MENU ZINFOS
Sport Réunion

Nice-OM : Dimitri Payet face à ses démons


L’Olympique de Marseille de Dimitri Payet se déplace ce soir sur la pelouse de l’OGC Nice à l’occasion des quarts de finale de la coupe de France. Un match sous haute tension puisque c’est dans ce stade que le capitaine marseillais avait été pris pour cible par un projectile. La sécurité a été renforcée pour l’occasion, mais les supporters niçois montrent déjà des signes d’hostilités.

Par - Publié le Mercredi 9 Février 2022 à 15:03

Dimitri Payet retrouve les Niçois qui lui avaient lancé une bouteille d’eau. Une bagarre générale avait suivi et provoqué la fin du match. Le Réunionnais revivra le même incident quelques mois plus tard à Lyon.
Dimitri Payet retrouve les Niçois qui lui avaient lancé une bouteille d’eau. Une bagarre générale avait suivi et provoqué la fin du match. Le Réunionnais revivra le même incident quelques mois plus tard à Lyon.
Il est de retour où tout a commencé. Ce mercredi soir, Dimitri Payet retrouve le stade de l’Allianz Riviera pour y défier l’OGC Nice dans le cadre des quarts de finale de la coupe de France. Et ce six mois après les incidents qui avaient déclenché une vague de violence dans les stades hexagonaux.

Le 22 août dernier, l’Olympique de Marseille se déplace à Nice pour y défier les Aiglons. À un quart d’heure de la fin du match, Dimitri Payet se prépare à tirer un corner lorsqu’il reçoit une bouteille d’eau dans le dos. De colère, le joueur renvoie la bouteille dans les tribunes, ce qui fait descendre plusieurs supporters sur la pelouse, prêts à en découdre. Une bagarre générale éclate, provoquant l’arrêt du match.


Le début des problèmes

Le match avait été rejoué en octobre sur terrain neutre et à huis clos. Il s’était soldé par un match nul un but partout. La sanction infligée à l’OGC (2 points de suspension, dont un avec sursis, et 3 matchs à huis clos) avait été jugée trop clémente par de nombreux commentateurs. 

Les innombrables évènements sur les terrains français depuis confirment cette fâcheuse tendance. Dimitri Payet avait de nouveau été visé par une bouteille d’eau lors d’un match face à Lyon en novembre. Un évènement qui a traumatisé le joueur et qui avait exprimé son mal-être dans les colonnes du Monde.

Sécurité renforcée, mais la tension est à son comble

C’est donc avec ce lourd passif que va se dérouler le derby méditerranéen ce soir. Le club de Nice et la préfecture des Alpes-Maritimes ont fait savoir que le dispositif de sécurité sera maximal. Trois compagnies de police supplémentaires au dispositif habituel seront déployées autour du stade. À l’intérieur, 700 agents de sécurité seront assistés de filets amovibles lors des corners. 

Face à eux, ils auront un stade de 33.000 personnes surchauffées par cette rivalité historique pris à un autre tournant. Aucun supporter marseillais ne sera présent. Les supporters des Aiglons qui attendent impatiemment la venue des Phocéens. Le célèbre chant "Marseille, Marseille, on t’… " a été chanté tout le long de la rencontre face à Clermont dimanche dernier.

Dirigeants et entraîneurs appellent au calme pour ce match, en espérant qu’ils soient entendus.



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Olivier le 10/02/2022 00:29

Di Dimitri tir kornèr ek talon stèr !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes