MENU ZINFOS
Communiqué

Nadia Ramassamy demande un confinement strict des personnes à risque


Dans un courrier adressé au Premier ministre, la députée demande des mesures plus restrictives pour les personnes âgées et à risque.

Par Nicolas Payet - Publié le Jeudi 5 Novembre 2020 à 12:30 | Lu 4473 fois

Monsieur le Premier ministre,

Je souhaiterais attirer votre attention sur les mesures prises par le gouvernement depuis vendredi dernier, et notamment sur les modalités du reconfinement.

Contrairement au premier confinement, les élèves des écoles, collèges et lycées continuent de se rendre en classe, tandis que certains secteurs d’activité tels que le BTP par exemple continuent d’exercer en présentiel.

Ces mesures, prises dans le but de protéger la population et d’empêcher la propagation du virus, ne semblent pas être adaptées à la situation. En effet, les personnes à risque, c’est-à-dire les personnes âgées, les personnes souffrant d’une affection particulière (diabète, obésité, asthme, autres affections longue durée ou fragilisant la personne) sont beaucoup plus exposées aux formes graves de la COVID que le reste de la population, et représentent 80% des lits en réanimation.

C’est pour cela qu’il pourrait être judicieux d’envisager un confinement plus strict pour ces personnes, avec l’obligation pour l’employeur de placer ce salarié en télétravail ou, si cela n’est pas possible, de lui accorder des congés durant toute la période du confinement.
Aussi, l’Etat devrait alors financer une partie, voire la totalité, du coût de cette absence pour l’entreprise.

En assurant la sécurité des personnes à risque, il est possible d’envisager en contrepartie de ne pas prononcer de confinement strict pour le reste de la population. 
C’est pourquoi, Monsieur le Premier ministre, je vous demande de bien vouloir étudier la possibilité d’un confinement strict qui ne viserait que les personnes à risque. Cette mesure permettrait non seulement d’éviter plus efficacement une surcharge des services
hospitaliers, mais aussi de pouvoir réaffecter ailleurs les unités de police en charge du contrôle des attestations. Certains secteurs pourront ainsi reprendre leur activité, nécessaire à leur survie (petits commerces, etc…) et, en parallèle, assurer progressivement une immunisation globale.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Premier ministre, l’assurance de ma très haute considération. 




1.Posté par JORI le 05/11/2020 13:13

Pourquoi faire puisque nos espécialistes locaux prétendent que le covid et les morts liés au covid n'existent pas ? 😂 😂

2.Posté par pierre le 05/11/2020 18:47

tout le monde est concerné par le covid, MADAME!!!! VERAN, ministre de la santé, vient de faire une démonstration en ralant pr faire comprendre a certains députés que des hommes de 28ans et 35 ans sont en souffrances , et trump agés s'en est sorti de la maladie , vous écrivez au 1er ministre pr un confinement des personnes agées, soit on confine tout le monde, soit on laissent les vieux qui sont en bonnes santés tranquillent, vous etes a coté de la plaque MADAME !!!!!

3.Posté par polo974 le 05/11/2020 19:46

On pourrait les mettre à la grande chaloupe...


En fait, non, C'est pas possible. Et elle le sait bien, la brasseuse d'air...

4.Posté par Magali le 05/11/2020 23:27

@Pierre : oui il y a des trentenaires qui décèdent du covid. Il y a aussi chaque année des trentenaires qui décèdent de la grippe, de pneumonie, ... et on confine pas un pays pour cela.
Le pays est (re) confiné car les hôpitaux sont saturés. Ce ne sont pas les "jeunes" qui les saturent : 3/4 des hospitalisations concernent les plus de 65 ans. Refuser simplement de comprendre que cette maladie affecte en majorité les personnes âgées n'aide en rien à les protéger!!! Si début octobre, nous avions confiner ces personnes fragiles, aujourd'hui les hôpitaux ne seraient pas saturés, plus de personne serait soigné, on s'approcherait un peu plus de l'immunité collective et on obligerait pas les commerçants à fermer, etc....
Pour la 3ème vague, on fait comment? On attend encore que les hôpitaux soient saturées ou bien on fait preuve d'intelligence en protégeant les personnes à risque bien en amont??

5.Posté par Vulnérable le 06/11/2020 09:35

Mme Ramassamy semble ignorer que le 15 octobre, le Conseil d'Etat a annulé le décret du premier ministre datant d'août 2020 qui enlevait la protection des travailleurs vulnérables. Nous sommes revenus au décret de mai 2020 qui accorde une protection aux vulnerables en rétablissant la liste initiale des critères médicaux retenus. Entre les mois d'août et d'octobre de nombreuses personnes se sont retrouvées contraintes de reprendre le travail, en étant parfois soumises à un risque très important. Cela a certainement contribué à remplir nos hôpitaux ...
Allez voir l'article du journal Libération : "patients vulnérables petits mensonges entre amis

6.Posté par Dimitri Payet le 06/11/2020 07:36

Je suis médecin je dis ça je dis rien

7.Posté par Vulnérable le 06/11/2020 09:39

Magali, il n'y a pas que les personnes âgées qui sont gravement touchées, il y des jeunes en difficulté de santé, souvent des obèses, ils décèdent moins que les personnes âgées mais nécessitent des soins lourds et peuvent garder des séquelles.
Allez voir le site de la ligue contre l'obésité, un article publié hier donné des chiffres alarmants concernant les personnes obèses, dont les jeunes obèses.

8.Posté par Vulnérable le 06/11/2020 09:55

J'expliquais plus haut la protection reconnue aux personnes vulnérables depuis le 15 octobre. Sachez que l'Etat lui même n'applique pas cette decision : au sein de l'éducation nationale, cela fait 2 semaines que je demande à faire reconnaître ce droit et que je n'ai aucune réponse. Je devrais continuer à recevoir les éternuements des enfants de maternelle (ils n'y sont pour rien les pauvres, ils ont le droit d'être instruits) pensant que s'ils me transmettent la Covid-19 j'ai 50% de risques de me retrouver en réanimation car je suis vulnérable.
On sait bien sûr aujourd'hui que les enfants peuvent transmettre le virus.

9.Posté par Bertel de Vacoa le 06/11/2020 11:38

"Nadia Ramassamy demande un confinement strict des personnes à risque !"

Si on pouvait confiner plus strictement les politicards qui ne servent à rien .... nous aurions déjà plus de moyens financiers pour faire face !

10.Posté par Zoro97417 le 06/11/2020 13:12

On ne peut pas "foutre" la paix aux gramounes sans lesquels vous ne seriez pas là en train de débiter des sottises ????? On ne va pas les mettre au Lazaret ou au Zoo pour qu'ils y achèvent leur vie !!!!! D'autre part, ils ont sans doute une conduite civique un peu plus responsable que certains jeunes.....

11.Posté par Bob le 06/11/2020 13:45

profite bien le mandat arrive a sa fin tu ne gagnera plus jamais un mandat comme ça

12.Posté par Magali le 06/11/2020 15:48

@vulnérable : oui je suis d'accord, les personnes obèses sont en position de fragilité par rapport à ce virus. Et il faut les protéger. Dans mon poste précédent, je parle d'ailleurs de protéger les personnes à risque et pas seulement des personnes plus âgées (à la fin, en effet j'ai mis l'accent que sur les personnes âgées car l'âge médian dans les hôpitaux aujourd'hui pour coronavirus est de 72 ans). Il faut confiner toutes les personnes à risque avant d'avoir 30000 contaminations par jour si on veut que nos hôpitaux ne soient pas saturés... Le virus ne disparaîtra pas par magie. Un calcul simple: si on accepte l'hypothèse qu'il faut que 60% d'une population soit contaminé pour qu'une épidémie cesse, cela fait 67000000*0.6 = 40 200 000 personnes. Pour une atteindre une telle proportion, il faut donc 804 jours consécutifs avec 50000 contaminations par jour pour y arriver... Alors qu'est-ce qu'on fait ? 1. On pris très fort que l'épidémie n'aura pas besoin de contaminer autant de personne pour s'arrêter 2. On réfléchit à protéger les personnes fragiles (dont les obèses, en effet) correctement en évitant la saturation des hôpitaux.
On ne pourra pas confiner un pays pendant 804 jours...

13.Posté par Vulnérable le 06/11/2020 19:26

On est d'accord Magali, merci. Comme l'a indiqué l'OMS ces derniers jours, le virus Covid-19 est désormais avec nous pour toujours.

14.Posté par DOGOUNET le 06/11/2020 20:04

Guignolette n'en rate pas une. Qu'elle nous protège de son incurie serait déjà faire oeuvre de salut public...

15.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 07/11/2020 10:46

@Ramassamy

RESTE CHEZ TOI, CAR TU ME DONNE DES BOUTONS!

16.Posté par Carol MARTIN le 08/11/2020 12:49

4.Posté par Magali le 05/11/2020 23:27***oui il y a des trentenaires qui de oui ce ne sont pas les jeunes qui les saturent mais les plus de 65 ans !!!! MAIS qui ? contamine ces plus de 65 ans : y avez vous reflechi ? quand on voit ce qui ce passe ds les rues ! a la sortie des ecoles et ds les supermarchés le dimanche lors de pique nique ! QUI ramene ce virus à la maison chez les plus de 65 ans ??? ! donc je pense qu avant d ecrire ainsi , il vous faudra a vous aussi reflechir !! et ce n est pas gagné

17.Posté par Ouais ... le 08/11/2020 18:39

Il ne font rien pour prévenir l épidémie, après ramasse les personnes vulnerable, ne lui en déplaise, mais les français n ont rien oublié...

18.Posté par Mangue Piment le 08/11/2020 20:00

Et elle sait de quoi elle parle : les élu.e.s sont des personnes à risque qui se confinent à l'Assemblée Nationale pour ne pas risquer d'être infectée par la plèbe des sans-dents.

19.Posté par Leonardevincui le 09/11/2020 13:50

Trop fort@18 et les charognards de communistes/centristes Tak- Fontaine et autres, il faut confiné leur boyaux de la tête pour les empêcher de berner le peuple Pei. Yab Yvelines

20.Posté par Mwin la pa di le 09/11/2020 17:49

Très bien, si l'on applique à tous ceux qui sont à risque, nous ne l'entendrons plus la Nadia

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes