MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

NRL et le faux Derche


- Publié le Vendredi 2 Mai 2014 à 16:00 | Lu 1177 fois

La nouvelle route du littoral, l'un des plus gros chantiers européens à venir, le plus grand et le plus onéreux chantier de France et de Navarre. Un chantier maritime herculéen qui prendra sept années de réalisation, et qui est estimé à la modique somme de 1 666 000 000,00 euros, pour à peine 12 km de voirie.

Ces quatre dernières années, du seul fait de revirements politiques, nous avons eu à regretter l’annulation d’un grand nombre de travaux qui auraient pu permettre aux entreprises réunionnaises de traverser cette crise économique dont nous ressentons encore les méfaits aujourd’hui. Mais velléités et égocentrisme politique obligent, le Président de la Région Réunion a estimé que ces investissements ne semblaient pas opportun pour relancer notre économie. On parle ici du projet du Tram-train (800 millions d’euros), des travaux de la Rocade du Tampon (200 millions d’euros). Près d’un milliard d’euros de travaux sur lesquels comptaient les entreprises réunionnaises pour tenter de survivre dans ces heures économiques difficiles. Mais c’était sans compter l’égo démesuré de notre cher Président qui, fustigeant lesdits travaux du fait qu’ils auraient été démentiels, mais surtout parce qu’ils avaient été validé par ses prédécesseurs, revoit aujourd’hui sa copie en proposant plus grand et plus cher, cela pour bien évidemment défendre l'intérêt des Réunionnais, mais aussi œuvrer avec zèle et servitude à l’endroit des grandes Multinationales du secteur de la construction.

Des multinationales qui pourtant ne le lui rendent pas forcément bien. Le Groupe BOUYGUES à qui l’on a donné un grosse part du gâteau dans le cadre de la réalisation du chantier de la NRL, ne se gène cependant aucunement pour réclamer la bagatelle de 170 millions d’euros d’indemnités compensatoires à la Région Réunion du fait de la décision de notre Président d’avoir stoppé le projet du Tram-train. Peut être notre Président pensait-il qu’en filant la NRL à BOUYGUES, la maison-mère de COLAS aurait gracieusement accepté de revoir ses velléités indemnitaires. Eh ben non !. Vous vous êtes fait bien avoir M. le Président, mais certes, vous ne serez peut être plus là lorsque qu’il faudra payer. C’est un bébé bien endetté que vous transmettrez à vos successeurs.

On se complait à mettre en place de grandes et belles institutions, le Haut commissariat à la Commande publique, le Haut commissariat au financement, pour placer des amis qui, sans qu’ils en ai la compétence, vous nous assurer que tout se passera bien avec la NRL, qu’il n’y aura pas de débordements … financiers, et que seront bien gérer les fonds européens. Qu’il est bon de gérer son budget avec une carte de crédit qui n’est pas la sienne !. Le problème est qu’en définitif, ce sont les Réunionnais qui vont devoir mettre la main à la poche, car ne rêvons pas, la NRL va nous coûter plus chère que çà … comme d’habitude. Quant on y connait rien en Bâtiment et Travaux publics, mais que l’on agit avec précipitation pour se valoriser soi-même tout en faisant bonne image auprès de copains, on se brule les doigts.

Le pont de la Rivière Saint-Etienne. Rien à voir avec le mastodonte NRL certes. Et pourtant si, car ce moindre chantier qui aura duré 3 ans (dont 14 mois de retard), on nous avait dit en 2010 que l’on en aurait pour 80 millions d’euros. Trois ans plus tard, la facture est passée à 120 millions soit 50 % de plus. Un petit surcoût de 40 millions d’euros. Que va-t-il se passer pour un chantier initialement estimé à plus de 1 600 millions d’euros. Là, on est bon pour passer la barre des 2 milliards !. Et la Chambre Régionale des Comptes est aussi de cet avis Monsieur le Président. A un moment donné, il faudrait savoir faire fi de l’arrogance et preuve d’un minimum d’humilité, et entendre la voix des autres, laquelle n’est pas toujours dénuée de sens ne vous-en déplaise.

Monsieur le Président, vous et vos collaborateurs nous ont assuré de se porter garant de la maîtrise financière de la NRL. Alors agissez en ce sens, et comme tout bon chef d’entreprise, donnez aux Réunionnais votre Caution Solidaire Personnelle et Indivisible, car les Réunionnais n’auront pas envie de payer pour vos errances, lesquelles ne profiterons qu’à certains.



Car naturellement, la NRL va profiter à certains. Aux multinationales bien évidemment, mais aussi aux co-financeurs comme la Caisse de Dépôt et de Consignation qui voit sa filiale EGIS EAU être, certainement sans cause à effet, retenue pour l’ensemble des études techniques inhérentes au chantier.

Vous me direz que ce genre d’arrangement, c’est dans l’ordre des choses notamment en période électorale, cela au-delà des promesses qui n’engage que soir la réalisation d’un échangeur Trois-bassins, ou la création du Haut commissariat aux financements qui n’a d’autres utilités que de vanter les mérites des banques à l’heure même où tout le monde s’en plaint, cela sans revenir sur les conditions de refinancement de la compagnie Air Austral, où vous avez choisi de brader des avions, de sacrifier les petits porteurs et le personnel de cette entreprise locale pour l’apporter sur un plateau aux banques.

Les Réunionnais sont tous conscients qu’il est nécessaire d’assurer une refonte de la route du littoral actuelle, pour en assurer son accessibilité et sa sécurité. La NRL n’est pas le problème en soi, c’est l’architecture et l’environnement politico-administratif de ce dossier qui fait débat. De nombreux axes de réflexion ont été oubliés, comme envisager une rocade au niveau du Tampon afin de permettre aux usagers de la route dans le sud de l’île de passer par l’est et ainsi décharger la NRL. Une réflexion aurait aussi dû être entreprise quant aux conditions de transport des produits pétroliers. L’avitaillement de l’aéroport notamment aurait pu être pensé par la mise en place d’une liaison maritime. Le "tout routier" est arrivé à ses limites (embouteillages continuels …). La nouvelle urbanisation de la Réunion doit s’ouvrir au maritime, via la création de gares maritimes, la mise en place de lignes de cabotage, la création de nouveaux métiers dans le transport des biens et des personnes, la mise en place de ports secs (Entreposage de nuit, livraisons le jour). Une circulation maritime créatrice d’emplois et qui assurera le désengorgement des voies routières et notamment la NRL. Une nouvelle circulation maritime pour un réel développement durable ouverte aux fonds d’investissements européens. Idem en ce qui concerne le transport du charbon et de la canne. Jean-Paul VIRAPOULLE a suffisamment débattu sur le sujet.

Aussi, au lieu du pharaonique qui va engager financièrement les Réunionnais pour les décennies à venir, on aurait pu plus simplement envisager une simple réhabilitation de la Route du Littoral actuelle, en effectuant des travaux de voiries nécessaires, avec éventuellement quelques élargissements en mer, et en définissant un nouveau concept en ce qui concerne la circulation des biens et des personnes à la Réunion. Une réflexion et une mise en œuvre qui aurait à coût sûr donné du travail aux Réunionnais, qui maintenant vont devoir uniquement payer pour subvenir aux besoins des grands trusts multinationaux. Il faut penser de manière pragmatique dans l’intérêt des Réunionnais et cesser de se regarder le nombril

Monsieur le président, la cour régional des comptes, dans sa grande sagesse, ne cesse de dévoiler vos décisions qui nous mèneront à la banqueroute. Votre gestion est calamiteuse et empreinte de dépenses inutiles. La compagnie EWA, quel échec !. Elle ne profite ni aux Mahorais, ni aux Réunionnais, alors même que la création d’une compagnie Low-Cost au départ de Pierrefonds aurait permis de faire revivre notre deuxième aéroport et assurer des échanges régionaux à bas coût. Pas de coopération régionale, rien n’est entrepris pour la développer. Or, ce n’est pas en vous pavanant au Carnaval des Seychelles pour apprendre à comment faire de l’industrie touristique que les choses iront en s’améliorant. D’ailleurs M. Patrick CERVEAUX chef d’entreprise avisé reconnait que rien ne se fera en matière touristique sans une refonte des billets d’avion.

Apprenez à écouter, à réfléchir et à respecter la population car l’amateurisme obéit à tous, sauf aux règles économiques en particulier quand c’est l’argent des autres !!!

Monsieur le Président, les Réunionnais vous remercient.

Théophane NARAYANIN
Chef d’Entreprise




1.Posté par Une autre façon de calculer le 02/05/2014 18:39

Coût final de la NRL : 3 milliards d'euros.

Longueur : 12 kilomètres.

Soit 250 € le millimètre de NRL !!!

2.Posté par Sinpolwa le 03/05/2014 00:14

Et dire que dans la même bande d'incapables on parle de "pharaonisme" à propos de la médiathèque de Saint Paul! Il faut dire que, visiblement, le principal adversaire de celle-ci n'a pas beaucoup fréquenté les bibliothèques. En attendant, si on persiste dans ces errances, nous Réunionnais, devrons payer une facture de surcoût pendant des dizaines d'années et nous, Saint-Paulois, devront continuer à fréquenter le hangar qui nous sert de bibliothèque miteuse.

3.Posté par Commandant Couscousto le 03/05/2014 00:47

Attention à vous...Beware......Blueshark, en vraie rémora va délaisser un court instant la queue de son maître, et venir vous mordre les ......

Dans son sillage, il y aura l'autre le "Zobjectif" de son gourou.....

4.Posté par réaliste le 03/05/2014 10:16

Oté mieux vaut tard que jamais, mais oui la route là lé un danger pour nout tout et puis pourquoi endetter et faire payer toute la réunion seulement pour une route de 12 Km ?? Définitivement si ce projet se fait, à l'heure où l'Etat annonce déjà baisser ses futurs dotations et que les collectivités locales vont passer des moments difficiles, on investit dans la demesure pour remplir les poches des multinationales. Didier Robert prétend garantir les coûts de SA NRL (et pas celle des réunionnais) alors je voudrais bien le voir la garantir avec ses deniers personnels au lieu de mentir à tous, ses services et lui;

5.Posté par Travis le 03/05/2014 10:22

Une belle analyse. On court à la perte avec ce projet...

6.Posté par Didier Robert mourra d'étouffement !!! le 03/05/2014 10:32

Non, ce n'est pas un AVC qui menace la vie de notre président de Région.
C'est l'orgueil qui va l'étouffer !!! C'est sûr.

7.Posté par kersauson de (P.) le 03/05/2014 15:08

la Nouvelle Route du Littoral, cout 1,5 a 2 milliard d’euros (donc 3 à 4), qui détruiRA une partie de la barrière de corail, qui reposeRA sur des fonds sableux : un vrai « Nouveau Pont de la Rivière St Etienne (cyclone Gamède) »
OR, la Route Littoral actuelle est quasi sécurisée, après pause des filets il ne tombe plus qu’une tonne par an, et derrière les filets ; les basculements ont été réduits par 2. Elle n’a fait QUE (mais c’est trop bien sûr) 50 morts en 50 ans , la Tamarine en est a une moyenne de 4 par an (vitesse oblige (je connais une 4 voies en métropole (Vannes Lorient 40kms) qui fait 10 morts/an malgré des radars fixes et mobiles ))
Cette route est opérationnelle (et a tant couté déjà) : il faut juste la consolider : - en coupant encore le haut des falaises a pic (**) (même si de « grosses huiles » ont des terrains (on expulse bien des pauvres pour la Tamarine ou le Tram))
- en la recouvrant, vers 20 mètres de haut, d’un toit en Super Béton, penché ; les (quelques) roches tomberaient et rouleraient dessus, et tomberaient en mer, ET protègerait des pluies et cyclones (plus de basculement !)
Coût de ce toit : environ 500 million (cimentage etc.. ) qui fera travailler des Réunionnais (ouvriers ET industriels du BTP), sur 4 , 5 ans.
(**) et (*) Couplons cela à un élargissement de 2 mini voies coté mer, par les déblais du haut des falaises (quitte a couper la route Un, 2 mois !! (ce n’est rien)), pour préparer un éventuel TRAM, ou Train (****), et dans un 1er temps des voies Bus propres et Poids Lourds !
Coût total : environ 800 millions : 1,2 milliard d’économies !

Cette route, on peut la désengorger (1/3 minimum) et donc ne plus investir dans une route nouvelle: COMMENT ?

Par la mise en œuvre IMMEDIATE de la route des Goyaviers, des plaines, INDISPENSABLE, qui permettrait aux sudistes du Tampon St Louis St Pierre de rejoindre, sans plus de kilomètres St Denis et surtout les communes à l’Est de St Denis (***) (Ste Marie Ste Clotilde et Ste Suzanne aux activités industrielles et tertiaires fortes), et donc St André.

Par la création d’un passage souterrain au Barachois, INDISPENSABLE, qui permettra à l’Ouest d’éviter l’entrée de St Denis, en accédant aux communes de l’Est de St Denis (***).

Les économies sur cette Route en Mer pourront être utilisées à des projets (faisant travailler les réunionnais), et INDISPENSABLES et OBLIGATOIRES dans le cadre de UE.

Refonte du Réseau Eaux Propres ( des milliers de litres partent dans la nature chaque jour)
Refonte du Réseau Eaux usées (trop tombent encore en mer)
Réseau Electricité (Oui GERRI certes mais ce sera plus long que prévu), pourquoi pas par une centrale nucléaire (en métropole 1 pour environ 1 million d’habitants, donc ici idem), avec possibilité de vendre à Maurice, Madagascar ..
Destruction des ordures et stockages, et Récupération du Méthanole : vous savez qu’une population de 800.000 habitants produit en excréments, de quoi alimenter 280 bus (4 fois plus de bus que les cars jaunes, 15% du futur parc !!)

Voila : des projets simples, nécessaires, qui seront adoptés de suite par les contribuables !
comme de faire des ponts solides (le nouveau de la Riviere St Etienne ainsi, ou encore cette Tamarine qu’il fallait faire depuis longtemps ; et qui n’est pas un projet VERGES ) au-dessus de certains raviers (Ouaki..),
sécuriser ENFIN l’accès a Cilaos, à Salazie, Langevin, cap Laoussé;
ce fameux pont de la rivière des Galets à Cambaie, enfin acté, mais 2 ans d’études.., puis 2 ans de réalisation, pour un projet de 250 mètres, sans expropriation, en pleine ligne droite et plate !! et….toujours RIEN
améliorer les approvisionnements des hauts (ilets entre autres) !

8.Posté par jean-jacques le 03/05/2014 15:18

Tout est dit dans ce courrier , le président de région s'est fait rouler à la base par Fillon lors
de la signature des accords "Matignon2" qui mettaient la région Réunion seule responsable
financièrement de tous les dépassements de chantier du projet NRL.
Ce chantier ne se fera ni en délai ni en prix , un minimum de 40% de dépassements serait
un surcoût de 640 millions ce qui doublerait la part revenant à la région qui serait alors
incapable de financer un tel montant et devrait se rabattre sue la seule voie de sortie ,
vendre , mais AU RABAIS car aux abois , la concession de la route qui deviendrait une
route à péage contrairement à toutes les promesses et sans que ceux qui ne sont pas
d'accord disposent encore d'une route gratuite pour la liaison St Denis/ouest.

@ 3 MdR !

9.Posté par Commandant Couscousto le 03/05/2014 20:02

"........réclamer la bagatelle de 170 millions d’euros d’indemnités compensatoires à la Région Réunion du fait de la décision de notre Président d’avoir stoppé le projet du Tram-train."
..................
Si c'est vrai il mérite la tôle.....avec comme peine celle ded'édifier la NRL avec une simple masse et une truelle.....

10.Posté par l'adjoint au Commandant Couscousto le 04/05/2014 01:14

Blueshark et zobjectif font le pont régional. Ceci explique bien cela......Très gentil le maître.......

11.Posté par polo974 le 04/05/2014 19:52

L'autre façon de ne pas déborder du budget, ce sera d’arrêter les travaux à mi-chemin.

On gardera la route du littoral actuelle (dont personne n'a jamais publié de statistique de dangerosité...) et on passera à autre chose.

12.Posté par longtemps ... le 05/05/2014 14:04

Nous Regretterons Longtemps le déni sur le cout reel de ce projet qui ...
Nous Ruinera pour Longtemps ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes