MENU ZINFOS
Faits-divers

NRL : Vinci-Bouygues et La Région entament leur combat devant le tribunal administratif


La NRL s'est retrouvée au coeur de nouveaux débats ce mardi, mais cette fois devant le tribunal administratif. Le groupement Vinci-Bouygues réclame 400 millions d'euros à la collectivité régionale. Cette dernière refuse de se plier à cette demande.

Par - Publié le Mardi 17 Novembre 2020 à 14:19 | Lu 4695 fois

L’affrontement entre le groupement Vinci-Bouygues et la Région Réunion devant le tribunal administratif ne fait que commencer. Ce mardi, deux requêtes du groupement ont été présentées devant les juges. Au total, elles sont au nombre de 24, pour un montant cumulés de 400 millions d’euros. La somme de 4 millions réclamée ce matin paraît donc encore faible à ce stade.

Incompréhension au niveau des assurances
 
Il s’agissait d’abord de près de 3 millions d’euros d’indemnités - que la Région refuse de payer - liées à une question complexe d’assurance. La Région juge la souscription à une assurance supplémentaire par le groupement obligatoire – d’autant plus que cela aurait été inscrit dans le contrat de marché de 2013. Mais un manque de communication, semblerait-il, au moment du lancement du chantier en janvier 2014, aurait entraîné un choix différent de la part de Vinci-Bouygues sans que la Région ne soit au courant.

La Région aurait donc refusé d’apporter l’avenant nécessaire au contrat pour la souscription de cette assurance. Elle a donc dû être résiliée et pour cela, 2,8 millions d’euros sont réclamés par le groupement. Selon le rapporteur public, la responsabilité est à partager et la Région devrait être forcée d’indemniser les entreprises à hauteur de 1,4 million d’euros. 
 
Une querelle de loyer

Place ensuite à la deuxième affaire concernant un terrain de 11 hectares dans la commune du Port. Il avait été stipulé dans le contrat entre la Région et le groupement que ce terrain serait fourni pour l’installation d’un chantier et de bureaux, et ce pour une durée de six années. Le groupement reproche à la Région la mise à disposition de ce terrain seulement en décembre 2014 alors que le démarrage du chantier datait de janvier 2014. Un terrain de 1800 m2 dans la ZAC Belvédère avait donc été loué et un bail de six ans signé. Vinci-Bouygues réclame aujourd’hui 1 million d’euros de préjudice lié au loyer.
 
Mais le rapporteur public du tribunal administratif soutient la Région cette fois-ci. Si en effet, les 11 hectares auraient dû être fournis plus tôt, difficile de prouver quand l’utilisation des bureaux sur le terrain de 1800 m2 de la ZAC a réellement commencé et donc si le groupement aurait pu, finalement, attendre décembre 2014. De plus, comme le précise la Région, le contrat stipulait que la mise à disposition des 11 hectares devait se faire "en cours de période de préparation du chantier" et non au début du mois de janvier. L’avocat de la Région, Me Alain Monod, ajoute que le terrain a bien été mis à disposition en août 2014. Concernant le bail de location du terrain de la ZAC, "c’était à l’initiative du groupement, sans que personne n’en soit informé et donc ce n'était pas la responsabilité de la Région". 
 
Le tribunal administratif devrait rendre sa décision à propos de ces deux requêtes dans un mois. 


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Alea jacta est le 17/11/2020 17:30

Avec tous les documents qui doivent exister, ce devrait être clair comme de l'eau de roche

2.Posté par klod le 17/11/2020 17:33

ha …………. le tout viaduc pour la population réunionnaise ????????????????

merde , on me dit que c'est trop tard , le robert de l'inversé a déjà dit oui aux diktat des "transporteurs" dit 974 ……….. pas de tout viaduc , zut , j'ai loupé le train !


mon ti péi ?

3.Posté par GIRONDIN le 17/11/2020 17:57

Egis contact
Concepteur du long terme
Mai 2017 / N° 43
Focus sur La Réunion La Nouvelle Route du Littoral,



'' La Nouvelle Route du Littoral, une opération exemplaire préfigurant les chantiers de demain''' didier robert


Question d'Egis : Egis est maître d’œuvre du
chantier NRL depuis bientôt six ans.
Quel bilan faites-vous de la manière
dont sont menées les opérations?

D. R.: Après les phases de conception du
chantier, le rôle du maître d’œuvre est à la
fois fondamental pour garantir le respect
des clauses techniques et environnementales
particulièrement exigeantes, les délais et le
coût du projet. Cela nécessite la mise en place
d’un contrôle strict, sans faille et adapté aux
enjeux. En phase chantier, je considère qu’il
reste une dimension essentielle de la mission
de maîtrise d’œuvre, en particulier pour un
projet de cette importance avec une forte
sensibilité environnementale: les entreprises
doivent être encadrées au plus près. Une bonne
entente entre les équipes du maître d’œuvre
(MOE) et celle du maître d’ouvrage, qui assurent
la conduite d’opération (COP) est également
indispensable. Il faut absolument partager en
amont les objectifs et les stratégies vis-à-vis des
entreprises pour ne pas les laisser faire « aller
le contrat là où elles le souhaitent ». Le binôme
MOE-COP doit donc fonctionner en étroite
synergie et être en capacité d’anticiper. Sur le
plan de la tenue des contrats et des coûts, là
aussi, la maîtrise d’ouvrage attend une grande
fermeté de la part de la maîtrise d’œuvre. La
préservation des intérêts du maître d’ouvrage
autant technique (qualité des ouvrages) que
financier (optimisation des coûts) doit bien
sûr figurer au cœur des préoccupations
quotidiennes de la maîtrise d’œuvre..... '' egis

4.Posté par Briandoht le 17/11/2020 18:25

Le responsable de ce fiasco est sans doute le meneur des anti carrières pour des raisons purement politiciennes .

5.Posté par mimorpoumoncaze le 17/11/2020 19:27

zanfans i plére pas i gagne pas tété mais arete rale déssi tété la . la RNL lé comme bande grande surface tous les mois laniverssaire pou gagne de larzan quan c pas A c B ou C i rale même si tété bande contribiable comme nous. A la livraison nout nora une belle route un pé sora riche mais ns les pauvres cons qui ont payer payer et payer encor ns sora endetté et noutte zanfans ossi

6.Posté par Gerem974 le 17/11/2020 20:33

Post 4 rien a voir avec les carrieres qui ne se feront jamais ne vous déplaise.....

7.Posté par klod le 17/11/2020 21:23

je récuse le terme de "le tout viaduc est l'intérêt général à l'encontre de l'ineteret particulier des "transporteurs dit 974" ………………. dixit le robert didier et "son staf"

c'est comme les "je récuse le terme de violences policières" dixit "les institutions et leurs staf S............…

des institutions et de la démocratie et "leur staf "????????????????? éditions "les gilets jaunes" à paraitre avant 2022 ( et ne votons pas les "rn" , par pitié, les meilleurs du staf institutionnel, genre , j'aime les violences policières ) "...….


et pourtant je suis bien content que "la police" soit là quand je me fais agressé par des "tetes frés" mais pas quand je manifeste en ayant peur de perdre un oeil …………….


"du maintien de l'ordre sans violences policières ", à paraitre en 2022, éditions citoyens libres du monde

un rapport avec la NRL et la gabegie de "la région" version NRL sans tout viaduc ………………… si, si , il y a un rapport …………………..

8.Posté par citoyen le 18/11/2020 00:52

certains fervant du président de région le soutien même après toutes ses affaires évoquant les anticarrieres et ne comprennent pas qu après avoir mis en difficulté la commune du tampon ,les affaires des musées régionaux que ce président de région qui actuellement fait une grande opération séduction auprès de nos élus à l approche des régionales qu il n est plus crédible et ne mérite plus la confiance de la population qu il aille au diable .

9.Posté par klod le 18/11/2020 17:33

je plussoie à post 8 ……………………


la NRL tout viaduc , sans chantages des "transporteurs" , aurait déjà été terminée !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

A qui la faute
- taper 1 : robert de l'inversée pyramidal
- taper 2 : les transporteurs qui font du chantage
- taper 3 : Stéphanie de Monaco

ce quiz rapportera 450 000e à tout participant , payer par la région dite réunion .

10.Posté par Briandoht le 19/11/2020 09:32

Post 6
Justement, les anti carrières ont compromis le plan initial en poursuivant la région en justice pour l arrêt des carrières. Conséquences : arrêt du chantier engendrant des surcoûts hallucinants . Qui va payer?
On marche sur la tête !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes