MENU ZINFOS
Municipales 2020

Municipales : Alain Armand lance son nouveau "groupe"


Le candidat pour la mairie de Saint-Denis a présenté ses colistiers et son programme. Le tout avec une touche artistique

Par Nicolas Payet - Publié le Dimanche 1 Mars 2020 à 14:53 | Lu 1560 fois


C’est évidemment sur air de Maloya qu’Alain Armand a fait son entrée sur scène. L’ancien membre de Ziskakan n’a rien perdu de son sens du spectacle. La salle Candin ressemblait presque plus à un concert qu’à un meeting politique.

Après un discours résolument anti-Annette, Alain Armand a présenté ceux qui se sont engagés sur sa liste "Changer Saint-Denis Ensemble". Il a ensuite dévoilé son programme, savant mélange de promesses classiques (Baisse d’impôts, finalisation de l’entrée ouest, sécurité) et d’autres plus originales. Un campus de l’entrepreneuriat au Chaudron, gel des charges locatives des logements sociaux et une aide pour l’accession à la propriété des classes moyennes sont ainsi promis par le candidat.

Rerouver ci-dessus le communiqué d’Alain Armand :

Communiqué de presse : « Changer Saint-Denis ensemble »
 
C’est devant près de 500 personnes que l’ancien membre de Ziskakan a présenté ses colistiers et son programme hier samedi 29. Fort de 20 mesures, la Liste « Changer Saint-Denis ensemble » souhaite remettre de la vie dans la commune en intégrant l’ensemble des dionysiens dans son projet.

Avec une liste composée à 90% de personne de la société civile, la tête de liste a fait le choix de la nouveauté et de la compétence. « Je n’ai pas besoin de faire de la politique pour gagner ma vie, mais je suis le premier à critiquer quand rien ne va et tout va mal en ce moment à Saint-Denis, j’ai donc décidé de m’investir » a lancé Youshaa Ravate. Femme engagée sur le Chaudron, Gaëlle Providence, 4e sur la liste, a dénoncé la fermeture de toutes les structures de proximité dans les quartiers. « Aujourd’hui, les jeunes en difficultés ne retrouvent plus les moyens nécessaires pour lutter contre leurs difficultés. »

Alain Armand a ensuite présenté son programme en critiquant sévèrement le bilan de l’équipe sortante. C’est ensuite, qu’il a dressé quelques lignes de son programme. Avec le Campus Entreprendre, il souhaite faire de l’entreprenariat un vrai levier d’émancipation en accompagnant les porteurs de projets de l’idée à la réalisation. Au sujet du logement, un des engagements forts est la baisse des charges locatives en fonction de la réduction de la dégradation du bâti. Pour les « gramounes », l’ancien premier adjoint de la ville mettra en place le dispositif allo-papi-mami afin de lutter contre l’isolement de nos aînés. Alain Armand invite tous les électeurs le 15 mars pour un véritable changement.








1.Posté par GIRONDIN le 01/03/2020 15:12

Bravo l'artiste, une grande admiration.....
J'ai tenté de faire croire à mes marmailles qu'aujourd'hui on était le 30.....pas marché😞

2.Posté par Fred le 01/03/2020 15:23 (depuis mobile)

500 personnes de la rigolade 250 pas plus encore le quart de ces 250 se sont barré à la vue de la mobilisation.Lirele Quotitien vous aurez les bons chiffres

3.Posté par graine marcel gauche le 01/03/2020 19:29

president de la sodiac a fe couler la boite incompetent !

4.Posté par graine marcel gauche le 01/03/2020 19:30

Ce jeudi 7 novembre, la Cour d'appel a rendu son jugement : Alain Armand a été condamné à un an de prison avec sursis, 10 ans d'inégibilité et une interdiction d'occuper un poste dans la Fonction publique de 5 ans pour prise illégale d'intérêt en tant que président de la Sodiac. Une peine bien plus lourde qu'en première instance. En février dernier, le conseiller départemental avait été relaxé par le tribunal correctionnel, le parquet avait fait appel de la décision.
Le vice-président du Conseil départemental avait donc dû se défendre à nouveau, cette fois, devant la cour d’appel le 10 octobre 2019. Alain Armand était accusé de prise illégale d’intérêts. Alors qu’il était président de la Sodiac (Société dionysienne d'aménagement et de construction), dans le même temps, une société de conseil dont il était le gérant réalisait du consulting pour la Sobefi, actionnaire de l’un des projets immobiliers de la Sodiac.

Suite à la décision de la Cour d’appel, Alain Armand a d’ores et fait état de son intention de se pourvoir en cassation.

5.Posté par bato fou le 01/03/2020 20:12

KOSA NALINI Y FAIT AVEC BOUG LA, elle y trouve pu un camarade....................elle est passée de victoria à annette et maintenant elle est avec Alain ARMAND C est un vrai bato fou son parcours.....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes