Société

Mutation d'enseignants pédophiles: "Je pense que ces propos sont sans fondement", déclare Blanquer

Mercredi 5 Février 2020 - 14:46

L’émotion suscitée la semaine dernière par la mise en lumière des propos tenus début janvier par Ségolène Royal est remontée jusque dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. 

Au cours de la séance des Questions au gouvernement, le député Gabriel Serville s’est fait le relais des nombreux ultra-marins qui souhaitent en savoir plus sur la véracité de cette pratique qui consistait, si elle a existé, à muter en Outre-mer des professeurs pédophiles.

"Au-delà de la polémique que ces propos ont pu créer ici et là, les populations des outre-mer, qui doivent en permanence faire face à des histoires singulièrement douloureuses, ne comprennent pas et exigent des explications. « Avant, on mutait », dixit la ministre : « avant », mais quand, précisément ? « On », qui est-ce exactement ? Et qui sont ces pédophiles dont elle parle ? Où sont-ils ? Que sont-ils devenus ? Qu’en est-il de ce qui se passe actuellement ? « C’était loin et on n’en entendait plus parler » ? Mais nous, parents, enfants et professeurs des outre-mer, voulons savoir. Le proviseur que je suis vient de loin pour obtenir des réponses. Si ces propos étaient confirmés, nous serions face à un véritable scandale d’État – un scandale qui témoignerait, une fois de plus, du peu de considération de certains de nos dirigeants envers les outre-mer – je dis bien « certains » de nos dirigeants", a ainsi questionné le député de la 1re circonscription de Guyane.

Blanquer : "La première personne à interroger, c’est elle"

Invité à livrer la version de l'État, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a avoué ne "disposer d’aucun élément qui vienne appuyer ses déclarations de manière probante."

Cette réponse qui, on s’en doute, ne pourra satisfaire parents d’élèves et parlementaires domiens devrait inciter ces derniers à utiliser tous les outils permettant d’aller plus loin dans la mise au jour de la vérité.

Le député de Guyane a ainsi ouvert le champ à une demande de création d’une commission d’enquête parlementaire si la réponse du ministre de l’Éducation venait à ne pas dissiper les doutes. En l’état, cette réponse du ministre actuel en appelle, logiquement, à la convocation de l’ancienne ministre déléguée à l’Éducation. C’est ce que laisse déjà entrevoir Jean-Michel Blanquer.

"Je ne suis pas comptable des propos de Mme Royal. La première personne à interroger, c’est elle : qu’a-t-elle voulu dire ? Avant d’envisager quoi que ce soit, il nous faut savoir ce qui lui permet d’affirmer une chose pareille. Pour ma part, je le répète, je ne dispose d’aucun élément corroborant des faits antérieurs à ses fonctions, assez anciennes, de ministre déléguée à l’enseignement scolaire. Je comprends bien l’émotion que ces propos ont pu susciter, mais je pense qu’ils sont sans fondement", donne-t-il tout de même son avis.
Lu 3308 fois
Ludovic Grondin
Adepte du minimalisme. Le minimalisme, c’est acheter l’essentiel et que l’essentiel. Séduit par le... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par TICOQ le 05/02/2020 14:59

"...je pense qu'ils sont sans fondement". Merci M. Blanquer. Fermez le ban et mettez-le vous dans le fondement bien profond !

2.Posté par Fredo974 le 05/02/2020 15:06 (depuis mobile)

La reine des neiges tient des propos sans fondement
Qui est étonné ?

3.Posté par que dire le 05/02/2020 15:47

20 ans après c'est évident au Ministère ils ont un dossier rassemblant les pédophiles avec leurs anciennes et nouvelles affectation.
Dans tous les cas si Royal a su elle aurait du porter plainte

4.Posté par X le 05/02/2020 16:35

pauvre BLANQUER !! pauvre politicard ...
encore un qui tuerait sa propre mère pour gagner 1 € de plus ..
honteux ...

5.Posté par JANUS le 05/02/2020 16:38

Je suggère à Monsieur BLANQUER de nous parler de Monsieur COPY, professeur de français muté de MAYOTTE au Lycée Louis PAYEN, après des "incidents" à MAYOTTE avec des élèves mineures.

Qui, le 7 septembre 2009, en état d'ébriété dans sa classe, s'en est pris de façon obscène et injurieuse à une élève mineure de sa classe ...

Il a fallu plusieurs courriers des parents au Proviseur, au Recteur, au Procureur de la République et au Ministre de l'Education nationale pour que cet individu ne soit ... muté dans un autre établissement.

Toutes ces mutations sont faites sous la responsabilité du Ministre qui savait pertinemment la dangerosité de cet individu pour des élèves mineures ... Autant le Proviseur, le Recteur et le Ministre se sont contentés de regarder ailleurs en déplaçant le problème, au lieu de le régler.

Alors Monsieur BLANQUER ne venait pas nous raconter n'importe quoi, cette pratique a bien existé ... Et une fois de plus l'Education nationale ferme les yeux et détourne la tête en considérant qu'il n'y a pas de problème.

6.Posté par Ouech le 05/02/2020 17:20 (depuis mobile)

Bin vu ce qu on a ici pas si sur....on est garniture a la reun....un sacré cailloux très con centré....

7.Posté par polo974 le 05/02/2020 17:25

S'il n'y avait rien, ne pourrait-il porter plainte pour diffamation ou diffusion de fausses infos (n'y a-t-il pas une loi récente pour ça?)


Les histoires de profs mutés pour cause de comportement "douteux" sont nombreuses, et il est plus que probable qu'il y ait eu des mutations dans les doms quand y aller relevait un peu de l'aventure...

8.Posté par Samwinsa le 05/02/2020 17:28 (depuis mobile)

La pa demande alu de penser, mais d'enquêter pour fournir les preuves que lé faux... ou admettre ke lé vrai.
La vérité, c'est trop demander ?

9.Posté par Lufy le 05/02/2020 17:54 (depuis mobile)

Àaa si ces députés outre mer agissaient comme sa pour défendre nos droit plus important ?

10.Posté par Freedom fighter le 05/02/2020 18:14 (depuis mobile)

La Ségo veut faire encore parler d'elle histoire de faire le "buzz" vive la politique spectacle... Pauvre France... trop d'années au compteur la Ségo faut savoir dire stop... Pouvoir, pouvoir quand tu nous tiens...

11.Posté par JMR974 le 05/02/2020 18:24

Les enseignants pédophiles de métropole seraient venus compléter les pédophiles locaux dont les frasques défrayent la chronique réunionnaise depuis des décennies (et même avant !). Mon ex belle-mère (créole), sage-femme, a accouché de nombreuses filles mineures dont une de huit ans. Donc nettoyez bien le miroir dans lequel vous vous regarderez. Quant aux profs métro mutés pour avoir un peu trop regardé de près des mineur(e)s, en prison ! et vite ! et pour longtemps (et qu'on jette la clef de leur cachot !

12.Posté par JMR974 le 05/02/2020 18:27

Quant au "fondement", c'est le mot malheureux par excellence, prononcé par un ministre de la République.

13.Posté par almuba le 05/02/2020 19:14

Et en quoi ce gouvernement actuel et récent serait responsable de faits commis avant son arrivée au pouvoir ?
C'est la Ségolène qu'il faut blâmer pour avoir gardé le silence aussi longtemps.
Pourquoi ne se manifeste-t'elle que maintenant ?
Pour faire le buzz et se donner une virginité dans cette affaire.
Lamentable!

14.Posté par etonnant le 05/02/2020 20:00

sans fondements.....

profondeur infinie pour les gauchistes décadents ?......

écœurant....

15.Posté par Bleu outre mer le 05/02/2020 20:51

La Ségolène c'est fait viré et donc met sa M...... Le ministre à raison du fait de demander des éclaicissements à Mme Royal, après sa façon de botter en touche est pas très malin de sa part,. va t'il nous faire comme les responsables sportifs de ne pas être au courant des dérives dans le sport à propos de viols et de ne pas vouloir voir..........

16.Posté par ripoux le 05/02/2020 21:25

Mutations de hauts fonctionnaires incompétents : c est fondé!

17.Posté par Menu2jamblon le 05/02/2020 21:27

blanquet de veau ! hypocrite

18.Posté par DIDIER NAZE le 05/02/2020 21:28

Je pense que les. ...affirmations de Blanquer.....sont sans fondement !!😃😁....😈😤😱.....

19.Posté par Scalpel le 05/02/2020 21:37

12.Posté par JMR974 le 05/02/2020 18:27

Quant au "fondement", c'est le mot malheureux par excellence, prononcé par un ministre de la République.
...................................
De l'éducation SVP donc connaissant le fondement d'un mot......

20.Posté par association Injustice 974 le 05/02/2020 23:11 (depuis mobile)

Nous on n' y croit

21.Posté par Tikaf le 06/02/2020 06:52 (depuis mobile)


"Àaa si ces députés outre mer agissaient comme sa pour défendre nos droit plus important ?"...Lufy pourquoi ce n'est pas important ÇA ? Propos inutile Lufy.

22.Posté par Modeste le 06/02/2020 07:15

avant de sauter sur tous les propos tenus par la Royale .....dont je me méfie, attendons l'enquête et on en saura plus! sur que si ce fut le cas, ils sont donc venus grossir ceux déjà bien présents sur l'ile, là aussi faut pas non plus se voiler la face.......!

23.Posté par Briandoht le 06/02/2020 07:34 (depuis mobile)

Ce ministre se fout réellement de la gueule des domiens.Au delà de la polémique de SR ,voilà encore la preuve que les doms sont considérés moins que rien,comme second de zone.Il faut 1 enquête parlementaire et faire toute la lumière sur cette affaire

24.Posté par "VIEUX CREOLE " le 06/02/2020 10:13

---JE SUIS TOTALEMENT DE L'AVIS " DE JANUS " ( POST 5)!! J'aurais vraisemblablement l'occasion de le dire pourquoi BIENTÔT : j'attends au moins une réaction de Parents d'élèves une réaction de Parents d 'ÉLÈVES avant d'évoquer un autre exemple que j'ai connu en 1978 !! !

25.Posté par cheche le 06/02/2020 10:17

Pourquoi n'y a t'il pas une commission d'enquete dans laquelle la Segolene à l'ego surdimensionné devra s'expliquer et se justifier...Mais voilà elle va encore dire que c'est du harcèlement moral qui pourait nuire à sa prochaine candidature

26.Posté par cafmarron le 06/02/2020 11:48

des preuves madame royal donc les pédophiles et les ratés des concours pour les doms la France de la 2 ème chance si c'est vrai c'est grave avec la complicité de l'état et en plus vous étiez au commande à l'époque vengeance ou réalité?

27.Posté par Pivert le 06/02/2020 15:37 (depuis mobile)

Cela vous étonne, pas moi, nous les OUTRE-MERS sont les ramassis de la France.
Aujourd''''hui Mme Ségolène Royal doit être auditionné au plus vite, et ne pas oublié l''''éducation nationale et les gouvernements,c''''est la que nous saurons bien des choses.

28.Posté par MICHOU le 06/02/2020 20:49

Il ne s'agit pas de pointer qui que ce soit du doigt, il s'agit de mener une enquête minutieuse à partir d"éléments fournis par quelqu'un.
Accepterait on 5 mns, quand on va signaler des abus , de la maltraitance ou de la violence qu'on nous traite comme ça?
On a toujours deux discours, la loi ne fait rien, on n'écoute pas et sur zinfos, les lecteurs à part la traiter de tous les noms , que font ils? Quel respect pour ces gosses détruits ainsi que leurs familles parce qu'on a fermé les yeux et qu'aujourd'hui on applique la double peine en disant à une lanceuse d'alerte; "fermez la" C'est grave

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 10:32 Makoterie : Le square oublié