Education

Mostafa Fourar espère battre le record de bacheliers 2010

Jeudi 16 Juin 2011 - 11:13

C'est dans l'Ouest, au lycée Louis Payen de Saint-Paul, que le recteur Mostafa Fourar s'est rendu ce matin, histoire de glisser quelques mots de soutien au personnel éducatif mais aussi d'encourager les 200 élèves de Terminal de ce lycée général et technologique.


Mostapha Fourar ouvre les sujets de philo devant les délégués de classes
Mostapha Fourar ouvre les sujets de philo devant les délégués de classes
 
"L'année dernière, l'académie de la Réunion avait atteint 86% de réussite contre 85,4% en métropole". Mostafa Fourar s'est dit confiant pour que cette année encore, les taux soient aussi flatteurs pour l'académie. "La Réunion était ainsi classée quatorzième académie dans le taux de réussite au Bac de ses lycéens", a-t-il tenu à rappeler.

Si l'académie bénéficie d'un préjugé de retard sur le reste de la métropole "c'est sans doute à cause des résultats des évaluations des primaires", avoue le recteur. "Mais nous mettons tout en oeuvre pour que cet écart entre le primaire et le secondaire s'estompe, je pense aux classes passerelles mises en place à la Réunion et qu'à la Réunion", insiste fièrement le recteur.

La réforme du Bac pro devrait booster les chiffres

Il faut aussi remonter ce taux de "seulement 57% d'une classe d'âge qui atteint le niveau Bac à la Réunion". En métropole, ce taux est de 65%. "Mais nous y arriverons, c'est mécanique grâce à la réforme du Bac pro qui se fait désormais en trois ans et non plus quatre. Il y avait beaucoup de lycéens de la branche professionnelle qui arrêtaient à la deuxième année".

Il est 7h45 devant les grilles du lycée. Les derniers élèves arrivent...
Il est 7h45 devant les grilles du lycée. Les derniers élèves arrivent...
Rolland Lallemand, le proviseur du lycée Payen espère, lui, une réussite de la sorte pour ses 221 élèves qui planchent sur l'épreuve de philo depuis 8h. "Les sujets étaient soigneusement entreposés dans la salle des archives, dans un coffre-fort. Seule la responsable des archives a les clés", en rigole Rolland Lallemand.

Quant au choix du lycée, Mostafa Fourar éteint toutes les interprétations. "Ma première année à la Réunion, j'étais allé dans un lycée du Nord, la deuxième dans le Sud, aujourd'hui dans l'Ouest. Si jamais je suis toujours en poste ici l'année prochaine, j'irais dans l'Est".

Le recteur souhaite bonne chance aux candidats du Bac 2011
Le recteur souhaite bonne chance aux candidats du Bac 2011
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2112 fois



1.Posté par ndldlp le 16/06/2011 11:32

moins de prof
plus de résultat
cqfd...
et vive la prime du recteur !

2.Posté par mwa la pa di le 16/06/2011 11:49

Pas difficile : il donne des consignes pour diminuer le niveau.....des corrections !

3.Posté par Ano le 16/06/2011 12:08

Sa sert quoi d'avoir un super taux de réussite pour ensuite les laisser dans la nature ou être inscrit à l'université car il ne connaissent pas leurs voit comme le dis le post 1 c'est pour la gloire et la postérité et les sousou

4.Posté par noe974 le 16/06/2011 12:15

Un Recteur , sur le terrain , voilà un homme admirable qui s'intéresse vraiment à notre jeunesse et qui sait les encourager malgré quelques profs en colère (comme d'habitude ...on veut tj plus de moyens) ...

Il y a encore des Fonctionnaires qui bossent bien pour nos enfants !

5.Posté par Kaserlékui le 16/06/2011 12:46

Lorsque le père Fourar s'invite dans les lycées afin de recruter les futurs candidats aventuriers de Fort Boyard ! Il y aurait comme qui dirait, une petite odeur de prime... !

6.Posté par etudiant le 16/06/2011 12:51 (depuis mobile)

Augmenter le taux de réussite pour faire sortir le plus de jeunes possible du système éducatif pour qu'il se retrouve avec un Bac qui ne sera pas au niveau !! Passons au 100% de reussite au moins certains verront leurs fins de mois bien remplis. Que voulons nous pour nos jeunes ?????

La formations des jeunes devient-elle capitaliste ? Le quantitatif avant le qualitatif !!!!

7.Posté par Naicke le 16/06/2011 13:17

Pour l'avoir eu en prof en ecole d'ingé, il est juste ENORME Mostafa!!

8.Posté par la case de l'oncle tom le 16/06/2011 13:49

80% de jeunes au bac = l'invention du siècle sortie du cerveau trotskien de jospin ! résultat ? comme le soulignent certains posts, un bac totalement dévalorisé car quasi donné, et surtout un détournement massif des jeunes des filières d'aprentissage , avec à la sortie ce paradoxe...50% de chômage chez les jeunes et des filières comme l'hotellerie-restauration ou l'agriculture qui peinent à recruter...
l'exemple allemand est flagrant , deux fois plus d'élèves en filière aprentisage et deux fois moins de chômage chez les jeunes. Ce phénomène est aggravé à la Réunion par l'attrait irrésistible ( fatal ? )
qu'exerce la fonction publique avec sa sur-rémunération et ses rythmes de travail disons..cool ?
une situation potentiellement explosive !

9.Posté par Ded le 16/06/2011 16:11

Pour booster les chiffres et le nombre de reçus , pas difficile:il suffit de traficoter les chiffres( pas nouveau d'ailleurs , depuis que l'autre crétin a voulu 80% de réussite à tout prix) , faire de l'harmonisation ( on dit - les inspecteurs- que les barêmes sont trop sévères, ou bien que s'ils ont de mauvais résultats c'est qu'ils sont de mauvais profs ou encore que le sujet est trop difficile -ah bon , et les commissions de choix de sujets , elles n'ont rien vu?-)Bref , Mouss se fait son petit tour de com. comme d'habitude , c'st bizarre qu'on le voie moins quand les profs sont dans la rue pour lutter contre les suppressions de postes...

10.Posté par Anti cons et connes le 16/06/2011 23:12

Qu'il nous prépare un bac cocotier.
Les racines du cocotier seront encore plus serrées dans ce bac qui sera encore plus petit.
Le cocotier restera alors un arbre handicapé qui ne grandira plus normalement, même quand il sera mis en pleine terre.

11.Posté par polo974 le 20/06/2011 08:56

Le guignol, comme si le bac pro n'avait pas aussi changé en métropole... c'est pas avec ça que la réunion va rattraper le retard (à moins de regarder (très) loin derrière pour les résultats métropole).

Bon on sera à 65% au niveau, et moins de 75% en réussite (ceux qui décrochent en 2+2 (BEP+BAC) seront encore plus nombreux en 3 (BAC seul), vu que le programme doit être balayer à la vitesse supérieure),

Bref, ça n'améliorera pas le prorata de bachelier, mais par contre les jeunes n'auront plus de BEP...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >