MENU ZINFOS
Faits-divers

"Ne me relâchez pas. Si vous me relâchez, je la tue"


Par - Publié le Jeudi 16 Avril 2020 à 11:57 | Lu 9545 fois

Un bénédictin de 28 ans comparaissait ce mercredi après-midi au tribunal judiciaire de Champ Fleuri pour avoir commis des violences sur sa mère à Saint-Benoît.

Faisant d’une pierre deux coups, le tribunal a décidé de le juger également pour des faits de violences, outrage et rébellion envers les forces de l’ordre, datant d’août 2019. "Moucate, j’ai pas peur de la loi, je suis un caïd", telles étaient ses paroles, couteau en main, à l’encontre des gendarmes. Le point commun de ces deux affaires étant son état d’ivresse manifeste. 

Le 9 avril dernier, las que sa mère lui fasse part de son exaspération de le voir chez elle en permanence à ne rien faire, Daniel N. pète un plomb, prend la marmite et la jette sur la pauvre femme sans défense. Elle aura juste le réflexe de se tourner pour ne pas la prendre en plein visage. Touchée au dos, elle tombe au sol, mais parvient à se réfugier chez sa soeur qui habite à proximité. Les gendarmes arrivent et trouvent le fils attablé, un verre de vin à la main. La marmite est au sol ainsi que des bris de verre et de porcelaine. 

"Je suis peut être aussi victime, elle aussi est violente"

La mère, qui se plaint de douleurs au dos et au ventre, est évacuée par le SDIS à l’hôpital. Elle aura une ITT de 7 jours pour un pneumothorax. Placé en garde à vue, il est droit dans ses bottes : "Ne me relâchez pas, si vous me relâchez, je la tue" , s'emporte-t-il face aux gendarmes.

S’il reconnaît devant le tribunal avoir tenu ces propos sous l’effet de la colère, son explication n’en est pas moi osée : "Je suis peut-être aussi victime, elle aussi est violente. J’ai déjà des plaintes contre cette dame", adresse-t-il à la présidente. 

Il apparaît clairement durant l’audience que le prévenu a quelques difficultés au regard de ses propos. S’il n’a que quelques mentions à son casier, il a déjà fait un séjour à l’EPSMR. Pour autant, le psychiatre indique, dans son expertise, que les causes de son comportement sont l’alcool et un QI très inférieur à la moyenne. Il conclut qu’il n’y a pas d’abolition du discernement, mais, que la personne est dangereuse. Il estime qu’il est accessible à une sanction pénale. "Sa mère veut juste qu’il se soigne et qu’il puisse subvenir à ses besoins. Elle a peur et ne souhaite plus qu’il revienne chez elle", indique la partie civile pour la maman. 

"lI est incontrôlable, il faut mettre un coup d’arrêt à cette violence"

"La mère vit en permanence avec une personne agressive. Les conséquences ont un réel impact sur la victime. Sa mère est à terre et lui, il reste assis à boire tranquillement. Que faire de lui suite aux menaces de mort ? Il est incontrôlable, il faut mettre un coup d’arrêt à cette violence. Je vous demande 2 ans de prison dont 1 an avec sursis probatoire, une obligation de soins, une interdiction de contact et de domicile, ainsi que son maintien en détention", requiert la procureure. 

"Vous avez vu comme moi son comportement, il a clairement un problème de santé mentale ! Des soins s’imposent. Il est important de l’accompagner et de le soigner. Il n’a jamais surmonté le décès de son père", plaide la défense.

Alors que le tribunal suit intégralement les réquisitions du parquet, Daniel N. ne semble pas réaliser qu’il reste en prison. Il salue la présidente, se lève de sa chaise et quitte la visioconférence de la prison de Domenjod avec un détachement qui laisse l’assistance sans voix. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par La vérité vraie... le 16/04/2020 13:21

Voilà les conséquences de la doctrine de l'enfant roi. Pareil pour l'éducation : à tous ces parents qui critiquent les professeurs...j'espère que vous comprenez désormais. La défaite est générale, tant sur le plan économique, idéologique, moral ou éducatif.

2.Posté par BRUCE LEE PROVOQUE UN LACHE le 16/04/2020 13:25 (depuis mobile)

LES MAMANS NE RENDENT PAS LES COUPS DU CON. J''''AI LE REMÈDE QU''''IL TE FAUT PETIT . LA VOICI : IN BON TOTOCHEMENT DANS LES REGLES DE L''''ART , ET JE PENSE QUE TU SERA GUERRI. JE T''''INVITE À TINSCRIRE DANS MON CLUB DE MMA .
A BIENTÔT.

3.Posté par Kiki le 16/04/2020 14:13 (depuis mobile)

"Jamais pu surmonter le décès du papa" Y a plein de structures mis à disposition pr l''accompagnement. Pk l''avoir négligé ? Vs étonnez pas de son comportement à l''âge adulte. G en horreur "QI

4.Posté par Jean le 16/04/2020 18:28

28 ans, squatter et battre sa mère, en voilà une qui doit regretter d'avoir enfanté ce suppôt de satan.

Bon, on ne sait comment elle l'a éduqué, "ça mon zenfant, touche pas li", en attendant sa vie est brisée, jamais elle ne s'en débarrassera.

5.Posté par Agnès Leperlier le 17/04/2020 01:29

L'alcool et la débilité.
Ça donne un type extrêmement dangereux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes