MENU ZINFOS
Communiqué

NON au glyphosate, OUI à un environnement sain


Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 8 Novembre 2017 à 09:51 | Lu 731 fois

Dans quelques jours, (le 09 novembre), la commission européenne va décider du renouvellement ou non de la licence du pesticide de Monsanto : le glyphosate (principale substance active du Roundup).

Le Président de la République Française se doit de protéger la santé des Français et voter CONTRE ce renouvellement qui sera valable 05 ans.

Plusieurs études ont souligné les effets néfastes de ce produit, mis sur le marché depuis plus de 40 ans, et classé cancérogène par le Centre International de Recherche sur le cancer.

Un récent sondage a récemment révélé que 7 français sur 10 sont pour l'interdiction de cet herbicide.

C’est une question de santé publique : l’Etat ne peut pas laisser les Réunionnais s'exposer au risque d’un cancer.

Ce produit dangereux tant sur le plan sanitaire qu'environnemental doit disparaître.

Son utilisation pollue fortement les sols, donc les nappes phréatiques aussi, et tout ce produit se retrouve ensuite dans nos rivières et dans la mer. Après on s'étonne qu'il n'y ait plus de bichiques, bouches rondes, pêche cavale, chevrettes, etc...

Il faut arrêter la destruction de notre flore et notre faune.

Par ailleurs, selon un avis juridique commandé par un député européen luxembourgeois et paru dans le quotidien l'Echo ce dimanche 05 novembre, le renouvellement de l'autorisation est illégal !

Sa première autorisation de 10 ans en 2002 n'a pas été renouvelée faute d'accord entre les États membres et à plusieurs reprises la commission européenne a prolongé cette autorisation pour de courtes durées jusqu'à aujourd'hui en totale violation de l'article 17 du règlement sur l'autorisation des produits phytosanitaires, selon ce cabinet juridique parisien.

En plus de la dangerosité du produit, il y aurait aussi illégalité !!!!

C'est pourquoi, plus que jamais j'affirme que la Réunion doit être terre de santé, un des thèmes de la dernière campagne des législatives.

Je me prononce CONTRE l'utilisation du glyphosate.

Il revient à l'État de donner des moyens aux agriculteurs pour embaucher et non supprimer les emplois aidés par exemple dans le secteur marchand. Du travail il y en a, il faut réfléchir à un statut spécifique pour ces emplois particuliers permettant de concilier l’offre et la demande pour des produits de qualité notamment dans les assiettes de nos enfants.  Il nous faut tendre vers une agriculture paysanne, saine.  

Nous serons tous gagnants et contribuerons à la protection de notre planète et de notre écosystème assurant ainsi aux générations futures le bienêtre et le bien vivre dans une île saine.
 
                                                                                   
Jean Hugues RATENON
                                                                                      Député de la Réunion  




1.Posté par klod le 08/11/2017 09:13

BRAVO !

2.Posté par OUSSA NOU SA VA le 08/11/2017 12:38


MON PAYS BATO FOU OUSSA BOUG LA I AMENE A NOU.

3.Posté par polo974 le 08/11/2017 13:59

2.Posté par OUSSA NOU SA VA le 08/11/2017 12:38
""" MON PAYS BATO FOU OUSSA BOUG LA I AMENE A NOU. """

Mais encore ? ? ?

4.Posté par Staff le 08/11/2017 14:09

c'est pourtant bon, le glysophate, j'en bois un verre chaque matin,

5.Posté par ste suzanne le 08/11/2017 17:05

avant d êtres là il se posait même pas la question
est ce qu il connaissait le vrai non de se produit
et pourtant il a bien utilisé se produit
encore un étourdit de la dernière heure

6.Posté par Hugh le 08/11/2017 17:57

Sain sain est le SAIGNEUR, Glyphosate est son amour.
À la prochaine, mais la messe est dite.

7.Posté par PATRICK CEVENNES le 08/11/2017 18:55

fukcd473
Cela ne vous gave pas d'entendre des idiots à la puissance Gogol déployer un tertre de connerie humaine comme cet éducateur qui émargeait à 5000€/mois ? Moi ça me gave. Mdr !

"... Il revient à l'État de donner des moyens aux agriculteurs pour embaucher ...".
Avant de postuler à la députation, nous devrions leurs faire passer un grand test de culture générale et d'économie de marché. Les agriculteurs, au lieu de faire l'acquisition de 4x4 familiaux en défisc feraient bien mieux d'aller se dépenser sur leurs terrains à cultiver.

"... et non supprimer les emplois aidés par exemple dans le secteur marchand ..."
Quel rapport avec le glyphosate ? Aucun, mais j'entrevois une piste. Il voudrait réinventer l'esclavagisme moderne. Il interdit le glyphosate et embauche à la pelle des chômeurs qui vont désherber manuellement les terrains. Ma fois, l'idée est bonne sous statut d'auto-entrepreneur. Nul besoin d'engager des finances publiques et les auto-entrepreneurs cotisent pour alléger les comptes sociaux.

" ... Il nous faut tendre vers une agriculture paysanne, saine ..."
Il fait partie de ceux qui pensent mordicus que les eaux de pluies sont saines. Mais quel tartuffe. Mdr !

Plus con que Ratenon, tu meurs.

8.Posté par margouillat974 le 09/11/2017 12:12

Affaire réglée : le C.E.T.A est entré en vigueur depuis le 21/10/2017!

9.Posté par EnPassant le 09/11/2017 15:01

Ne serait ce qu'en France, c'est notre bien le plus précieux, l'eau, qui est aussi en grand danger. Nos rivières sont déjà polluées et charrient maintenant des pesticides, insecticides, herbicides et autres substances qui ruissèlent sur les sols et s'infiltrent aussi dans les nappes phréatiques. Pire encore et en cours les nano particules qui seront impossibles à faire disparaître.
RIEN, JAMAIS, ne justifiera la destruction de notre santé et de l'équilibre naturel de notre environnement déjà mis en péril par le réchauffement climatique et ses désordres.
Etre adulte c'est avoir appris à dire NON.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes