MENU ZINFOS
Social

Nassimah Dindar annonce la disparition de l’ADI


“C’est un tremblement de terre sur l’ADI”. C’est le titre du document qui est distribué par le SAFPTR, le syndicat majoritaire, à l’ensemble du personnel de l’Agence départementale d’insertion. Le “tract” alerte les salariés sur le devenir de l'ADI. Les employés, inquiets pour l’avenir de leur institution, prévoient de descendre dans la rue…

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mardi 2 Décembre 2008 à 18:57 | Lu 3167 fois

Quand Nassimah Dindar joue à la mère Noël, ça sent le sapin pour l’ADI, et le personnel de l’Agence départementale d’insertion a les boules. “Malheureusement, le cadeau est empoisonné et ce sont les employés de l’ADI, la dinde de Noël”.
Car, la présidente du Conseil général a “presqu’”annoncé hier, “la disparition de l’ADI”.
C’était hier lundi 1er décembre. Et Nassimah Dindar a fait cette annonce sans mettre les formes. “Ça a été pour nous comme une onde de choc, un séisme”, a dit Patrick Dindar.
“C’était en conclusion d’un séminaire  sur la mobilité, devant un parterre de partenaires hétéroclites, la présidente a presqu’annoncé la disparition de l’Agence départementale insertion avec le vote de la loi sur le RSA”, a indiqué le représentant du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale.
“Selon la présidente du Conseil général, il n’y a rien de prévu dans cette loi pour les ADI. Et l’emploi est une compétence de l’Etat, et l’Etat veut récupérer cette compétence. Ce sera donc le Pôle emploi, qui naîtra de la fusion ANPE-ASSEDIC qui aura donc délégation”, selon Patrick Dindar.
Cette information s’est répandue comme une traînée de poudre au sein de l’institution. C’est un sentiment d’inquiétude qui prime depuis hier à l’ADI. “Aujourd’hui, l’ensemble du personnel est désemparé. Même s’il y avait des rumeurs à ce sujet, le SAFPTR trouve cavalière la façon dont Nassimah Dindar a donné cette information”, a déploré Patricia Doxiville de la SAFPTR.
C’est déjà la mobilisation à l’ADI. “Nous invitons l’ensemble des organisations syndicales à se réunir pour la mise en place d’un protocole d’accord et déterminer les actions venir”, propose la syndicaliste.
“Nous sommes prêts à descendre dans la rue”.




Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes