MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Mouvement des gilets jaunes : La préfecture fait le point


La préfecture fait un point de situation au 11e jour de mobilisation des gilets jaunes. Le préfet rappelle les règles en matière de liberté de circulation des véhicules de secours, d'urgence et sanitaires mais aussi les sanctions en cas de fermeture imposée aux commerces.

Par N.P - Publié le Mardi 27 Novembre 2018 à 13:47 | Lu 3469 fois

Mouvement des gilets jaunes : La préfecture fait le point
La nuit du lundi 26 au mardi 27 novembre est restée globalement calme.

Après une journée marquée par de grandes difficultés de circulation en raison des barrages mis en place dans le cadre du mouvement des "gilets jaunes", de nombreux points de blocages sont de nouveau signalés aujourd'hui dans l'ensemble du département. Le préfet rappelle que la liberté de circulation des véhicules de secours, d'urgence et sanitaires doit être respectée et assurée. Il invite les participants aux mouvements à faire preuve d'un esprit de responsabilité et de prudence. La sécurité des manifestants mais aussi de tous les usagers de la route doit être une priorité absolue.

Hier après midi, plusieurs individus vêtus de gilets jaunes ont contraint des commerçants à fermer leur établissement. L'un d'entre eux a été pris en flagrant délit à Saint-Denis et placé en garde à vue. Plusieurs faits similaires de menaces sous condition et de rackets ont été rapportés ces derniers jours. Le préfet de La Réunion et le procureur général condamnent fermement ces agissements. Ils invitent les commerçants qui en seraient victime à déposer plainte auprès des forces de l'ordre. Pour rappel, la menace sous condition est passible de 3 ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende (article 222-18 du code pénal), l'extorsion est passible de sept ans d'emprisonnement et de 100 000 euros d'amende (article 312-1 du code pénal).

Le Rectorat a annoncé la prolongation de la suspension des cours pour les écoles et établissements scolaires le mardi 27 et le mercredi 28 novembre 2018. Concernant les crèches, il convient de se rapprocher de chaque commune pour connaître les dispositions prises par le maire de la commune.




1.Posté par Hoarau le 27/11/2018 13:58 (depuis mobile)

Procureur et Préfet di au peup Rénioné ou ça le procureur St Pierre la parti apres avoir makille un meurtre en suicide. Justice pour Yoan

2.Posté par Jacques Jean-marc le 27/11/2018 14:04

C'est à se demander si certains ne veulent pas mettre notre état de droit par terre pour installer... ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes