MENU ZINFOS
Faits-divers

Multiplication des vols à l’étalage en période de fêtes


À la demande des associations de commerçants dionysiens, la police nationale a promis de mettre une place des moyens de terrain et de communication pour enrayer les phénomènes de cambriolages et vols à l’étalage.

Par Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com - Publié le Lundi 27 Novembre 2017 à 15:06 | Lu 3218 fois

"Nous avons un souci en centre-ville car nous devons faire face à l’augmentation des vols à l’étalage et du vandalisme" explique Sandiren Permale, Président de l’Union des Commerçants Dionysiens, appuyé par Amina Limbada, Présidente de l’EDE (Maréchal Leclerc) et Haroun Gany, Président de l’Association de gestion du centre ville dionysien.

Face à cette sensation d’insécurité grandissante, le Commissaire Jérôme Besse a tenu une conférence de presse, en présence des associations commerçantes pour mette en place "les bases d’un dialogue, de voir les réflexions à mener pour pouvoir réagir".

Concrètement, les brigades de police de proximité vont faire circuler des fiches de contact avec les commerçants pour faire le point sur les installations de sécurité déjà en place, de type caméras, portiques. Une brigade sera spécifiquement affectée aux commerces du centre-ville.

"Le modèle d’un appel au 17 est aujourd’hui dépassé"

"Il s’agira ensuite de mettre en place, avec les commerçants, le maximum d’obstacles afin de prévenir et surtout décourager l’acte de vol en lui-même" explique le commissaire Besse.

"Le modèle d’un appel au 17 est aujourd’hui dépassé, nous sommes dans une société ou le rapport avec les individus a évolué et nous devons faire évoluer nos comportements vis-à-vis de la délinquance" appuie le commissaire.

Pourtant, les chiffres de la délinquance sont en baisse dans le secteur, de plus de 30%. Mais c’est bien le "sentiment d’insécurité" qui demeure, car les infractions ne sont pas forcément suivies d’effets, avec un dépôt de plainte.

L’ "opération anti hold-up", menée tous les ans en période de fêtes sera donc cette année l’occasion pour les policiers de terrain de se faire connaître des commerçants, d’instaurer un dialogue afin que les informations remontent plus facilement au Commissariat Malartic.

Un système d’alerte SMS, pour une sécurité maximale

La CCIR va même plus loin, en proposant la mise en place d’une alerte SMS. "C’est un système qui est déjà en place sur la commune de Besançon. Il s’agit d’une alerte SMS qui alerte les forces de police ou de gendarmerie, pour une sécurité maximale des commerçants" explique Younous Amode Adame, Président de la commission commerce.

Afin d’installer un dialogue qui dure de manière pérenne, des réunions entre forces de police et commerçants auront lieu régulièrement afin de suivre l’impact des différentes mesures sur la population commerçante de Saint-Denis.





1.Posté par Dazibao le 27/11/2017 19:42

"Le modèle d’un appel au 17 est aujourd’hui dépassé, nous sommes dans une société ou le rapport avec les individus a évolué et nous devons faire évoluer nos comportements vis-à-vis de la délinquance" appuie le commissaire.

............................

Pour faire neuf, on va passer au 18 ? Déjà attribué ? Ben on passe au 19 ou au vin . Merde, c'est déjà fait le passage au vin ? Ben on passe au 21 ou plutôt au 22 cela serait plus adapté.






2.Posté par Audrey le 28/11/2017 07:10

Vigiles la pér,
les flics la pér,
oussa nous sava avec ca? prendre notre fusil?
ah oui donne a zot médaille kan zot y fé zot travail

3.Posté par wai le 28/11/2017 14:09 (depuis mobile)

pour 2 ....a ou aussi la pér a l' arriere ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes