MENU ZINFOS
Politique

NRL : Jean-Hugues Ratenon souhaite la création d'une commission d’enquête parlementaire


En raison des divers problèmes et retard concernant le chantier de la nouvelle route du littoral, le parti Rezistans’ Egalité-974, fondé par le député Jean-Hugues Ratenon, souhaite la création d’une commission d’enquête parlementaire.

Par - Publié le Mercredi 29 Juillet 2020 à 18:52 | Lu 2570 fois

Le communiqué de Rezistans’ Egalité-974 :
 
 
REZISTANS’ EGALITE- 974
 
 
Fait le : 29 juillet 2020 à Saint-Denis
 
Objet : Demande aux élus de soutenir la proposition d’enquête parlementaire sur la NRL
 
La Nouvelle Route du littoral est revenue au cœur de l’actualité via la mobilisation des transporteurs depuis plus d’une semaine car ils souhaitent discuter de l’avenir du chantier. Et les travaux sont quasi à l’arrêt. Cette NRL est la risée du monde et même du gouvernement car hier, lors d’une audition faite au ministre de l'économie et des finances, Monsieur Bruno LEMAIRE répondait à la question que lui posait le député Jean Hugues RATENON sur la NRL, en disant : « il n’y a rien de plus stupide qu’une route qui ne mène nulle part ». Nos élus brillent par leur incompétence et font honte aux réunionnais.
 
Et de fait, cela ne peut que nous interroger sur le devenir réel de cette NRL. Va-t-elle se faire entièrement ou devrions-nous nous contenter d’une demi-route ? En outre, nous faisons face à un certain nombre d’incertitudes. 
 
Cette construction à elle seule est un feuilleton à rebondissements pour ne pas dire un fiasco tant au niveau financier que sur le plan environnemental (avec la question de l’impact écologique et environnemental des carrières envisagées pour approvisionner le chantier). 
 
En effet, initialement, le coût total du projet était chiffré à 1,6 milliards d’euros mais dès 2017, elle a fait l’objet de dépassement budgétaire car elle coûtait déjà plus de 2 milliards d’euros (soit environ 200 millions d’euros le km de route).  
  
Malgré tout cela, si la première partie de cette route de 5,4 km s’est achevée en mars 2019, c’est la partie digue (2,7km) qui pose problème actuellement. 
 
En juin 2020, alors qu’il était en difficulté pour le 2nd tour des municipales, le Président de Région avait annoncé que la NRL ne se fera qu’à moitié, ce qui signifie qu’il abandonnerait la partie digue de la construction. 
 
Et depuis plus d’une semaine maintenant, la NRL est revenue au premier plan de l’actualité avec l’installation des transporteurs devant la pyramide inversée ; ils accusent la Région de leur mentir et de les mener en bateau depuis le début ; de son côté, la Région accuse le groupement de manipuler les transporteurs, ce que le Groupement réfute.  Au final, qui dit vrai ? Qui ment ?  
 
La NRL ne doit pas être que l’affaire de la Région Réunion, des transporteurs et du Groupement. Mais elle doit être l’affaire de tous. La transparence doit être faite sur cette affaire car celui qui paye a le droit de savoir !  
 
En effet, depuis le lancement de ce projet en 2013, de nombreuses zones d’ombres existent et persistent. Les critiques et doutes légitimes qui pèsent sur ce projet peuvent se découper en 2 volets : les critères écologiques et les critères financiers et économiques.  
 
 -Pourquoi avoir fait si peu cas des études d’impact environnemental et écologique concernant non seulement le chantier lui-même mais aussi l’exploitation des différentes carrières ?  
 
-Pourquoi ce choix d’une route « mixte » (viaduc + digue) alors que l’apport en matériaux pour la digue n’était pas du tout assuré ?  
 
-Pourquoi autant de retard dans la livraison (prévue initialement en 2020, on nous dit maintenant « pas avant 2024 voire 2025 ») ?  
 
-Pourquoi autant de dépassement des coûts (le budget initial était de 1,6 milliards, on parle maintenant de 2 voire 3 milliards !) ?  
 
-Quid de l’attribution des marchés publics (dont le Parquet National Financier s’est saisi du dossier en 2015 pour des faits supposés de favoritisme, trafic d’influence et corruption) ?  Et pourquoi cette procédure dure-t-elle aussi longtemps ? 
 
Constatant, ce manque cruel de transparence vis-à-vis de ces points que nous venons d’évoquer, le député Jean-Hugues RATENON a proposé le 13 novembre 2019, la création d’une Commission d’enquête parlementaire. 
 
Nous demandons à la population de soutenir cette proposition d’enquête parlementaire. 
Nous demandons au Conseil Régional, s’il n’a rien à cacher dans ce dossier, de mettre à l’ordre du jour de sa prochaine Assemblée plénière, le soutien à cette demande de création d'une commission d’enquête parlementaire (une motion en ce sens va être déposée à la Pyramide inversée).


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Mike le 29/07/2020 19:17

Je suis daccord. La Region a une part essentielle dans la clairvoyance de ce dossier. Renvoyer la balle est trop facile à ce stade du jeu.
Cest une route de mensonges...

2.Posté par L''''autre le 29/07/2020 19:53

Merci, Monsieur Jean-Hugues Ratenon,

Merci de nous apporter cette bonne nouvelle, car la Région a agit comme si elle était indépendante.

Bonne soirée à vous

3.Posté par DOGOUNET le 29/07/2020 19:53

Quand on veut noyer les KONS, on crée une (grosse) commission !

4.Posté par Samere le 29/07/2020 20:05

Et ces clowns politique excellent un régal meme le diable ne ferait pas mieux

5.Posté par Alain posteur le 29/07/2020 20:32

Je pense pour ma part qu'une enquête serait nécessaire pour savoir ce que ce député a fait pour La Réunion pour justifier son salaire et tous les voyages en avion classe affaires (champagne à volonté) depuis qu'il a été élu!

6.Posté par Pourquoi faire ? le 29/07/2020 20:33

Pourquoi faire ? Pour le plaisir de gaspiller l'argent public ?

A-t-on déjà vu une commission d'enquête parlementaire déboucher sur quelque chose ?

Souvenons nous du milicien macroniste Benalla....il est tranquille ! Il a pissé sur la commission d'enquête. Tout est fini maintenant. Affaire classée.

7.Posté par Jean le 29/07/2020 20:38

Ratenon arrête fait le vers , bras panon la donne à ou out reste trankill municipale. Profite bien les 2ans i reste po député après le fini ou va retourné au rsa

8.Posté par pierre le 29/07/2020 21:10

les électeurs de bras panon , la vu que son niveau lé trop faible pr confier a lu la mairie, mais lu cherche fait remarque a lu , pr une commission d'enquete inutile , gaspillage d'argent des contribuables , vivement la fin de son mandat par accident, pour mettre quelqu'un de compétent..

9.Posté par GIRONDIN le 29/07/2020 21:11

Très bonne idée.

Comme disait un petit nerveux traître de gauche:... 'Rien n'a été prévu pour le raccordement de ce chantier à la ville de Saint-Denis. Ce n'est pas acceptable. On ne peut pas investir plus d'un milliard d'euros et ne pas se donner la peine d'anticiper les blocages qui résulteront de l'arrivée de milliers d'automobilistes dans une zone urbaine très dense et déjà bien embouteillée"....
Comme disait un grand mou traître de droite:... ""rien de plus stupide que ces routes qui ne mènent nulle part"....

NRL Nou Riron Lontan du chantier du siècle de Didier Robert © ®

10.Posté par Evwlyn le 29/07/2020 21:35

Ca y est, un peu de publicité et de gesticulation pour ne pas qu'on l'oublie. "Impact environnemental..."????? Qu'est qu'on s'en fout, faites d'abord appliquer un semblant d'ordre dans les milliers de décharges sauvages qui pullulent dans l'île. Mais c'est risqué, on pourrait perdre quelques voix des gros dégueulasses. Courageux mais pas téméraire.

11.Posté par TICOQ le 29/07/2020 22:31

Faut bien qu'il serve à qqch notre Zan iiiiigue

12.Posté par Alain posteur le 29/07/2020 22:37

Post 7: Il ne risque pas de retourner au RSA avec tout le pognon qu'il aura mis de côté sans rien faire!... Ces élus sont des prédateurs, rien d'autre, et la gueusaille comme toi et moi ne sommes là que pour élire ces nouveaux "nobles" qui usent de la république comme d'un rince-cul et font honte à la démocratie.

13.Posté par Jambalac le 30/07/2020 00:36

Lu na raison.....

C'est de l'argent public mais ça va freiner de partout car le dossier est extrèmement sensible.

14.Posté par almuba le 30/07/2020 06:57

Il ne sait plus quoi faire pour se rendre intéressant et exister.

15.Posté par Taloche le 30/07/2020 07:51

Une commission d'enquête a l'air de gêner pas mal de personnes.

16.Posté par Jean tak le 30/07/2020 08:15

Bravo Mr Ratenon. Le seul qui ose l ouvrir. Les maloki qui dénigrent, demandez aux autres députés leur bilan. Qui ça la fini ose pose un question à l'assemblée, à part BellO et certains anciens. Même dans le caca, zot i veut défend ce NRL. ZOT LE PAYE KOUE ?

17.Posté par Bulle le 30/07/2020 08:36

Bonne idée ! ... si la commission d’enquête est demandée depuis novembre 2019, maintenant qu’un nouveau gouvernement est en place, peut être que la demande des réunionnais sera enfin entendue et que la commission se mettra enfin au travail Il n’y a plus de relation de confiance entre la Région et les transporteurs et la situation actuelle attise les mécontentements il y a une situation d’urgence, tous les réunionnais se posent des questions sur la NRL et n’ont pas les réponses attendues... alors au boulot les élus ????

18.Posté par gratel le 30/07/2020 08:53

Aux détracteurs présentez vous aux élections le mec se fait casser à chaque fois que la gueusaille pour voter pour eux, demandez l'indépendance et le problème sera réglé il n'y aura plus personne pour se rincer le cul et faire honte à la démocratie, bon je rêve macron à encore de l'avenir ces toutous sont ici!

19.Posté par Jambalac le 30/07/2020 10:13

Ratenon, il a qu'à saisir Anticor et cette association va saisir le procureur......

20.Posté par Disaknapoudi le 30/07/2020 10:24

Macron vient de réagir : j'ai décidé de nommer JH Ratenon président de la commission NRL lui au moins à toutes les compétences du monde pour évaluer la situation.

Il pourra nommer des experts en la matière pour travailler avec lui :

-Bello jamais contente mais ne propose rien, d'ailleurs elle a lâché Paul Vergès qui portait le projet de tram-train, cela en dit long sur le comportement de nos élus, toujours prêts à se défausser !

-Marchaud le spécialiste de l'environnement, il est capable de nous apprendre comment pêcher les bichiques sur la route du littoral en posant des "vouves" à l'entrée de St-Denis et capter toutes formes de pollution venant de l'ouest !

-Thierry Robert le roi des com. menter faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais. De toute façon son passé est tellement glorieux que personne n'oserait jouer son clone !

- Il y a aussi Jean Paul et son fils qui s'ennuient depuis la perte de la mairie de Ste-Andrée. Ils seraient tous les deux plus utiles pour cette commission au lieu de rédiger des plaintes qui frisent le ridicule contre le nouveau maire !

- enfin et pas des moindres, Gérald qui ne sait plus où donner de son énergie depuis qu'il s'est fait entourer par la famille annette et leurs alliés à Ste-Marie ! lui au moins est un spécialiste de la construction, il saura faire valoir la parole du Réunionnais ! vite... il pourrait être caché dans un cabinet quelconque !

Voilà le folklore que l'on propose aux Réunionnais chaque jour ! tous out ! pendant ce temps cabri i manz salad ek bane transporters...

21.Posté par macatia le 30/07/2020 10:26

la pi personne i tient l'ile à bout bras na rien que des bras cassés. nou les la risés du monde de tou la press dehors ,la honte ali di ali rante dand trou comme tangue. sad la mèt ali en place les pas mieux non plus, GOUTE ALI

22.Posté par Bernard minatchy le 30/07/2020 11:14

Ôté band Malo ki .... hein... band gros zozos y rempli à zot depuis des décennies lébon ? Kel niveau intellectuel nena dans la politique la réunion ???? Zot y encaisse pas son élection hein ... ???? Ben au moins li kose ,li ose , contrairement zot band préférence gros zozos y suce le sang créoles depuis des années .... allé fé pouce à zot don .... présente à zot .... ko ça zot y veut, dit pas rien ????

23.Posté par Le Jacobin le 30/07/2020 13:00

"Pourquoi avoir fait si peu cas des études d’impact environnemental et écologique concernant non seulement le chantier lui-même mais aussi l’exploitation des différentes carrières ? "

Question inutile posée par un politicien:

Par ce que que il y avait les élections Régionale à l'entrainement il fallait gagner.

Par contre je suis entièrement d'accord d'accord avec Monsieur le Député d'une part pour la commission d'enquête parlementaire, mais aussi pour chatouiller le rapport de la CRC pour ses enquêtes tombés en désuétude après trois visites à la Réunion pour lire le dossier NRL.

Pouvons à ce stade considérer que c'était des visites d'agréments??

24.Posté par SOMANKE le 30/07/2020 16:04

Personne n’a lu le marché passé avec le groupement, et pourtant les commentaires vont bon train.
Au boulot les journalistes ! sortez le marché, listez les obligations des uns et des autres (y compris l’Etat). Les manquements apparaîtront à l’évidence. Nous sommes en matière contractuelle, l’affect n’a pas sa place. Aujourd’hui (comme trop souvent) toutes les lumières sont éteintes et il est demandé à la population de s’orienter en suivant la voix la plus forte, fut elle la moins juste. Laisse à nous
« Sort dan fenoir..........

25.Posté par klod le 30/07/2020 18:29

malgré les moucateurs patentés , oui à une commission d'enquête : si tout viaduc , déjà fini !!!!!!!………………. répété et encore répété ………….

26.Posté par tite contribuable retraitée indignée le 30/07/2020 20:26

A notre ami Pierrot Dupuy,

Pourquoi mon mail adressé ce matin vers 9 h depuis la métropole ou je suis en vacance chez mes enfants n'est pas encore paru ?

Toute vérité ne serait-elle pas bonne à dire ? Je n'ose prononcer le mot censure concernant la rédaction de Zinfos974 !

" Le véritable scandale n'est-il pas de voir le " racket en bande organisée" , cautionné par l'ensemble de nos chers-cumulards-élus péï braillards-incompétents, toutes classes politiques confondues et leurs complices-affairistes locaux, tous d'accord pour s'enrichir grâce à la gabegie des fonds publics distribués chaque année par La France sur-endettée, mère patrie trop généreuse et dépensière envers La Réunion, Département aux inégalités criardes qui ne survit qu'avec l'argent des autres ??? "

27.Posté par techer jean-francois le 30/07/2020 21:27

Bruno LEMAIRE dit :" il n’y a rien de plus stupide qu’une route qui ne mène nulle part " , son analyse pourrait être complété , cela ne mène pas nulle part car cela mène à faire passer la pilule du surcout du projet qui fait que plus que doubler , le plan de relance , l'argent magique va permettre d'envoyer l'argent partout avec engouement , et l'intervention du député RATENON, toujours esseulé de la solidarité de nos députés , dit à juste titre " il est normal que celui qui paie à le droit de savoir , et demande à l'État de réaliser un contrôle sur la situation de la NRL"quand est ce que le ministre aura le courage de regarder cette dépense de plus prêt .

28.Posté par PAYET le 04/08/2020 10:42

Bonjour,

Sur la NRL les réunionnais sont les dindons de la farce mise en œuvre par les élus de la REGION et des entreprises VINCI et BOUYGUES. Les transporteurs représentent les pions d’un jeu d’échec dont les acteurs désignés ci-dessus utilisent à bon escient pour faire accepter les rallonges financières sous couvert d’une validation par la préfecture.
1 er scenario sur la digue en mer :
Le groupement a besoin d’une rallonge de 40 à 50 millions d’euros pour finir les travaux. Si la région négocie ce montant demandé, les réunionnais et surtout le parquet national financier pourraient leur demander des comptes. La solution pour échapper à des critiques c’est de mettre en place une pièce de théâtre et en mettant en scène la préfecture et les transporteurs.
1 er acte : Région et entreprises se déchirent par avocat et courriers interposés. Les entreprises demandent 150 à 300 millions soit 3 à 6 fois le montant attendu avec menace d’arrêter les travaux.
Les élus jurent que la REGION ne paiera pas un euro de plus et demandent une négociation par la préfecture.
2 ème acte : Les entreprises signifient aux transporteurs de la fin des travaux et l’arrêt des approvisionnements des galets .
Cet arrêt met le feu aux poudres et les transporteurs bloquent la REGION ce qui met la pression sur la préfecture pour remettre tout le monde autour de la table
3 ème acte : La négociation à la préfecture débouche sur un accord de 40 millions d’euros de rallonge. Tout le monde est satisfait, la REGION jure que c’est un bon accord et que les travaux vont se poursuivre et les entreprises sont satisfait d’avoir obtenu gain de cause pour le montant attendu initialement.
Cet accord validé en présence de la préfecture permet d’échapper aux critiques des réunionnais et aussi aux soupçons du parquet fiancier.

2 ème scénario :
VINCI et BOUYGUES avaient remportés le marché de construction du viaduc de la route de littoral pour un peu mois de 700 millions d’euros. A l’époque le parquet financier avait soupçonné une entente illicite entre le maître d’ouvrage et les entreprises concernées.
Après construction du pont, les entreprises demandent un complément de rémunération de 370 millions d’euros. Comment justifier une telle augmentation de prix ? Imagine que vous confiez à une entreprise la construction de votre maison pour 300 000 euros et à la remise des clés elle vous demande 450 000 euros ? Vous allez dire que sur les marchés publics le maître d’ouvrage prend en charge certains aléas , d’accord mais justifier 50% d’augmentation difficile à imaginer que le dossier était si foireux et que les spécialistes de ces multinationales n’ont vu que du feu à la signature du marché.
Aujourd’hui comme la digue en mer les élus de la REGION jurent qu’ils ne paieront pas un radis de plus tout en sachant que le contribuable passera à la casserole. Tout comme la digue en mer si la REGION paie en partie la demande des entreprises ils vont se retrouver sous les feux des projecteurs de la population et parquet financier
Sur cette deuxième pièce de théatre, les entreprises demandes 370 millions d’euros sur des aléas injustifiables. Le problème c’est qu’à ce jour les élus jurent par les grands dieux de ne rien céder mais la REGION qui n’a pas suivi la construction de la NRL ne dispose d’aucun argument dans la mesure ou le maître d’œuvre chargé de la gestion de la construction de cette route n’a pas fait son job etr a été transparent pendant toute la construction. EGIS le maître d’œuvre travaille sur des marchés en France et à l’étranger sous la maîtrise d’ouvrage de ces multinationales ( le dicton dit que l’ on ne mord pas la main qui de ceux qui vous donnent à manger) et ça ressemble plus à un conflit d’intérêt majeur.
Sans accord officiel le dossier sera réglé par le tribunal administratif qui devra nommer un expert judiciaire pour analyse les demandes des entreprises et les arguments de défense de la REGION.
Comme mentionné plus haut la REGION se retrouvera tout nu devant le tribunal qui accordera aux entreprises 200 à 250 millions d’euros supplémentaires.
Après décision du tribunal les entreprises, maîtres d’œuvre et les élus pourront sabler le champagne dans un grand hôtel Parisien à la santé des réunionnais qui devront beaucoup rouler pour payer cette plus value financière .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes