MENU ZINFOS
Communiqué

Mouvements sociaux en Guyane: La ministre poursuit le dialogue


- Publié le Vendredi 24 Mars 2017 à 09:07 | Lu 401 fois

La Guyane connait depuis quelques jours une série de mouvements sociaux au cours desquels le dialogue entre leurs représentants et les autorités publiques n’a cependant jamais cessé.

Les parlementaires guyanais et le président de la Collectivité Territoriale de Guyane ont appelé l’attention du Gouvernement dans le but d’apporter des réponses concrètes aux inquiétudes exprimées par les citoyens guyanais.

C’est pourquoi, en plein accord avec le Président de la République et le Premier ministre, la Ministre des Outre-mer

Ericka Bareigts propose une démarche visant à la fois, à traiter sans délai les problèmes immédiats, à finaliser le contenu du Pacte pour l’Avenir de la Guyane mais aussi à lancer en urgence les travaux d’élaboration pour la Guyane d’un plan de convergence prévu par la loi de programmation relative à l’Égalité Réelle Outre-mer.

Dans cette perspective, plusieurs réunions préparatoires seront organisé es à Paris à compter du mardi 28 mars entre les représentants des parties qui ont exprimé leurs revendications, les élus guyanais et les ministères concernés.

Ces réunions s’articuleront autour de trois thèmes :

1. l’économie, avec pour perspectives les mesures à prendre pour développer l’activité et soutenir la commande publique;

2. la santé, afin d’examiner en particulier les situations des établissements hospitaliers de Cayenne (CHAR) et de Kourou (CMCK);

3. la sécurité, dans l’optique de décider de mesures concrètes en termes de
renforts et d’organisation des services en charge de la sécurité intérieure.

Dans le même temps, d’autres thématiques feront l’objet de concertations sur place, en Guyane, en matière d’éducation, d’agriculture, d’équipements et des autres sujets abordés lors des discussions menées récemment.

Une rencontre avec le président de la CTG et les parlementaires pourra se tenir à l’issue de ces réunions préparatoires pour finaliser le Pacte pour l’avenir de la Guyane, sur la base des éléments contenus dans le dernier projet et enrichis par la discussion de ces derniers jours, et pour définir une méthode de travail pour l’élaboration du Plan de convergence pour la Guyane.

Cette initiative est une réponse concrète et immédiate à la crise que traverse la Guyane. La Ministre appelle les responsables des différents mouvements et organisations à se saisir de cette opportunité.

La levée des blocages permettrait que ces discussions se déroulent dans un climat apaisé et constructif.




1.Posté par Tintin et milou le 24/03/2017 09:27

Elle maintiens le dialogue tout en étant à l'île de la Réunion , pour faire campagne pour garder son poste !!!
MDR ,

2.Posté par Simandèf le 24/03/2017 10:34

Il ne faut pas oublier que sans la Guyane la France ne serait pas grand chose à l'échelle internationale.

3.Posté par tonton le 24/03/2017 12:44

Qq. a vu Taubira ou Karam çe dernier temps?

Qq. deviennent ? si je ne me trompe pas, ils sont tous les 2 des anciens élus de la Guyane, non?

4.Posté par Zara le 24/03/2017 14:48

Après ce quinquennat inutile pourquoi ne pas rendre son tablier et laisser la place aux autres !!!

5.Posté par Pamphlétaire le 24/03/2017 16:47

3. la sécurité, dans l’optique de décider de mesures concrètes en termes de
renforts et d’organisation des services en charge de la sécurité intérieure.


Pour avoir vécu en Guyane, je peux dire que ce sont les citoyens des pays voisins qui viennent en Guyane française pour mieux vivre ou mieux voler, dérober, tuer car la justice française est cool...Ressortissants du Surinam, Guyana, Brésil, Haïti, Dominique, et d'autres pays plus éloignés, qui viennent chercher fortune par tous moyens, légaux et illégaux.

"La violence engendre la violence. C'est pourquoi la plupart des révolutions se sont perverties en dictatures.", Vaclav Havel
Ça continuera tant qu'une sanction exemplaire ne sera pas rétablie pour condamné les auteurs de crimes de sang.

Un Luxembourgeois tué en Guyane

Des individus armés ont tiré, vendredi, en Guyane, sur un véhicule de salariés d’un site légal d’exploitation de l’or qui se rendaient sur leur lieu de travail, faisant un mort et un blessé.
Le chauffeur du véhicule et chef du chantier Georges Haeck, un homme d’origine luxembourgeoise de 67 ans, a été tué sur le coup et l’un de ses passagers a été blessé.
Les faits se sont passés vers 5h30 locales vendredi dans la région de Citron (ouest guyanais), alors que cinq personnes rejoignaient dans un pick-up leur lieu de travail, une exploitation d’or alluvionnaire.
Les derniers passagers ont été plaqués au sol par les agresseurs qui ont fouillé le véhicule. « Ils ont peut-être pensé qu’il y avait eu une levée d’or », estime-t-on à la gendarmerie. Les assaillants ont ensuite pris la fuite.
Ceci parce que j'ai eu l'honneur de connaître en Guyane M. Georges HAECK, un homme bon, honnête, gentil qui rendait service.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes