MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Municipales à Sainte Suzanne et poudre de perlimpinpin


- Publié le Mercredi 4 Septembre 2013 à 14:18 | Lu 395 fois

Municipales à Sainte Suzanne et poudre de perlimpinpin
On peut lire actuellement dans une certaine « presse », qu'un certain Sylvain MOUNIGAN, ancien premier adjoint de Maurice GIRONCEL de 1993 à 2008 (pendant 15 ans tout de même...), « consulterait », pour éventuellement se lancer dans la batailles des municipales de 2014 à Sainte Suzanne. Ce dernier, déplore en effet, qu'au sein de la commune, dirigée par son ancien mentor M GIRONCEL, il n'y ait pas de débat sur le développement de la cité, que ce dernier à été phagocyté depuis bien longtemps par un conseil municipal qui n'est plus en phase avec la population. M. MOUNIGAN, dénonce également la hausses des impôts locaux, malgré la pauvreté économique toujours grandissante de notre cité.
 
Est-ce bien utile ici d'affirmer que les problèmes que dénonce M. MOUNIGAN sont ceux-là mêmes, pour beaucoup, qu'il a lui même contribué à créer. On ne peut rester une quinzaine d'années, main dans la main et politiquement apparenté aux côtés du fautif, c'est à dire du maire actuel  de Sainte Suzanne, sans estimer avoir une once de responsabilité dans ce fiasco économique et social qui paralyse nos concitoyens. Ce ne serait là qu'esprit d'analyse critique pouvant rendre service à la population.
 
Mais hélas, nous assistons encore et toujours, aux mêmes tactiques politiciennes, pour tenter de figurer coûte que coûte, sur la fameuse liste qui remporterait les suffrages définitifs des électeurs par le truchement des alliances. Contrats, postes et emplois municipaux à la clé, où se mêlent quiétude et avantages. Toujours cependant au détriment de l'intérêt supérieur des citoyens de Sainte Suzanne, bernés par ces prétendants aux ego sur-dimensionnés, avides de pouvoir et d'argent. Mais ne soyons pas dupes. Il s'agit là encore, de fantômes et ex-alliés de M.GIRONCEL qui comme par enchantement reviennent quémander leur part du butin. Certains mêmes, aujourd'hui, tenant un discours totalement contraire à celui débité à la population alors qu'ils étaient encore sous l'étiquette PCR. Le plus drôle est qu'il apparaît inutile de les citer puisque qu'il n'y a qu'à reprendre leur nom sur les listes qui se présentent aux municipales de Sainte Suzanne, sous la couleur de l'opposition pour constater enfin que ce sont toujours les mêmes. C'est consternant.
 
Mais de quelle opposition parlent-ils donc ?...Probablement celle qui va, à l'occasion d'un second tour et/ou d'une triangulaire, rentrer au bercail et rejoindre benoîtement la liste de celui qu'elle prétendait combattre quelques jours auparavant. C'est à dire la liste du PCR, celle de Maurice GIRONCEL. Eh oui,.. les paroles, cela ne nourrit pas son homme. La réalité, leur réalité, est qu'ils ont toujours quitté le navire, avant de sombrer, sans attendre le débarquement des passagers. Cette « opposition » municipale, c'est un peu notre « Costa Concordia » à nous les Saintes Suzannois.
 
Avec un capitaine, à minima, honnête, consciencieux et courageux, un tel naufrage aurait pu être évité.
 
C'est par cette image, celle d'un nouveau capitaine consciencieux et courageux, que nous souhaitons mon équipe et moi-même vous convaincre. Nous voulons être une véritable opposition, sans concession. Cette équipe nouvelle, aux idées novatrices, se présentera à vous bientôt et à vos suffrages très prochainement. Vous serez d'ailleurs invités à y participer et à nous rejoindre, car la politique est l'affaire de tous les citoyens et non pas l'exclusivité de certains.  Cette équipe, que nous voulons intègre sans casseroles judiciaires, sans ex-compromissions, sera composée de gens comme vous et moi, n'ayant jamais exercé de "carrière politique", avec un véritable projet de créations d'emplois et de bien être pour notre ville. Un équipe pour servir et non se servir.
 
Et point n'est besoin pour notre mouvement de « consulter » comme le fait le sieur Sylvain MOUNIGAN, avant de nous lancer dans la campagne des municipales de 2014.  C'est de sang nouveau dont ont besoin les affaires de notre cité,  pas de lampistes s'accoutrant des oripeaux de l'opposition.  Pourquoi feraient-ils demain, ce qu'ils n'ont pas su ou voulu faire quand ils étaient élus ? … Exit donc les seconds couteaux d'autrefois, qui aujourd'hui veulent être calife à la place du calife, et se soumettre ensuite, pour simplement obtenir une part du gâteau. 
 
Aucune promesse « bidons » ne sera faite car  si à l'impossible nul n'est tenu, encore faut-il rester honnête envers les électeurs et ne pas leur faire prendre des vessies pour des lanternes. C'est le credo de notre mouvement, notre engagement. Ne pas mentir. Faire tout notre possible pour créer des conditions favorables à la création d'emplois pérennes apportant une plus-value à notre économie locale et nationale. Affirmer haut et fort que les emplois aidés, les emplois verts ou les emplois d'avenir, qui rendent encore plus pauvres et finalement sans avenir,  ne sont pas la meilleure solution.  Nous souhaitons que nos concitoyens n'aient à plus mendier pour pouvoir survivre, pour qu'ils retrouvent la dignité qu'on leur a volé depuis tant d'années..
 
Nous restons persuadés que notre liberté politique et notre liberté de penser, sont intimement liées au bien être économique et social de notre cité.
 
A bientôt...
René BEGUE

le CAP Sainte Suzanne




1.Posté par Gavroche le 08/09/2013 09:33

Belle missive heureusement posée par une fille qui a su profiter des études de la république.
Sieur BEGUE, commencez par respecter la gente féminine et notamment celle qui partage ou partageait votre quotidien. Vous pourrait ensuite, si votre motivation est si affirmée, donner des leçons aux autres. Rien ne sert de jouer le père la morale qu'on on traîne des casseroles. Bien que vous essayez de vous brosser un portrait de blanche colombe, vous êtes malheureusement connu indéniablement pour des faits inacceptables aux j=yeux de la société, cette société que vous souhaitez défendre avec prétention.
Très sincèrement.
Gavroche

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes