Courrier des lecteurs

NOËL, la promesse d’un Avenir Possible

Samedi 22 Décembre 2018 - 07:47

« La foi que j’aime le mieux, dit Dieu, c’est l’espérance » Charles Péguy


« Je m’intéresse beaucoup à l’avenir, car c’est là que j’ai décidé de passer le  restant de mes jours », confié Woody Allen. C’est de la sagesse, dira-t-on. Car nul ne peut vivre sans espérer. L’humain  est un être de désir, un être qui rêve et qui espère naturellement. L’espérance fait corps avec sa vie, avec notre vie. C’est l’élan qui nous entraîne et nous bouscule au-delà de nous-mêmes. Ce qui fait dire au philosophe  Baruch Spinoza que le désir est l’essence même de l’homme. Pour Henri  Bergson, un élan vital est inscrit en chacun de nous. C’est l’énergie créatrice qui nous ouvre au progrès, à l’avenir. La vie est mouvement, liberté et choix, tout en postulant une conscience qui éclaire le choix et oriente l’action vers un meilleur possible, dit-il encore. Pour l’auteur du Principe Espérance, le philosophe marxiste Ernst Bloch, le monde humain est en attente des possibles et des futurs inscrits dans le présent. Il tend vers un « ne pas encore ». Ce quelque chose vers lequel il tend, le non-encore-être, c’est l’aboutissement de l’intention utopique : un monde nouveau délivré des souffrances indignes, de l’angoisse, de l’aliénation. L’utopie est ici entendue comme une anticipation du royaume de la liberté attendu par l’humanité.
 
Exister dignement dans un monde prospère
 
Mais comment  espérer, comment faire du futur notre affaire, quand  on a le sentiment de supporter la plus grosse part de la misère du monde, quand on n’arrive plus à exister dignement dans un monde prospère et opulent ? C’est le cas  des « gilets jaunes » qui manifestent sur les ronds-points de toutes les régions de France et de La Réunion depuis le 17 novembre et qui disent leur mal de vivre, leur difficulté à joindre les deux bouts, leur sentiment de ne pas être écoutés, voire de ne compter pour rien. Lorsque près  de 80% d’une population pensent que l’avenir de leurs enfants sera pire que le leur ‒ c’est le cas de la population française selon le psychanalyse Roland Gori (Revue de presse critique, 3 avril 2013)  ‒ cela veut dire que cette population dans sa majorité ne croit plus au progrès, ne croit plus à l’avenir. Lorsqu’un tiers d’une population vit de minima sociaux  et que près de 60% de ses jeunes actifs sont assignés à résidence dans le chômage ‒  c’est le cas de notre île ‒  la situation n’est nullement à l’espérance. Elle relève plutôt de la désespérance. 
 
Un appel à l’éveil, à la résistance et à la mobilisation, bref à l’espérance, peut-il être entendu dans un tel contexte de désarroi et de souffrance ?
 
Une ouverture vers les possibles
 
Le mouvement  des « gilets jaunes » ‒ qui a surpris tout le monde, y compris les spécialistes des mouvements sociaux ‒  nous dévoile que l’inespéré est toujours possible en dépit du poids de certaines souffrances. En obtenant en peu de temps des avancées, ils témoignent que le cours actuel des choses n’est pas une fatalité et que le futur peut et doit être notre affaire. Bref, ils nous disent à leur manière que l’espérance est une ouverture toujours maintenue au cœur même de l’histoire. Ce que Ernst Bloch nomme le « ne pas encore », des possibles en attente et en exigence de réalisation, réalisation qui repose tout entière entre les mains de l’homme. Pour notre penseur de l’utopie, « c’est par les sans-espoir et pour les sans-espoir que l’espoir nous est donné ». 
 
L’espérance est également au cœur de la foi chrétienne. Dans la perspective chrétienne, l’histoire est conçue comme une marche vers un but, une ouverture sur l’avenir. Mais, c’est une espérance qui transcende les limites de notre existence terrestre. « Ce que nous attendons selon la promesse du seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice » (2e Lettre de Pierre, 3,13). C’est dire que la foi chrétienne est tendue vers un futur ‒ le royaume qui vient ‒ qui attire l’humanité à lui et la met en marche. Cette espérance est fondée, car elle s’adresse à un Dieu qui vient à nous, qui s’est fait homme ‒ « Un enfant nous est né, un fils nous a été donné….» (Isaïe 9,5 ) ‒  pour nous rejoindre dans nos fragilités en nous ouvrant à l’espérance. « L’espérance, nous dit saint Paul, ne déçoit point, parce que l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint esprit qui nous fut donné » (Romains 5,5)
 
Noël célèbre cette proximité de Dieu avec les hommes. Dieu qui vient habiter avec nous. Dieu avec nous. Dieu notre compagnon de route. La promesse de Noël s’enracine dans cette relation avec Dieu qui nous ouvre à tous les possibles, à un avenir de justice, de paix et de solidarité. Noël est une invitation à œuvrer pour l’avènement de ce processus, en combattant  tout ce qui dans l’histoire relève du règne de la mort : injustice, oppression, exploitation de l’homme par l’homme.
 
En replaçant la question de la justice sociale au centre du jeu politique, le combat des gilets jaunes" se situe dans le prolongement de la pensée d’Ernst Bloch et du message de Noël. En nous disant que l’injustice ne relève d’aucune fatalité, ils nous invitent à l’action transformatrice de nos sociétés.
Reynolds MICHEL
Lu 654 fois



1.Posté par République le 22/12/2018 17:08

Rien n’est simple dans la vie. Tout dépend un peu de l'État, des collectivités locales, de la famille, de la religion, de Dieu… mais beaucoup de nous-mêmes. Aide-toi, le ciel t’aidera. Jean-Paul Sartre a bien expliqué sa formule « l’enfer, c’est les autres » : « l’enfer c’est les autres parce qu’ils sont les miroirs déformants de nous-mêmes ».

2.Posté par klod le 22/12/2018 23:15

post 1 a bien résumé ............ ainsi que Sartre !

que chacun en ce bas monde trouve le meilleur chemin vers "la Source" .............


sans tirer des glorioles aux chrétiens , et on trouve EFFECTIVEMENT ce genre de sagesse dans chaque religion ou philosophie, mais c'est ce qui me vient à l'esprit dans l'immédiat : une parole du Christ ROI ( à peu prés ..........) : " ne pas faire aux autres ce que l'on aimerait pas que l'on fasse à soi" , un minima dans la vie sur cette terre ................................................... oui, un minima ;



bonnes fêtes de Noel A TOUS !

3.Posté par A mon avis le 23/12/2018 13:30

Dieu amour, bonté, espoir dites vous ?

Les 10 commandements :
(Livre de l’Exode 20, 1-18)

1er commandement :
Tu n’auras pas d’autres dieux que moi. Tu ne feras aucune idole, aucune image de ce qui est là-haut dans les cieux, ou en bas sur la terre, ou dans les eaux par-dessous la terre. Tu ne te prosterneras pas devant ces images, pour leur rendre un culte. Car moi, le Seigneur ton Dieu, je suis un Dieu jaloux : chez ceux qui me haïssent, je punis la faute des pères sur les fils, jusqu’à la troisième et la quatrième génération ; mais ceux qui m’aiment et observent mes commandements, je leur garde ma fidélité jusqu’à la millième génération.

4.Posté par "VIEUX CREOLE " . . . ("Croyant et " LAÎC )! ! ! le 24/12/2018 12:37

A monsieur Reynolds Michel et à tous les Croyants " Catholiques" !

C'est devenu une habitude ,un "RÉFLEXE PAVLOVIEN" ,à chaque fois que vous parlez ou parlerez d''une fête religieuse catholique ( c'est le cas de Noël !) ATTENDEZ-VOUS à ce qu'on "vous tombe sur le paletot" à bras raccourcis ( ON = tous les "BOUFFEURS de Curés ,d 'Évêques ,de Papes ou de simples croyants lambdas" : ils voient rouge tout de suite )! ! ! Vous serez accusés de tous les crimes d’Israël , PIRE, de tous les crimes de la terre et pas seulement de ceux dont des Chrétiens ont pu se rendre COUPABLES , à travers les siècles ! ! ! Les Papes ,Les Évêques (surtout depuis " Vatican II " !) ONT BEAU " DEMANDÉ PUBLIQUEMENT PARDON AU NOM DE LEUR ÉGLISE "- et à plusieurs reprises : CELA NE SUFFIT PAS ! ! ! IL FAUT absolument , RÉGULIÈREMENT , LES CLOUER AU PILORI , LES "TRAÎNER DANS LA BOUE " : ILS SONT PLUS COUPABLES QUE CEUX QUI ONT COMMIS " LE CRIME" ( la pédophilie EST un crime ! ) ! ! ! ET CELA AU NOM " D'UN LAÏCISME OUTRANCIER" qui devient de l’extrémisme INSUPPORTABLE ! ! Des gens de tous milieux ( Enseignants ,policiers ou gendarmes, patrons , chefs d'entreprises ,membre de la famille e.t.c. . . n.'ont jamais été traités ainsi :on leur demande souvent de se faire SIMPLEMENToublier !!!)

OUF : JE ME SENS MIEUX ! ! !

5.Posté par JORI le 24/12/2018 14:41 (depuis mobile)

4. Vieux créole. Il ne faut pas exagérer non plus. L'article est paru le 22 et vous n'êtes que le 4 ème commentaire.

6.Posté par A mon avis le 24/12/2018 16:46

@ 4.Posté par "VIEUX CREOLE " . . . ("Croyant et " LAÎC )! ! !

Où voyez vous des commentaires "bouffeurs de curés" ?
Et vous êtes le seul à évoquer la pédophilie dans l'Eglise !

7.Posté par "VIEUX CREOLE " . . . ("Croyant et " LAÎC )! ! ! le 24/12/2018 18:41

JORI (post 5 ) VOUS êtes laïc ( je pense ) : je vous lis régulièrement . . . Même si je n'approuve pas en totalité tous vos courriels , souvent , j'apprécie certains de vos points de vue qui révèlent , tout simplement du bon sens ! Mais je déteste des polémiques interminables stériles et inutiles ! QUAND JE SUIS VISÉ JE METS RAPIDEMENT FIN A TOUTE DISCUSSION :" Personne ne possède la Science infuse "! ! ! Des Croyants , le Responsable du Diocèse réunionnais les trois Papes élus aprés "Vatican II" (Jean -Paul ii , Benoît Seize et l'Actuel Pape François,) sont souvent - et injustement !- la cible de remarques violentes et injustes : je dénonce cette attitude sectaire ! Ils affirment leur Foi à ceux qui sont "des Disciples du Christ " . . . . LES ATHÉES ne sont pas obligés de les lire ou de les écouter . . . .Personnellement , je sais me remettre en cause et le fais régulièrement même quand il s'agit de conviction profonde .. . . LA FOI RELIGIEUSE NE S 'ACQUIERT PAS DE L' EXTÉRIEUR , MAIS par la Réflexion et la Méditation approfondies sérieuses ET AUSSI DE des remises en cause / LA SOCIÉTÉ ÉVOLUE. . . . ET "VATICAN II "est LE Cadre Idéal pour la réflexion entre Croyants qui veulent MIEUX ,connaître approfondir et suivre l’Enseignement Authentique du Christ ! ! ! Quelqq'un qui ne croit pas, ne peut pas comprendre cette démarche (; il reste libre , dans notre" Démocratie Laïque" , de penser ce qu'il veut de cette démarche , A CONDITION DE RESPECTER LES CONVICTIONS PROFONDES DE CEUX QUI SONT CROYANTS !

Enfin ,C'EST VRAI l'article est paru , il y deux jours. . . ! On aura peut-être d'autres réactions que je lirai PERSONNELLEMENT SEREINEMENT APRÈS LE 25/12 / 2018 : j'ai déjà dit tout ce que j'avais à dire . . ;. La plupart de nos Concitoyens sont intéressés , pour le moment à préparer des Fêtes. . . . de "NOËL" - même ceux qui sont athées - dans la joie et la Bonne Humeur ! !

"BONNES ET JOYEUSES FÊTES DE NOËL" A TOUS NOS COMPATRIOTES EN ESPÉRANT QUE LES PLUS DÉSHÉRITÉS NE SERONT PAS DES OUBLIÉES DE CETTE NUIT ! ! !

8.Posté par JORI le 24/12/2018 20:07 (depuis mobile)

7. Vieux créole. "personne ne détient la Science infuse", ni même votre église ou toute autre. Tout comme il vous faut aussi respecter les convictions profondes des non croyants. Ça ne marche pas que dans un sens.

9.Posté par JORI le 24/12/2018 20:09 (depuis mobile)

7. Vieux créole. Sinon on m'a toujours dit que Noël était à l'origine une fête païenne donc pourquoi les athées ne la feteraient pas ?.

10.Posté par youssef le 24/12/2018 23:18

dans la religion musulmane par exemple on évite le ésperence pour le remplacé par éspoire..espérer quelques chose c'est toujours vouloir s’opposer au réel..espérer vivre 150 ans par exemple, espérer avoir un palais espérer etre président alors dans la réalité le poste d'un président n'est qu'un seul poste pour 60 millions ..lorsque tu t'accroche a le redevenir tu vas crever avant de crever..une fois tu lâche la paix va enter dans ton coeur et tu commences a profiter de l’existentiel, tu as tout le temps pour profiter car un président ou un patron ou un pdg ou un riche '' ne sent la braise que celui qui la tient'' n'est pas assis sur du velours mais sur un four..
mais désespoir c'est autre chose c'est souhaiter avoir une chance de réussir apres un échec. on ne dit pas j'ai échoué dans mon baccalauréat mais de préférence on dit a nos enfants tu as raté ton bac ça lui ouvre l'appetit de le refaire et de l'avoir même après 10 tentatives successives. lorsqu'on s'acharne on arrive..

Dieu est un espoir ?? oui lorsque tout se ferme devant soit on souhaite un issus de sortie, et par expérience chez les musulmans ils patientes dans les moments difficile
les mamans disent a leurs enfants, en moment de crise ''Dieu ne fermera une porte que lorsqu’il a ouvert 10 autres'' si une porte ou un issus est fermé a coté il ya 10 qui vont s'ouvrir il suffit de patienter le temps que ça passe..par expérience ça passe toujours..
si vous revenez en arrière dans l'histoire et vous jetez un coup d’œil y a pas un peuple qui a mourus de faim mais mourus d'affrontement
c'est pourquoi le christianisme comme l’islam insistent sur le PARDON..il t'a fait un petit mal tu le frottes dit lui MERCI pour le compliment et tu passes. c'est une cousine qui me l'avait faite un jour, j'ai pas fait attention en croyant lui faire du bien ,,je lui ai dit oooooh mais tu as eu une bonne taille, elle me répondait ''merci pour le compliment car étend jeune fille elle était de petite taille mais elle était belle.., j'ai avalé l'os, et retenue ma langue... a moins d'une agression qu'il faut aller porter plainte au lieu de se faire justice soit même, c'est la REGLE de la belle vie..

11.Posté par "VIEUX CREOLE " . . . ("Croyant et " LAÎC )! ! ! le 24/12/2018 23:49

BEN OUI JORI I TOUT LE MONDE PEUT FÊTER NOËL / C'EST CE QUE J'AI LAISSÉ ENTENDRE ! JE SUIS AUSSI D'ACCORD, TOTALEMENT AUSSI , AVEC VOTRE " POST 8 " !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >