MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Départementales

Naturellement Écologiste place la biodiversité au cœur de son programme


La liste Naturellement Écologiste a présenté la première partie de son programme contenant 5 grands axes. Jean-Pierre Marchau, sa tête de liste, a ainsi dévoilé son projet sur la valorisation de la biodiversité, du tourisme et son objectif zéro plastique.

Par - Publié le Jeudi 27 Mai 2021 à 10:35

Entendre un écologiste parler de biodiversité, cela n’a rien d’étonnant. Entendre un candidat défendre un programme détaillé pour la mettre en avant et en faire un atout pour La Réunion, c’est beaucoup plus rare. C’est ce que s’est évertué à faire Jean-Pierre Marchau lors de la présentation de la première partie de son programme.

En cas de victoire, l’écologiste souhaite comme première action lancer une étude sur l’enjeu de la neutralité carbone. "Il faut que dans 10 ou 15 ans, l’île n’émette pas plus de carbone qu’elle peut en absorber. Il faut étudier les conséquences sur la société. Il y a 3 segments à cette démarche : institutionnel, économique et citoyen", précise-t-il.

Pour cela, il désire mettre tous les acteurs concernés autour de la table pour les décisions à prendre dans l’objectif zéro carbone. "Le chantier de la transition écologique est une transition économique et sociale. L’enjeu, c’est des créations d’emplois".

La biodiversité comme poumon du programme

"J’aimerais que mes enfants aient le même cadre que moi", indique Sylvie Moutoucomorapoule, en 2e position sur la liste. "Notre biodiversité est remarquable et il faut l’expliquer aux gens. Notre taux d’endémisme est suffisamment élevé. 40% de notre territoire est classé à l’UNESCO, c’est une chance inestimable. Mais plus de 30% des espèces végétales sont en voie de disparition", ajoute-t-elle.

L’avocate et conseillère régionale sortante assure que le parti veut être force de propositions. Ils attendent beaucoup de l’Agence réunionnaise de la Biodiversité (ARB) qui doit voir le jour dans quelques mois et dont ils veulent faire une "vraie force"

"Toutes les associations doivent pouvoir se retrouver pour mettre en place une vraie stratégie globale. Il faut mettre en place des actions contre les espèces exotiques envahissantes. Ce fléau qui menace notre bien commun. Il y a également le problème des nouveaux animaux de compagnie lâchés dans la nature. Un décret est en préparation, mais il tarde à se mettre en place", souligne Sylvie Moutoucomorapoulé, avant de conclure que "notre intérêt, c’est de protéger le vivant".

Pour Jean-Christophe Espérance, 7e de la liste et ancien adjoint de Miranville à La Possession, sauver le lagon est une urgence. En comparant ses souvenirs de jeunesse à la réalité actuelle, il fait un constat alarmant. Selon lui, les causes sont moins imputables à la pression de la population sur le lagon, notamment depuis la crise requin, qu’à la pollution qui descend des terres.

Il reste néanmoins optimiste pour inverser la tendance grâce à la replantation de corail, qui bénéficie de fonds européens, mais également à la réintroduction de coquillages qui jouent le rôle "d’infirmiers du lagon". "Les Mauriciens l’ont compris et le font actuellement", ajoute-t-il.

Développer le tourisme vert et mettre fin au plastique

Pour Jean-Pierre Marchau, l’un des secteurs à développer est le tourisme, à condition d’en avoir une autre vision que celle actuellement en vigueur. "Le tourisme est en panne. Il n’a pas atteint l’ambition du modèle voulu basé sur les riches touristes. Le socle qui soutient le tourisme est local, cela représente les 2/3 de son chiffre d’affaires. Notre stratégie est de mettre les Réunionnais comme acteurs du tourisme", indique la tête de liste.

Pour arriver à cela, Jean-Pierre Marchau veut dépolitiser l’IRT. Il souhaite que la gouvernance soit partagée avec les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et mettre la lumière sur le patrimoine local. "Le tourisme est une pépinière d’emplois, mais il faut renoncer au tourisme de masse", ajoute Geneviève Payet, 4e sur la liste.

L’autre grand objectif du programme vise à faire de La Réunion une île zéro plastique. Jean-Pierre Marchau pense que la pédagogie va être le moteur de cette initiative. Le développement des consignes est un autre levier dans cette ambition. "C’est la grande mesure. Il faut une politique volontariste qui ne soit pas punitive", conclut-il.



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Crise sanitaire !!! le 27/05/2021 12:18

Ils n'ont toujours pas compris sur quel planète on vit actuellement et les mesures sanitaires à mettre en place et là ça veut occuper des fonctions politiques. Je les invite à aller à l'hôpital de constater c'est quoi le COVID.

2.Posté par PMASS le 27/05/2021 12:21

taxez le gasoil à la Réunion 40 centimes moins cher qu'en métropole !

Vous pourrez financer vos projets !

3.Posté par Une liste qui tient ses promesses le 27/05/2021 18:54

Une liste écolo qui tient ses promesses. Pas encore élue, elle a déjà recyclé Sylvie Moutoucomorapoullé, un reliquat du Virapoullisme.

4.Posté par Taxez ! le 27/05/2021 18:55

2.Posté par PMASS le 27/05/2021 12:21

taxez le gasoil à la Réunion 40 centimes moins cher qu'en métropole !

Vous pourrez financer vos projets !


Taxez les commentaires cons, on pourra supprimer l'octroi de mer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes