MENU ZINFOS
National

Nantes: Un enfant torturé et noyé


- Publié le Samedi 14 Janvier 2017 à 14:50 | Lu 6946 fois

Un garçon de huit ans est mort noyé dans sa baignoire mercredi à Nantes. Sa mère, 26 ans, et son beau-père, 31 ans, placés en garde à vue puis en détention provisoire, ont été mis en examen pour meurtre sur mineur, torture et actes de barbarie ayant entraîné la mort.
 
Ce sont ces derniers qui ont appelé les secours mercredi pour signaler la noyade. Des menottes et des colliers de serrage ont été découverts dans l’appartement et des témoins ont indiqué avoir entendu des cris. L’autopsie a révélé des traces de liens sur les poignets et chevilles et il est bien mort noyé.
 
La mère aurait évoqué "la punition de baignoire" pendant sa garde à vue. L’enfant aurait été torturé pendant plusieurs heures avant sa mort.
 
Les deux autres enfants de la famille âgés de 18 mois et 3 ans ont été placés par l’aide sociale à l’enfance.




1.Posté par Jack Karrity le 14/01/2017 15:50

Peine de mort pour ces dégénérés assurément imperméables à toute réflexion ! ! !

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/01/2017 15:53

*Pierrot: Superbe démonstration que c'est vraiment - vraiment ! - "Partout pareil" !

*Mais, ICI, à La Réunion, c'est plus "pareil" que partout ailleurs...

*Et tu le sais parfaitement... Shame à toi !

3.Posté par Zarbi le 14/01/2017 17:13

Un couple d'africains , originaires de la Côte d'ivoire .
"...Né en Côte d’Ivoire et élevé par sa grand-mère, David - le martyr - avait rejoint sa mère en France fin août dernier. Âgée de 26 ans, celle-ci était venue en France en 2008 pour poursuivre des études de droit.( ce sont ses "études" qui l'ont poursuivies , mais visa ouvrant à tous les droits bien en poche ) Elle était actuellement femme au foyer. Âgé de 31 ans, son compagnon travaillait comme ouvrier au moment des faits. Le couple était sans antécédent judiciaire. Tous deux ont été interpellés et placés en garde à vue mercredi, après la découverte du corps de l’enfant. »
Si j'ironise sur ce sujet dramatique , c'est que la fillière d'immigration de pseudo-étudiants africains montés en graine , est bien connue .
( sur lepoint.fr )

4.Posté par yab le 14/01/2017 17:55

Il faut le retour de la peine de mort et son application.

5.Posté par Pif le yinch le 14/01/2017 19:32

3.Posté par Zarbi

Bonne année

Etait-elle toujours sous statut étudiant ( = carte de séjour mention "étudiant") au moment des faits ?
Depuis 2008 jusqu'à maintenant, il y a 8 ans : a-t-elle obtenu des diplômes ?
Si elle en a obtenu, on ne peut parler de "pseudo-étudiante".
Si elle a arrêté ses études et qu'elle n'est pas en situation irrégulière, c'est sans doute parce qu'elle a changé de statut en épousant le mari, qui lui devait avoir une carte de résident pour pouvoir travailler (le marché du travail n'est pas opposable aux étrangers dans pas mal de professions du BTP).

Mais honnêtement, ça change quoi, tous ces détails ? C'est une femme qui a tué son propre enfant, qu'elle soit étrangère ou pas n'y change pas grand chose.
Comme il n'y a pas de menace à l'ordre public, normalement on ne devrait pas l'expulser, mais peut-être le côté sordide du crime (barbarie) pourrait changer la donne.

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/01/2017 19:54

*Tu vois, Pierrot, je suis française; je me sens concernée par TOUT ce qui se passe en France.

*TOUT ce qui salit, abîme, l'image de ce pays qui nous a acceptés - les miens et moi - me blesse.

7.Posté par môvélang le 14/01/2017 21:46

posté à """Samedi 14 Janvier 2017 - 14:50""""" , à 21 heures 43, que 6 personnes indignées, dont 2 fois la cantard pavaro !et encore, certain pour dire que ce sont des nègres qui sont coupables , et si c'était à la réunion, on aurait déjà pas loin de 100 posts !

8.Posté par Ghela le 14/01/2017 23:54

Pauvre petit. Utilisé puis assassiné. Les deux autres enfants marqués vraisemblablement par cette abjection. Je ne dirai pas ce je pense partagé par beaucoup d'autres, mais c'est impardonnable, impardonnable.

9.Posté par JACQUES AFER le 15/01/2017 01:33

Vous avez oublier l'assassinat de la petite Fiona agée de 5ans tuée sauvagement par ses parents dans
le puy de dôme et enterrer comme un chien dans un parc

10.Posté par Fidol Castre le 15/01/2017 08:27

@2 : explore, lis et ferme la à jamais.

France : 4ème consommateur mondial de pédopornographie, 2ème consommateur européen.

Torturé dans une baignoire ? Ça ne m'étonnerait pas qu'il s'agit encore d'un énième rituel satanique.

*Pierrot: Superbe démonstration que c'est vraiment - vraiment ! - "Partout pareil" !


En France métropolitaine, c'est encore "plus pareil" que partout dans le monde. Tu vas blâmer qui ? Les maghrébins ?

11.Posté par cmoin le 15/01/2017 13:56

La mère ne va pas pas être condamné a une grosse peine,comme d'habitude dans ce genre d'affaire.
Et ensuite les femmes osent demandé l'égalité.

12.Posté par une réunionnaise 97410 le 16/01/2017 18:16

d'après certains médias, le petit était diabétique, une voisine qui racontait qu'il sonnait partout pour avoir de l'eau à boire, il avait très soif.Si c'est pas une sorte de maltraitance çà, je ne sais pas c'est quoi?
On vit dans une société maintenant où tout à changer, tous les repères sont balayés, il y a de ces atrocités partout, on n'en revient pas des meurtres dans toutes les colonnes des journaux, une personne tuée pour 20 euros...des choses atroces.La petite, Fiona je crois, l'atrocité, et toujours pas retrouvée, car ils ne se rappellent plus, la mère et le bonhomme.C'est terrible.

13.Posté par suaren le 17/01/2017 18:56

Cette affaire est l'affaire de trop ! ces parents bourreaux, tortionnaires sont de véritables SS, méthode dignes du temps de la gestapo....ils sont tous deux complices, exécutant ou pas, et doivent prendre la même peine de prison A PERPETUITE INCOMPREHENSIBLE....en 2 mots...ils doivent crever en prison !!! .....ils valent moins que des chiens....les soit-disant "mères" n'en sont pas lorsqu'elles décident de choisir leur compagnon et leur vie sentimentale (et je suis polie) au point de sacrifier leurs enfants et de ne point défendre leurs petits désarmés, sans défense, ce sont des êtres immondes.........à vomir...la Cécile Bourgeon en tête !.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes