MENU ZINFOS
National

Mort de la petite Vanille : Premier échec du dispositif alerte enlèvement


La petite Vanille, âgée de 1 an, a été retrouvée morte ce dimanche à Angers (Maine-et-Loire) après qu’une alerte enlèvement a été déclenchée samedi soir. Le dispositif enregistre son premier échec en 14 ans, alors que tous les enfants kidnappés jusque-là avaient été retrouvés sains et saufs.

Par - Publié le Lundi 10 Février 2020 à 11:41 | Lu 4423 fois

L’alerte enlèvement a été déclenchée dès samedi soir, pour tenter de retrouver la petite Vanille, enlevée par sa mère une trentaine d’heures plus tôt.
 
Le dispositif a permis de collecter plus d’une centaine de témoignages, qui guideront les forces de l’ordre jusqu’à la mère de la fillette, mais Vanille n’est déjà plus avec elle.
 
L’enfant aurait été tuée avant même le déclenchement de l’alerte, comme devrait le confirmer l’autopsie. C’est en tout cas ce qu’a confié sa mère aux enquêteurs. Nathalie Stephan, 39 ans, au passé psychiatrique lourd, aurait étouffé sa fille dans un parc, avant d’abandonner sa dépouille dans une benne à vêtement. Les raisons de son geste sont encore floues.
 
L’enfant était placée en famille d’accueil depuis sa naissance, mais Nathalie Stephan bénéficiait d’un droit de garde ponctuel de 48 heures. Ne voyant pas la mère de Vanille ramener la fillette à 17h30 comme convenu, les services de l’Aide Sociale à l’enfance ont signalé sa disparition. Si elle n’est pas connue pour être violente avec les enfants, la mère avait déjà manqué à ses obligations avec son autre fille, la demi-soeur de Vanille.

C'est la 23ème fois depuis sa création en 2006 que l'alerte enlèvement est déclenchée en France. Jusqu'à ce funeste dénouement, le dispositif avait permis de retrouver sains et saufs tous les enfants recherchés. 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par PEC-PEC le 10/02/2020 14:37

Pas du tout d'accord avec vous !
Où voyez vous un échec dans le système d'alerte enlèvement.
C'est bien grâce à cette alerte que la mère s'est trouvée localisée, hélas elle avait déjà accompli l'irréparable.
L'alerte elle a parfaitement fonctionné, ne tirez donc pas de conclusion par ce qu'un enfant a été assassiné, par sa mère, les faits étant antérieurs à l'alerte qui, elle, a parfaitement fonctionné.

2.Posté par julie jolie le 10/02/2020 14:46

il faut arrété avec c dicours débile d'instinct maternel.

3.Posté par Norbert Sigismeau le 10/02/2020 15:17

Quels éléments vous permettent de titrer ainsi votre article ? sans aucun élément concret !!! et si cette petite a été tuée dans les minutes suivant son enlevement ? encore du boulot !!!!!!!!!!!!

4.Posté par justedubonsens le 10/02/2020 18:31

Tout à fait d'accord avec les posts précédents. Une telle situation ne pouvait être anticipée puisque la mère bénéficiant d'un droit reconnu d'avoir son enfant pendant 48 heures a eu tout loisir de tuer son enfant avant que le délai de visite soit fini.
Le signalement qui semble être intervenu dans un court délai ne pouvait plus empêcher le pire et rendre vain le plan enlèvement !

5.Posté par Tristan Lefebvre le 10/02/2020 23:54 (depuis mobile)

23 enlèvements en 14 ans ? Hum.

6.Posté par LORHEIN le 11/02/2020 10:32

Evidemment qu'il y a des problèmes dans cette affaire, un l'Enfant a disparu plus de 24 H 00 avant l'enlèvement, deux les services chargés de suivre la mère et l'enfant ont fait preuve de légèreté et j'y associe les différents personnels PSY, c'est un échec qui se solde par le Décès d'un Enfant qui n'avait demandé qu'à vivre !

7.Posté par regor le 11/02/2020 15:48

Tout à fait d'accord avec post 6 , comment peut on confier un enfants à quelqu'un qui a un passé psychiatrique lourd sans aucune surveillance . on aurait dû lui accorder cette autorisation que pendant un après -midi et surtout avec la présence d'un surveillant , les psy sont des spécialistes irresponsables , qui travaillent que pour leur paie , ils sont encore plus dérangés de la caboche que les fous eux meme .

8.Posté par Kiki le 15/02/2020 20:55 (depuis mobile)

Un petit ange s''en est allé ... va petite là où d''autres anges sont présents également ! Rien qu''un court instant bien au chaud entre les bras de ta maman et pour t''endormir pour l''éternité !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes