MENU ZINFOS
Communiqué

Nathalie Bassire questionne la ministre sur les zones franches globales


La députée Nathalie Bassire a interpellé la ministre des outre-mer lors du débat sur la politique économique outremer. Voici sa question :

Par N.P - Publié le Jeudi 22 Février 2018 à 10:07

Madame la Ministre,

Lors des débats sur la loi égalité réelle outremer, les différents rapporteurs ont souligné la pertinence des zones franches pour les outremers en raison de la proximité dans nos environnements régionaux de pays offrant des niveaux de salaires beaucoup moins élevés. Les rapporteurs mettaient aussi en avant la nécessité de réfléchir à une rationalisation et une simplification de ce dispositif, évoquant notamment la mise en place de zones franches globales.

La Région Réunion, chef de file en matière de développement économique, réfléchit à la création d'une zone franche à l'export, dans l'objectif de produire localement à La Réunion, avec une main d'oeuvre et un savoir-faire réunionnais, des biens qui seront ensuite réexportés vers des pays étrangers.

Une telle zone franche à l'export serait très attractive pour les investisseurs étrangers, pas seulement sur le plan des charges fiscales et sociales, mais également en termes de bénéfice du label français et de conformité aux normes européennes.

Afin de ne pas déstabiliser le marché local, la production réalisée dans cette zone franche à l'export ne pourrait être vendue à La Réunion que dans la limite d'un quota ne dépassant pas, par exemple, 20%.

Je rappelle que La Réunion est le seul territoire dans la zone Océan Indien qui offre toutes les conditions de sécurité, notamment sur le plan financier et alimentaire.

Ainsi, il deviendrait possible pour des entreprises étrangères, originaires notamment des grandes puissances économiques et démographiques riveraines du Grand Océan Indien, de venir fabriquer à La Réunion des produits de qualité qui seraient revendues dans ces pays étrangers dont les consommateurs sont friands du "Made in France".

Madame la Ministre, la situation de nos outremers en termes d'activités et d'emplois impose qu’ils disposent des outils pour s’ouvrir au Monde dans le cadre d'un nouveau modèle de développement économique.

Pouvez-vous, Madame la Ministre, à l’heure où vous travaillez à une remise à plat des politiques d’aides aux entreprises outremer, m’indiquer si vous souhaitez mettre en oeuvre les zones franches globales et nous, apporter, dans ce cadre, le soutien plein et entier du gouvernement sur ce projet de zone franche à l'export à La Réunion?

Je vous remercie.

Nathalie BASSIRE
Députée de La Réunion


Le vidéo de l'intervention et de la réponse à retrouver ici : videos.assemblee-nationale.fr





1.Posté par Jenifer le 22/02/2018 10:48 (depuis mobile)

Oui à un nouveau modèle économique en fonction des spécificités de notre territoire . Madame la député il faut continuer sur cette voix d’autant que la ministre semble être en accord avec notre volonté d’aller de l’avant

2.Posté par GIRONDIN le 22/02/2018 12:02

.....Je rappelle que La Réunion est le seul territoire dans la zone Océan Indien qui offre toutes les conditions de sécurité, notamment sur le plan financier et alimentaire.....

😄

3.Posté par GIRONDIN le 22/02/2018 12:19

Mme bassire sait de quoi elle parle !

Elle a fait une étude d'impact sur les conséquences sur les entreprises reunionnaises AVANT de faire cette demande.

Alors Mme, VOS CHIFFRES:
combien d'entreprises concernées ?
Pour quel chiffre d'affaire ?
Le montant total de cette zone France ?
Combien de salariés ?
Quelle activité ?
Pour quel pays étranger ?
Exportations par bateau ou avion ?

20% de quoi ? Du CA ? De la quantité ?
Qui va contrôler ?

4.Posté par JORI le 22/02/2018 12:35

"avec une main d'oeuvre et un savoir-faire réunionnais, des biens qui seront ensuite réexportés vers des pays étrangers", comment peut on expliquer qu'un produit créé localement coûte plus cher que le même produit importé?. Dans ces conditions comment pourrait on croire que des entreprises étrangères installées sur l’île auraient plus de facilité à vendre leurs produits, qui plus est estampillés « made in France » même déchargés, dans le reste de l’O.I??.

5.Posté par JORI le 22/02/2018 12:37

1.Posté par Jenifer le 22/02/2018 10:48 (depuis mobile)
"un nouveau modèle économique en fonction des spécificités de notre territoire", c'est contraire à la loi sur l'égalité réelle.

6.Posté par JORI le 22/02/2018 12:59

"....Je rappelle que La Réunion est le seul territoire dans la zone Océan Indien qui offre toutes les conditions de sécurité, notamment sur le plan financier et alimentaire..... ", effectivement, cela veut dire quoi?. Les subventions de l'Etat sur le plan financier?. Et alimentaire??.

7.Posté par Jeanne le 22/02/2018 13:22 (depuis mobile)

Une initiative qui arrive à point nommé , la création de cette zone franche d’export . Souhaitons que la Ministre reste dans une position volontariste pour les Réunionnais. Cette zone d’export est nécessaire au développement de notre territoire

8.Posté par Roger le 22/02/2018 13:35 (depuis mobile)

La Ministre semble ouverte au dialogue alors Ladame Bassire il faut foncer et continuer à travailler sur ce modèle de développement garant de meilleurs jours pour La Réunion . C’est un sujet important avec des enjeux importants .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes