MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

NRL : Des questions sans réponses, une fuite en avant... et un grand malaise


Tribune libre de Pierre Vergès sur la Nouvelle route du littoral et la Nouvelle entrée Ouest de Saint-Denis :

Par Pierre Vergès - Publié le Mardi 16 Juin 2015 à 16:03 | Lu 2000 fois

Dès 2011, j'avais parlé de l'impossible nouvelle route du littoral (NRL). Cela fait dix ans que nous avons connu le dernier drame de l'effondrement d'un pan de falaise, accélérant les négociations avec l'Etat pour le transfert de la responsabilité de cette liaison routière à la Région. Bien sûr moyennant des contreparties financières, par le biais d'un accord historique intégrant le soutien de l'Etat pour deux projets étroitement liés, une nouvelle route du littoral sécurisée, et le Tram Train, reliant Sainte-Marie à Saint-Paul.
 
Rappelons qu'en ce qui concerne la NRL, nous avions tenu à ce que soit inscrit, dans le Protocole de Matignon signé par le Premier Ministre Dominique de Villepin et Paul Vergès, que tout dépassement du coût du projet par rapport à l'estimation fasse l'objet d'un effort financier supplémentaire de l'Etat. Cette exigence a disparu dans le nouveau protocole signé par le Premier Ministre François Fillon et Didier Robert.
 
Deuxièmement, conscient que l'objectif poursuivi était la sécurisation, et non la fluidification du trafic à l'entrée ouest de Saint-Denis, deux exigences devaient être prises en compte : d'une part, proposer une alternative aux usagers par un mode de déplacements collectifs, avec la liaison ferroviaire, et d'autre part, pour ceux qui persistaient dans l'usage de la voiture, résoudre le problème de l'entrée ouest.
 
Dans cette perspective, la mairie de Saint-Denis optait pour le grand projet de Boulevard Nord, à un coût estimé aujourd'hui à 587 millions d'euros, et des années de travaux, pas encore commencés. Pour notre part, nous avions envisagé fin 2009 que soit étudiée l'option de prioriser le Boulevard Sud comme voie de dégagement, avec des aménagements aux carrefours pour faciliter la circulation en amont et en aval de la ville de Saint-Denis, sans affecter la circulation rapide sur le Boulevard Sud afin de supprimer les embouteillages sous la falaise de la route du littoral actuelle. A ce jour, les travaux auraient sans doute été bien entamés, atténuant les risques d'un drame qui pourraient survenir à tout moment sur l'actuelle route.
 
Aujourd'hui, où en est-on ? Malgré la déclaration du Premier Ministre Manuel Valls de soutenir financièrement le projet de Boulevard Nord... pour les études, l'incertitude demeure quant à la réalisation, le temps passe, et l'épée de Damoclès pèse sur la tête des automobilistes, en plus des embouteillages qui vont s'aggraver dans Saint-Denis.
 
Pendant ce temps, le président de Région tente de rendre irréversible la réalisation de la NRL, quitte à s'affranchir des contraintes de procédure, notamment environnementales. Et un argument est avancé de manière récurrente : si les travaux sont arrêtés, la région s'expose à de lourdes indemnités à verser aux majors du BTP concernés.
 
Quand j'avance "des questions sans réponses, une fuite en avant... et un grand malaise", c'est justement parce que la communication de la Région est strictement axée sur les avantages relatifs de ce projet pharaonique.
 
Pour ma part, je souhaite évoquer les interrogations suivantes :
 
   - est-ce vrai que les conclusions des études réalisées par la société Egis ne pouvaient qu'engendrer l'attribution des marchés aux entreprises du BTP "maîtrisant" les techniques envisagées pour réaliser le projet retenu ?
 
   - est-ce vrai que la solution retenue pour la route digue est basé sur une technique jamais éprouvée visant à éviter l'effet "renard" que l'on constate sur l'actuelle route, et qui nécessite des roches massives dont l'approvisionnement pose aujourd'hui problème ?
 
   - est-ce vrai que la solution retenue pour le viaduc consiste en des piles dont la technique n'a jamais été éprouvée ?
 
   - est-ce vrai que les sondages effectués sur une importante partie du tracé de la route en mer aboutissent au constat de nombreuses crevasses dont le comblement, pour fiabiliser la solidité des ouvrages, risque d'augmenter lourdement la facture, alors supportée selon le nouveau protocole de Matignon, je le rappelle, par la Région seule, c'est-à-dire les Réunionnais, du nord et de l'ouest, comme de l'est et du sud, même s'ils n'empruntent que très occasionnellement cette route ?
 
Bien sûr, d'autres incertitudes demeurent. Prenons celles concernant le volume de matériaux requis pour l'ensemble de la NRL.
 
D'abord, le cas des andains. Une opportunité pour les agriculteurs qui récupèrent de l'espace foncier utile. Cependant, gardons à l'esprit les recommandations du bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) : "... ces travaux doivent être conduits avec méthode et précaution dans le cadre d'une démarche qui... s'appuie notamment sur... les préconisations formulées par le guide sur les modalités de gestion des eaux pluviales à La Réunion..." ; "... éviter tout dérapage (transformation de facto d'enlèvements d'andains en carrière)..." ; ou encore "... L'établissement d'un cahier des charges pour chaque opération... laisser si nécessaire un cordon de pierre contre l'érosion. Ces travaux sont très techniques et demandent des matériels adaptés et une bonne expérience des aménagements agricoles...". Dès lors, nous n'avons plus qu'à prier pour qu'aucun dérapage ne soit constaté.
 
Et comme ce n'est pas suffisant, la région envisage des méga carrières. Mais devant la protestation légitime des riverains concernés, et de tout citoyen soucieux de la protection de l'environnement, le président de région Didier Robert "lâche" le Préfet qu'il invite à retirer l'arrêté de fixation du schéma de carrières intégrant notamment Bois Blanc. Pourquoi ne laisse-t-il pas le Conseil d'Etat dire le droit ?
 
Quant à la solution de l'importation de roches, là encore, il serait intéressant que la Région affiche dès maintenant son opposition catégorique, ne serait-ce qu'au nom du respect de la recommandation du Conseil supérieur de la protection de la nature (CSPN) qui prescrirait formellement une telle option.
 
En définitive, et comme l'avoue Didier Robert, il est sage de s'en remettre à la population. Dans cette perspective, et afin de ne pas transformer l'élection régionale en un référendum, qui réduirait lamentablement les enjeux de développement, la proposition d'inviter la population à prendre ses responsabilités sur ce grand projet est plus que jamais d'actualité (2 novembre 2011 - http://blog.pierreverges.fr/btp/route-du-littoral-chiche-pour-un-referendum-volet-13). Après une information complète, répondant aux diverses interrogations bien évidemment. Donc après les élections régionales. Mais l'engagement se prend maintenant... bien évidemment.
 
Pierre Vergès  
 




1.Posté par Vous voulez mettre la charrue avant les boeufs, Pierre Vergès ! le 16/06/2015 16:31

En 2006, l'Etat a opté dictatorialement pour le projet en mer sans avoir procédé comme demandé par le Ceser à l'étude exhaustive des deux autres tracés (voir p. 87 du rapport Santamaria).
Il faut donc impérativement, à présent, faire cette double étude complète (coût réel, avantages et inconvénients).
Ce n'est qu'après cela que l'on pourra mettre ces deux projets à référendum.
Il faut, dès maintenant, cesser les travaux préparatoires trop vite engagés.
"Réagissons !" propose d'ores et déjà depuis quelques années le tracé à mi-hauteur par La Montagne qui présente une multitude d'avantages sur le projet NRL.
Je vous invite à en prendre connaissance puisque vous n'en parlez jamais, pourquoi ?
Armand GUNET

2.Posté par LE BD NORD EST TOTALEMENT INUTILE !!! le 16/06/2015 16:55

Les deux alternatives terrestres débouchent au pont Vinh-San.
Le chantier prioritaire est donc la réfection du bd sud en enlevant les ronds-points et en le configurant à la manière du périphérique extérieur parisien.
Actuellement, le bd sud ne correspond pas du tout à sa mission de bd de déviation rapide pour relier la sortie de la RL à l'aéroport de Gillot.
www.reagissons-la-reunion.fr

3.Posté par Jeff le 16/06/2015 17:07

Il est bien temps de s'interroger mon pauvre Pierre. La NRL est lancée et il serait désastreux d'arrêter ce chantier maintenant.

Nous payons la bataille entre le vieux Verges et le jeune Robert et EGIS en a largement profité. Ni l'un, ni l'autre n'avait de compétence pour analyser les conséquence de leur projet et leur entourage n'en avait pas plus, ils ont fait confiance aux bureaux d'études, Verges et Robert savaient qu'ils en tireraient les louanges d'avoir initié leur projet.

Verges : le tram/train et Robert : la NRL. Les deux projets sont de bons projets mais la bataille de coqs a été gagné par l'un au détriment de l'autre. Il aurait peut-être fallu faire les deux en même temps.

En effet, ce sont les bureaux d'études qui font les projets. Une fois les épures faites, Ils doivent convaincre les politiques du bien fondé d'investir dans leurs projets. Les bureaux d'étude ne se préoccupe pas des problèmes de carrières ou autres. leurs études se basent sur un prix moyen de matériaux et du volume nécessaire, mais d'où les matériaux vont provenir, c'est aux réalisateurs de s'en charger et aux politiques de faire les démarches nécessaire pour faire délivrer les autorisations.

Et là, pardonnez moi, on est dans la m...... car le prix moyen des matériaux va grimper s'il faut s'approvisionner ailleurs, car non seulement on va payer les fournisseurs malgaches ou autre, ils va falloir assurer le transport par mer (frais de pilotage, d'appontage, etc.) et stocker dans une zone portuaire au trafic contrôlé.

La conséquence est évidente : le chantier va couter de plus en plus cher

N'aurait-il pas été plus intelligent de coupler les deux projets? Le tram/train prévu sous en grande partie en tunnel était probablement une bonne solution, mais il aurait fallu dégager des milliers de tonnes de roches, Alors pourquoi ne pas avoir envisager d'utiliser cette roche pour faire la route en digue.

En résumé : "Nos visionnaires" ne voient pas plus loin que le bout de leur mandat (même éventuellement renouvelé)

4.Posté par Sin 2ni dabor le 16/06/2015 17:27

Tellement c'est long la Tribune libre de Pierre Vergès sur la NRL

Mo préfère zapper pou pa avoir un sekouss au kèr

5.Posté par encore 1 qui n''a plus rien le 16/06/2015 18:00 (depuis mobile)

Comme Savigny, Pierre Verges essaye de s''accrocher. A au fait Pierre te souviens tu du monsieur qui t avait dit de ne pas prendre l''ascenseur avec ton cigare à la mairie du Port. Ce monsieur faisait juste son travail et tu l''as licencier pour ça.

6.Posté par Mio le 16/06/2015 18:33

Mr Verges à vos question: est il vrai ??
Ma question pour vous serez ? Les etudes des ces cabinets experts ont ils manipulés les politiques de la région ??
Si c'est votre sentiment comme je le pense vu votre doute quelle serait la demarche a suivre par le Président de Région .
Merci

7.Posté par zouritepouri le 16/06/2015 18:39

excellente tribune ..............papa verges a perdu a cause de la maison des civilisations, si la reunion ne s'etait pas trompé le tram train serai presque livré, le bilan de didi la pyramide est un fiasco

8.Posté par un habitant de la marine le 16/06/2015 18:50

vous nous avez fait voyager dans un train fantôme qui c est arrêter dans une gare diriger
par une BARBIE payer un gros salaire sans pouvoir travailler

FAITE UNE TRIBUNE SUR LE FIASCO DU CAR JAUNE AVANT VOTRE DÉPART DU
CONSEIL GÉNÉRAL

9.Posté par Pat 974 le 16/06/2015 19:15

pat974
Voila se que devrait couter un autre pont au canada pour seulement 3.7 Km entre 3 et 5 Milliard $ en gestion (PPP) et seul la gestion a péage permet un retour sur investissement pour cette infrastructure.
http://ici.radio-canada.ca/regions/montreal/2014/09/17/003-tarif-pont-champlain-etude-npd-budget.shtml

Alors que pour la NRL s'est 1.6 Milliard € pour 12 km et des nouvelles méthodologie de construction.
http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/21/gaspillage-argent-public-gabegie-sncf-grippe-a_n_5363633.html?utm_hp_ref=france
http://blogs.mediapart.fr/blog/lg-lg/240514/la-nrl-projet-scandaleux-2-milliards-d-euros
Livraison possible 2020 ......?

Et le dindon de la farce au frais des contribuables.

Si effectivement le pont candien a doublé la facture. Le remède est trouvé

Qu'en sera t-il pour celui de la NRL dans son doublement ou triplement du cout ?
L'ile sera-t- elle prête a se sacrifier pour l’Intérêt démago du Président de Région.
Cela a un intérêt certain pour ceux qui font tous les jours la bascule entre l'est et l'ouest. ou le sud et le nord.
Parmi les raisons prévisibles de ces dépassements : aucune solution viable n’a encore été trouvée pour fournir les 18 millions de tonnes de matériaux du chantier et la NRL ne résoudra pas le problème d’embouteillages, elle nécessitera au contraire d’autres travaux à l’entrée des villes.
Mais les 200000 contribuables sont -il vraiment prêt a se sacrifier pour le surcout.....?
Ils auraient du nous consulter. La Réunion est déjà la région française la plus endettée par foyers imposés, et s’apprête à présenter une nouvelle facture aussi colossale qu’imprévisible aux contribuables. Par dessus tout, la dépense semble mal avisée : seuls 4% des réunionnais empruntent la route actuelle au quotidien. Cette route sera un gouffre financier.
Triste ironie, c’est en faisant miroiter des investissements futurs dans les transports collectifs que la Région a obtenu les financements de l’Etat et de l’Europe. Mais lorsqu’il deviendra vital de développer des alternatives moins polluantes et moins inégalitaires, l’argent public, il n’y en aura plus
Et n'oublions pas et parce que l'on en parle pas ou peu. Mais l'ancienne route sera déconstruite pour 30Millions d€

10.Posté par justedubonsens le 16/06/2015 20:11

M. Vergés vous accablez (à juste titre) D.Robert de mettre tout en oeuvre pour rendre le projet NRL irréversible. Qu"a fait votre père à la veille de son éjection de la présidence du CR en signant les accords de travaux du tram-train qui ont finalement coûté quelques 70 millions d'euros de dédits par le nouveau locataire des lieux. Tout en précisant que si le projet était judicieux - à n'en pas douter il devra être réalisé un jour car le "tout voiture" a vécu - l n'était pas abouti dans sa conception et aurait coûté beaucoup plus cher que ce vous aviez bien voulu nous dire alors que vous étiez président de la SR321 en charge de l'étude de ce projet. Votre billet ne manque pas de justesse, mais faut-il croire qu'il vous a fallu être mis hors course politique pour qu'enfin la clairvoyance vous gagne ?

11.Posté par GIRONDIN le 16/06/2015 21:41

9.Posté par Pat 974

je vous suis à 100%, malheureusement pour nos impôts!

12.Posté par @justedubonsens le 16/06/2015 22:03

A ma connaissance, le contrat de partenariat avec le groupement tram'tiss était signê SOUS CONSITION SUSPENSIVE : l'obtention d'une rallonge financière auprès de l'Etat, FAUTE DE QUOI, le contrat devenait caduc. C'est vrai que l'équipe à Paul Vergès dont faisait partie Pierre Vergès aurait peut-être dû faire comme Didier 2000 bus : signer le contrat SANS CONDITION SUSPENSIVE, rendant la réalisation obligatoire et obligeant l'Etat à allonger un soutien financier supplémentaire, sous peine de faire supporter à la région, donc aux réunionnais, le poids du remboursement trop conséquent de la redevance d'exploitation.Mais ils ont eu un peu plus de scrupule que Didier Robert pour la NRL. Et la demande d'indemnité de tram'tiss, encore contestée par la Région, est lié au fait que DR n'a fait aucun effort pour tenter d'obtenir de ses amis Fillon et Sarko cette fameuse rallonge. On peut pourtant penser que s'il l'avait demandé, et obtenu, la rallonge de 200 millions, quand on sait que l'Etat a augmenté son soutien pour le fameux EPR, joujou nucléaire, de plusieurs milliards, aujourd'hui le tram train fonctionnerait et tout le monde aurait conclu que c'est grâce à Didier Robert. Mais "au royaume des aveugles, les borgnes sont rois" !

13.Posté par Fouet-peche le 16/06/2015 23:49

Mais bon sang monsieur Vergès, nous avons voté pour votre père et à fortiori pour vous, deux fois de suite dans l'espoir que vous régleriez ce problème de route du littoral ! "[Dans les six premiers de notre mandature à la région le problème de la route en corniche sera réglé ! " dixit votre père ! Et vous venez là faire la morale ? C'est mal venu à vous avec tout le respect que je vous dois. Vous oubliez un peu vite combien les réunionnais étaient nombreux à disqualifier Paul Vergès sur ses projets, non ficelés financièrement, juridiquement et populairement. Vous en avez fait l'amère expérience. Alors taisez-vous Pierre Vergès. Heureusement que Didier Robert se s'est emparé de la patate chaude et qu'il a su en faire ce que l'on sait... Pour le bien du plus grand nombre car les grincheux resteront toujours des esprits chagrins.

14.Posté par Pêche cavale le 16/06/2015 23:58

Retournez en cavale vous faire oublier. De grâce.

15.Posté par nawak le 17/06/2015 01:34 (depuis mobile)

Un boug voler kosa I dis pa pr dénonce son camarade. Sa t un moun normal juska zordi t encor de la jol!!!! Alors ft à ou petit ou le un boug en l air l euro I mank pa tout.

16.Posté par Titi or not Titi le 17/06/2015 05:24

Il En Connait Un Rayon Sur Les Galets !!
Affaire de l'endiguement de la Rivière des Galets

Celle la Aussi est Pas mal !!
http://www.zinfos974.com/Quand-Paul-et-Pierre-Verges-s-approprient-des-terrains-communaux_a7650.html

17.Posté par canirdland le 17/06/2015 08:40

ile maudite et gangrainée

18.Posté par Le Jacobin le 17/06/2015 13:06

Le vrai sujet est de savoir comment nous contribuables allons dans le futur contrôler la folie dépensière de tous les politiques dans notre département, plus grave encore l'endettement pour la futur génération, il y a urgence d’entreprendre une réflexion dans ce domaine.Regardons le problème du TRAM-TRAIN, de part la distance qu'il devait couvrir (30km) le prix de revient était exorbitant, il aurait été préférable à Didier Robert de modifier le schéma en allongeant la déserte au lieu de tout annuler et repartir sur un autre projet qui certes nécessaire, tout aussi couteux en démarrant à zéro seulement pour une question idéologique alors que c'est le contribuable qui paye à chaque fois la note, sachant que la faisabilité à tort ou à raison de tous ces projets est réglées par nos impôts qui grimpent sans cesse. Le COUT DU TRAM-TRAIN+LE MAILLAGE DES BUS+NRL ET SON SURCOUT nous aurait permis d'avoir le TRAM-TRAIN St DENIS St PIERRE juste avec un peut de bons sance.

19.Posté par pirouet le 17/06/2015 14:47

Pierre verges si vous aviez pas perdu les regionales on en serait pas la . Mais a cause votre arrongance et celle de votre père qui avait dit que ''les elections n'etaient qu'une formalité''.
voila ou on en est

20.Posté par Boa Bill le 17/06/2015 18:06

Venant de Pierre Vergès.... j'aime bien... "la fuite en avant" !

21.Posté par Camille @ Jacobin le 17/06/2015 18:29

Votre bon sens me fait rire ! Un paramètre que vous n'avez pas intégré dans votre Bon Sens !

Celui de la route actuelle ! Et ben oui, cette route est condamnée, on ne devrait même plus l'utiliser ! Le Tram- train n'aurait pas résolu le transport de marchandise entre l'ouest et le Nord !

Bon sang de bon soir, votre bon sens y pète dans la tête ! i fé rire

Didier Robert a du faire un choix entre ce qui est Important et Urgent, ici l’Urgence est notre sécurité, point final.

22.Posté par polo974 le 18/06/2015 14:05

et pourquoi la route actuelle devrait être condamnée ? ? ?
c'est la route la plus sûre de l'île.

la nrl sera aussi fermée quand il y aura trop de vent ou de précipitations sinon, bonjour les accidents...
et comme la route actuelle, ce sera le bordel à chaque bout, vu qu'il n'y a rien pour écouler le flux trop important de véhicules individuels.
sans parler que bientôt le pont de la rivière des galets, ce sera le pont de la mort (ou le pont d'avignon...). (ça c'était nettement plus urgent et moins couteux! ! !)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes