MENU ZINFOS
National

Nantes : Violée à deux reprises dans la même soirée


- Publié le Mercredi 28 Octobre 2015 à 16:22 | Lu 3226 fois

Une femme de 38 ans a été violée à deux reprises samedi soir alors qu'elle venait de quitter un bar situé dans le quartier du Bouffay après une soirée bien arrosée.

Raccompagnée par un client du bar jusqu'à un arrêt de tramway, elle va croiser la route de jeunes fêtards. L'un des hommes emmène sa victime dans une ruelle et l'agresse sexuellement. Puis quelques minutes plus tard, un autre individu la viole à nouveau.

En état de choc, la trentenaire a été transférée à l'hôpital pour des soins.

La femme sous l'emprise de l'alcool au moment des faits n'a pas pu donner aux policiers un déroulé précis de sa soirée. Une enquête de police a été ouverte pour retrouver rapidement les violeurs.
 




1.Posté par Dipadutout! le 28/10/2015 16:06

C'est dingue que toutes les histoires de viols ou d'agressions se déroulent sont soit après une sortie en boîte, soit après une soirée bien arrosé !

2.Posté par Candide le 28/10/2015 17:48

Certains hommes sont de vrais prédateurs. Alors, mesdames, ne vous exposez pas outre-mesure en abusant de l'alcool l'orque vous sortez. Sachez garder les idées claires pour vous défendre en cas d'agression. Un bon coup de pied dans les parties et tout le monde vous applaudira.

3.Posté par EKOLO le 28/10/2015 23:28

@ post 1 :

C'est vrai que l'alcool est très souvent en jeu dans les actes de violence.
Tout le monde le sait, mais aucun politicien, même au FN, n'en parle.
Les lois ne sont pas appliquées : l'ivresse publique existe (interdit, en plus c'est un mauvais exemple pour la jeunesse), et certains patrons de bar servent des gens déjà sous effet (interdit).

Le jour où tout ça sera fermement appliqué, vous verrez la délinquance et la criminalité baisser significativement.

Et il n'est pas interdit aux gens de le signaler aux forces de l'ordre.
Ou alors on arrête de se plaindre et on accepte la délinquance et la criminalité ...


Un bon coup de pied dans les parties et tout le monde vous applaudira


Par contre, faut pas louper son coup (je vous laisse deviner la suite ...).
C'est comme les bombes lacrymogènes : si vous êtes dans le mauvais sens du vent, c'est vous qui gagnez !

Une solution alternative : ne pas sortir le soir à moins de 4/5 personnes. C'est contraignant, mais la sécurité a un prix.

4.Posté par kala le 29/10/2015 12:39

Evidemment il revient aux femmes de s'adapter au comprtement déviant des hommes et pas aux hommes de corriger leur attitude criminelle,ben voyons, les pauvres sont sous l'emprise de l'alcool, la bonne excuse,

par moment je me dis que ça serait peut être une bonne chose de lever une armée de femmes comme Phoolan Devi l'avait fait en Inde et d'aller retrouver ces hommes pour leur couper les parties qui dépassent puisqu'ils ne savent pas quoi en faire.je crois que ça résoudrait les problèmes.

Ras le bol d'entendre ces irresponsables toujours prèts à disculper leur sembblables et à mettre ça sur le compte de l'alcool. L'alcool a bon dos mais il y peut être aussi une culture machiste de dominants qui s'ecouragent entre eux à abuser des plus faibles impunément comme si la loi du plus fort devait être la norme;
et ça serait aux femmes de ne pas se trouver su rleur route bien entendu, comme si on était pas déjà assez emmerdées comme ça à devoir faire gaffe à chauqe fois qu'on sort.
Donc à nous de nous priver de sortie et de nous enfermer pour laisser aux hommes la place et faire la fête. C'est toujours de la faute de la femme quelque part.C'est quoi la suite, on invite les frères musulmans?

5.Posté par EKOLO le 30/10/2015 01:18

Il paraît qu'il y a des tantines, en région parisienne, qui marchent en bandes et agressent même des hommes.
Et les femmes sont loin d'être les seules victimes de la violence des gens alcoolisés ou sous un autre effet. On est tous concernés, les enfants également.

Faire appliquer les lois sur l'ivresse publique permet non seulement de réduire les agressions sur des hommes/femmes/animaux (sur la voie publique comme à la case), mais également de réduire les risques d'accidents de la route.
L'alcool, à une certaine dose, est connu et reconnu pour rendre les gens plus entreprenants. Ceci explique cela.

Si on est là à blaguer sur Zinfos, c'est aussi parce qu'un jour une partie qui dépasse était là pour nous donner la vie. Alors méditez bien là-dessus avant de couper toutes les parties en question que vous croiserez.
Ne faites pas comme au Danemark : pensez à vos gramounes et à leur retraite.
Ou alors dites franchement que les parties dépassantes des frères musulmans vous intéressent plus que les nôtres.

6.Posté par matthieu le 30/10/2015 05:15

Un homme qui boit,c'est horrible et une femme encore plus,elle perd toute dignité et il peut lui arriver n'importe quoi comme être violée;bon maintenant,si l'on ne peut plus critiquer le comportement des femmes, si elle sont sacrées et qu'il faut se taire ,je n'irai plus jamais sur ce site,dernière tentative.

7.Posté par matthieu le 30/10/2015 14:05

Post 4 et ça passe et ce n'est pas censuré,bravo le journaliste,il est préférable de censurer les propos de bon sens mais surtout ne touchons pas aux femmes,elle sont sacrées,surtout les ivrognes,les fêtardes se faisant violer à 4 h00 du matin,celles -là il faut les plaindre!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes