MENU ZINFOS
Faits-divers

Nez arraché lors d'une dispute conjugale : "C'est la 24ème fois qu'on se sépare"


Avril dernier dans le chef-lieu, les policiers alertés par des voisins ayant découvert un nez humain et du sang dans la cage d'escalier n'avaient pas réussi à trouver immédiatement son propriétaire. Ce n'est que quelques jours plus tard que le morceau a été réclamé, fruit d'une énième dispute au sein d'un couple habitué à communiquer violemment.

Par Régis Labrousse - Isabelle Serre - Publié le Jeudi 29 Septembre 2022 à 17:09

Nez arraché lors d'une dispute conjugale : "C'est la 24ème fois qu'on se sépare"
Dimanche 24 avril 2022, au petit matin, une dispute avait opposé des conjoints dans le hall d'un immeuble situé allée des Aventurines, à la Source, un quartier de Saint-Denis. C'est après une soirée très alcoolisée, dans l'appartement d'une amie, que les faits s'étaient déroulés. Pamela K., 36 ans, avait essuyé plusieurs coups et avait vu rouge. Elle avait alors arraché le nez de son rival, Harry I., 54 ans, d'un coup de dents et lui avait mordu le bras.

Le nez avait été retrouvé par les officiers de police judiciaire ainsi que des traces de sang dans la matinée dominicale. Mais ni auteur ni victime  n'étaient restés sur les lieux. Des appels à tous les hôpitaux et cliniques de l'île n'avaient donné aucune piste. 

Deux jours après l'insolite découverte, la mise en cause avait pu être identifiée et placée en garde à vue  ainsi que la victime présumée un peu plus tard.

Ce jeudi, le couple est convoqué devant le tribunal correctionnel de St-Denis pour répondre de violences volontaires qui se seraient déjà produites en juillet 2021 et en mars 2022. "C'était la 24ème fois qu'on se séparait, explique madame au tribunal. On avait consommé et on a passé la nuit ensemble. Il m'a tapé la tête et j'ai eu mal. J'ai mordu mais c'était pour me défendre". À ses côtés le conjoint attend son tour puis évoque la jalousie "comme d'habitude". Il explique avoir projeté madame au sol pour qu'elle ne lui jette rien à la figure. La tenant par les bras, il avait été mordu. Cinq jours d'interruption temporaire de travail lui avait été prescrit.

Il l'attache avec la laisse du chien pour la calmer

Quant aux disputes de l'an dernier, en juillet, le couple avait échangé des coups de poing. Monsieur avait eu trois dents cassés et des hématomes. Un mois avant l'histoire du nez, c'est madame qui aurait commencé à montrer son mécontentement au sujet de l'organisation de l'anniversaire d'un de leurs enfants. Le ton était monté. Pour qu'elle se calme, Harry I. n'aurait eu d'autre choix que de l'immobiliser au sol en l'attachant avec la laisse du chien.

"Ca va s'arrêter quand ?" interroge le président. "C'est une relation toxique," commente le ministère public se félicitant que le couple ait été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de contact entre avril et aujourd'hui. La représentante de la société propose au tribunal de prononcer la peine de 2 mois avec sursis pour Pamela K. et 60 jours amendes à 15€ pour Harry I.

Les juges décident de condamner monsieur à 90 jours amendes à 10€ et madame à 3 mois de prison avec sursis. Le couple devra suivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales.



 




1.Posté par Jeanaimarre le 29/09/2022 18:37

Madame, c'est votre vie que vous perdrez ....au 25ème tirage !

2.Posté par jojo la frite le 29/09/2022 20:53

23 fois c'était sans doute le bon nombre de fois pour se séparer ! ....la 24ème, c'est sans conteste la fois de trop...!

3.Posté par Dj974 le 30/09/2022 05:41

Disons zanimo

4.Posté par nathchocolat le 30/09/2022 05:01

Aussi fou l’un que l’autre… avec des enfants .. je vous laisse imaginez l’emprunte que ça laisse à des enfants qui grandissent dans ce milieu de violence..

5.Posté par DanVid.Com le 30/09/2022 05:06

Ôte 3 dents 🦷 1nez 🐽 fo sauvée…

6.Posté par Zistéman le 30/09/2022 07:28

Il me semble que depuis la révolution que le suicide n'est plus un délit, ils veulent certainement que la mort les sépare.
Post 1: tu crois vraiment qu'il n'y qu'une seule victime ?
On dirait que madame sait plus que se défendre aussi.

7.Posté par riverstar974 le 30/09/2022 08:33

misère sociale et misère intellectuelle.... 24 séparations??? 24 fois stupide à un point ou on se demande si ces gens là ont un cerveau

8.Posté par seb le 30/09/2022 08:49

C est des cas soce de compétition ces 2 là

9.Posté par RABIJACOB le 30/09/2022 10:31

'' Le couple devra suivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales'' la bonne blague !!!!!! . A la fin de ce stage il leur sera décerné un diplome s'ils réussissent les épreuves, n'est ce pas?.

10.Posté par Bouboul974 le 30/09/2022 11:39

Ce n'est plus de l'Amour , c'est de la Rage !!!

11.Posté par Hugo le 30/09/2022 13:09

Monsieur madame s aiment à la folie
Ce qui est toxique c est le 3 ème laron
L alcool

Arrêté l alcool madame ça vous va pas

12.Posté par Choupette le 30/09/2022 17:55

4.Posté par nathchocolat

Moi je dirais plutôt plutôt l'emPREINte ... .

13.Posté par Mat le 01/10/2022 07:35

J’adore… « UNE AUTRE,… UNE AUTRE !!! »

14.Posté par Ugo VITA le 01/10/2022 20:21

Cannibalisme à la Reunion😂 ! Chasser le naturel ne revient t'il pas au galop ?

15.Posté par Lorenzo le 03/10/2022 07:31

Bah tant que ça reste entre eux, laissez les s'entretuer. Ils ne manqueront à personne .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes