Zot Zinfos

Municipales 2014 : édiles et prétendants, même combat !

Mercredi 25 Septembre 2013 - 11:46

Municipales 2014 : édiles et prétendants, même combat !
Le cœur des citoyens est triste. Triste à pleurer même, à la lecture des journaux et des dossiers concernant les élections municipales 2014. Tant à Sainte Suzanne qu'à Saint Benoît. Un air vicié de déjà vu, de ces gens maintes fois réélus !... On aimerait croire que les nouveaux postulants, sont différents. Hélas, c'est apparemment peine perdue.

Qu'elles se prétendent de droite ou anciennement de gauche, en ayant fait au passage le grand écart, nos conseillères régionales sont en situation d'attente. Elles attendent l'onction providentielle que pourrait leur donner le chef de région, pour « booster » leur score, mais surtout leur carrière. Conforter aussi et ainsi, leur place dans le harem régionale du maître Didier ROBERT.
   
Elles savent pertinemment être sur un siège éjectable, et qu'il va aujourd'hui falloir jouer des coudes entre elles pour rester parmi les favorites du harem. Gare à celles qui ne ramèneront pas une bonne moyenne ou de bons chiffres pour négocier leur place. Sur le plan de la politique et des idées novatrices, elles ne présentent strictement rien. Elles n'ont aucun projet de vie, si ce n'est le leur.

A Saint Benoît, La reconduction de l'édile semble ne faire malheureusement aucun doute, au regard d'une opposition sclérosée et par trop attentiste. Aucune proposition concrète d'une certaine Patricia ROBERT-PILORGET, conseillère régionale presque anonyme, pour dénoncer la politique municipale calamiteuse de Jean-Claude FRUTEAU, un homme du « passé » se prétendant sans rire du « progrès ». Si Un boulevard semble pourtant ouvert à la critique constructive de la droite, nul doute qu'à trop se jalouser et se surveiller, elle y laissera sa chemise.

A Sainte Suzanne, rien de nouveau, c'est un peu comme sœur Anne qui ne voit rien venir, si ce n'est quelques querelles de clocher pour des prétendants qui ont déjà eu leur chance, qu'ils n'ont à aucun moment et pour aucun d'eux, su ou voulu transformer. Quelle misère !... Tous sont issus du même moule, du même sérail, enfantés par un Lucet LANGENIER, qui doit aujourd'hui se retourner dans sa tombe à la vue d'une telle situation., C'est un peu l'histoire des successions ratées où les enfants se déchirent pour quelques avantages, quelques sous....Là encore, à moins de l'arrivée d'une liste providentielle nouvelle, Maurice GIRONCEL, revenu aux « affaires » en 2012, risque de conserver ses privilèges.

Et les citoyens me direz vous dans cette affaire ?.... Citoyen toi même !

Le CAP Sainte Suzanne
.
Lu 397 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >