MENU ZINFOS
Société

Mutation des professeurs : "Je suis le bon pion pour partir"


Une Réunionnaise vient d’obtenir le CAPET pour enseigner dans les lycées professionnels, mais a été mutée dans l’Académie de Versailles. Une injustice selon elle, le rectorat utilisant de nombreuses contractuelles dans sa filière.

Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 14 Juillet 2021 à 16:00

"Quand on est né ici, c’est comme les enfants de la Creuse, mais professionnellement. C’est un déracinement. Sans parler du salaire et des risques", déplore Aurélie*. La jeune femme vient d’obtenir son CAPET, certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement technique, mais pourtant, l’ambiance n’est pas à la fête. 

En effet, elle a appris qu’elle était mutée dans l’académie de Versailles pour son année de stage alors qu’elle avait demandé en priorité à rentrer sur son île natale. "Dans aucun de mes voeux, il n’y a Paris", annonce celle qui aurait au moins préféré rester dans le sud, là où elle a fait ses études.

Car c’est l’un des points qui a joué contre elle : elle a fait ses études en métropole. Sa filière n’est pas enseignée dans le département, elle a dû aller en métropole pour l’étudier. "C’est la seule raison pour laquelle je suis partie en métropole. Sinon, je serais restée ici", indique la sudiste.

Pas mariée et pas d’enfant, un facteur aggravant

Alors malgré son bon classement et les 120 points supplémentaires, elle a été affectée dans l’académie de Versailles pour son année de stage. Un sort que même ses amies métropolitaines ont connu. "J’ai une amie du sud de la France qui a été mutée dans l’académie de Versailles alors même qu’elle était mariée avec un enfant. Alors moi, qui ne suis même pas pacsée et sans enfant, je suis le bon pion pour partir", s’agace Aurélie.

Une situation d’autant plus difficile à vivre qu’elle estime qu’il y a un manque de transparence à ce sujet. "Une inspectrice de La Réunion n’a pas compris pourquoi je n’avais pas été mutée ici. Elle m’a dit qu’il y avait beaucoup de contractuelles dans ma filière. C’est donc qu’il y a des heures disponibles", affirme-t-elle.

Aurélie a réagi en contactant le rectorat, qui lui a signifié que tout se jouait plus haut et qu’il fallait passer par la plateforme numérique Colibris pour contester. Même discours auprès des syndicats locaux qui lui ont conseillé de contacter leur siège à Paris, car cela se jouait au niveau national. Elle a interpellé plusieurs élus, dont Karine Lebon qui a interpellé le gouvernement à ce sujet la semaine dernière. 

Toujours aucune idée de son lieu d’affectation

Résignée à partir dans la banlieue parisienne, la jeune femme qui est actuellement sur l’île a un autre grief à l’encontre du ministère : elle ne sait toujours pas dans quelle ville elle est mutée. Aurélie craint d’apprendre le lieu de son établissement au dernier moment, ce qui la mettrait en grande difficulté pour trouver un logement et s’installer.

Après son année de stage terminée, Aurélie envisage de demander à être mutée à Mayotte, afin de se rapprocher de La Réunion. "Je pourrais au moins être là pour les vacances", se résigne-t-elle avant d’ajouter que "c’est mieux que de finir dans une campagne française. La métropole, c’est uniquement pour les études".

* Prénom d'emprunt




1.Posté par pb le 14/07/2021 14:18

Il n y avait pas mystère : en passant le concours on sait qu’on va en métropole. Il ne fallait pas se présenter si c est pour contester.

2.Posté par Titus41 le 14/07/2021 16:48

Je comprends la position, mais le dernier paragraphe traduit une fermeture d'esprit assez déplorable "je préfère Mayotte, ça me permettra de rentrer à La Réunion pour les vacances, c'est mieux que la campagne française". Qu'en savez-vous ? Pourquoi ne pas profiter d'une année ou deux pour découvrir cette campagne française justement ? Votre carrière sera longue, vous aurez le temps de revenir ici, en espérant que ce ne sera pas uniquement pour vous enfermer l'esprit.

3.Posté par jean claude le 14/07/2021 15:01

… C’est un règlement national auquel il faut s’y plier et auquel tous les candidats avant de passer l’examen sont au courant. Elle a passé l’examen en connaissance de cause et après elle râle ! … . Dès le début de carrière elle veut le paradis… ! Il faut avoir un peu de bouteille pour cela ….il faut faire comme tout le monde !

4.Posté par Jean des Hauts le 14/07/2021 17:15

Oh la pauvre!!! Elle ne le savait pas !!!!
Il ne vous reste qu’à démissionner !
Quelle audace !!! Se comparer aux enfants de la Creuse !!!! Il faut vous enchaîner ou faire intervenir notre Ratenon

5.Posté par Paul(St Gilles) le 14/07/2021 17:39

Mme,Félicitations pour votre réussite au CAPET ! Il s'agit d'un concours national et vous connaissiez les conditions de choix des postes vacants attribués selon le rang des lauréats.
Si ça ne vous plaît pas..prenez un emploi de contractuel ou changez de voie..et rentrez à la Réunion..mais devenir fonctionnaire de l'Etat c'est d'abord de connaître et respecter le droit et l'équité !

6.Posté par Pascale le 14/07/2021 18:19

Il faudrait qu'elle regarde l'ensemble des admis et surtout d'obtenir leurs lieux d'affectation! Si jamais elle voit que certaines personnes classées derrière elle, ont obtenu la Réunion comme lieu d'affectation... je lui conseillerai de déposer plainte pour discrimination!!! :)

7.Posté par Tipoul le 14/07/2021 18:21

Pourquoi passer le concours si vous refusez de partir ? C’ est la règle de partir pour Tout le monde qui n’a pas les points , être natif vous donne déjà 1000 points non ? Ce qui veut dire que ceux qui ont la réunion sont natifs et ont des points supplémentaires avec les enfants ou l’ancienneté . Quand on veut rester on passe le concours de PE, c’est comme ça depuis 40 ans et plus ...

8.Posté par Milie974 le 14/07/2021 18:39

Courage ma petite. Il faut s'accrocher et ne pas se laisser atteindre par les mauvaises langues .... Tu comprendras ce que je veux dire au fil du temps.

Heu, on enseigne en lycée professionnel avec le CAPET ??

9.Posté par emilien le 14/07/2021 19:16

Madame vous êtes, comme ceux et celles qui l'ont dit avant vous, dans le déni; et c'est la même rengaine chaque année. Un verrou avant de déterminer si vous voulez vous présenter au concours est posé et signifié à chaque candidat qui signe le document d'accepter tout poste qui lui sera proposé (ici ou en métropole). Vous avez donc donné votre accord dûment signé au moment de votre inscription à ce concours. Il est trop facile ensuite de crier haro sur l'administration. Je précise qu'il s'agit d'un concours NATIONAL. Vous êtes libre d'accepter ou de refuser le bénéfice du concours. Cela fera sans doute le bonheur d'un autre candidat admis. Le journal a eu tort de présenter votre grief. Mais, on le sait, aujourd'hui la parole donnée, orale ou écrite, est contestée, sans plus aucune valeur. Arrêtez de pleurer sur votre sort qui n'est pas misérable devant tant de chômeurs.

10.Posté par lan le 14/07/2021 19:22

oui mais tu sais bien y'a pas de différence entre quelqu'un qui fait Versailles / Marseille et Versailles / Saint-Denis pour aller voir ses parents. Si !! ça s'appelle la néo-colonisation ou la lutte contre l'indépendantisme : https://www.youtube.com/watch?v=9j0FWeHZJZw

11.Posté par jlr le 14/07/2021 19:36

Honte à tous ceux qui crachent ici régulièrement sur les enseignants , qui seraient incapables de réussir à un tel concours , qui seraient encore moins capables d'enseigner aujourd'hui , et qui se permettent de faire les donneurs de leçon devant leur ordinateur à La Réunion !

12.Posté par Alain97 le 14/07/2021 19:44

N'importe quoi. Elle a eu son examen elle le savait très bien. Parler des enfants de la creuse est parfaitement ridicule. Elle doit s'adapter en tant que fonctionnaire ou équivalente sinon elle regarde ailleurs et ouvre une pizzeria par exemple et se tait

13.Posté par Mathieu le 14/07/2021 20:01

Courage madame!Et oui les domiens n'ont d'autres choix que de sauter la mer. Peu de perspective d'emploi à moins de connaitre ou de faire jouer ses connaissances...

14.Posté par caroline le 14/07/2021 20:01

Personne ne l a obligée à passer un concours national. Elle savait très bien qu elle serait mutée au niveau de la France metropolitaine.
.Alors qu elle parte ou qu elle demissionne C est aussi simple que cela !

15.Posté par Papangue 56 le 14/07/2021 20:18

Merci Titus 41
.... "je préfère Mayotte, ça me permettra de rentrer à La Réunion pour les vacances, c'est mieux que la campagne française"......
Qu'est-ce qu'elle a la campagne française? Elle est belle, très belle , même plus belle que Mayotte. Moi je viens de quitter la RUN (où je suis né) pour la campagne française et je ne regrette rien. Alors mademoiselle "Aurélie* ", vous verrez, c'est très bon pour l'ouverture d'esprit.

16.Posté par Perplex le 14/07/2021 20:39

Complètement d'accord avec Titus en 02! il faut faire attention à ses paroles! L'académie de Versailles ce n'est pas la campagne française! Et elle pourrait aoir une jolie surprise, même en campagne française, comme une institurice dont j'ai vu le témoignage à la TV!
Il y a peut-être des métropolitains qui ont demandé une mutation à La Réunion depuis longtemps et elle n'est pas prioritaire, il faut qu'elle fasse sa demande tout de suite et viendra son tour dans quelques années!
En tout cas, elle a un mépris pour la métropole qui est inquiétant pour une enseignante! Qu'elle soit plus mature car celà peut se retourner contre elle si un futur parent d'élève ou un directeur qui aurait un grief contre elle tombe sur cet article.

17.Posté par Janick le 14/07/2021 20:43

post 6
Avant de mettre une débutante en poste ici, il faudrait penser à faire revenir les plus anciens qui attendent de revenir.
Qu'elle fasse comme les autres avant elle ou change de voie professionnelle.
Et si une personne lauréate a eu une place ici et qu'elle est originaire d'ici, vous direz que c'est de la discrimination ou que cette personne a eu un passe droit grâce à ses relations ?

18.Posté par Montjoie le 14/07/2021 20:53

Courage et un peu de tenue dans votre fonction Madame!
Choisir d'être fonctionnaire, c'est rentrer dans un moule où il ne faut pas dépasser des cases! j'ai connu un fonctionnaire qui a raté son concours d ecatégorie C mais a réussi le concours de catégorie B!
Trop doué pour être C? Je comprends que c'est embêtant de ne pas faire ses propres choix mais ne faites pas trop de bruit! Heureusement que vous n'avez pas donné votre nom!
Mais c'est bien de dénoncer anonymement la chose! Mais ça ne sert à rien...
Vous n'avez pas un parent isolé à La Réunion? Ou une situation dans votre famille restée sur l'ile qui pourrait appuyer votre demande de mutation? Essayer de trouver une "astuce" ...
En tout cas respectez votre réglementation interne, faites les choses dans les règles, et ne faites surtout pas la une des journaux!

19.Posté par Perdu le 14/07/2021 20:58

On est sur la plateforme de complainte Colibris ici?

20.Posté par Coco le 14/07/2021 21:11

Elle est allée en Métropole par obligation faire ses études et là elle doit effectuer un stage d'un an! elle est stagiaire! I faut qu'elle considère cette année comme une année d'étude supplémentaire et elle verra l'année prochaine! Je lui conseille d'accepter sans dire un mot et de déposer un dossier pour l'année prochaine!
Quel pion idéal? sa copine mariée et mère a subi le même sort qu'elle! Pour leur année de stage, les profs doivent peut-être être en île de France! Pour leur apprendre leur métier le mieux possible en commençant par le plus difficile, la région île de France!
On parle d'une année, elle s'agace vite, si elle a autant de caractère, attention, lls vont la muter en seine saint denis l'année prochaine!!

21.Posté par palaeksa le 14/07/2021 21:17

C'est la règle du jeu, je suis moi-même enseignant et j'ai fait quelques années en banlieue de lyon....pas facile.....je suis maintenant à la réunion ...chacun son tour....sinon,il ne faut pas passer ce concours....il n'est pas plus facile d'aller à Toulouse qu'à la réunion..tout le monde souhaite être dans un endroit ou il fait bon vivre.....patience ou démission,c'est tout !!!!

22.Posté par Erik le 14/07/2021 22:56

C est pas formidable tout ça ,si tu n aimes pas la campagne métropolitaine ,tu es fermé d esprit.Et eux ils aiment La Réunion ils sont ouverts d'esprit.C est formidable...
Par contre ,si on ne veut pas quitter son île ,il ne faut pas passer un concours national
Bcp de reunionnais aujourd'hui a abandonné le rêve d enseigner,car se sacrifier n est plus l'idéal du réunionnais.Et atendons nous aux pires sur le plans sociétal,

23.Posté par Blaise Jr le 15/07/2021 01:05

@Jlr
C'est justement le fait qu'elle soit instruite et qu'elle ait réussie son diplôme qui rend son comportement étonnant! Comme quoi, on peut réussir à obtenir un bon diplôme et avoir un comportement immature et capricieux! Voyez ce Monsieur en 21! J'espère qu'elle ne démissionnera pas pour ça quand même, mais si elle a déjà les nerfs qui lâchent avant même d'avoir commencé...peut-être qu'elle peut prendre une année sabatique sur son île pour se reposer et se changer les idées?

24.Posté par Plaza le 15/07/2021 01:11

Vous savez dans l'immobilier le plus important c'est l'emplacement géographique! Je comprends la frustration de la petite! Etre à l'endroit où l'on rêve d'être, c'est mieux que tout!

25.Posté par Perplex le 15/07/2021 01:25

Qui doit avoir la priorité dans cette affaire, un prof né dans le 93 qui attend sa mutation à La Réunion depuis 4 ans et prof depuis 15 ans ou une Réunionnaise en première année stagiaire, et qui fait sa première demande?
La seconde connait mieux l'île, le premier a beaucoup plus d'expérience! L'éducation nationale doit tenir compte de tout ça...Elle pense en priorité aux élèves et à leur éducation et pas aux caprices d'Aurélie qui interroge une inspectrice de La réunion! Si il y 10 postes et que 10 réunionnais obtiennent leur diplôme chaque année, nos enfant vont n'avoir que des débutants comme profs?
Oubliez Colibris, ne vous faites pas remarquer dès votre première année de stage et prenez votre mal en patience comme Palleska vous l'explique en 21! D'autant que vous avez toutes les chances d erevenir sur notre île, quand vous aurez acquis plus d'expérience dans quelques années!

26.Posté par Mépris facile.... le 15/07/2021 03:01

Soutien total à "Aurélie"
L'ensemble des commentaires montrent l'ignorence et le mépris de leurs auteurs pour la profession d'enseignant.
Lisez l'article .... Si vous avez la chance et la patience de préparer et réussir un Capet... Trouverez vous normal que plusieurs postes vacants soit octroyés à des agents contractuels et que vous soyez obligé de partir ? Je parle bien de postes vacants.... Pas de poste occupé par un titulaire en arrêt... De même que les contractuels occupant des postes vacants ne font pas l'objet d'une "CDI sation" et non pas une obligation d'occuper un poste ... On veut enseigner ben passez et obtenez le concours sinon ben il faut aussi accepter qu'un stagiaire ou néo titulaire vous passe devant ... Mais à ce jour les rôles sont inversés et c'est ce qui est scandaleux... Dans ce cas il faut revoir le recrutement des professeurs ....Donc les donneurs de leçons, vous avez choisi certainement un autre métier, vous serez peut être jamais concerné par cette souffrance mais ayez bien à l'esprit que la primauté des fonctionnaires sur les contractuels est pour des raisons inconnues pas souvent respectée dans les affectations d'enseignants et qu'on a le droit de s'en indigner. Que feriez vous si on vous envoyé faire votre métier à Créteil ou Versailles alors qu'ils existent des postes localement ?? On est pas dans la Police ou il y a pas de relais par des agents contractuels, et des postes vacants... la filière n'est pas saturé .... Le cas n'existe pas mais demandez à un policier si il serait heureux qu'un policier non titulaire occupe un (son) poste à la Réunion alors que lui est en métropole ? Que feriez vous si vos enfants qui n'ont pas la volonté de partir sont irrévocablement affecté dans le supérieur ou autre en métropole alors que l'effectif local n'est pas complet ? Facile de dire fallait pas passer le concours, ce sont les règles... ben non renseigné vous ... Un stagiaire est prioritairement affecté dans l'académie où il a passé le concours sauf si filière saturé... et auquel cas pas de contractuels sans CDI....Malheureusement je crains que vos démarches soient sans suite , courage à vous Aurélie...

27.Posté par tonton le 15/07/2021 05:51

C's est la politique d'échange des populations.

28.Posté par The mask le 15/07/2021 07:34

Lé injuste meme...mi connais demoune fait 3,4ans i attend un poste ici pour prof de langue... même en remplacement i gagne pas....
Mais par contre mi connais demoune i sorte au Pérou diplômé avocat...mari i vient pour bosse sur la NRL... madame avec diplôme d'avocats les professeur de langue a la reunion pendant 4ans ..na 4ans de remplacement ...ouais bravo

29.Posté par Jacques le 15/07/2021 08:11

Tout le monde sait que lorsque l on passe le concours on va en region parisienne ou dans le nord. C'etait le cas pour moi. D ailleurs c est pour cela qu il y a beaucoup de demissions . Personne n a envie de travailler dans les banlieues

30.Posté par Ben oui le 15/07/2021 06:27

Fonctionnaire c’est obéir donc tu obéis.

31.Posté par JORIELE974 le 15/07/2021 09:23

l'enseignement ne fait plus rêver réussir le concours c'est mutation direct pour les bahuts pourris avec les cancres les ZEP certains métropolitains démissionnent de leurs postes je vous demanderai d'aller enseigner en banlieue parisienne se faire chier pour 1600 euros par mois le gamin du bahut vous dira je gagne 100 euros par jour en faisant le guetteur pour mes frères. un master plus le capes les fonctionnaires de métropole sont les dernières roues de la charrette ici heureusement que les fonctionnaires touchent la prime de vie chère, être fonctionnaire ne veux plus rien dire du tout bosser pour un salaire de misère donnons à ces fonctionnaires l'envie d'avoir envie un salaire correct et un pouvoir de décisions pour instruire les cancres de la nation!

32.Posté par C.J. le 15/07/2021 09:33

On ne peut que comprendre le souhait de cette personne de vouloir rester à exercer son métier proche de son lieu de naissance...
C'est son affect qui la domine , elle exprime son ressenti...et ne mérite pas tous les anathèmes prononcés .
J'ai ressenti la même chose quand admis au concours de chef d'établissement pour le second degré, il fallait envisager un départ vers la banlieue parisienne..
Mon déménagement était prêt à partir quand par chance, un poste s'est dégagé localement ..
Je lui souhaite la même chance..
Ça n'a pas été la même chose pour ceux qui me suivaient sur la liste des admis.
Il faut un temps pour mettre en sourdine son affect et pour que la raison reprenne le dessus.

33.Posté par Citoyen le 15/07/2021 10:41

La France ce n'est pas qu'une région. Lorsque l'on souhaite la servir à travers la fonction publique, forcément on est mis là où la France a besoin de nous. Demandez aux militaires mutés sans cesse. Si on cedait aux désidératas de tous, il n'y aurait pas de fonctionnaire dans le 93 car ils seraient tous dans les îles et sur les côtes. Mangez un peu votre pain noir, vivez ces expériences comme une aventure et un jour vous aurez les points pour aller là où vous voudrez.

34.Posté par Tout le temps Came ments. le 15/07/2021 10:44

Mes enfants mentent mais je suis professeur !!! Je gagne 6000 euros avec la prime d'éloignements avec une place au soleil . J'aime Saint gilles .

35.Posté par concours NATIONAL le 15/07/2021 10:06

En t’inscrivant tu savais que tu passais un concours national . Tu aurais eue Tahiti / Martinique tu n’aurais pas pleurniché . Il reste la démission ça me fera de la place

36.Posté par Royal Bourbon le 15/07/2021 12:35

Mayotte mieux que la campagne française ?

37.Posté par Nono le 15/07/2021 12:51

Je rejoins Titus41, le commentaire sur Mayotte et la campagne française dénote une méconnaissance de la qualité de vie que l'on peut trouver dans le Sud Ouest de la France par exemple (académies les plus demandées, avec Rennes). Ce qui explique pourquoi les tous jeunes enseignants sont mutés dans les académies du peloton de queue (Créteil, Versailles).

La remarque sur les "salaires" de là bas est également assez déplorable. Unique solution pour cette demoiselle, postuler à Mayotte, il y'a plein de postes d'enseignants qui se libèrent tous les ans, tellement la qualité de vie y est excellente...

38.Posté par Michel BARET le 15/07/2021 13:21

Délégation aux Outre-mer Audition de M. Patrick Lebreton, parlementaire Mercredi 22 mai 2013.
fait ce qui suit :Sans nous laisser aller aux faux procès, nous ne devons pas non plus verser dans les fausses promesses. Soyons clairs : je ne suis pas chargé de trouver des pistes de création d’emplois, mais des moyens d’ouvrir davantage aux ultramarins les emplois, publics et privés, qui existent déjà dans leur territoire d’origine. Il ne s’agit donc pas de proposer un catalogue de mesures inapplicables, Je suis toutefois convaincu qu’il nous faudra bousculer certains conservatismes politiques et économiques. Il importe d’abord de proscrire tout slogan. Très vite, les journalistes m’ont ainsi demandé s’il fallait parler de « régionalisation de l’emploi » ou de « préférence régionale ». Ma réponse est simple : ce que nous voulons, c’est que les ultramarins bénéficient d’un meilleur accès à l’emploi chez eux..S’agit-il d’une rupture d’égalité ? Au-delà de l’égalité républicaine, parlons d’égalité réelle : en matière d’emploi, l’ultramarin est souvent discriminé chez lui. Dans nos territoires éloignés de l’hexagone, le chômage atteint des niveaux record et la précarité s’aggrave. Isolés, nous sommes parfois victimes d’un système de cooptation, voire de copinage, qui nous exclut de l’emploi et des postes d’encadrement. Nous sommes aussi victimes – disons-le sans tabou – de nos propres mentalités. À La Réunion, comme ailleurs sans doute, le syndrome tendant à minimiser ce qui ne vient pas de la métropole a la vie dure ! Un chef d’entreprise que nous avons auditionné nous a ainsi confié que, des deux excellents commerciaux qu’il envoyait aux mêmes clients, c’était toujours le « Zoreille » – le métropolitain – qui rapportait un contrat, et non le Réunionnais. Ce phénomène appelle sans doute une véritable révolution culturelle, qui ne se décrète pas et excéderait largement les limites de notre mission.Dans l’emploi public, le retour des ultramarins dans leur région d’origine, sur lequel plusieurs d’entre vous m’ont déjà interrogé, est essentiel. Mais ne nous leurrons pas : l’on ne pourra pas affecter à un même poste deux ultramarins, l’un qui attend de rentrer au pays, l’autre qui vient de réussir son concours sur place. Le temps est venu de mettre un terme au désordre et aux dérives nés de la réforme des mutations adoptée en 2002 dans la police et qui faisait prévaloir l’ancienneté du fonctionnaire sur l’ancienneté de la demande. Cette réforme a rendu quasi impossible le retour des policiers dans leur région d’origine et les a privés d’une vie familiale normale, à rebours d’une exigence de plus en plus souvent exprimée. La Réunion connaît un problème rarement évoqué, même si deux rapports au moins ont déjà été remis sur le sujet, dont celui du préfet Jean-Marc Bédier, concernant l’emploi dans la fonction publique des personnes originaires des outre-mer. Selon certaines statistiques, entre 2001 et 2012, 25 000 métropolitains seraient venus travailler à La Réunion tandis que 28 000 Réunionnais résideraient dans l’hexagone.Nous manquons aujourd’hui des moyens de vérifier les diplômes des premiers. Or, ces moyens existent : il faut les mettre en place.Autrefois, les fonctionnaires en poste à La Réunion, notamment dans l’éducation nationale, étaient en grande partie des natifs de l’île, qui est aussi le département français où l’on parle le plus le créole. Il faut en tenir compte dans l’enseignement dispensé aux tout petits si l’on veut lutter plus efficacement contre l’illettrisme qui frappe aujourd’hui 120 000 personnes à La Réunion...Mademoiselle alors battez vous!!!

39.Posté par Samem le 15/07/2021 15:01

Beaucoup d'incohérences dans cet article. 1. on nous dit que "cette filière n'est pas enseignée à
la Réunion", c'est pourquoi cette jeune femme a décidé de partir en Métropole pour la préparer.
Bizarre de vouloir revenir à la Réunion, pour "enseigner" ce qui n'existe pas !
2. d'autre part, une Inspectrice de la Réunion affirme qu'il y a des "contractuelles dans cette
filière à la Réunion.. Qui croire ?
En plus, on lui propose "UNE ANNÉE DE STAGE" à Versailles, c'est tout bénéfice pour elle.
Une année de stage, ce n'est pas 25 années

40.Posté par Jéjé le 15/07/2021 15:06

Bjr ben courage à elle mais chez nous au ministère de l'intérieur on prétend même pas de rentrer avec même plus 20 ans de carrière et malheur à ceux qui a changé plusieurs fois de service dans leur carrière et à chaque fois on se retrouve dans la queue du peloton. Moi après 18 ans dans la fonction publique et qui à changé plusieurs de service dont l'outre Mer 2 fois Mayotte et toujours en poste aujourd'hui j'étais dans les 600 éme sur la liste du mouvement général donc je pense que jamais je vais rentrer en sachant que je peux partir à la retraite dans 7ans. En sachant que j'ai toute ma famille à la RUN. Je savais que c'était pas facile mais pas ce point pour moi c'est du grand n'importe n'importe quoi. J'encourage personnes de partir sauf s'ils ont pas de piston pour revenir.
C'est mon point de vue.

41.Posté par Indexation je t''''aime le 15/07/2021 16:22

Vivement la suppression des avantages pour tous les fonctionnaires originaire des DOM travaillant dans leur DOM !
Il n'y aura plus de problème ! les expat rentreront pour la plupart chez eux et les originaires pourront rester.

Leurs intérêts moraux étant sur place donc pas de sur rémunération. et cela évitera ce genre de complainte.

Et de même pour les expat, qui soit disant au passage sont de moins en moins nombreux.

Je serai curieux de connaitre le pourcentage des originaires et des expat dans la fonction publique territoriale et d'Etat on serait surpris !!!!!

On le voit bien en politique 99.99% de ça nous la fait. pays.

42.Posté par jlr le 15/07/2021 18:01

@41 : fonction publique territoriale = 95 % de natifs de l'île ; fonction publique d'état = 70 % de natifs .

43.Posté par MirAU le 15/07/2021 18:58

vous auriez préféré Mafate les bains ? ...... je rigole ! .......

44.Posté par Anouk le 15/07/2021 20:48

Post 41
Supprimons les avantages mais les grands perdants seront....les fonctionnaires originaires des DOM et ceux qui sont en metropole vont reflechir avant de revenir.

45.Posté par 974 le 22/07/2021 07:55

Là plus part des commentaires que vous avez donné sont des conneries, vous savez que dans 10ans elle sera au même point que sa première année, et on va lui dire que pour le moment il y a pas de poste pour vous refaite votre demande pour l'année prochaine,sachant que dans l'éducation des enseignants à la réunion 80 % sont des métropolitain arrêté de nous dire qu'il faut attendre notre tour !!!! Moi je connais des personnes sa fait plus de dix ans qu'ils attendent leur tour. La il faut arrêter de nous prendre pour des cons. Courage aurelie, réunion 974.

46.Posté par jlr le 22/07/2021 09:13

@45 : à La Réunion , environ 70 % des enseignants sont des natifs de l'île , et environ 30 % des Métros ; vos chiffres sont faux .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes