Education

Nicolas et Carla dans la Caravane des enseignants

Lundi 18 Janvier 2010 - 11:53

Ce matin était donné le départ de la Caravane des enseignants du syndicat alternatif des instituteurs et professeurs des écoles de la Réunion (SAIPER), devant la mairie de Saint-Denis. Cette "résistance pédagogique" intervient le jour de l'arrivée du Président de la République Nicolas Sarkozy et de son épouse dans l'île, pour sensibiliser le public à leurs revendications face aux mesures prises récemment dans l'Education nationale.


Par "caravane", le SAIPER entendait ce matin "cabriolet". Deux individus arborant des masques de Nicolas et Carla Sarkozy, à l'arrière du véhicule, des passants amusés par cette présence inhabituelle, il s'agissait de "prolonger la visite du président Sarkozy à la Réunion". Au mégaphone, l'ironie était à l'honneur : "Venez voir votre président et sa compagne, venez, vous l'adorez! Nicolas Sarkozy, le meilleur président qu'on n'ait jamais eu! Il est là parce qu'il aime les Réunionnais!" pouvait-on entendre.

Et les revendications sont nombreuses, vis-à-vis de la politique de l'Education nationale. Entre les emplois prévus pour les Réunionnais dans un programme qui n'est pas respecté, les suppressions de poste, l'effectif des classes qui augmente, ou encore la masterisation nécessaire pour devenir professeur, les désaccords ne manquent pas, et le mécontentement se fait vif chez les enseignants du SAIPER.

b["Les familles et les mairies de plus en plus sollicitées"]b

Parmi les objets de désaccord, la création des "jardins d'éveil" qui remplaceraient progressivement l'école maternelle, mais cette fois-ci "aux frais du contribuable" précisait Cécile Chèze, secrétaire générale du SAIPER. "Les familles et les mairies sont de plus en plus sollicitées, avec ces nouvelles mesures : il faut maintenant avoir un bac + 5 au lieu d'un bac + 3 pour devenir enseignant, c'est deux ans d'études en plus à financer, pour les familles", signalait-elle. Elle poursuivait, en ce qui concerne les mairies : "on demande aux mairies de plus en plus de fournitures, de plus elles ont beaucoup contribué avec des mesures contre le chikungunya, la grippe A, et maintenant les jardins d'éveil qui seront mises en place par les mairies".

La Caravane des enseignants parcourra donc toute l'île jusqu'à la fin de la journée en passant successivement par l'Ouest, le Sud, et enfin l'Est. Quant à la journée de demain, des actions seront organisées, avec notamment l'intersyndicale, à la salle Candin à 16h30.
Johanne Chung to Sang
Lu 1289 fois



1.Posté par antidote le 18/01/2010 14:20

Ah ah ah ils sont bien drôles, tiens !

Les familles sont sollicitées ? C'est pas normal : les pauvres parents ont autre-chose à faire que de s'occuper de leur progéniture, sinon à quoi leur servent écrans plat et abonnement à canalsat payés avec primes et allocs que leur doit l'État ?!

Et l'actuelle école maternelle-garderie gratuite n'est-elle pas déjà financée par le contribuable ?
Quelles fournitures demande-t-on aux mairies ? Ce ne sont pas les profs qui font les listes ?
Prenez les gens pour des c..

2.Posté par boyer le 18/01/2010 14:27

doudou n'oublies pas de muscler ton perinée à grand Anse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter