Communiqué

NRL: "Le choix de finir en digue ce dernier tronçon est une aberration"

Le collectif Lataniers Nout Ker d'Vie répond au communiqué publié par la Région Réunion suite la réunion du 25 février dernier. Voici le communiqué :

Jeudi 14 Mars 2019 - 10:41

NRL: "Le choix de finir en digue ce dernier tronçon est une aberration"
Nous serons dans la rue ce samedi 16 mars à l’occasion de la marche du siècle pour le climat.
Pour dire « ÇA SUFFIT ! » et demander des changements immédiats !

Parce que NOUS VIVONS A L’ECHELLE LOCALE CE QUI EST EN TRAIN DE SE PASSER A L’ECHELLE MONDIALE!
 
De mauvais choix faits en dépit des alertes des scientifiques et experts en biodiversité.
De mauvais choix fait pour des intérêts particuliers (multinationales, lobbies, etc.) bien loin de l’intérêt général.

De mauvais choix qui, cumulés, ont un impact global sur l’écosystème terrestre et rendent notre planète de moins en moins vivable.
 
Il est un fait incontestable sur lequel tous les scientifiques et experts en biodiversité sont unanimes : L’HEURE EST GRAVE ! Notre biodiversité s’effondre et met en danger notre humanité.
Tout le monde le reconnaît.
 
Il est un autre fait incontestable sur lequel tous les scientifiques et experts en biodiversité sont unanimes : le tronçon de 2,7km prévu en digue (et non en viaduc) entre la Grande Chaloupe et la Possession sera un désastre sur le plan écologique pour notre île.

Pourquoi ici pourtant on ne les écoute pas ?
 
Parce que Monsieur Didier ROBERT prétend le contraire?
Et bien, depuis quand Monsieur ROBERT est-il un scientifique ou expert en biodiversité?
Quant aux bureaux d’études et autres « experts » payés par la Région et bien… Ils sont payés « grassement » par la Région justement…
 
Pire, à l’heure de la 6ème extinction massive de notre biodiversité, MONSIEUR DIDIER ROBERT A OSÉ NOUS AFFIRMER QUE LES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DU CHANTIER NE SERONT PAS IRRÉVERSIBLES !
 
PARDON ??

Récifs coralliens déjà gravement impactés sur le périmètre du chantier et qui le seront encore plus avec les travaux de cette digue, réserve marine en danger avec les carrières et les prélèvements massif d’andains (lessivage des sols) en amont, destruction de dizaines d’espèces protégées en danger critique d’extinction sur la zone du chantier (Bois de Paille en queue) et sur les sites de carrières, bilan carbone désastreux du chantier, etc.
ON CONTINUE ?
NON Monsieur, l’argent ne ramène pas une biodiversité décimée!
 
Le choix de finir en digue ce dernier tronçon, choix LE PLUS IMPACTANT sur le plan environnemental et humain est une aberration!
 
Un choix fait par la Région, avec la complicité de l’Etat, contre les AVIS POURTANT NEGATIFS ET UNANIMES des scientifiques et experts dès 2011, dont les alertes et les craintes se confirment aujourd’hui comme le révèle le dernier rapport du CONSEIL NATIONAL DE PROTECTION DE LA NATURE.
 
POURQUOI LE CHOIX DE CETTE DIGUE ALORS ?
C’est simple : POUR SATISFAIRE CERTAINS INTERÊTS PARTICULIERS, bien loin de l’intérêt général !
 
- DIGUE = COÛT FINANCIER MOINDRE ? FAUX !
La Région a déjà rallongé 250 millions d’euros (notre argent !) pour cette digue alors qu’un tout viaduc aurait coûté 140 millions de plus si choisi dès le départ.
 
-  DIGUE = PLUS RAPIDE ? FAUX !
Les retards actuels sont justement dus au choix de cette digue dont le besoin en matériaux implique des procédures longues, non anticipées (modification PLU, SAR, SDC, PIG etc.).
Un tout viaduc choisi dès le départ aurait été plus rapide !
 
- DIGUE = DES MILLIERS D’EMPLOIS POUR LE RÉUNIONNAIS ? ENCORE FAUX !
A peine quelques centaines d’emplois supplémentaires pour cette digue, SOUS QUALIFIÉS et PRÉCAIRES de 2 ou 3 ans, essentiellement pour des chauffeurs routiers et ouvriers de carrières qui auront une cadence infernale au risque d’y laisser leur santé pendant que leurs patrons s’enrichiront sur leur dos !
 
Derrière ces prétendus arguments se cachent en réalité LES INTERÊTS POLITICO-FINANCIERS DE QUELQUES NANTIS QUI SE GAVERONT bien, au détriment de notre biodiversité et de la santé de nos enfants !
 
CAR MONSIEUR DIDIER ROBERT A AUSSI OSÉ NOUS AFFIRMER QUE LES IMPACTS HUMAINS NE SERAIENT PAS IRREVERSIBLES EUX NON PLUS!

Donc si votre bébé ou enfant, accueilli en crèche ou scolarisé à quelques mètres de la carrière ou du lieu de passage de 600 camions quotidiens tombe malade, devient allergique, asthmatique ou voit sa maladie respiratoire s’aggraver (rappelons que les enfants ont un système respiratoire fragile et immature), n’ayez crainte ! Monsieur ROBERT vous affirme que ce n’est pas irréversible !

S’il y a un ou des accidents, peut-être mortels, à cause de ces milliers de camions supplémentaires chargés à bloc (qui bien-sûr respectent les limites de vitesse, les distances de sécurité et le bâchage) sur nos routes inadaptées, pas de panique ! Monsieur ROBERT vous affirme que ce n’est pas irréversible !
 
SI VOUS AIMEZ LA RÉUNION, SI VOUS AIMEZ VOS ENFANTS, POSEZ-VOUS CES QUESTIONS :
 
- Les quelques centaines d’emplois précaires que créera ce tronçon en digue valent-ils de sacrifier la santé et la vie de dizaines de milliers de réunionnais, dont enfants, gramounes, malades, directement concernés par les carrières de Bois Blanc, Lataniers, Bellevue et autres, sans compter les risques induits par les milliers de rotations de camions?
 
- Les 2 ans de chantier ou quelques millions d’euros soit disant « gagnés » (on n’y croit pas) si on persiste à finir en digue, ramèneront-ils toute la biodiversité et les paysages décimés par les travaux directs et connexes (carrières+andains) de ce tronçon?
 
Tout ça pour 2,7km qu’on pourrait pourtant finir, a minima et assez rapidement (au final) en tout viaduc, évitant tous ces risques et impacts!
 
Voilà pourquoi nous serons dans la rue ce samedi 16 mars !
Ça suffit !
STOP aux projets destructeurs de biodiversité !
STOP aux lobbies et aux magouilles sur le dos de notre santé et de notre humanité !
 
NOU LARG PA !
 
Stéphanie GIGAN
Porte-parole du Collectif Contre la Digue
N.P
Lu 1121 fois




1.Posté par "Réagissons !" le 14/03/2019 11:59

Nous vous soutenons dans votre refus du projet de digue
Toutefois, il ne faut pas soutenir "a minima" un tout-viaduc.
Car cette fausse bonne solution coûterait extrêmement cher avec, à la clé, l'achat d'une zourite neuve.
Il faudrait également une nouvelle enquête publique et de nouveaux appels d'offres.
Prévoir aussi des recours en justice.
Donc une très mauvaise solution en termes de coûts et de rapidité.
Il ne faut pas suggérer que le tout-viaduc serait l'unique solution pour finir la NRL.
Au contraire, il faudra présenter à la nouvelle enquête publique les 4 tracés encore possibles pour une comparaison en termes de coût, d'emplois locaux et d'écologie : digue, viaduc, tunnel et route sous galerie de protection.
Armand Gunet

2.Posté par A cette GIGAN TESQUE GROTESQUE le 14/03/2019 13:04

Madame GIGAN, Vous pouvez garder pour vous vos remarques à 2 balles.

Nous avons tous marre de cette route actuelle qui nous pourrit la vie à chaque pluie et qui nous tracasse lors de chaque traversée.

Si vous êtes contre tous les projets sous prétexte que Monsieur ROBERT ne fait qu'à sa tête, allez lui dire et arrêtez de raconter des conneries sur ce qu'il se passe ICI.

Vos GIGANtesques phrases ne feront pas changer d'avis les experts qui y travaillent.

Contre la digue ? Pourquoi ? Exliquez-nous réellement... Cela va détruire La Réunion ? sur combien de km carrés ? Combien d'hectares ? Combien de temps ?

Allez chercher problèmes là où il y en a, mais pas sur cette route. Et qu'on ne vous y prenne pas à y rouler dessus une fois livrée. Allez, hop par la route de la montagne pour TOUS les médisants et que l'on vous voit faire le poids avec les cap de galets qui embellissent cette portion de route là-haut.

3.Posté par un communiqué purement politique le 14/03/2019 14:59

C'est un tract pourri, rien de plus !

4.Posté par Pierre Balcon le 14/03/2019 15:04

J'espère qu'ils mettront autant d'ardeur à s'opposer à la traversée du Barachois dans un tunnel , constitué de caissons mis bout à bout, en contrebas de la ligne de rivage .

La on pourra en effet parler "d'artificialisation" du littoral !

5.Posté par GIRONDIN le 14/03/2019 15:16

Mais non tout a été prévu !

Pas de dépassement, pas de retard !

Pour rappel, phasage

Fin 2013 : Début des travaux préparatoires (accès chantier), et signature des contrats de travaux pour les grands ouvrages maritimes (digues/viaducs)

Début 2014 : Travaux lot n°2 (digue à La Possession supportant l’échangeur de la RD41) et lot 4 (viaduc de la Grande Chaloupe)

2015 : début des travaux pour les grands ouvrages maritimes (digues/viaducs) après une période préparatoire de l’ordre d’un an pour la mobilisation de moyens exceptionnels qui seront nécessaires (ex. plateformes off shore,...). Les grands ouvrages maritimes devraient être réalisés sous 4 ans.

2019 / 2020 : mise en service de la Nouvelle Route du Littoral.

6.Posté par sceptique le 14/03/2019 15:44

Entièrement d'accord avec le post 2.
Stop aux agitateurs soit disant écolo, qui ne pensent qu'à leur petit confort, pas de bruit ou de poussière coté zot gros villas.....

7.Posté par Pierre Balcon le 14/03/2019 16:07

à post 5

Eh bien je peux vous dire qu'on manquera de peu cet échéancier.
Et ça c'est déjà un exploit compte tenu de l'envergure du chantier.

S'agissant de retards, ils ont uniquement imputables à des agitateurs irresponsables qui se réjouissent cyniquement des difficultés du maître d'ouvrage qui travaille pourtant un peu à notre nom à tous !

8.Posté par A PIerre Balcon le 14/03/2019 16:37

Vous avez l'honnêteté de signer de votre patronyme mais cela ne vous autorise pas à écrire des çonneries.
Les retards sont imputables uniquement au groupement NRL qui s'était engagé à fournir les matériaux rocheux et n'a pas encore livré la première tonne pour la digue.
Alors que les délais des premières livraisons sont largement dépassés.
Dites-nous pourquoi, les entreprises étant défaillantes, Didier Robert n'annule pas le marché de digue.
Les agitateurs (dont je suis) ne sont en rien responsables des retards. Les recours intentés par des "irresponsables" ne sont pas suspensifs : cherchez donc à qui imputer effectivement les retards.
A Gunet
"Réagissons !"

9.Posté par GIRONDIN le 14/03/2019 17:13

7.Posté par Pierre Balcon

'' 'peu' '' '
vos 2' '' peu''' font la différence.
2020 et 2025 c'est à peu près pareil

Les agitateurs ont-ils commencé le chantier alors que le problème de roche était connu avant même l'attribution du marché ?

10.Posté par Pamphlétaire le 14/03/2019 19:28

C'est bien vrai ça comme aurait dit la mère Denis....La NRL avait été prévue pour des piliers pour être au-dessus de l'océan mais pour faire plaisir aux entreprises de camionnage...(chacun y va avec sa prose, c'est mieux pour se défouler, n'est-ce-pas?)

11.Posté par Le Rohinga le 14/03/2019 20:18

Alors que notre crédit pour la route des Tamarins n'est qu' a son début.
Préparons nous quatre décennies pour la NRL.
Un crédit nous engage, vérifier notre capacité de remboursement.
Dans quelques mois notre routes des Tamarins fêtera ses dix ans. Déjà!!!!!

12.Posté par klod le 14/03/2019 20:45

"alors que le problème de roche était connu avant même l'attribution du marché ? "

EN EFFET !!!!!!!!!! non ? c'est factuel !

il me semble que sans etre anti "robert la didiier" primaire, c'est une réalité ???????????? non ? hin ?


le tout viaduc aurait été applaudi par beaucoup , mais bon ..............

la route des tamarins est une réussite , là .................. : encore un "là vou la fé un lerreur" du team "la robert didier" ............. une erreur de plus !

a force de tant d'erreur , c'en est fatiguant :
- le pop volér
- la "continuité " abusive
- la route à moitié viaduc ...............

pov team "la robert de l'inversé" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!""

certains aiment pourtant pathétique pour la RUN !

13.Posté par Germain le 14/03/2019 20:49 (depuis mobile)

Mme Gigan vous êtes ce que vous dénoncez : vous privilégiez vos intérêts privés à l''appui d'''expertise que vous ne maîtrisez aucunement...cqfd

14.Posté par Nadine le 14/03/2019 20:54 (depuis mobile)

Pas de panique super Stéphanie a tout compris. ..elle...elle ne s'appuie pas sur des expertises orientées elle. Elle pense à sa famille elle. Elle est experte en génie civil et en écologie elle. Si seulement c'était vrai. ..

15.Posté par Maskagaz le 14/03/2019 21:19

Il faut exiger de cette Gigan une attestation sur l'honneur comme quoi elle et ses con-disciples s'engagent à ne jamais rouler sur la NRL. Dans le cas contraire, Madame Gigan est priée de la fermer, et d'admirer au passage le magnifique ouvrage d'art qui fera la fierté de notre île lorsque tous les peine-à-jouir, pisses-froid et autres dort-en-chiant de son espèce auront réussi à surmonter leurs refoulements et autres insatisfactions inavouées.

16.Posté par Toto mobile le 15/03/2019 02:21

Oui mais ! Savez vous les fautes faites par ce bureau d'études sur un autre grand chantier dans le Sud ??? Faites des recherches !

17.Posté par etpuisquoi! le 15/03/2019 09:44

Il faut bien se rappeler que les "pseudos" écologistes nous prédisaient qu'on ne verrait plus de baleine à cause de la NRL... on n'en a jamais eu autant depuis..

18.Posté par Habitant le 15/03/2019 15:46

Vous pouvez râler après cette dame comme vous le souhaitez mais en effet, il y a une part d'incompétence dans ces retards. Et le choix d'une digue pour faire plaisir aux transporteurs aux méthodes peu scrupuleuses ne va pas dans le sens de l'intérêt général.
Et quand allez vous vous mettre dans votre crâne que dire ça veut dire être contre la NRL?
Gueuler veut pas dire avoir raison!
C'est détestable de s'entendre dire que comme on est devant le fait accompli alors il faudrait se taire!

19.Posté par maikouai le 15/03/2019 19:22

Bien que se situant à des époques différentes, les arguments et invectives trop souvent enrobés de « nom d’oiseaux », utilisés et développés réciproquement par les opposants demeurent hélas tristement les mêmes. Face à cet égocentrisme de tout bord, c’est finalement l’Ile qui en pâti, car le « Bon, le Bien…, au service de l’intérêt général ne sont pas forcément recherchés et pris en compte
Avec le recul actuel, la suppression du chemin de fer Réunionnais reliant les villes de St Benoit à St Pierre par St Denis, pour faire place nette entre autre, à la voiture particulière et le transport routier, était-ce et est-ce toujours et encore la décision qu’il fallait privilégier et imposer à ce département ?
Dans une perspective sur le long terme, quelle serait maintenant, l’utilisation de matériau la plus judicieuse et adaptée : « Noyer » les andains sous une route, en lieu et place de les utiliser à « retenir » les terres arables (Ile pentue) qui se retrouvent immanquablement et en grande partie dans l’océan après chaque forte pluie? (Ex : Terrasses collinaires en Asie – prévoit-on que l’Ile peut être encore victime de blocus ?)
De plus économiquement parlant, miser le tout pour le véhicule particulier, est-ce préférable au développement des transports collectifs, sachant que l’Ile n’est pas extensible ; que son pourtour dépasse à peine les 200 kilomètres et que la circulation sur nos routes est déjà passablement asphyxiée ?

20.Posté par Aux zinfonautes le 17/03/2019 07:56

Quelqu'un a-t-il des nouvelles de Pierre Balcon ?
Depuis le 14 mars, il ne donne plus signe de vie et ne répond pas à mon post 8.
A. Gunet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Octobre 2019 - 17:43 Soutien et solidarité avec les Kurdes du Rojava