Politique

Nathalie Bassire propose un amendement pour abaisser le taux d’impôt sur les sociétés à 15% sur 5 ans

Samedi 13 Octobre 2018 - 09:32

En 2018, lors de la discussion du budget, le Gouvernement indiquait comme souligné par le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) dans son rapport de 2016 "adapter l’impôt sur les sociétés à une économie ouverte", une baisse du taux normal d’Impôt sur les sociétés constitue un enjeu d’attractivité pour notre territoire et de compétitivité pour nos entreprises.

Ce qui est vrai pour la France entière l’est a fortiori pour la Réunion qui souhaite résolument adopter un tournant radical afin de prendre une part active dans les flux d’échanges mondiaux, en attirant notamment des entreprises métropolitaines ou internationales désireuses d’exporter à partir de notre territoire. C’est ainsi que le Conseil Régional avait solennellement demandé un abaissement du taux d’Impôt sur les sociétés à titre expérimental à 15 % par une délibération en assemblée plénière le 22 juin dernier sur la stratégie régionale de développement. Ce taux nous alignerait d’ailleurs sur notre voisine l’île Maurice, ce qui serait un signal fort de cohérence dans notre environnement régional.

Un exemple flagrant existe en Europe: celui de l’Irlande, qui en baissant ce taux à 12,5% a permis un boom économique notamment dans les NTIC, car il s’agit aussi d’un "produit d’appel" destiné aux entreprises afin d'investir sur place. Ce boom s’est traduit par une diminution de moitié du chômage en 5 ans.

J’ai donc souhaité proposer un amendement expérimentant ce taux réduit à La Réunion pour une durée de 5 ans et, si je suis heureuse que David Lorion, Nadia Ramassamy et Jean-Luc Poudroux aient bien voulu s’associer à ma démarche, je regrette que nos autres collègues députés réunionnais ne nous aient pas rejoint sur un sujet aussi important pour le développement de notre économie et pour la lutte contre le chômage et la précarité.
N.P
Lu 1904 fois



1.Posté par Manu le 13/10/2018 10:16 (depuis mobile)

Parce vous croyez au père Noël les patron vont embauché ..vous vivez dans un autre monde vous les politique prince et princesses ..a St Louis une ville de droite comme vous fait pitié la misère de la population pas pour tout le monde !!

2.Posté par Serguei NOMADE le 13/10/2018 10:21

C'est une très bonne mesure: les chefs d'entreprises pourront s'acheter des voitures société un peu plus luxueuses que les Q7, Porsche MACAN ou BMW X6; je trouvais triste de les voir rouler sur des voitures aussi populaires.
C'est toujours infamant, au regard de leur statut d'élite, de voir les malheureux embouteillages de ces modestes véhicules dans les rampes de la montagne ou d'ailleurs.

Il faudrait aussi leur permettre une déduction fiscale supérieure aux 30 % actuels et passer cette exonération à 99 %. En effet, grâce à toutes ces mesures, ils pourront enfin s'acheter les voitures de leurs rêves et permettront de manifester notre solidarité envers les grandes entreprises allemandes en grande difficulté.

Peut être que ce geste fort permettra aussi de majorer les salaires (5 % sur 40 ans serait princier, mais ne mégottons pas pour le pouvoir d'achat) des salariés nantis de la grande distribution et de la restauration rapide, soumis aux cadences et aux contrôles constants par video de leurs employeurs, dès fois qu'ils auraient l'outrecuidance de détourner un sandwich.

3.Posté par JORI le 13/10/2018 10:24 (depuis mobile)

Mais tout les députés ne sont pas les marionnettes de super cumulard didix robertix !!. Il est tout de même marrant de voir qu'on veut des taxes inférieures à celles de métropole mais des niveaux sociaux égaux. Le beurre, l'argent du beurre.....

4.Posté par Coupdepiedaucu le 13/10/2018 10:37 (depuis mobile)

De la cohérence a ka reun, vous n'allez pas faire long feu ma pub dame

5.Posté par Nullissime et amateurisme le 13/10/2018 10:40 (depuis mobile)

Le taux reduit d'impot existe deja pour les societes imposees à l'IS realisant moins de trente huit mille et quelqu'euros de benefice fiscal...quelle nulle cette depité..

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23575

6.Posté par la gitane le 13/10/2018 11:01 (depuis mobile)

un paradis fiscal aussi....? ça doit la concerner indirectement....pfff

7.Posté par Malicia le 13/10/2018 11:21

Et la classe moyenne i sava paye plus zimpo sa ou voi pas ? Change lunette.

8.Posté par GIRONDIN le 13/10/2018 11:25

À la CUMULARDE :

b[Didier Robert veut "réduire de moitié les charges sociales"
Le 30/10/2015 | Par marine.abat@zinfos974.com | Lu 3700

Le président sortant présentait ce mardi ses propositions pour l’économie réunionnaise. Le candidat aux régionales déclare vouloir ramener le taux d’imposition à 15% pour toutes les entreprises.

« Nous devons être des facilitateurs qui permettent aux entreprises d’avancer ». Didier Robert présentait ce vendredi ses propositions pour l’économie réunionnaise.

Entouré d’Ibrahim Patel et de Bernard Picardo, les présidents des chambres consulaires, le candidat aux régionales a lourdement insisté sur sa volonté d’agir en faveur des entreprises, d'« être à leurs côtés. » Un objectif inscrit aux côtés des six autres piliers de sa feuille de route. « En les accompagnant, on se donne toutes les chances de réussir. Ce sont elles qui créent de l’emploi», argue-t-il.

Après avoir décrié des démarches administratives trop lourdes, une fiscalité oppressante et des charges sociales trop élevées, le prétendant à un deuxième mandat de président de Région a présenté ses solutions : réduire de moitié les charges sociales (RSI compris), et ramener le taux d’imposition pour toutes les entreprises à 15%. « C’est le taux pratiqué à Maurice. Je ne veux plus que des entreprises réunionnaises partent s’installer là-bas. »

Des propositions saluées tour à tour par Ibrahim Patel et Bernard Picardo. « Les entreprises sont asphyxiées par les charges. Nous sommes le number one des départements en nombre de chômeurs. Si on veut créer de l’emploi, il faut les baisser », estime le président de la chambre de commerce et d'industrie.

Le président sortant se dit d’ailleurs persuadé qu’« au moins un candidat aux présidentielles portera un projet comme le [sien] ». Il tient à ajouter : « C’est une révolution fiscale et sociale. Notre force de conviction repose sur la mobilisation des acteurs réunionnais. »

Didier Robert présentera son projet global officiellement le 7 novembre prochain.]b

9.Posté par Malicia le 13/10/2018 12:41

Ma lavai écrit kel devrait changer ses lunettes car classe moyenne sava paye zimpo.

10.Posté par Occupes des déchets le 13/10/2018 13:13

Le résultat est accablant", peut-on lire en Une du Quotidien ce matin. C'est ce qu'a déclaré le ministre de l'Environnement à la vue des nombreux déchets présents aux quatre coins de l'île, après une mission de six mois. Alors que La Région avait annoncé avoir pour objectif le projet "zéro déchets",


ce projet est irréalisable, certes "louable" mais "utopique".
C'est ce qu'a déclaré le ministre de l'Environnement

Et pan sur le bec de bassire

11.Posté par Lucky Luciano le 13/10/2018 14:23 (depuis mobile)

C’est chouette Madame La député !!! Mais qui va compenser la différence.... Laisser moi deviner encore les classe moyenne !!! Encore le patronat qui va profiter et le tout sans embauches supplémentaires.

12.Posté par Sisi le 13/10/2018 15:03

C'est à ne rien comprendre: 4 députés proposent un amendement : on crtitique. Si ces députés ne proposent rien : on critique. Que doivent ils faire ? Je précise que je ne suis d'aucun parti politique (il y a du bon et du mauvais dans tous les camps)

13.Posté par ti kreol né den la koloni renyonez. le 13/10/2018 16:12

Très bonne initiative, même si 15 % d'IS c est encore trop. Mais bon cela commence à aller. Il est grand temps que Paris et son Europe arrête de taxer la Renyon de cette manière.

Pour la suppression immédiate de tout impôt sur la kolonie. Vite. Suppression de l'IR, plus d'IS, plus de TVA, plus de taxe foncière, plus de taxe d'habitation, plus de droit de succession, plus de redevance télévisuel, plus de droit d'enregistrement, plus de droit de timbre, plus de CET etc etc la liste est trop longue.

Soyons pour une fois solidaire, organisons un grand rassemblement devant la maison du gouverneur pour lui demander cette faveur. Vite.
En tant que colonie, il semble plus qu'illogique que nous payons la dime pour l'empire.
;)

A contrario, il faut etre réaliste lorsque la Rényon deviendra un Etat, il est évident que nous devrons etre un vrai paradis fiscal pour des raisons économiques et d 'attractivités.
la Rényon se doit de devenir un Paradis fiscal au même titre que l'ile Maurice, les Seychelles, Saint Barth, les iles Cayman, la république dominicaine etc...

14.Posté par Mdrr le 13/10/2018 17:29 (depuis mobile)

Elle est députée elle ?

Pour les indemnités surtout.

15.Posté par Zourit le 13/10/2018 17:46 (depuis mobile)

Elle pense quoi de la retraite à 50 ans ? C'est son cas sauf que pour tout le monde ce sera 62 voire 68 ans

Grand causeur et petit faiseur.

Toujours un plaisir de lire GIRONDIN.

16.Posté par Brushing fatal le 13/10/2018 17:53 (depuis mobile)

Il n'y a plus de coiffeurs au Tampon ?

17.Posté par " VIEUX CREOLE " le 13/10/2018 19:46

Nathalie Bassire déplore que seuls TROIS DÉPUTES locaux ( sur sept ) l'aient rejointe ! -1) Son pouvoir de persuasion n'a pas été DECISF !
-2) A-t-elle pris la peine de connaître quel était leur AVIS GÉNÉRAL sur CES PRÉLÈVEMENTS OBLIGATOIRES ?

18.Posté par GIRONDIN le 13/10/2018 21:11

15.Posté par Zourit
Salut et merci
Je partage votre post


En gros la CUMULARDE demande aux autres de tenir SES promesses de campagne.


Aujourd'hui elle enterre par cette demande la promesse de didiX de baisse des impôts de son programme de 2015!!!!!!!!!!!!!

19.Posté par Gratel le 14/10/2018 11:36

Mme BASSIRE peut-elle ignorer que :

- le taux d'imposition est déjà de 15 % jusqu'à 38 120 euros de bénéfice.

- les PME pratiquent déjà l'évitement fiscal en augmentant la rémunération des dirigeants dès que le bénéfice tend à dépasser ce seuil.

- la défiscalisation , la TVA NPR, les avantages spécifiques sur les charges sociales, les taux de TVA 2 fois moindres qu'en métropole, les zones franches urbaines etc etc…n'a pas empêché un taux de chômage de 60% pour les jeunes.

Cette baisse du taux ferait à peine créer quelques emplois chez les concessionnaires de 4X4 rutilants.

Alors, cynisme ou incompétence ?

Si on mettait tout ce pognon au service de la formation, le problème serait largement réglé.

20.Posté par Léonard le 14/10/2018 13:45

Qui se ressemble s'assemble ! La cumularde qui brasse que du vent, élue à la Région et copine de Didix ; le David élu à la Région qui se contente du minimum syndical et enfin le p'tit vieux de St-Leu copain-coquin de Macatia et élu député grâce à ce dernier. Voilà un exemple d'élus aux bottes de Didix

21.Posté par roro 61 le 14/10/2018 15:07

12.Posté par Sisi le 13/10/2018 15:03 bien dit , mais à la réunion on demande encore plus d'assistanat c'est connu . Et à 19.Posté par Gratel le 14/10/2018 11:36 une seule question à quoi cela servirait la formation sans les offres d'emplois , c'est comme le serpent qui se mord la queue . Si on veut que ce dispositif soit efficace il faut exiger des retours ( embauches sinon on supprime l'aide et meme un remboursement cela ferait bouger les choses et évitera les abus ) .

22.Posté par Gratel le 14/10/2018 18:45

@21.Posté par roro 61 le 14/10/2018 15:07

La formation ne peut faire que du bien car lorsqu'on est bien formé, on est pratiquement sûr de trouver du boulot. Tiens on peut faire comme au Danemark où on paye tous les adultes qui se forment.
Une sorte de revenu universel qui rémunère l'effort.

23.Posté par Patoche le 15/10/2018 00:17

@ 22
MDR.

Nombre d'habitant au Danemark = 5, 5 millions.

A Monaco aussi les gens sont bien formé, et il y a pas de problème de sécurité. Faisons comme à Monaco.


24.Posté par Jo le 15/10/2018 02:52

Incroyable, pas assez de cadeaux fiscaux aux entreprises, la députée de droite propose d'en faire encore plus. A-t-elle seulement conscience que par le principe des vases communicants, les cadeaux fiscaux sont payés par les français par la réduction des dépenses de santé, d'éducation, la remise en question des acquis sociaux.... Toujours la théorie du ruissellement qui consiste à enrichir les riches et à appaurir les pauvres...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop