MENU ZINFOS
Politique

Nicolas Dupont-Aignan : "Pas juste une question d'argent mais de vision et de projet pour La Réunion"


Présent dans l’île depuis le 20 décembre et avant de regagner son fief des Yvelines, Nicolas Dupont-Aignan a tenu ce jeudi une conférence de presse dans un hôtel dionysien. L’occasion pour le président de Debout la France et ex-candidat aux trois dernières présidentielles de restituer les doléances des Réunionnais et, au passage, annoncer une refonte de son antenne locale. N’ayant pas pu être présent lors des présidentielles à cause des mesures liées à la vaccination, ce jeudi 22 décembre, Nicolas Dupont-Aignan a donné une conférence de presse à l’hôtel Créolia à Saint-Denis. Le but était de faire part de ses intentions politiques pour aider la population réunionnaise qui, selon lui, est en "souffrance".

Par Esther Louise - Publié le Jeudi 22 Décembre 2022 à 17:26

Aux côtés de Sonny Welmant, son représentant départemental, le député se confie : "Ce n’est pas uniquement les parlements d’outre-mer qui doivent parler d’outre-mer. En tant que chef de parti, je pense qu’il est important de venir pour écouter", déclare-t-il.

L'ex-candidat aux présidentielles explique qu’il y a un combat à mener concernant plusieurs problématiques qui se sont "aggravées depuis sa dernière venue" avec notamment, selon lui : le pouvoir d’achat, l’accès à la mer, les soignants et pompiers suspendus, les productions agricoles et locales, les problèmes de logement, le manque de développement économique, la corruption et le problème de représentativité élective.

Nicolas Dupont-Aignan, votre visite à La Réunion n'est pas une première. Les derniers scrutins nationaux sont passés et les prochaines ne sont pas attendues avant longtemps. Que nous vaut votre visite dans l'île ?

Tout d'abord pour remercier les équipes de Debout La France qui m'ont soutenu à la présidentielle ainsi que les candidats DLF engagés lors des dernières législatives. Écouter aussi les Réunionnais.

Justement, que vous-ont ils dit ?

Les Réunionnais m'ont dit ce que vous savez bien, à commencer par les difficultés sociales, la vie chère, le manque de production locale.Un doute sur l'avenir et puis une insatisfaction du système politique avec le sentiment qu'ils élisent les élus qui les oublient dans la foulée. De plus avec Debout La France, je suis, je pense, un des rares chefs de parti métropolitains qui a un intérêt réel pour l'outre-mer et qui voudrait que la nation s'occupe davantage de l'outre-mer. Ce n'est pas juste une question d'argent mais de vision et de projet pour La Réunion. Ça m'intéresse de mieux connaître le territoire et je suis venu souvent ici pour donner un avenir à La Réunion comme région française. Je trouve qu'on ne se pose pas assez cette question, à savoir de ce que l'on souhaite dans 20 ans pour La Réunion ? Une région sûre, une région qui produit davantage local et en autosuffisance alimentaire, une vie politique propre...Ce sont des choses importantes.

À chaque fois, quand je viens, j'ai l'impression que les problèmes s'aggravent et que rien ne change. Je pense qu'il faut un électrochoc de production locale. Et la seule manière de le faire c'est qu'il y ait une stratégie commune entre l'Etat et la Région et toutes les collectivités pour la création de filières locales. Je prends l'exemple du poulet : il n'est pas normal qu'on en importe autant à La Réunion alors qu'on pourrait le faire ici. Cela veut dire une aide, une dérogation de l'Union européenne mais aussi des défiscalisations beaucoup plus fortes avec des zones franches mais qui concernent non pas des territoires mais des activités dans des domaines où l'on veut rétablir de l'autosuffisance. C'est ce qui donnera du travail aux jeunes réunionnais dans des petites entreprises où ils seront maîtres chez eux. Il faut retrouver une culture de la production locale.

Votre venue coïncide-t-elle avec une volonté de refonte de l'antenne locale de votre mouvement ?

C'est clair, avec à sa tête Sonny Welmant (NDLR : le secrétaire département de DLF) et d'Alix Mera qui était candidat dans la seconde circonscription. Pour rappel nous avions investi des candidats dans chaque circonscription lors des législatives. Ils me proposeront tous les deux une organisation et nous nommeront ensuite des responsables de section de circonscription et ville par ville. J'ai profité de ma venue dans l'île pour rencontrer le seul maire qui m'a parrainé à La Réunion lors de la présidentielle à savoir le maire de Trois-Bassins Daniel Pausé.

Vous venez à La Réunion deux semaines après Jordan Bardella. Plusieurs séquences de votre séjour sont très similaires à celles du patron RN. Assumez-vous cette proximité avec le RN ? Vous deviez par ailleurs rencontrer le responsable local du mouvement en la personne de Johnny Payet...

Je vais le rencontrer avant de partir aujourd'hui. Pour moi c'est clair : Debout la France est un parti indépendant, gaulliste et qui a sa spécificité. Pour autant tout le monde sait et je ne m'en cache pas, je l'assume, que pour battre Macron, j'ai soutenu deux fois Marine Le Pen au second tour des deux deux dernières présidentielles. Les Français ont préféré donner plus de suffrages à Marine Le Pen et j'ai été correct au second tour. Je déteste la division et je pense que c'est dommage que Les Républicains n'aient pas soutenu Marine Le Pen qui était en tête. Après, que nous réservera 2027 ? Je n'en sais rien. Mais moi je suis correct au second tour.

Selon-vous, comment les Réunionnais perçoivent Debout Le France et le Rassemblement national ? Qu'est-ce qui vous différencie ?

C'est simple, Debout La France est un parti avec une vision sociale, égalitaire et qui a toujours lutté contre toutes les discriminations, qu'elles soient sociales ou ethniques. Après je ne suis pas là pour critiquer le RN, les gens sont adultes même si nous avons quelques différences, tout le monde les perçoit. Mais pour autant, il y a la même volonté de sauver la France et j'estime que tous ceux qui veulent sauver la France doivent s'entraider et s'unir. Après les Français ont le choix au premier tour entre Debout La France, le Rassemblement national, le LR ou LFI. Au second tour, celui qui est en tête a le soutien des autres et c'est comme ça qu'on va battre Macron qui détruit la France

Vous vous êtes souvent prononcé pour une "union des droites", contrairement au RN ou aux Républicains. Vous aviez récemment déclaré sur Europe 1 qu'il y avait "moins de différences entre Ciotti, Le Pen, Zemmour, moi et d'autres, qu'entre Silvio Berlusconi, Matteo Salvini et Giorgia Meloni"...
 
Alors pas de "l'union des droites" comme on l'entend dans le jargon mais plutôt une "union des amoureux de la France" ce n'est pas tout à fait pareil. J'estime que Macron est soutenu par une certaine droite libérale et une gauche immigrationniste. Je pense qu'il y a des gens ni de droite ni de gauche, comme le pensent d'ailleurs 80% des Français. La question désormais c'est une mondialisation sauvage ou un minimum d'organisation et de défense de la Nation. Moi j'appelle plutôt les patriotes, les républicains et les souverainistes à s'entendre. C'est une union des patriotes plus qu'une union des droites qui est réductrice : il y a des gens de gauche qui veulent redresser la France.




1.Posté par Lucien le 22/12/2022 19:18

Un bougre sera jamais P R
Comme Rarenon, zot y cose initile

2.Posté par A mon avis le 22/12/2022 20:03

Dupont Gnangnan avec l'ensemble de ses supporteurs réunionnais, à la recherche d'un peu de publicité !

Il n'a pas encore compris que ses élucubrations qu'il répète ad noseam ne font pas recettes !

3.Posté par Miss boucan le 23/12/2022 07:20

Qui sont les zalimentaires sur les photos ?

4.Posté par Oufti le 23/12/2022 08:54

Pauvre clown triste

5.Posté par Yabuz le 24/12/2022 09:30

Pas beaucoup plus triste que notre président !

6.Posté par polo974 le 26/12/2022 21:08

"de boue la France" le parti qui s'enlise....

c'est quoi, ce con-cept de "gauche immigrationniste" ? ? ? Une resucée du chiffon rouge "islamo-gauchiste", lui même remplaçant du "judéo-maçonnique", tous aussi puants les uns que les autres...

7.Posté par Le révolutionnaire le 25/01/2023 18:07

Monsieur a un appui de taille, avec 100 KILO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes