le bain permanent étant la démocratie.
Mais rien n'est gagné, parce que nous ne savons pas vraiment ce qui est démocratique, mais nous savons ce qui est plus démocratique que… Et qu'il n'y a pas un modèle immuable dans la représentation des citoyens ; et qu'il importe de tirer les leçons de l'Histoire dans le monde entier : la violence en elle-même n'est pas révolutionnaire ; ici-bas il n'y a pas de paradis, et il faut passer par la voie de la réforme, en faisant preuve de pédagogie sans cacher ses valeurs, sans manipuler les faits historiques. Le peuple peut se tromper, mais on ne peut rien faire de bon en passant par-dessus le peuple. Et si les sectes et autres organisations complotistes fagotées de toutes pièces il y a, malgré des cris d'orfraie elles ne se trouvent pas dans le peuple.

11.Posté par NIVET Alain le 22/12/2016 17:40

Bien, République pour votre développement intéressant mais hors sujet; Vous extrapolez dangereusement.
Notre histoire, notre religion originelle, la composition de nos diverses peuplades qui ont contribué à notre riche diversité, notre culture, sont autant de pierres qui ont contribué à installer le socle du mur qui constitue notre identité de français. Nous devons pouvoir nous appuyer sur ce mur sans appréhender son effritement.....Et c'est ce qui se passe actuellement. J'ose dire que notre civilisation s'effrite. Il est grand temps, à l'instar des digues de Hollande, de colmater les brèches.

Cordialement.

12.Posté par République le 23/12/2016 08:23

@post 11 : Pas tellement hors sujet dans le débat, à mon sens, et au regard des arguments avancés aux posts 4 et 8.

13.Posté par NIVET Alain le 23/12/2016 14:03

République,

Vos démonstrations, a vous et à posts 4 et 8 ne sont pas dénuées d'intérêt. mais ne sont que des rappels dont j'ai connaissance. Voyez vous, je me situe au niveau du ressenti des concitoyens et de leurs attentes. Alors , vos considérations historiques ou philosophiques ne les intéresse pas. Ce que les gens réclament, c'est que l'on réagisse à leurs préoccupations quotidiennes. C'est ce que je m'efforce de mettre en exergue.

Sincères bons voeux de fin d'année.
Alain NIVET

14.Posté par André Pouchet le 23/12/2016 14:18

Que Zozossi, dont j'admire la vaste érudition sur une foule de sujets, y compris de très pointus, me pardonne mais il me semble qu'il se trompe concernant le Frère Baroin, lequel ne marchait pas avec Juppé, comme on eût pu s'y attendre, mais avec Sarkozy, dont il devait même être, en cas de victoire de celui-ci aux présidentielles, le 1er ministre. Nous voilà donc débarrassé (hélas peut-être pas définitivement !) de l'un et de l'autre.

Cette petite erreur vient s'ajouter à celle qu'il a failli commettre l'autre jour (mais il s'est rattrapé presque aussitôt) sur le sens d'un passage très fameux de L'Esprit des Lois de Montesquieu, un texte qui condamne de façon indiscutable l'esclavage, même s'il le fait sur le mode subtil de l'ironie.

De tout cela, je retire cette leçon (au choix triste ou réconfortante, selon l'humeur du moment) que nul même le Pape François, même son éminence Zozossi, n'est totalement infaillible.

Vive Noël ! Vive La Réunion ! Vive la France !

GLORIA IN EXCELSIS DEO ET IN TERRAE PAX HOMINIBUS BONAE VOLUNTATIS !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes