MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Motif impérieux


Par Un réunionnais fatigué et en colère - Publié le Jeudi 22 Avril 2021 à 16:24 | Lu 1167 fois

Motif impérieux
Monsieur le Préfet,

Bonjour,

Par la présente, je souhaite attirer votre attention sur une problématique que subissent de nombreuses personnes originaires de l'île de la Réunion ou travaillant dans l'île. Il s'agit du motif impérieux.

Concernant cela, l'État après discussion a décidé de permettre aux étudiants réunionnais résidant en France métropolitaine de retourner dans l'île pendant cette période, de considérer ce moyen comme motif impérieux afin qu'ils puissent se ressourcer.

Il est compréhensible que les étudiants aient besoin de retrouver leurs familles mais qu'en est-il des Réunionnais qui sont partis pour le travail, qui sont isolés car loin de chez eux. Nous les réunionnais qui ne sommes pas étudiants ou en célibat géographique sommes nous considérés comme des réunionnais de seconde zone et n'avons nous pas le droit de retourner nous ressourcer auprès de nos familles ?

Ce dispositif de motif impérieux a été mis en place depuis 2020 et a subi de nombreuses évolutions. Initialement nous n'avions pas les tests que nous avons actuellement afin de détecter le coronavirus. Tests s'effectuant maintenant 3 jours avant le vol et 7 jours après notre arrivée. Nous n'avions pas non plus de septaines obligatoires mais c'est le cas maintenant et nous y sommes soumis par arrêté préfectoral que vous avez mis en place et de plus nous avons les auto-tests.

Cette fois-çi nous apprenons que le Célibat géographique fait partie des motifs impérieux. Qu'en est-il de ceux des autres?

Nous les réunionnais travaillant en France nous subissions aux mêmes titres que tout le monde les conséquences des mesures restrictives(conséquences psychologiques, stress, fatigue) et avons besoin aussi de nous ressourcer dans nôtre île auprès de nos familles. Nous laisser aussi revenir serait une juste prise en compte de nos conditions et une mesure égalitaire.

Monsieur le Préfet Jacques Billant. En tant que représentant de l'État, A ce titre nous vous sollicitons afin que nous les Réunionnais résidant en France actuellement pour raisons diverses puissions aussi retourner à la Réunion. Que nôtre retour puisse être considéré comme motif impérieux ou que ce motif soit tout simplement supprimé pour les originaires de la réunion ou pour ceux qui y travaille car cela n'a plus lieu d'être.

En ces temps de crises sanitaires, cela en va de notre état psychologique de nos vies. Cela n'est plus une question d'économie mais d'Humanité.




1.Posté par Bertel de Vacoa le 22/04/2021 17:01

Entièrement d'accord avec l'auteur de ce courrier !

Le Préfet a annoncé un assouplissement des motifs impérieux MAIS, si j'ai bien tout compris, le fonctionnaire de la PAF auquel vous serez confronté a parfaitement le droit de vous interdire de prendre l'avion, selon son point de vue qui sera bien sûr indiscutable et même pour des raisons familiales avec présentation de justificatifs !!!

Et c'est là où le bât blesse ! Monsieur le Préfet se défausse sur les fonctionnaires de la PAF !

J'attends avec impatience les futurs formulaires à remplir dès le 24 avril 2021 !

2.Posté par Bagatelle le 22/04/2021 17:36

Et pendant se temps il y certain qui arrive à entrer pour se dorer au soleil
Même pour fêter un anniversaire

3.Posté par Surcouf le 23/04/2021 05:50

Il est temps que le préfet annonce , comme dans les autres DOM, les mesures qui permettront de voyager normalement. Ma question est simple: si je suis vacciné, si mon test est négatif , pourquoi m’interdire d’aller où je veux? Raz-le-bol qu’on me dise à quelle heure rentrer chez moi, où aller et bientôt à quelle heure je dois me coucher.

4.Posté par Lulu le 23/04/2021 07:59

pauvres choux fait pitié!

5.Posté par 974 le 23/04/2021 09:39

Déjà avec ces mesures limites il faut que l on se marie ou PACS avec une personne éloigné pour retourner ou partir. Que l on soit grand parent. Étudiants. Plus de logique dans ces décisions

6.Posté par MICHOU le 23/04/2021 17:32

Infantilisés, soumis à une obligation déguisée de nourrir les pauvres labos qui meurent de faim... Toute cette utilisation nécessaire sans doute, puisque c'est quand même une épidémie, même pour ceux qui l'ont gratuitement va coûter très cher! Car ces gels, ces masques, ces tests il faudra bien que quelqu'un les paie tôt ou tard.
Empêcher les réunionnais de circuler c'est grave car déjà l'isolement sur l'ile est inévitable.
Les parisiens ont fui en masse vers les pays de Loire, où pouvons nous aller?
Les gestes barrières, les masques, les gels, oui. Le chantage au vaccin non
Pendant qu'on nous confine ici , car c'est un confinement, le virus rapplique du Brésil, comme il l'a fait des Comores, d'Afrique du Sud, du Royaume Uni

7.Posté par Assez le 26/04/2021 21:11

d’accord avec cet article il y a un goût amer pour partir en France métropolitaine et ne pas pouvoir retourner comme les etudiants et en respectant tout le protocole sanitaire. Pendant ce temps le préfet ne fait même pas respecter le non rassemblements sur l’ile.

8.Posté par Bob le 27/04/2021 15:48

Bonjour,


Ceux qui sont partis en métropole pour travailler vu le taux de chômage à la Réunion chez les jeunes et le pistonnage dans les collectivités territoriales.

Ceux qui ont sont affectés en metropole suite à la réussite d'un concours. Ils attendent 3 ans pour avoir un congé bonifié et revoir leur grand parents ou parents.

Tout ceux la sont des reunionnais nés a la Réunion, et ils ne peuvent pas rentrer alors que les avions sont pleins avec des motifs imperieux bidon de type contrat de travail sur l'ile.

Monsieur le Préfet, empêchez les touristes de venir mais pas les natifs !!

9.Posté par Reunion le 29/04/2021 11:19

post 8 a bien résumé la situation les natifs qui travaillent là-bas = pas le droit de venir même en suivant le protocole sanitaire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes