Société

NRL, leucose bovine, vie chère… Le nouveau préfet a du pain sur la planche

Jacques Billant a pris ses fonctions de nouveau préfet de La Réunion ce matin. Il succède à Amaury De Saint-Quentin, et récupère ainsi les nombreux dossiers brulants de notre territoire : NRL, vie chère, leucose bovine, crise requin, immigration et bien d’autres. Des enjeux que le nouveau préfet souhaite appréhender avec force et humilité, comme il a indiqué lors de son premier point presse en début d’après-midi.

Lundi 17 Juin 2019 - 18:02

Jacques Billant fait d’abord part de son bonheur et de sa fierté d’être le nouveau préfet de La Réunion, qu’il aborde comme un territoire "aux enjeux forts" mais aussi comme peut-être "la plus belle destination préfectorale".
 
Fraichement débarqué, le nouveau préfet de La Réunion hérite de nombreux dossiers sensibles et urgents. Des priorités ont été établies à son arrivée, avec en premier lieu, l’accompagnement économique :
 
"Il s’agira pour moi de poursuivre l’objectif de lutte contre la vie chère, c’est une des leçons de la crise des gilets jaunes. Avec l’association de 50 de nos concitoyens aux travaux de l’observatoire des prix, des marges, et des revenus, et un travail de fond sur le bouclier qualité-prix, sur le prix des matériaux de construction dans le battement, sur le prix du carburant etc. […] Je pense également à la stratégie de lutte contre la pauvreté, et je pense au logement dont la demande est forte […]".
 
Un poste de haut fonctionnaire a notamment été créé pour animer ces travaux, il devrait prendre place aux côtés du préfet au mois de septembre prochain.
 
La sécurité des citoyens parmi les priorités
 
"Il n’est pas acceptable de déplorer autant de décès sur les routes de La Réunion année après année",  a indiqué Jacques Billant qui souhaite faire de la sécurité routière une de ses priorités.
 
Le nouveau préfet se concentrera également sur les violences faites aux femmes et les violences intra-familiales, mais également sur la lutte contre les addictions et les drogues.
 
Terminer la NRL dans les meilleurs délais
 
Parmi les priorités de Jacques Billant, l’aménagement du territoire de La Réunion, et cela passe forcément par les grands chantiers dont la NRL :
 
"La nouvelle route du littoral a été conçue à l’origine pour répondre à des enjeux de sécurité. Il s’agira pour moi de tout mettre en oeuvre pour que ce chantier aboutisse dans sa totalité et ce dans les meilleurs délais."
 
Le nouveau préfet devait d’ailleurs rencontrer le président de région cet après-midi pour discuter des enjeux autour du chantier.
 
Il réaffirme également l’engagement de l’Etat sur les projets de ZAC Océan à Saint-Denis et d’Eco-cité à Saint-Paul.
 
L’agriculture, une "urgence"
 
Le nouveau préfet doit prochainement rencontrer le président de la Chambre d’agriculture de La Réunion, ainsi que les acteurs de la filière canne et de la filière bovine, pour appréhender avec eux les sujets de préoccupation dont ils ont fait état : "Je souhaite construire avec eux des réponses qui permettent de soutenir ces filières d’excellence qui existent ici à La Réunion" .
 
Jacques Billant maintient la même position que son prédécesseur sur la leucose bovine : "La filière bovine est saine au plan sanitaire, les produits (viande et lait) ne sont pas dangereux pour la santé" .
 
Crise requin
 
S’il préfère parler de "gestion de risque requin" plutôt que de "crise" , Jacques Billant annonce qu’il ne touchera pas à l’arrêté préfectoral interdisant la baignade et les activités nautiques en dehors du lagon.
 
Il compte sur l’efficacité du dispositif vigie-requin renforcé et ajoute que les prélèvements de squales seront maintenus.
 
Et l’environnement ?
 
Grands absents de la liste des priorités, l’écologie et l’environnement n’ont pas été évoqués lors de cette première rencontre avec la presse locale. Même si les enjeux sont pressants, peut-être faut-il laisser le temps au nouveau préfet de défaire ses valises…
Charlotte Molina
Lu 2411 fois




1.Posté par klod le 17/06/2019 18:21

LE TOUT VIADUC?

2.Posté par klod le 17/06/2019 19:02

en ce jour de "bac de philosophie" : a quand la fin des marges éhontées dans les "drom" ?

70 ans que ca dure , faudra t'il un "nouveau préfet" " pour que cela cesse ?


les politiques locaux et les "acteurs économiques endémiques " ne font rien changer , les dromiens , endormis, acceptent ....................

c'est pas gagné , triste tropique framçaise .

3.Posté par pacha le 17/06/2019 19:15

bah ,de toute façon , il ne sera plus là dans 2 ans tout au plus alors !!!!

4.Posté par klod le 17/06/2019 20:29

et oui post 3, vous avez raison , les "préfet des "drom" passent , les problèmes des drom persistent à cause des "institutionnels endémiques" ................ rien de nouveau ! affligeant !


dobout la run ? c'est pas gagné .

5.Posté par dur, dur le 17/06/2019 20:30

Pour un Préfet, une vraie punition d'être affecté à la Réunion. Enormément de problèmes d'insécurité et de faits divers lugubres, de grèves (spécialité des outre-mer), de violences conjugales, de drogues, de morts sur les routes, d'alcoolisme, de revendications en tout genres avec des collectifs et des associations innombrables, de pollution, d'assistanat.....
Bon courage à lui, heureusement que le précédent a réglé " l'essentiel et grave" problème des restaurants de l'hermitage bien manipulé par un gramoune (KB ) qui dès qu'il a eu satisfaction a disparu de la circulation.

6.Posté par GIRONDIN le 17/06/2019 20:34

Il est là 2-3 ans, dans 2- 3 ans:
la nrl niet
Leucose niet
Vie chère niet

Bref....... 🤔


7.Posté par Veridik le 17/06/2019 22:01 (depuis mobile)

Il s’agira pour moi de poursuivre l’objectif de lutte contre la vie chère

Ça a commencé quand ?

8.Posté par ti kreol né den lo koloni renyonez le 17/06/2019 22:23

Le nouveau gouverneur de la colonie, ne changera rien au système mis en place par Paris depuis plus de 70 années avec cette fausse départementalisation mais vraie colonialisme 2.0.
Le gouverneur de la colonie sera partie dans deux petites années et zinfo fera des articles sur son départ et sur le nom du nouveau gouverneur et racontera que le nouveau gouverneur à des choses à faire ahaha.

9.Posté par miro le 17/06/2019 23:44

pauvre préfet ! lu y fait pitié avec tous les problèmes que lu y saura pas résoudre parce-que ces problèmes n''ont pas de solutions ! la science ne viendra pas à son secours et lu y sera coupable de ne pas avoir rien réussi . Bref, lu sera responsable mais pas coupable .... belle formule, n'est-il pas ?

10.Posté par MôveLang le 18/06/2019 04:46 (depuis mobile)

Je ne le vois pas changer grand chose, pour la viande bovine malade, pas que de la leucose et lait ce qui n''est pas bon pour les francés sont bon pour nous.
Si personne ne le bouffe ils seront bien obligé d''assainir le cheptel

11.Posté par CONTRIBUABLE le 18/06/2019 05:36

L ETAT DOIT REPRENDRE LA MAIN SUR LA NRL CAR LA RÉGION EST INCAPABLE DE MENER A BIEN CE PROJET PHARAONIQUE ET EXIGER QUE LE TOUT VIADUC DEVIENNE UNE RÉALITÉ AFIN DE PROTÉGER NOTRE ENVIRONNEMENT ABANDONNER LES CARRIÈRES LANCER UNE GRANDE ENQUÊTE SUR .E TRAFIC D INFLUENCE AU PROFIT DES TRANSPORTEURS ET CONDAMNER LES INITIATEURS DE CE MARCHANDAGE QUE TOUTE LA LUMIÈRE SOIT FAITES ON LANCE UNE ENQUÊTE SUR LE PROJET DU TRANS ECO EXPRESS ALORS QUE POUR LA NRL ON EST PASSE EN FORCE ./

12.Posté par Zourit974 le 18/06/2019 07:07 (depuis mobile)

A 8. Oui c exactement cela. Il n y a que voir l arrière plan à la tv hier décoration année 40

13.Posté par De passage le 18/06/2019 07:49

Qu'il commence déjà par se pencher sur ce scandale financier du Département à Paris !
"Le scandale financier de “l’ambassade” de La Réunion à Paris"

https://www.valeursactuelles.com/politique/le-scandale-financier-de-lambassade-de-la-reunion-paris-108144

14.Posté par DOGOUNET le 18/06/2019 09:22

Il a tout du Billant sans AIR, défonceur de portes ouvertes. Bienvenue quand même.

15.Posté par Rodeo chaudron... le 18/06/2019 10:26 (depuis mobile)

""La sécurité des citoyens parmi les priorités ""
Monsieur Le Préfet.... pensez a stoper les rodéos sauvages des dimanches au Chaudron....
Rien a été fait par l''ancien Préfet ni par le Commisaire principal de police...
Stop au zone de non droit !..

16.Posté par Dederun le 18/06/2019 11:23 (depuis mobile)

Ha on n''est fort les créoles le type elle vient juste d''arriver et on commence à le pourrir, ça marchera jamais sur c''est île que des gens négatifs, des pignouf, des jaloux jamais satisfait et toujours à critiquer on s''arrange pas grave quand même

17.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 18/06/2019 12:24

@ poste 5 les problèmes c'est vous à vous entendre ailleurs c'est la planque pour un préfet, le monde va mal ici ou Marseille lyon paris ce n'est pas la joie non plus pour un préfet , le préfet est formé pour c'est un ancien militaire donc c'est son job de régler les problèmes ici ce n'est pas le paradis je vous l'accorde à part dans votre esprit de tordu!

18.Posté par balayedovant zot porteavan le 18/06/2019 13:11

à dur dur vous croyez quà Marseille c'est le paradis pour un préfet que la drogue et la criminalité est une affaire créole, bon je rigole j'ai horreur d'entendre que chez nous c'est pire et que le paradis est ailleurs c'est une punition pour nous de vous supporter svp changez de continent c'est mieux ici tout est pire!

19.Posté par Martine et les cadres hors cadre le 18/06/2019 14:02 (depuis mobile)

Ça tourne à combien par mois un préfet muté dans un DOM ?

8 000 €

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 12 Octobre 2019 - 16:33 Chloé Gali couronnée Miss Sainte-Marie 2020