MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

N'y aurait-il qu'un seul Réunionnais favorable à la MCUR ?


Par - Publié le Mercredi 22 Avril 2009 à 10:18 | Lu 2688 fois

On a tendance à dire que les "Libres Antennes" des différentes radios locales sont le reflet de ce que pensent les Réunionnais.
Actuellement, un sujet tient le haut de l'affiche: la Maison des Civilisations.
La quasi-totalité des auditeurs qui interviennent sont résolument contre.
Sur Festival, tous les jours, Jérôme Vellayoudom, le chargé de communication de la Région, est l'un des seuls, si ce n'est le seul, à prendre la défense de la MCUR. Ce qui accrédite l'idée selon laquelle ce sont essentiellement des personnes qui ont un intérêt financier à ce que le projet se fasse qui interviennent, sur les radios et dans les commentaires de Zinfos...
Mais une question me taraude l'esprit depuis ce matin? Comment se fait-il que Jean-Pierre Germain, qui a affiché devant lui les noms des personnes qui appellent (je suis bien placé pour le savoir...), prenne tous les jours Jérôme Vellayoudom à l'antenne, quand on sait la difficulté qu'a l'auditeur de base à être sélectionné... Et alors même que Jérôme Vellayoudom lui a raccroché au nez hier!
La Région aurait-elle une ligne directe avec la table de mixage de Festival?
A moins que le Quotidien n'ait besoin de la Région pour une de ses multiples activités (presse, radios, BTP, immobilier, intérim, etc...) et qu'il préfère faire les yeux doux à la Pyramide inversée...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/04/2009 19:45

Ouvriers,

Les ouvriers vous posent-ils problème? Ne faudrait-il parler que des grands propriétaires et des petits planteurs que tout le monde idéalise ici?

Peut etre pourrait on envisager de parler d'eux et de quelques autres aussi? Je ne pense pas que ce soit attentatoire a la dignite des ouvriers que de dire qu'ils n'ont pas ete les seules classes sociales impliquees dans le developpement reunionnais, si?
C'est ce que disent F.Vergès et Marimoutou...dans leur programme MCUR de 100 pages qui est en ligne, ils nous expliquent que c'est ce qui se passera à la Réunion car en Afrique du sud un architecte aurait reconquis un quartier pauvre avec un musée...

C'est effectivement une technique de promotion urbaine qui est de plus en plus utilisée dans les pays développés. La contradiction qu'elle génère, soyons honnête, peut être la gentrification. Dérive qui peut être évitée par un minimum de maîtrise des prix du terrain.

Et vous faites ca comment? Que je sache le prix du terrain a la vente ne se determine pas selon le bon vouloir des pouvoirs publics, si?

En visant à la réconciliation des Réunionnais

Ils sont donc faches? Encore une fois, je pose la question: quel pogrom ai je donc manque?

& à leur expliquer leur adéquation à un environnement spécifique.

Developpez... En quoi, par exemple, des bertels et des savates (qui figurent me semble t'il dans la liste du fratras d'interet douteux achete par le musee) marquent ils une quelconque adequation au milieu dont le Reunionnais aura besoin pour affronter l'avenir?

Ce sera cela ou le communalisme: chacun son petit lieu de mémoire pour se distinguer des autres. Chacun sa francité, son africanité, sa malgachité, sa yabité etc. exclusive de toute autre définition etc...tous les uns contre les autres.

Plait il? Ou avez vous vu jouer ca? Ne pas venir en aide a la culture locale ne signifie pas que tous les composants de celle ci vont se disloquer... Dieu merci! Il suffira d'etre aussi fermes demain qu'aujourd'hui. Et navre mais j'ai l'intense sensation qu'on nous parle bien ici d'un lieu de memoire pour se distinguer des autres... Ne nous a t'on pas parle de segregation noirs/blancs a une heure de grande ecoute a la television il y a encore quelques jours? N'etait ce pas une personnalite plus que publique qui s'est ainsi aventuree en eau trouble, personnalite qui, si je ne m'abuse, a des liens intimes avec le projet en question? je vois plutot la au contraire l'amorce du periclitement de notre lien social.

La course contre le communalisme est déja engagée, dans un double contexte ou:
- La question des APE va faire exploser la xénophobie.
-Le racisme anticomorien est d'ores et déjà devenu le problème le plus crucial de notre société.

Je vois mal en quoi les APE vont jouer sur le probleme communautaire et j'ai encore un peu plus de mal a croire qu'il va diffuser un sentiment pareil dans une population dont je reste a peu pres persuade que beaucoup de membres ne savent meme pas ce que c'est...
Pour le racisme anti-comorien en revanche, je suis d'accord. Maisje ne vois toujours pas le lien.

Il est pour cela décisif, selon moi de montrer que les identités sont des constructions sociales et non des faits donnés une fois pour toute.

C'est pas le role de l'ecole? Et vous trouvez vraiment que cette Maison est l'outil le plus adapte? J'ai un peu de mal a voir le lien entre des restaurants, une salle de conference, un musee, un projet scientifique et historique assez nettement emprunt de visions raciales de l'Histoire et un enseignement sociologique de ce type...Je ne suis pas non plus persuade que ce genre de reflexions sur lesquelles on pourrait ecrire des theses soit le meilleur angle d'approche... Un truc beaucoup plus bateau type intensification des liens marchands avec les voisins me parait nettement plus adapte.

Et sur cette base, de fournir des ressources identitaires permettant aux êtres de penser et de se penser en Réunionnais. Sans préjudice d'autres identités (caf, malbar, sinoi, métro, zarabe, comorien, malgas, etc etc etc).
Plus particulièrement, l'intérêt du programme est de montrer que la lutte identitaire n'est progressiste que dans la mesure ou elle est une lutte sociale.
Et mille excuses, l'organisation qui a mené le combat social à La Réunion, c'est le PCR.

En somme, si je vous suis, la MCUR c'est bien parce qu'elle donnera et reconnaitra l'identite des sous groupes en la liant a leur identite de classe (c'est deja en soi un cocktail dangereux de melanger niveau de richesses et perceptions raciales... ) et de finir avec une formule type 'noir+descendant d'esclave+ouvrier=membre du PCR'

Enfin, la MCUR permet de poser la question de la place des caf dans la société réunionnaise. ,Question qui incommode de nombreux intervenants, je l'ai vu à de nombreux messages postés.
Soit elle est posée dans le cadre de l'unité réunionnaise, soit elle sera posée à la Dieudonné. La Réunion va connaître d'immenses changements. Il faut qu'elle les aborde en évitant d'ouvrir encore le cycle de reproduction des dominations sociales héritées de l'esclavage. Ce qui implique de reconnaître l'égalité culturelle des caf et des autres Réunionnais. Sans sectoriser les mémoires. Sans s'en tenir à une compassion de bon aloi qui ne coûte rien.

Alors la faut m'expliquer... La place des Caf dans la societe reunionnaise n'a le choix qu'entre la vulgate raciste d'extreme gauche et la vulgate raciste d'extreme droite? Je n'aimerais pas vivre dans votre monde... Les Cafs n'ont pas de place dans notre societe? Le Caf, c'est une autre histoire. Vous avez une vision des choses en termes de groupes ethniques... De plus je ne vois pas en quoi eviter de reproduire les dominations de l'esclavage a a voir avec la memoire... Qui au demeurant n'est pas si mal servie que ca, d'ailleurs. Et a ce sujet, l'egalite culturelle des Cafs est reconnue. Elle n'est juste pas financee.

55.Posté par Geoffroy Géraud le 27/04/2009 14:33

52. Posté par thierry le 27/04/2009 09:49

Nicolas a dit:
Par contre la mcur permettra de fonder un developpement économique durable et une cohésion sociale renforcée. C'est d'une évidente nécéssité.

££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££
C'est ce que disent F.Vergès et Marimoutou...dans leur programme MCUR de 100 pages qui est en ligne, ils nous expliquent que c'est ce qui se passera à la Réunion car en Afrique du sud un architecte aurait reconquis un quartier pauvre avec un musée...

C'est effectivement une technique de promotion urbaine qui est de plus en plus utilisée dans les pays développés. La contradiction qu'elle génère, soyons honnête, peut être la gentrification. Dérive qui peut être évitée par un minimum de maîtrise des prix du terrain.

Le quartier a repris de la valeur, restaus, bars....QUEL EXEMPLE, une démonstration de maître !

C'est une chose de "dauber" l'argument. C'en est une toute autre de le réfuter.

Nicolas, si tu pouvais nous démontrer

Ce "nous" omniprésent donne à penser. Soit c'est un tic de langage horripilant, qui sous-entend que celui qui le manie s'érige en procureur de la volonté collective.
Soit c'est l'affirmation de l'appartenance à un groupe, et j'aimerais bien savoir de quoi il s'agit. J'ai du mal à comprendre le fond doctrinal commun entre "Nasyon Réyoné", et l'ancien secrétaire aux armées.

en quoi la MCUR engendrera du dev.durable et de la cohésion sociale,

En visant à la réconciliation des Réunionnais & à leur expliquer leur adéquation à un environnement spécifique.
Ce sera cela ou le communalisme: chacun son petit lieu de mémoire pour se distinguer des autres. Chacun sa francité, son africanité, sa malgachité, sa yabité etc. exclusive de toute autre définition etc...tous les uns contre les autres.
La course contre le communalisme est déja engagée, dans un double contexte ou:
- La question des APE va faire exploser la xénophobie.
-Le racisme anticomorien est d'ores et déjà devenu le problème le plus crucial de notre société.
Il est pour cela décisif, selon moi de montrer que les identités sont des constructions sociales et non des faits donnés une fois pour toute.
Et sur cette base, de fournir des ressources identitaires permettant aux êtres de penser et de se penser en Réunionnais. Sans préjudice d'autres identités (caf, malbar, sinoi, métro, zarabe, comorien, malgas, etc etc etc).
Plus particulièrement, l'intérêt du programme est de montrer que la lutte identitaire n'est progressiste que dans la mesure ou elle est une lutte sociale.
Et mille excuses, l'organisation qui a mené le combat social à La Réunion, c'est le PCR.

Enfin, la MCUR permet de poser la question de la place des caf dans la société réunionnaise. ,Question qui incommode de nombreux intervenants, je l'ai vu à de nombreux messages postés.
Soit elle est posée dans le cadre de l'unité réunionnaise, soit elle sera posée à la Dieudonné. La Réunion va connaître d'immenses changements. Il faut qu'elle les aborde en évitant d'ouvrir encore le cycle de reproduction des dominations sociales héritées de l'esclavage. Ce qui implique de reconnaître l'égalité culturelle des caf et des autres Réunionnais. Sans sectoriser les mémoires. Sans s'en tenir à une compassion de bon aloi qui ne coûte rien.

parce que l'exemple donné par tes amis (ou employeurs?)

Vous sous-entendez publiquement la vénalité de votre interlocuteur pour le délégitimer. C'est mesquin, mais c'est aussi et surtout illégal. Soit c'est de la diffamation, soit c'est une injure. Tous deux délits de presse sanctionnés par la loi.

est franchement loin d'etre convaincant ! ]i

De tels procédés excluent eux carrément toute crédibilité.

J'ai parcouru ces 100 pages indigestes d'un jargon gaucho-intello,

Que fallait-il? Le rédiger dans un style facho-nervi?

et mes craintes se justifient...

Le problème est justement que vous abordez ces questions la peur au ventre. Vous gagneriez infiniment à les envisager sereinement, sans ressentiment, crainte, ni haine.

Ouvriers,

Les ouvriers vous posent-ils problème? Ne faudrait-il parler que des grands propriétaires et des petits planteurs que tout le monde idéalise ici?

lutte des classes,

C'est un concept qui explique l'histoire par les rivalités entre groupes sociaux pour l'apropriation des richesses. Il n'est pas considéré comme idiot par ceux qui se sont employés à le réfuter, tels Raymond Aron, Mises, ou Hayek. Je n'ai pas encore vu la réfutation de Marx par "Thierry".

kiltir...rap, slam....

Le mépris la culture populaire va peut-être de soi pour vous, mais ne constitue pas une valeur universelle. Permettez qu'on pense autrement.

De grands passages à la gloire des grands timoniers,

Facilité de langage, que semble sous-tendre un certain racisme.
Parce que si vous basez votre propos sur une quelconque identité idéologique, vous faites fausse route. Les quelques maoïstes du PCR l'ont quitté en 1975 pour fonder l'OCMLR (Organisation communiste marxiste-léniniste de La Réunion). Devenue en 1983 (je crois) le MIR (mouvement indépendantiste réunionnais). Devenu aujourd'hui "Nasyon Réyoné"...avec qui vous même (ou les gens de votre sensibilité) organisez des réunions anti-MCUR;

et un objectif clairement avoué entre les lignes;

Soit il est clairement avoué, soit il est entre les lignes. Choisissez.

formater la créolité dans le sens du poil du PCR, récrire l'histoire vue par les Vergès pour continuer mainmise et manipulations à l'avenir...

Ils proposent aussi des hébergements pour les "artistes" (ceux qui sont bien pensants au moins) qui viendraient ici, sinon kiltir rap et slam avec ateliers,

comme dans les MJC de banlieue parisienne !

Et que se passe-t-il de si terrible, dans les MJC de Région parisienne?

Le tout parainné par une gauche caviar internationale,

Dont au premier rang des parrains rouges, feu Raymond Barre, qu'on vous félicite d'avoir identifié comme cryptocommuniste à titre posthume.

des artistes engagés,

Auriez-vous préféré doc Gynéco ou Johnny Hallyday?

ou des copains qui occupent déjà ce genre de postes,

Quid?

les amis du PC Mozanbicain...

Parti communiste mozambicain? Connais pas. Vous voulez sans doute parler du FRELIMO, qui réunissait les anticolonialistes au-delà des communistes. Dont la tâche principale fut de lutter contre le colonisateur portugais, puis contre l'apartheid en RSA & en Rhodésie. Je ne vois pas où est le problème. Quand aux "copains", vous visez sans doute Graça Machel, l'épouse de Nelson Mandela. Un monstre.

ne manque que Jack Lang !

Vous ne vous êtes pas trop creusé la tête piur celle-là.

Une vraie daube.

J'attends l'oeuvre de Thierry pour pouvoir comparer.

54.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/04/2009 11:14

Celui là m'intéresse:


48. Posté par PIT le 27/04/2009 09:10
Bonjour,

Bonjour.

C'est avec le plus grand intérêt que je suis vos élucubrations sur la MCUR.

C'est avec le plus grand intérêt que je suis les vôtres.

Personnellement la MCUR me parait être un bon projet. En effet, si au lieu de partir dans vos idées théologiques vous vous interressiez un peu eu contenu de la MCUR peut être changeriez vous d'avis.

Si par idées théologiques vous parlez du fait que la MCUR a intrinsèquement un contenu raciste et communautariste, vous m'excuserez de considérer que mon Dieu vaut mieux que le vôtre ...

Je m'explique; la MCUR regroupe bien sùr un musée mais ce n'est pas tout, la bâtiment regroupe aussi une salle de spectacle de 500 places, un centre de congrès, des ateliers de découverte de notre culture pour les enfants, un laboratoire d'image et des restaurants.

Cool! Et? Tout cela concentré en un même endroit, sans intégration au paysage réunionnais. Le seul point positif que j'y vois, c'est la salle de spectacle (et peut être le centre de congrès, mais bon... On va y faire venir qui, par curiosité? Parce que compte tenu de certaines données géographiques, à savoir le fait qu'on est quand même une île perdue au milieu de l'Océan indien, je doute que nos conférenciers viennent de très loin... Plus vraisemblablement de l'Université toute proche, ce qui fait un peu redondant avec celle ci) . Et c'est bien ce que je disais: ce truc est manifestement orienté vers la population zoreille locale: il n'en ressort pas un désir profond de démocratisation, plutôt un zaffair complètement orienté vers certaines élites cultureuses locales , aimant les pince fesses dinatoires... Des restaurants, sur un musée, c'est quand même le minimum pour ne pas avoir à se tapper une demie heure de route après la visite pour aller manger le mauvais repas préparé par la bonne... De plus, encore une fois, écoutez les déclarations des Vergès sur les maris qui battent leurs femmes le dimanche, la ségrégation noirs/blancs à la Réunion, interrogez vous sur le projet scientifique de la MCUR, regardez les compétences de Françoise Vergès et dites moi que ça ne sent pas assez mauvais...

C'est donc un aménagement complet sans parler des voies d'accès dont l'échangeur de la MCUR qui va permettre de lancer la création par la SEDRE de la ZAC III Renaissance. ZAC III qui n'est autre qu'une zone commerciale et urbaine créatrice d'emplois et de logements. Vous comprenez ici pourquoi Mme Bello ne participe sans doute pas au débat.

Tant mieux. Sincèrement. Mais on aurait pu se contenter, pour moins cher, de créer l'échangeur en question. Sans la MCUR.

Quant au projet de la MCUR dont vous trouvez le cout faramineux, il ne coute ni plus ni moins que le viaduc de Saint Paul et bien moins cher que le futur Pont de la rivière St Etienne ou encore que l'agrandissement de la darse de pêche du port Ouest, darse toujours vide!!!.
Où étiez vous à l'époque pour dénoncer de telles dérives.

Le viaduc et le pont répondent à des nécessités économiques, il s'agit de projets importants pour créer les emplois de demain. Quant à la darse , je ne connais absolument pas ce dossier.

Demandez à vos enfants de vous dessiner un moulin à maïs et qui est Firmin Viry et là, vous saurez l'importance que va représenter pour les générations futures cette infrastructure.

Ah mais pas besoin: même moi je n'en sais rien. Et je m'en fout. Vous savez pourquoi? Il y a 4 ans, j'ai découvert, au détour d'une conversation, qu'une de mes cousines, à l'époque en 3ème et première de sa classe, ignorait complètement qui était Hitler... De plus vous ne répondez toujours pas à la question: quel intérêt pour nos jeunes de savoir ce qu'est un moulin à maïs? Ca va les aider en quoi pour leur avenir?

53.Posté par thierry le 27/04/2009 09:58

Pit a dit:
Quant au projet de la MCUR dont vous trouvez le cout faramineux, il ne coute ni plus ni moins que le viaduc de Saint Paul et bien moins cher que le futur Pont de la rivière St Etienne ou encore que l'agrandissement de la darse de pêche du port Ouest, darse toujours vide!!!.
Où étiez vous à l'époque pour dénoncer de telles dérives.

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
Si je suis bien ta pensée, les conneries du passé autorisent celles du présent ou d'un futur proche...
Intéressant comme idée, très constructif.

52.Posté par thierry le 27/04/2009 09:49

je repose ma question à la bonne personne, à savoir soliste:

C'est ce que disent F.Vergès et Marimoutou...dans leur programme MCUR de 100 pages qui est en ligne, ils nous expliquent que c'est ce qui se passera à la Réunion car en Afrique du sud un architecte aurait reconquis un quartier pauvre avec un musée...
Le quartier a repris de la valeur, restaus, bars....QUEL EXEMPLE, une démonstration de maître !


Nicolas, si tu pouvais nous démontrer en quoi la MCUR engendrera du dev.durable et de la cohésion sociale, parce que l'exemple donné par tes amis (ou employeurs?) est franchement loin d'etre convaincant !

solite dit aussi:
Aucun developpement durable ne peut s'envisager si à l'économique n'est pas associé une réponse culturelle.

nouvelle affirmation péremptoire....sans preuve à l'appui, comme je disais du jargon gaucho intello; pourtant Maurice à coté de chez nous, avec une histoire semblable s'en sort très bien sans MCUR !

Quant au bilan concernant les alcooliques et les illétrés, tu donnes vraiment l'impression de cracher dans la soupe, c'est bien de l'électorat de base du PCR dont tu parles !
Quant aux suicidés, ça doit être ceux qui se rendent compte que rien ne changera tant que les Vergès seront là.

51.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/04/2009 09:34

pas de souci thierry..je retire la couche.

50.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/04/2009 09:33

par ailleurs, puisque je réagis paragraphe par paragraphe, relis bien ce que j'ai écrit, la mcur ne saurait être la panacée, pas plus que le logement pour permettre seul l'épanouissement .. mais l'un doit passer avant l'autre au vu des statistiques sociales, c'est le logement. ensuite oui, projet MCUR à redéfinir..!!

l'opposition, si elle gagne, aura t elle le courage de stopper ce chantier, à l'instar de ce que le ps a fait en reprenant le pouvoir à l'ump à st denis ?

49.Posté par nicolas de launay de la perriere le 27/04/2009 09:31

soliste, tu es aveugle, je ne peux que déduire ce constat au vu de ta non argumentation sur ce qui est primordial, par rapport à ce qui est secondaire.

je te mets au défi d'appeler sur freedom, et de déclarer que la mcur contribuera à l'épanouissement de ceux qui n'ont pas de logement décent et/ou qui vivent dans l'insalubrité.

nous n'avons pas la même conception de la politique, en tout cas de ce qui doit être la priorité de nos élus, à moins que ceux ci n'aient baissé les bras sur des thématiques dont les ratio scandalisent tout à chacun (emploi, pauvreté, logement, formation professionnelle).

autrement dit, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, c'est pourtant le cas avec la mobilisation des fonds pour ce projet, allant à l'encontre de l'évidence.

L'exécutif est donc aveugle et sourde, déconnecté de la réalité de la vie de la population réunionnaise...pourtant, camille sudre fait bien parti de la majorité !!

Et pardonne moi d'être scandalisé sur tes assimilations relatif au "slogan" un logement décent pour tous, à de basses satisfactions matérialistes.. Les lecteurs liront ce mépris qui en découle.

Es tu prêt à échanger ton logement qui doit être confortable, contre une case sous tôle avec absence d'eau courante, wc, infiltration,..?

48.Posté par PIT le 27/04/2009 09:10

Bonjour,

C'est avec le plus grand intérêt que je suis vos élucubrations sur la MCUR.
Personnellement la MCUR me parait être un bon projet. En effet, si au lieu de partir dans vos idées théologiques vous vous interressiez un peu eu contenu de la MCUR peut être changeriez vous d'avis.
Je m'explique; la MCUR regroupe bien sùr un musée mais ce n'est pas tout, la bâtiment regroupe aussi une salle de spectacle de 500 places, un centre de congrès, des ateliers de découverte de notre culture pour les enfants, un laboratoire d'image et des restaurants.
C'est donc un aménagement complet sans parler des voies d'accès dont l'échangeur de la MCUR qui va permettre de lancer la création par la SEDRE de la ZAC III Renaissance. ZAC III qui n'est autre qu'une zone commerciale et urbaine créatrice d'emplois et de logements. Vous comprenez ici pourquoi Mme Bello ne participe sans doute pas au débat.

Quant au projet de la MCUR dont vous trouvez le cout faramineux, il ne coute ni plus ni moins que le viaduc de Saint Paul et bien moins cher que le futur Pont de la rivière St Etienne ou encore que l'agrandissement de la darse de pêche du port Ouest, darse toujours vide!!!.
Où étiez vous à l'époque pour dénoncer de telles dérives.

Demandez à vos enfants de vous dessiner un moulin à maïs et qui est Firmin Viry et là, vous saurez l'importance que va représenter pour les générations futures cette infrastructure.

47.Posté par Pierre Dupuy Junior le 27/04/2009 08:44

45 Soliste, tu ne démontres absolument rien.... Tu ne démontres en rien que la question de l'identité est encore structurante dans les problèmes réunionnais, tu n'as aucun chiffre qui le démontre et les contre-exemple foisonnent de pays ou régions réussissant sans identité, de pays ou régions échouant pour un surplus d'identité. Tu ne fais que ressasser des lieux communs, sans créer d'argumentation scientifique démontrant ce que tu présentes comme des faits: une identité préexistante qu'il ne s'agit que de structurer? Un impact de l'identité sur les problèmes sociaux? Une ségrégation noirs/blancs à la Réunion? Autant de "faits" plus que questionnables et qui, à tout le moins, devraient être démontrés... On n'investit pas 100 millions d'euros sur des pseudos évidences.

Pour la question de l'esclavage, elle a été assez largement invoquée par le PCR et ses affidés lors de la séance à la Région comme principal argument pour la MCUR. Par conséquent, on est fondé à y voir une entrée du réunionnais dans la compétition victimaire et dans une course à l'identité qui mènera à des tensions communautaires...

Dernière petite chose: Rémy , mon dernier paragraphe sur les querelles sémantiques ne te visait pas, c'était plus un avis général.

46.Posté par thierry le 27/04/2009 06:09

Désolé Nicolas, il y a erreur...
En faisant copier coller, mais apparemment le texte est de soliste si je me souviens bien...
Je me doute que tu ne bosses pas pour la MCUR à Paris.
Si j'avais nicolas de launay de la perriére au lieu de Nicolas tout court j'aurai tilté !

Par contre arrête de te vanter avec tes histoires d'en remettre une couche...ça donne une idée fausse de nos échanges.

45.Posté par soliste le 26/04/2009 23:14

A Nicolas,

A vrai dire j'ai déjà du répondre au moins 4 fois à ta question récurrente: choix économique ou choix culturel? Du pain ou une encyclopedie? Un toit ou la connaissance de soi? Condition de vie ou maîtrise de son existence?

Je reformule donc ma réponse : ni l'un ni l'autre seul.

N'est pas puérile une politique de renovation de l'habitat insalubre ou d'accessibilité au logement.

Est puéril de demander à des hommes et à des femmes de choisir entre leur bien-être matériel et leur bien-ETRE.

Est puéril , dans le cadre içi de ces échanges parcequ'ailleurs cela aurait eu un caractère scandaleux, d'utiliser à escient les conditions malheureuse de vie de nombreux de nos concitoyens comme un argument à opposer à leur accès à plus d'épanouissement.

Est puéril d'opposer un projet culturel à d'autre projet.

Toutes les sociétés, généralement totalitaires qui ont fait le choix d'une politique materialiste de l'homme ont courru à la catastrophe.


Au moins 100000 logements supplémentaires seront nécessaire à la réunion durant les 10 prochaines années. 120000 illetrés à la réunion. le taux d'échec scolaire le plus important de france. 40 % des hommes reunionnais ont un problème avec l'alcool. Le taux de décès par alcool 7 fois supérieure à la moyenne nationale. Le taux de problèmes spychiatriques 3 fois supérieure à la moyenne nationale. Plus de 3000 tentatives par an et 200 décès par suicide. Le département où le suicide des jeunes (15-35ans ) est le plus élevé....la liste est longue ....

De ce malaise social tu ne vois qu'une cause et qu'une réponse: fournir un confort matériel à tous.
C'est louable.
Mais insuffissant et voué inlassablement à l'echec.
Car "joue" dans ce malaise autre chose à laquelle une réponse purement et exclusivement matérialiste ne saura "déjouer".

Aucun developpement durable ne peut s'envisager si à l'économique n'est pas associé une réponse culturelle.
Prioriser tel ou tel problème, opposer une réponse à une autre, une urgence à une autre, est puéril.

Fonder une politique global de developpement est la raison.


44.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/04/2009 22:05

thierry, je vais pas encore t'en remettre une couche.. tes sous entendus d'une collusion éventuelle existant entre moi et le PCR n'existe que dans tes fantasmes..aussi je suis désolé de devoir y mettre un terme :
1) je ne suis de près ou de loin, ni employé par le pcr, ni par le ps, ni par le psr, ni par l'alliance, ni par les verts, et encore moins par l'ump ..
2) la MCUR engendrera oui de la cohésion sociale, en rappelant aux réunionnais leur origine, et le mélange dont est issue la population et si cet outil permet de remplir ces objectifs.

mais cette cohésion sociale qu'elle permettra ne saura être une priorité au regard d'autres priorités, dont celle que je rappelle relativement au logement. c'est pour cela que je dis que ce projet doit être différé, et que l'on doit en matière de cohérence de développement équilibré du territoire, préférer la sauvegarde des nombreux lieux de mémoire encore existants.

je peux pas faire plus clair. tu voudras bien me rappeler les écrits que j'ai pu produire, où j'affirme sans ambiguïté que la MCUR permettra un développement durable, à moins de m'être mal exprimé. en tout cas, à ce jour, ce que je viens d'écrire dans le présent post, décrit ce que je pense.
n'oublie pas que seuls les imbéciles ne changent jamais d'avis..

43.Posté par thierry le 26/04/2009 19:46

Nicolas a dit:
Par contre la mcur permettra de fonder un developpement économique durable et une cohésion sociale renforcée. C'est d'une évidente nécéssité.

££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££££
C'est ce que disent F.Vergès et Marimoutou...dans leur programme MCUR de 100 pages qui est en ligne, ils nous expliquent que c'est ce qui se passera à la Réunion car en Afrique du sud un architecte aurait reconquis un quartier pauvre avec un musée...
Le quartier a repris de la valeur, restaus, bars....QUEL EXEMPLE, une démonstration de maître !


Nicolas, si tu pouvais nous démontrer en quoi la MCUR engendrera du dev.durable et de la cohésion sociale, parce que l'exemple donné par tes amis (ou employeurs?) est franchement loin d'etre convaincant !


J'ai parcouru ces 100 pages indigestes d'un jargon gaucho-intello, et mes craintes se justifient...
Ouvriers, lutte des classes, kiltir...rap, slam....
De grands passages à la gloire des grands timoniers, et un objectif clairement avoué entre les lignes; formater la créolité dans le sens du poil du PCR, récrire l'histoire vue par les Vergès pour continuer mainmise et manipulations à l'avenir...

Ils proposent aussi des hébergements pour les "artistes" (ceux qui sont bien pensants au moins) qui viendraient ici, sinon kiltir rap et slam avec ateliers, comme dans les MJC de banlieue parisienne !

Le tout parainné par une gauche caviar internationale, des artistes engagés, ou des copains qui occupent déjà ce genre de postes, les amis du PC Mozanbicain...ne manque que Jack Lang !

Une vraie daube.

42.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/04/2009 18:25

soliste,
ça n'est pas la mCUR qui prodiguera un logement décent à tous ceux qui sont en attente ...
et je constate que tu ne réponds pas à la question que je pose. c'est donc qu'il n'existe aucun argument opposable à la priorité que constitue un logement décent pour des milliers de réunionnais qui sont en attente...

les lecteurs jugeront du caractère puéril que constitue l'accessibilité à un logement décent pour tous..

et si la mcur ne menace pas les projets économiques, elle constitue de par sa mobilisation de fonds publics régionaux, un effet d'éviction..

sur le point de la légitimité de l'utilisation des fonds régionaux sur tel ou tel secteur, le débat me semble stérile car tu n'arriveras pas à me convaincre que ne pas utiliser le budget de la mcur (fonds propres de la région en l'occurence et non les financements état ou europe spécifique) sur d'autres thématiques que celle là, relève d'une priorité plus important que celle du logement.

et je rappelle que les fonds investis sur la réhabilitation ou la construction de logements, ne permettent pas l'évasion financière ou en tout cas, dans une bien moindre mesure que ceux dédiés à des projets type MCUR ou route des tamarins.. en matière d'impact direct sur l'emploi et la "création de richesse" pour les entreprises, ces sommes sont donc plus profitables localement que pour ces projets qui certes ont leur intérêt, mais qui demeurent secondaires et donc moins prioritaires dans l'esprit de nombreux..sans que cela ôte leur caractère fondamental..

41.Posté par soliste le 26/04/2009 13:17

A Nicolas,

Moi ce que j'ai du mal à comprendre c'est cette opposition constante, et à mon sens un peu puérile, que tu fais entre les réponses économiques qui sont nécessaires et urgentes et les réponses culturelles qui le sont tout autant.
La mcur ne menace pas les projets économiques.
Par contre la mcur permettra de fonder un developpement économique durable et une cohésion sociale renforcée. C'est d'une évidente nécéssité.

40.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/04/2009 12:53

Simple question : ne doit on pas prioriser dans la dépense publique, les investissements liés au "confort" du réunionnais, et notamment satisfaire les besoins en logement...?

La Région peut elle et doit elle intervenir en soutenant les collectivités et l'Etat sur ce point précis ?
Comment crois tu que les personnes en attente d'un logement, considère les sommes investies dans la MCUR ..? à quand un sondage de la Région sur cette thématique..?

Si les projets fédérateurs de l'unité sociale réunionnaise ne sont pas opposés, celui du logement est fondamental pour les politiques.. J'attends des réponses précises sur ce point car j'imagine mal des réunionnais venir s'extasier de la débauche de moyens pour la MCUR, et un retour dans leur case insalubre le soir..

Pourquoi refuser cette évidence..? j'ai du mal à comprendre.

Par ailleurs, le clivage noir / blanc repose bien sur le phénomène de l'esclavage, ce n'est pas moi qui l'ai abordé mais bien les défenseurs du projet, en prenant ce clivage comme prétexte et la mcur comme moyen de le réduire ou le détruire.

Et je conclurai en te sollicitant sur les réponses d'ordre économique que la Région apporte, mais bien entendu, ta réponse sera sans doute sur les investissements structurant qu'elle propose et donc le projet MCUR entre autre...



39.Posté par Remy Bourgogne le 26/04/2009 12:50

19. Posté par Pierre Dupuy Junior le 23/04/2009 11:55

Salut Pierre,
je viens de voir ton post.... désolé de répondre aussi tard.
Je disais en gros que ce n'était pas à toi de dire : "elle voulait dire ça" cette dame. C'était plus à elle de s'expliquer sur ces propos. Car il est difficile d'interpréter les pensées de chacun en lisant une interview.
De plus, Je ne remets pas en cause le fait que la Réunion était vierge au départ et dire cela serait une ineptie.
""Après "aucun peuple n'a été soumis à cette occasion (ce qui est vrai)" ah bon? et ceux arrivant avec les colons? pas soumis? ""
En reprenant ta phrase je me demandais par exemple lors de la première colonisation, est-ce que les esclaves (10 malgaches) arrivés avec Louis Payen et Pierre Pau en 1663 n'étaient pas soumis. Là je dit oui ils étaient soumis ... à / et par ces deux hommes :-) Ton argumentation est très développés mais mon petit post n'en valait pas autant :-) ... J'aurais dû expliciter mon post plus longuement (mais j'avais pas le temps)!!!
"et quand bien même, quelle intérêt aurait elle eu à prétendre le contraire? Dire que la vraie patrie des zoreils c'est la Réunion? On a quand même bien d'autres choses à faire que de jouer à un dialogue de sourd sur de bêtes questions sémantiques..."" là tu es dans l'interprétation .... car mon post ne sous entendais rien de tel. En gros beaucoup d'argumentation pour rien. pourquoi? On en tout les deux d'accord là dessus :-)

Sinon pour sortir de ce genre de petit débat, le site HISTORUN explique, à mon humble avis, bien l'histoire de la Réunion je trouve. T'en penses quoi?
Bon dimanche.
Rémy B.

38.Posté par soliste le 26/04/2009 11:43

A Nicolas,

Je ne comprends pas l'insistance ici à vouloir réduire la mcur uniquement à un discours sur l'esclavage ou un propos sur les descendants d'esclave.
Cela ou relève d'une grande méconnaisance des objectifs affichés du futur musée ou révèle un blocage d'ordre sociologique.
Il ne s'agit pas de "créer" une identité, elle est déjà là.
Il ne s'agit pas d"aider" les descendants d'esclave ou une seule catégorie de la population.

Le poids historique de la colonisation de la réunion ne pèse pas sur une seule catégorie de la population, ceux dont les ancètres ont subi directement l'esclavage.
C'est l'ensemble de la société reunionnaise qui est encore parcouru par des représentations coloniales dont l'idéologie principale se fondent sur une hiérarchisation des cultures et des "races". Cette idéologie structurant encore en profondeur la société réunionnaise est un frein à son developpement et à son épanouissement.
On ne surmonte pas une idéologie uniquement par des réponses économiques mais par des réponses d'ordre "culturelles".
Des reponses d'ordre économiques associées à des reponses culturelles de fond sont seules capables d'assurer un developpement durable et partagé de ce territoire.

37.Posté par nicolas de launay de la perriere le 26/04/2009 01:23

Vouloir faire croire que créer une "Identité" à ceux qui n'en ont pas, puisque victime de l'esclavage, conditionnera pour le futur grâce à la MCUR, la réussite de ceux là est un mensonge et un déni de l'imparfait apport de la départementalisation.

Départementalisation qui paradoxalement, pour les pro MCUR, est la source même de la possibilité qui leur est donné, de pouvoir faire ce que bon leur semble avec leur budget sur ce projet, selon la modalité qu'ils ont retenue..

Et puis il n'est pas normal de ne pas entendre ceux là même qui sont décrits comme victime de l'Histoire de la Réunion, il n'est pas normal de se baser sur des affirmations de clivage noir / blanc, qui ne sont ni plus ni moins présents à la Réunion que dans d'autres pays ou autres régions métropolitaines, sans s'appuyer ou sans faire référence à des études sociologiques qui semblent manquer à la Réunion par ailleurs.

Des préalables, comme je le disais par ailleurs, sont donc nécessaires et la MCUR ne saurait être un outil dont on justifie par tous moyens, y compris les plus fallacieux, et ne saurait être le remède aux maux dont souffrent certains.

Toutefois, les aspirations défendables du projet (et non sa matérialisation), visant à donner des clefs de décryptage de "leur malheur" à ceux qui se sentent aujourd'hui, encore victime des conséquences de l'esclavage, ne sauraient justifier un coût exorbitant ou sans limite comme certains l'ont affirmé, argumentation qui semble être motivée par quelques motivations revanchardes sur la défaillance de l'Etat et de l'échec relatif de la départementalisation au vu de certaines caractéristiques de la société réunionnaise.

Pendant que nous sommes à nous creuser les méninges, pendant ce temps là, ceux qui souffrent de la déficience de la performance de l'Etat et des collectivités locales, continuent de se demander QUAND ils pourront avoir un logement, QUAND ils pourront offrir à leurs gamins autre chose que la misère dans laquelle on les maintient ou on les assiste.

La MCUR n'est donc qu'une réponse partielle que les collectivités locales ont à leur offrir, pour celles qui approuvent et participent à ce projet alors que les conditions d'existence décente pour ceux qu'elle est censé "aider", ne leur sont même pas "servis", au sens service public.

Réponse partielle qui satisfait par contre ses intiateurs, qui eux ne semblent pas faire parti de cette frange de la population silencieuse et digne ; mais qui ne saurait convenir à ceux qui comme moi, pensent avec raison qu'avant de satisfaire les appétits d'affirmation de l'identité culturelle, il convient de satisfaire les besoins primaires.

Les choix politiques doivent donc être centrés sur le bien être de la population, cela n'empêche en rien des sobat koz dans les quarties des villes de la Réunion, pour partager le concept qui téléguide la MCUR, dans l'attente de la réalisation d'un projet qui émanerait de la population.

Je te renvoie donc Soliste, à une autre pyramide, celle de Maslow pour que tu comprennes ainsi que d'autres, les ressorts élémentaires de tout à chacun et donc de ce qu'il est FONDAMENTAL pour tout homme politique, de tenir compte..



36.Posté par thierry le 25/04/2009 20:56

PDJ a dit:27.
Exact mais il y a certaines nuances: d'abord, les pays d'origines des esclaves sont souvent des zones de guerre ou connaissant d'autres types de catastrophe. Ensuite, plus aucun Etat ne l'autorise et n'y participe directement:

Pas toujours...au nom de la "tradition" ces pays laissent faire, une complicité passive je dirais. Certains sont mêmes des pays riches, sans catastrophe en cours.
Officiellement c'est interdit (ou pas) mais malheur à l'esclave qui irait porter plainte au commissariat !
Tout ça pour dire qu'on ne peut prétendre que l'esclavage est fini, il reste des millions d'esclaves dans plusieurs pays du monde de nos jours. Disons qu'aucun état ne participe à la traite.

35.Posté par soliste le 25/04/2009 19:01

A Nicolas:

Le "clivage" noir / blanc est sociologiquement une donnée incontestable à la réunion.
De même l' interculturalité est à l'oeuvre dans la société Réunionnaise.

Ces deux affirmations sont vraies.

Mais le procesus de créolisation, les ressorts d'une société issue de l'esclavage puis du colonialisme à demeurer créatif et ouvert quant aux apports diversifiés de sa population, sont fragiles.
La réunion qui n'a atteint l'"égalité sociale" il y a seulement une vingtaine d'années, 40 ans après la départementalisation, la reconnaissance de la langue créole il y a moins de 10 ans, etc...est loin d'être parvenue à régler le poids idéologique de la période coloniale qui structure encore les représentations sociales , culturelles et humaines.

Aucun dépassement de ce "clivage" Noir/blanc, aucune créolisation sereine et assumée n'est possible sans une réponse "culturelle". Cette réponse est fondamentale pour faire sauter les noeuds qui lient encore la société réunionnaise à son passé colonial et l'empêche d''assumer pleinement ce qu'elle est.
Aucune autre réponse, d'ordre économique ou consumériste, ne parviendra seule, à fonder un developpement durable de ce territoire.
La mcur qui me semble être la meilleure des proposition de réponse qui ne fut jamais formulée sur cette île est ainsi non pas prioritaire mais fondamentale.

34.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/04/2009 17:13

quand j'entends paul vergès dire que le clivage noir blanc existe encore à la Réunion, alors que celui-là même écrit un bouquin pour vanter l'exemple d'intégration multi ethnique de la Réunion, je me demande ce qu'il pense vraiment ..tout et son contraire pour justifier ces projets..

33.Posté par Pierre Dupuy Junior le 25/04/2009 11:59

27. Exact mais il y a certaines nuances: d'abord, les pays d'origines des esclaves sont souvent des zones de guerre ou connaissant d'autres types de catastrophe. Ensuite, plus aucun Etat ne l'autorise et n'y participe directement: c'est l'oeuvre de reseaux criminels qui sont pourchasses, en revanche, par tous les Etats. En somme, assez largement, l'esclavage est en diminution et est combattu. Plus grand monde sur la scene internationale n'en nie l'existence ni la dangerosite... C'est la toute la difference avec la shoah: on a pas besoin d'un memo supplementaire, l'esclavage est devenu un crime et est combattu.

32.Posté par Zorro le 25/04/2009 09:18

etjosedire dit "J. Vellayoudom, l'alimentaire de service, le serveur de soupe à Françoise, le cireur de pompe, le thuriféraire patenté... "

C'est bien du J.Vellayoudom que j'ai connu dans les années 80 à l'EMPR du Tampon dont il est question à priori ... mais il n'était pas "journaleux" sur Festival à une époque celui là?

31.Posté par El bourracho le 25/04/2009 08:33

Amed, faudrait revoir ta culture du métissage.
Un(e) européen(e) avec un(e) vietnamien(ne) est un eurasien. Ca n'a rien d'insultant, juste pour remettre les pendules à l'heure.
Ce monsieur est en train de dresser les noirs envers les blancs, les cafres-zoreys.
Ca ne t'émeut pas de lire "cafre" pour des descendants d'africains ?
Alors s'il te plait ne fait pas dans l'outrage.

30.Posté par soliste le 24/04/2009 22:51

A franco.

Vous feignez de ne pas entendre et utilisez des méthodes quasi stalinienne.
Ce n'est pas grave, j'ai tout le temps de me repetez:
Ce n'était pas un reunion des antimcur.
C'était un Débat entre les pros et les anti mcur, à l'invitation ouverte et publique de Pierrot dupuy ici sur zinfos 974. Quiconque peut le verifier. Et à ce débat vous avez tenté d'empecher les représentants de la MCUR de s'exprimer, et aux premiers arguments de ceux-ci, vous trouvant soudain moins fringant, vous vous êtes eclipsé deux heures durant dans la cour voisine.

Et cela ce ne sont pas des calomnies comme vous les colportez dans votre commentaire mais les faits tels qu'il se sont produit.

(utilisez le physique d'une personne comme un argument situe le niveau de votre pensée, la valeur de votre personne)

Vous ne cessez de vous décridibiliser.

29.Posté par amed le 24/04/2009 22:22

Heu là c'est limite le post du 24/04/2009 21:46

28.Posté par El bourracho le 24/04/2009 21:46

Et pendant ce temps, l'eurasien du haut de sa pyramide vous contemple.

27.Posté par thierry le 24/04/2009 20:40

Pierrot junior a dit:
Le musée de la Shoah répond à une menace bien présente de retour d'une abomination, y compris chez nos compatriotes. Que je sache, plus personne n'appelle au retour de l'esclavage parmi les Etats.


L'esclavage reste largement pratiqué de nos jours dans de nombreux états, qui ne font rien pour le combattre...c'est une abomination toujours bien présente !

26.Posté par thierry le 24/04/2009 20:31

pierrot dupuy junior a dit:22.
Aborigène désigne les natifs d'un pays en voie de colonisation, plus particulièrement en l'absence d'Etat réel sur le territoire. Il en existe donc en Australie, mais pas seulement, le mot s'emploie aussi dans le cas de populations en Amérique latine, par exemple.

J'ai une définition différente pour aborigéne, sans connotation de colonisation, sur wikipedia:

Le terme d'aborigène est employé pour qualifier les habitants premiers ou peuples premiers de certains territoires, par exemple dans les cas suivants :
les Aborigènes d'Australie
les Aborigènes de Tasmanie
les Aeta des Philippines
les aborigènes de Taïwan
les Aïnous du Japon
les différentes peuplades aborigènes de l'Inde
les Veddas du Sri Lanka
les Khoïsan d'Afrique australe, présent en Afrique du Sud, au Botswana et en Namibie.
Il est également utilisé par les linguistes pour un groupe de langues austronésiennes, dit "malais aborigène", parlées par des populations autochtones de la péninsule malaise.
Les Romains donnaient ce nom (ab origines) aux anciens habitants du centre de l'Italie, établis dans l'Apennin avant l'arrivée des Latins Indo-européens.

L'acception commune du mot aborigène renvoie à celui dont les ancêtres sont les premiers habitants connus de sa terre natale.



Si j'en crois la deniére phrase de wikipedia, yabs et malgaches sont donc des aborigènes Réunionnais !!!!

25.Posté par FRANCO le 24/04/2009 18:49

soliste, vous êtes "entièrement d'accord" sur la nécessité d'appliquer le Droit de la République Française à la Réunion et vous me reprochez d'avoir empêché les zélés propagandiste de la MCUR à laquelle ils ont leurs intérêts matériels ( une belle case à leur disposition), financiers ( des salaires qui doivent être si excesifs qu'ils leur faut impérativement les garder "secret d'état" pour Françoise mais aussi pour Carpanin de bon démocrate républicain ), moraux ( ils peuvent laisser libre cours à leur épanouissement intellectuel personnels avec force voyages ) de venir s'exprimer dans un débat qui ne leur était pas destiné puisqu'il visait aux opposants de hiérarchiser et d'approfondir les motifs sérieux de s'opposer à un projet qu'ils ne méconnaissent pas mais qu'ils refusent .... en l'état. Pensez-vous sincèrement que les grands démocrates de Carpanin, ses sbires et ses nervis ( car il y avait bien deux ou trois "gros bras avec eux...au cas où mais la vision de tout partisan est sélective n'est-ce pas tabarly qui avez appremment la vue aussi basse que celui que vous décriez) seraient prêts à fournir et à partager les moyens de l'argent public dont ils bénéficient généreusement, 800 000 € par an,, ne serait-ce que pour une petite part aux opposants pour qu'ils puissent démocratiquement exprimer et expliquer et développer les motifs de leurs désaccords et surtout leurs propositions alternatives ? Contrairement à ce que vous présentez de façon là aussi très objective, je n'ai pas fui, j'ai simplement refuser d'être obligé d'entendre le formatage débité par nos alimentaires de la MCUR qui nous considérant comme des débiles demeurés entendaient nous en refaire la génèse pensant sans doute que nous savions pas lire ou pas aller sur le site région.

Un premier petit aparté :
Quant au ridicule petit non communicateur contre productif de la région, je tiens à vous rappeler soliste que ce grand démocrate communiste, fin mars 2005, lors d'une assemblée plénière publique de la région ayant à son ordre du jour "la continuité territoriale" m'a interdit ( sur ordre sans doute) l'accès de la maison commune qu'est la pyramide inversée, pas seul car il est si minuscule qu'il n'aurait certes pas pu m'empêcher d'entrer mais avec deux "gros bras" extérieurs au peronnel de sécurité de la région. Le sens de la démocratie de ce petit bonhomme est limité à sa taille et comme nous Président de la République les talonnettes et la pointe des pieds lui sont nécessaires.
un second petit aparté :
La réunion publique débat des opposants à la MCUR du samedi 18 avril à St Paul visait justement à ce que des regrettables absurdités comme celle de Mme Mazel Joëlle ne viennent dévaloriser les justes arguments qu'il est nécessaire, malgré nos faibles moyens financiers, d'exposer aux Réunionnais. Tout comme nous ne considérons pas inutile ce projet culturel, bien au contraire, nous y croyons résolument dans ses idées, ses objectifs, ses principes mais pas sous la forme et que quelques intellectuels, "seuls détenteurs" des vérités culturelles de la société réunionnaise qui s'est constituée ces 4 derniers siècles. Nous ne sommes pas débiles pour proposer que des fonds d'Etat et européen dédiés à la culture soient utilisés à des logements même si nous en avons le plus grand besoin mais nous disons que les économies réalisée sur les fonds régionaux engagés pourraient EUX servir à des logements sociaux, à des créations d'hôtels donc d'emplois ! C'est à ces alternatives plus conformes à l'intérêt général de tous les Réunionnais que notre prochaine réunioon publique débat des OPPOSANTS s'attachera sans tolérer des provocateurs venus défendre leurs "gamelles" !

24.Posté par Pierre Dupuy Junior le 24/04/2009 14:54

22. Aborigène désigne les natifs d'un pays en voie de colonisation, plus particulièrement en l'absence d'Etat réel sur le territoire. Il en existe donc en Australie, mais pas seulement, le mot s'emploie aussi dans le cas de populations en Amérique latine, par exemple. J'ai donc fait des recherches pour identifier ce musée des cultures aborigènes que je ne connaissais pas et le seul que j'ai trouvé se trouve en Amérique du Sud et concerne les populations aborigènes d'Amérique du Sud. D'où mon post. Il est possible qu'il y en ait aussi en Australie mais je n'ai pas trouvé trace.

21. Vous faites ici référence à l'esclavage. Ce n'est absolument pas à confondre avec le phénomène colonial: de nombreux pays ont été colonisés sans que leur population ne soit réduite en esclavage (à commencer par les Etats-Unis) et inversement des pays ont vu leur population réduite en esclavage sans colonisation, par exemple par la vente.

23.Posté par Trouillomètre au maximum le 23/04/2009 21:18


21. Posté par amed le 23/04/2009 19:28
Bin alors..... y a un peu de débat ici!
La Madame de l'association de La Région, je suis sur qu'elle est persuadée que les populations qui ont été amenées à La Réunion par la traite négrière étaient volontaires, heureux de voyager et d'avoir enfin un vrai boulot, avec des bons patrons très intelligents, parce que "européens"...
lol
________

Tu vois très cher amed, malgré ce qui est arrivé à certains de mes ancêtres cafres et malbar qui pour les uns ont été capturés et réduits en esclavage, et pour les autres très certainement plus heureux de venir à la Réunion que de subir le système des castes (la preuve, c'est qu'il ne sont pas repartis à la fin de leur contrat), je suis bien heureux de ne pas être né ni au Mozambique, ni en Inde du sud. Alors, quitte à passer pour un gros con de lepeniste, je n'hésiterai pas à dire, spécialement pour toi et par pure provocation, car je ne le pense pas à 100 % : "Tant mieux pour ce détail de l'histoire".
Par pitié arrêtez de vous lamenter sur le passé comme si vos bafouilles et vos 100 M de MCUR allaient modifier le passé. La machine à remonter le temps n'existe pas encore. Quand elle existera, vous pourrez revenir vous exprimer de la même façon, on arrêtera alors de penser que ce que vous dites et faites ne sont que des conneries. Quand ce jour viendra, vous pourrez essayer de changer le passé encore plus loin, j'ai aussi des ancêtres esclaves des nouveaux maitres romains après la conquête de la Gaule, des ancêtres esclaves des pharaons, et aussi des serfs soumis aux seigneurs d'origine burgondes, viking, wisigoths.
Essayez de casser les chaines qui sont dans vos esprits. Si vous y arrivez, ça ira beaucoup mieux après.

22.Posté par thierry le 23/04/2009 20:32

pierrot dupuy junior a dit:
Pour ce qui est du musée de la culture aborigènes, rappelons également que ceux ci sont en conflit quasi permanent avec des Etats divers et sont parfois la cible encore récente de quasi purifications ethniques (quasi parce que je ne connais pas assez le thème pour en être sûr) : regardez le sentier lumineux... Ce n'est clairement pas un lieu à l'histoire apaisée que l'Amérique du sud.

quel rapport entre les aborigènes et l'Amérique du sud ??? Ils sont australiens !

21.Posté par amed le 23/04/2009 19:28

Bin alors..... y a un peu de débat ici!
La Madame de l'association de La Région, je suis sur qu'elle est persuadée que les populations qui ont été amenées à La Réunion par la traite négrière étaient volontaires, heureux de voyager et d'avoir enfin un vrai boulot, avec des bons patrons très intelligents, parce que "européens"...
lol

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/04/2009 12:48

et si l'on rappelait l'intérêt à l'époque, que représentait une installation à la Réunion..?

19.Posté par Pierre Dupuy Junior le 23/04/2009 11:55

18. Si l'on se réfère au dictionnaire de l'académie française (j'ai son adresse quelque part mais comme il n'est gratuit que jusqu'à certaines lettres, j'ai pris l'habitude de consulter wiktionnary , qui sur les articles libres d'accès le reprend in extenso) , tu as raison si l'on se réfère au terme "colon" ou "coloniser" . Mais si l'on se réfère au terme "colonialisme" on obtient:

Nom commun
Singulier : colonialisme /kɔ.lɔ.nja.lism/

Pluriel: colonialismes /kɔ.lɔ.nja.lism/

colonialisme masculin

1. (Histoire) (Politique) Idéologie justifiant la colonisation entendue comme l'extension de la souveraineté d'un État ou d'un peuple sur un autre, en général moins développé.
2. Ensemble de relations administratives, économiques et sociales établies entre une métropole et ses colonies

Polémique sur "les bienfaits", les méfaits du colonialisme.

3. (Par extension) Tendance dominatrice d'un peuple, d'un État.

Synonymes

* impérialisme

Elle elle se réfère assez explicitement à la première définition. Vous, vous vous référez à la seconde. Dans les faits, effectivement, la première définition est inadaptée au cas présent.

Au demeurant, c'est un faux procès: faut être un sacré abruti pour ne pas se douter que des gens ont bien dû à un moment s'installer dans l'île... Ca fait des siècles que Zeus n'a plus créé d'êtres humains à partir de fourmis. Et quand bien même, quelle intérêt aurait elle eu à prétendre le contraire? Dire que la vraie patrie des zoreils c'est la Réunion? On a quand même bien d'autres choses à faire que de jouer à un dialogue de sourd sur de bêtes questions sémantiques...

A ce sujet, Rémy, tu noteras que les peuples n'ont pas été soumis à l'occasion de la population de la Réunion mais dans d'autres circonstances: les Français de l'époque ne se sont pas lancés dans la conquête de l'Afrique dans l'optique de coloniser la Réunion....

18.Posté par Remy Bourgogne le 23/04/2009 10:43

17. Posté par Pierre Dupuy Junior le 23/04/2009 08:52
16. Il s'agit d'une confusion de termes. Ce qu'elle voulait dire c'est qu'aucun peuple n'a été soumis à cette occasion (ce qui est vrai), de colonialisme politique donc. Vous vous parlez du statut de colonie , qui était effectivement donné à la Réunion, qui est un colonialisme juridique.

Pierre allons tu ne va pas défendre de tel propos?
Le fait même de s'installer sur une terre inhabitée veut dire la coloniser. Après "aucun peuple n'a été soumis à cette occasion (ce qui est vrai)" ah bon? et ceux arrivant avec les colons? pas soumis?
Moi même je suis mitigé sur la MCUR mais je ne défendrais jamais de tel propos.
Amicalement.

Rémy B.

17.Posté par Pierre Dupuy Junior le 23/04/2009 08:52

16. Il s'agit d'une confusion de termes. Ce qu'elle voulait dire c'est qu'aucun peuple n'a été soumis à cette occasion (ce qui est vrai), de colonialisme politique donc. Vous vous parlez du statut de colonie , qui était effectivement donné à la Réunion, qui est un colonialisme juridique.

11. Juste totalement stupide....

12. Il me semble que c'est déjà le cas depuis quelques années (je ne suis pas sûr mais il me semble que c'est au collège) .

9. Posté par Fabrice PAYET le 22/04/2009 19:26
Mémorial de la Shoa
Musée des cultures aborigènes
Musée Indien de NY
Musée de Nouvelle Calédonie

Le musée de la Shoah répond à une menace bien présente de retour d'une abomination, y compris chez nos compatriotes. Que je sache, plus personne n'appelle au retour de l'esclavage parmi les Etats.

Pour ce qui est du musée de la culture aborigènes, rappelons également que ceux ci sont en conflit quasi permanent avec des Etats divers et sont parfois la cible encore récente de quasi purifications ethniques (quasi parce que je ne connais pas assez le thème pour en être sûr) : regardez le sentier lumineux... Ce n'est clairement pas un lieu à l'histoire apaisée que l'Amérique du sud.

Pour ce qui est du musée indien, je rappelle que les Etats-Unis fonctionnent sur un système communautariste et que les Indiens y sont reconnus comme une communauté à part entière, ayant le pouvoir de créer ses propres lois dans les réserves. Est ce vraiment le genre de lectures sociétales que vous voulez plaquer à la Réunion?

Reste le musée de Nouvelle-Calédonie, qui était promis aux Calédoniens par des accords avec le gouvernement signés suite à des heurts violents entre indépendantistes et Etat... Sûr que la situation est parfaitement transposable. A ce sujet, puisqu'on en parle, ce musée a au final coûté 2 fois moins que ce qui est officiellement prévu dans le dernier rapport remis il y a quelques jours par la Région concernant la MCUR....

Pourquoi La Réunion n'aurai pas elle aussi un musée qui relate son histoire et ses moments de peuplement

Parce qu'on voit pas à quoi ça lui sert de s'appesantir sur un passé qu'elle a déjà réglé si ce n'est pour se lancer dans la compétition victimaire à la mode?

Les jeunes réunionnais évoluent, grandissent et vivent dans une île à laquelle ils n'appartiennent plus!

Vraiment? N'est ce pas plutôt qu'ils n'appartiennent pas à une conception de l'île passéiste et victimiste? Si on renversait la bascule: n'est ce pas plutôt qu'ils appartiennent au monde et que ça fait peur, l'idée que l'on puisse s'ouvrir à autre chose et ne pas se laisser enfermer dans une identité réunionnaise en forme de névrose comme cette maison entend la promouvoir? Je suis réunionnais, je le sais, je n'ai pas besoin d'un musée pour le savoir et je n'ai pas besoin de le revendiquer à chaque instant... Ca m'évoque les cours de patriotisme dans les écoles au XIXème siècle...

16.Posté par wopé le 23/04/2009 06:43

Moi je m'en fous de la polémique, je ne suis ni pour, ni contre, ni communiste - au regard du fiel et de la bile déversés dans certains commentaires il est indispensable de le préciser pour espérer être écouté ou lu - mais en revanche il faut bien un travail de mémoire sur les origines du peuplement, comme semblent le penser les réunionnais dotés d'une certaine intelligence.
A cette fin, je suis outré - je souhaite resté poli - par les propos d'une certaine Joelle Mazel reproduit dans le quotidien du 23 04 09, suite à la visite d'une asso à la Région. Régir jusque boutiste opposée à la MCUR : je peux le comprendre.
Mais les bras m'en sont tombés quand j'ai lu les propos de cette dame - zoreil ? - A ma connaissance il n'y a jamais eu de colonialisme dans l'île. les premiers occupants étaient français ; ils n'ont jamais soumis aucun peuple !
Madame arrêtez ! d'ou sortez-vous ? quelle est votre profession ? Et j'espère pas enseignante.
Que connaissez-vous de notre histoire et de l'histoire de la France des COLONIES !
Avant 1946 quel était le statut de cette ile ? Avant 1960 quel était le statut de Madagascar et de l'Algérie ? Et passons sur l'Afrique !
SVP taisez-vous !!!!!!!!! Cela s'appelle un dérapage et vous voulez être crédible.

15.Posté par soliste le 22/04/2009 23:54

A franco

"La démocratie républicaine française exige que ceux qui contestent ce projet soient totalement en droit de le faire, sans peur, sans menaces, sans pressions, sans attaques personnelles. Le Droit de la République Française doit s'appliquer à la Réunion." (post 2)

Entièrement d'accord!

Dommage que vous n'ayez pas vous daigné respecter ce droit à l'expression quant Carpanin Marimoutou et eric Alendroit se sont présentés au débat public samedi dernier à saint-Paul où vous leur avait récusé d'emblée le droit à la parole! Dommage que vous ayez préféré battre en retraite plutôt qu'entamer avec eux un republicain dialogue!


14.Posté par mac arthur 974 le 22/04/2009 22:42

Si seulement on pourrait savoir pourquoi et en quoi ce musée nous serait utile ; cela changerait -il notre vie : j 'en doute ;les réunionnais savent d 'ou ils viennent , mais ils aimeraient savoir ou on veut les emmener ;cela ne vous rappelle t 'il rien? nos esclaves savaient qu'ils etaient embarqués , mais pour quelle destination ,,,,????

13.Posté par Kersauson de le 22/04/2009 22:08

Questions du jour sur la MCUR de Zinfo974 et JIR
Zinfo974 propose des choix ou l on peut se retrouver, mais le JIR ne laisse pas de choix
Que pensez-vous du projet de Maison des Civilisations ?
C'est bien trop cher
L’histoire des Réunionnais n’a pas de prix
Dommage que ce projet soit devenu un enjeu politique

un 4eme choix du genre ; c'est inutile , c'est demagogue c entetement c'est se foutre du peuple etc
brefi ici , de quoi donner du pain blanc aux Verges PCR et aféodés, meme sur TROP CHER ils diront que l on ment sur les chiffres qui se dessinent (120 millions surs)

12.Posté par ZD le 22/04/2009 21:13

On pourrait également enseigner l'histoire des Réunionnais depuis l'école.
Mais je vois un premier frein : les enseignants. Ils s'en foutent, ce n'est pas leur histoire.

11.Posté par amed le 22/04/2009 21:07

Tout à fait d'accord avec Fabrice PAYET et Tabarly!
Mais je suppose que ces "contributeurs" (comme moi) cherchent un boulot de balayeur à la Région, que ce sont des pseudos du sémillant Jerôme V. ou de Pierrot Dupuy, sachant, si ma mémoire est bonne, que l'un comme l'autre (Jérôme V et Pierrot D) ont, il y des siècles, travaillés dans une même radio, par ailleurs!!
Cela expliquerait que Pierrot D reprenne finalement la com de la Région sur la Mcur.......
Soyons fous...........
lol !

10.Posté par Cambronne le 22/04/2009 21:06

9. Posté par Fabrice PAYET le 22/04/2009 19:26

Mon brave Payet Comment chutent les civilisations?

je vais prendre sur moi le luxe de chercher histoire de découvrir tout sur les PAYET bon enfin grâce à ce dossier unique en son genre par la Maison des Usurpateurs Kommandantur ou chute déclin de la Réunion vous allez pouvoir enfin retracer l'histoire de vos ancêtres en France.
Faites attention vous risqueriez d'avoir des Chouans Bretons et Vendéens qui ont préféré fuir la tyrannie Jacobine avec les massacres du premier Génocide européen ...car ceux qui ont perpétré les tueries au nom d'une révolution les responsables du génocide de plus d'un quart de la population de la Bretagne et de la Vendée son aussi les mêmes Jacobins criminels de vos ancêtres...
Alors vous avez raison pour les Mémorial de la Shoa
Musée des cultures aborigènes
Musée Indien de NY
Musée de Nouvelle Calédonie

et tant d'autres........ Sauf que la France n'a toujours pas reconnu l'abomination du Jacobinisme et pour cause nous sommes encore en enfer sous cette dictature du non dit ...Alors laissez braire les ânes et pisser les mérinos ...mon cher Payet ...A quand un Mémorial pour le premier Génocide celui des chouans Bretons et Vendéens eux aussi été les esclaves de la république comme la traite des blanche bretonne faisant que le sexe est, avec le beurre salé et les chou fleurs , un bon produit d'exportation breton au XIXe siècle les jeunes bretonnes devenaient femmes de chambre nourrice pour allaiter les bébés ou prostituées sur les trottoirs de Montparnasse en arrivant à Paris, ce qui souvent revenait parfois au même suivant l'employeur. ....

Qu’en est-il aujourd’hui ici sur ce tas de roches volcanique? J'aimerais bien avec maestria vous dresser un tableau idyllique dont j'ai la spécialité visionnaire, comme une intéressante typologie des figures animant les débats actuels sur le besoin oui ou non de ce tabernacle indésirable par de nombreuses personnes d'horizons différentes , il y aurait le " pro MURC ", partisan d’une stricte abstention de la puissance volonté d'en découdre avec des prétextes sur l'esclavage comme seul argumentation se servant du cafre et du malabar comme alibi dans l'entêtement ; le " pseudo démocrate communautariste pire qu'un jésuite mangeant des cacahuètes une dodo à la main derrière l'annexe à la sacristie. . ", qui place la prise en compte des différences au fondement intérêt public de la cité. Puis enfin les énergumènes endimanché " totalitaires intégristes en soutane bolchévik ", qui n’admettent ni la liberté ni le sens valeurs étique de la tolérance et encore moins l'écoute des autres surtout si en plus il a le malheur d'être un sale con de zorey, imaginez donc le tableau? comme si ces sales cons de Zorey n'avaient rien à dire face à ces gens mais qu'ont ils fait de si remarquable dans leur vie ? ; Puis il y a aussi les autres les plus crétins des alpes “Mouton de Panurge” " pro MURC intégriste ", qui n’accepte la liberté de croyance qu’à titre privé pour servir leur propre intérêts et ceux de leur famille . Franchement Qu’est-ce que la démocratie sur la Réunion ?, Quel sens donner aux valeurs du mot liberté lorsque l'on voudrait vous imposer quelque chose que vous ne voulez pas ?,

Biographie de Françoise Vergès mais question subsidiaire a t'elle au moins les compétences requises pour diriger cette usine à gaz ?
Je disais cela je ne disais rien c'était juste pour faire une comparaison entre un autre CV celui de l'
ancien pensionnaire de l'Académie de France à Rome, conservateur du patrimoine, ce charmant Henri Loyrette qui sera 1978 au musée d'Orsay. Éminent Spécialiste de l'art du XIXe siècle, il prendra la direction de ce musée en 1994 et sera ensuite élu en 1997 à l'Académie des beaux-arts au fauteuil du journaliste et écrivain Louis Pauwels. faisant que depuis 2001 il est président directeur de l'établissement public du musée du Louvre.
Bref juste comparaison rien que pour la tranche attribution de revenus ...10000euros 15000euros ?? PLUS ,,,qui débourse et est ce que la rentabilité sera au rendez vous ? Quel est, à votre avis, un aspect déficitaire du Musée ? ...
Nous attendons toujours des réponses sur l'orientation lorsque que l'on sait que la première main d'œuvre serait du début de la colonisation, l'administration de l'île est confiée à la Compagnie Françaises des Indes. faisant que les premiers colons français sont installés sur l'île vers 1665. Ils sont accompagnés d'une main-d'œuvre malgache qui a le statut de «serviteurs».
1725 la traite des esclaves deviendra libre moyennant le paiement d'une taxe. Dès lors, le commerce des esclaves va donc s'accentuer . En 1768 on recensera sur l'île Bourbon jusqu'à 45.000 esclaves pour 26.284 résidents libre .

Pourquoi écarter une période de l'histoire à partir de 1642 ? Il n'y avait pas que l'esclavage ?

Vice-présidente du Comité pour la mémoire de l'esclavage, Françoise Vergès se bat depuis toujours pour conserver et diffuser cette partie intégrante de l'histoire des immigrés de couleur. Elle grandit à la Réunion où elle prend très vite conscience du malaise qui règne quant au problème de l'esclavage. Docteur ès lettres, elle rédige sa thèse en sciences politiques sur ce thème qui lui est cher et la présente à l'université de Berkeley. Puis, elle enseigne à Londres, avec ce même souci de parler de ce fait historique. En 2001, elle publie son premier ouvrage 'Abolir l'esclavage : une utopie coloniale'. Elle continue sur sa lancée, avec 'La République coloniale' en 2003. L'année suivante, sa rencontre avec Aimé Césaire engendre un livre sur sa série d'entretiens avec ce grand monsieur de la littérature qui parle de la négritude avec une phrase choc reprise pour le titre de l'ouvrage : 'Nègre je suis, nègre je resterai'. Militant pour que l'esclavage soit reconnu, elle fait partie de ceux qui ont oeuvré pour qu'un jour de commémoration sur l'abolition de l'esclavage soit voté par l'Etat. En 2006, elle poursuit le débat dans son livre 'La Mémoire enchaînée : question sur l'esclavage'.

The God Bless America elle recevra en 1995 le prix de la meilleure thèse en Political Theory pour 'Monsters and Revolutionaries' et 'Colonial family Romance and Metissage'.

Partant de là dans un principe cartésien , deviens-t-on à ce que je sache le meilleur moniteur de snowboard , patineur artistique , véliplanchiste, ou une historienne voir une politologue de renommé et de référence pour autant ? d'ailleurs faut en avoir une sacré paire pour faire son premier saut de base jump du haut du Grand Bénard. pas le droit à l'erreur ...je parle en connaissance de cause ...pour atterrir sur maison Laclos à Marla ...

9.Posté par Fabrice PAYET le 22/04/2009 19:26

Mémorial de la Shoa
Musée des cultures aborigènes
Musée Indien de NY
Musée de Nouvelle Calédonie

et tant d'autres........

Pourquoi La Réunion n'aurai pas elle aussi un musée qui relate son histoire et ses moments de peuplement
Les jeunes réunionnais évoluent, grandissent et vivent dans une île à laquelle ils n'appartiennent plus!

On arrive à un tel degrés de haine et de connerie humaine à confondre les gens et les projets qu'on refuse tout!
Ce projet de MCUR est pour moi "bien", malheureusement il a un coût exhorbitant, malheureusement il suit une idéologie d'une famille
QU'on ne se trompe pas sur la forme et le fond!

Néanmoins les projets de la Région et de cette famille réunionnaise sont révélateur de l'exécrabilité de l'offre politique à droite et le manque d'ambition à droite (comme à gauche)

Ce qui est fort dommage

8.Posté par Trouillomètre au maximum le 22/04/2009 19:09

N'exagérons rien. Il y a plus d'un réunionnais favorable à la MCUR. A priori il y en a 5%. Dans ces 5% il y a les "alimentaires" politiciens. Il y a les idiots. Il y a les lâches. Il y a aussi ceux qui s'amusent à mettre volontairement n'importe quoi en répondant aux sondages. On dira donc qu'il y a en réalité 2% de pro MCUR parmi lesquels 1% seulement n'agissent pas par intérêt mais par idéologie.

7.Posté par Jubilation 57 le 22/04/2009 18:22

Je coupe aprés l'édito du fabien, depuis que tu es parti Pierrot!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes