Société

Mort de l'historien réunionnais Eugène Rousse

Mardi 3 Décembre 2019 - 15:16

Image d'archives
Image d'archives
Eugène Rousse est mort ce mardi à l'âge de 91 ans. L'historien et écrivain réunionnais "a marqué le récit de l’histoire de La Réunion au travers de ses combats sociaux et de celle du Parti Communiste Réunionnais. Il a su nous rendre ce passé avec tellement de talent et de rigueur scientifique que notre jeunesse se référait à ses travaux", réagit Olivier Hoarau, maire du Port, sa ville d'adoption. 

Eugène Rousse est né le 5 mars 1928 à Saint-Denis. Enseignant à la retraite, il a effectué toute sa carrière professionnelle au Port, d’abord comme instituteur, de 1950 à 1956, puis professeur au collège, de 1957 à 1983. 

L'hommage de la ville du Port : "Il a su nous rendre ce passé avec tellement de talent et de rigueur scientifique que notre jeunesse se référait à ses travaux. Le Port, sa ville d’adoption, Le Port dont il a su conter les combats, auxquels il a su se joindre lui même, Le Port se doit aujourd’hui de lui rendre hommage alors qu’il disparaît.

Avec gentillesse, délicatesse, et toujours grande élégance, il savait répondre à toutes les sollicitations dès lors que celles ci appelaient son intelligence et son savoir.

Chercher, Apprendre, Ecouter, Comprendre, et Témoigner, donnaient du sens à l’accomplissement à sa vie, de ce qui lui revenait de faire, en ce qu’il croyait : construire un monde nouveau, libre, équitable, et fraternel.

À ses enfants, à ses proches, à ses amis et à tous les camarades, et frères de combat, j’adresse en mon nom et au nom du Conseil Municipal de Le Port, mes très sincères condoléances."
Olivier Hoarau, maire du Port

"C’est avec tristesse que j’apprends la mort d’Eugene ROUSSE à l’âge de 91 ans. De toute sa vie, il aimait enseigner et transmettre son savoir.

Homme de conviction, il détestait les injustices et s’est très vite engagé dans de nombreux combats avec sa casquette de syndicaliste, mais aussi politique dans sa ville au Port.

Passionné d’histoire, il a su restituer le passé avec un sens d’objectivité dans le but de le transmettre aux nouvelles générations pour que nou oubli pas ousa nou sorte.

Merci pour ce travail de mémoire qui perdurera à jamais. À ses enfants, à ses proches et à ses amis, je présente mes sincères condoléances."
Jean Hugues RATENON, Député de la Réunion

"La CGTR perd un ami.
 
Eugène Rousse s’en est allé sans crier gare, digne comme il l’a toujours été.
 
Syndicaliste enseignant, militant acharné de la Ligue des Droits de l’Homme, compagnon de toutes les luttes sociales, enseignant participant activement à la promotion sociale des enfants notamment des familles défavorisées, à la recherche inlassablement du progrès social et de l’émancipation des travailleurs, la disparition d’Eugène laisse un vide immense dans le camp du progrès. La CGTR est orpheline.
 
Véritable bibliothèque des luttes, il a contribué à sortir du fénoir des évènements sociaux que la parole officielle et institutionnelle n’a cessé de taire ou de travestir. Il a donné du crédit à la parole et à la geste populaire et ouvrière.
 
L’humilité était sa seconde nature.
 
Nous t’en serons toujours reconnaissants. Les travailleurs t’accompagnent dans cette épreuve.
 
La CGTR adresse à sa famille et à ses proches ses condoléances. "
- Ivan Hoareau


------

À lire également :

Eugène Rousse : "La fraude électorale et l’injustice ont conduit à la création du PCR"
Nicolas Payet
Lu 2292 fois




1.Posté par klod le 03/12/2019 16:02

A lire : "Combat des réunionnais pour la liberté" . même si on ne partage pas cette" vision" de l'histoire vue par le "PCR" , c'est enrichissant §

RIP .

2.Posté par A mon avis le 03/12/2019 17:10

Eugène Rousse : un militant sincère !

3.Posté par Désiré René AH SON le 03/12/2019 18:09 (depuis mobile)

Sincères condoléances à cet homme passionné et ardent défenseur des droits des Réunionnais et de son ile .
Généreux .
Repose en paix Mr Rousse.
Un très Grand Militant nous quitte Aujourd'hui !

4.Posté par Cimendef le 03/12/2019 18:40 (depuis mobile)

L'historien officiel du PCR.

5.Posté par Mardé le 03/12/2019 19:48

Mon professeur de sciences, physique chimie s'en va. Outre les leçons de sciences, ce sont des leçons de vie qu'il m'a inculquées. Collègue du grand père de l'actuel maire du Port, Roland Hoareau, ils étaient tous deux des exemples pour leurs élèves,ainsi qu'un professeur de math, Albert Mourvaye. Mes sincères condoléances à ses enfants, son épouse, ancienne directrice d'école primaire. Des gens comme ça sont rares et irremplaçables et ceux qui à ce jour ne respectent pas le travail fait par ces anciens pour la ville du Port, doivent avoir honte, à commencer le petit maire actuel dela citée portuaire.

6.Posté par Tampon le 03/12/2019 21:38 (depuis mobile)

Historien non.
Humaniste oui.
Propagandiste officiel du pcr.

7.Posté par Histoire ou pas le 03/12/2019 22:26 (depuis mobile)

Alexis de Villeneuve doit l'attendre pour lui dire le nom de son assassin..

8.Posté par "il détestait les injustices"... le 03/12/2019 23:23 (depuis mobile)

Pour quelqu''un qui détestait les injustices, il a été bien silencieux pour les prés de 100 millions de morts du communisme !
Devant les familles coupées en deux par le mur de Berlin, bien silencieux aussi !
Il avait l''injustice à géométrie variable.

9.Posté par Janus le 04/12/2019 07:04

Le mot "historien" n'est pas adapté au personnage ...

Il ne s'est jamais intéressé à l'histoire de la REUNION, mais s'est contenté d'en modifier les faits pour créer le mythe d'un Paul VERGES homme providentiel de notre île ...

Toutes mes condoléances à la famille.

10.Posté par @ 5.Posté par Mardé le 04/12/2019 09:34

"Des gens comme ça sont rares et irremplaçables" dites vous !
Visiblement il ne vous a pas enseigné l'histoire et les 100 millions de victimes du communisme !
Il ne vous a non plus parlé du mur de la honte, le fameux mur de Berlin je suppose ? Cet être "irremplaçable" pour vous, "humaniste pour d'autres" a par son silence complice, contribué à tout cela !
Des familles séparées de force, qui se faisaient massacrer ou emprisonner si elles voulaient se retrouver, cela ne l'avait pas beaucoup perturbé non plus.
Au fur et à mesure de la disparition de ce genre de dinosaure, je ne peux que me réjouir.

11.Posté par 2.Posté par A mon avis le 04/12/2019 09:57

"Eugène Rousse : un militant sincère ! "
Probablement, mais seule qualité que l'on puisse lui trouver. Quand j'entend parler "d'humaniste', "d'exemple irremplaçable" et autres qualificatifs, je ne peux m'empêcher de songer à la centaine de morts causées par le communisme qu'il soutenait !
Je ne peux m'empêcher non plus aux familles déchirées, détruite par le mur de la honte, le tristement célèbre rideau de fer, le "mur de Berlin" !
Alors militant sincère, oui mais pour le reste, un complice silencieux de toutes les horreurs citées plus haut...

12.Posté par Tram le 04/12/2019 11:47 (depuis mobile)

@post 11 ...reste tranquille....

13.Posté par @post 10 et 11 le 04/12/2019 15:11

Pourquoi tu parles du mur de Berlin ?

14.Posté par Grangaga le 04/12/2019 15:55

Arètt' a zot'..........

"La ba in bougu' y dorr'
Dann' rin la morr'
Fé dézordd' mar'may'
Fo fé lèvv' a li".........
In Romanss' po Rico, zot' y koné pa.........Ziskakan
Satt' y fé référanss' tou l'tan èk' Alexis de Villeneuve.........

"Eloise ou la krié
Ou la pléré
Pou koué la tié a toué"...........
Ou ankorr'........
"27 t'an kasso oté Mandéla
Toué la pa pètt' dann' la guèl' bann' na
Toué la mètt' a mwin........D.Waro......
An référanss' a toutt' lé atrocité é lé 100 milyion de morr' zot' y di.........

Zizé pa satt' y ès'pass' antt' l'Israèl é la Palestine..........
Mèm' politik' .....k'Hitler dan z'in ott' épok'........
Arr' wi.......é l'épuracyion Hitler......
Lé z'atrocité de........"l'évanzélizacyion" dan lo mondd'......
Blan, Nwarr', Konsèr'vatèrr', Démokratt'......zot' y pé di a mwin, s'il vou plé....

Tou sa là, y mètt' si lo kontt' la .....Goss' mèm', po pa dirr' lo PCR........
Mi arr' vyin issi La Rényion.......
Mé zot' la vi la guèl' in vil' de drwatt' èk' satt' in vil' de goss'......
La tètt' é lo QI in mèrr' de goss' èk' satt' in mèrr' de drwatt'......
L'anrissis'man......la korip'syion..... l'anprizonn'man.....

Arètt' a zot' don............

15.Posté par A mon avis le 04/12/2019 17:05

@ 11.
Eugène Rousse était un idéaliste sincère.

Votre commentaire évoque "les centaines de morts causées par le communisme". A la Réunion ? comme le laisse entendre votre propos. Vous pouvez préciser !

Que viennent faire ici le rideau de fer de Berlin et autres excès tu totalitarisme soviétique ?
Pensez vous que l'idéologie capitaliste n'a pas eu (et n'a pas encore) de régimes totalitaires ?

16.Posté par @ 15. A mon avis le 04/12/2019 21:56 (depuis mobile)

Ce n''est pas centaine de morts mais une centaine de MILLIONS de morts, NUANCE !
Il se revendiquait communiste comme les soviétiques malgré ses horreurs ! Il n''a point d''honneur. Le capitalisme, personne n''a revendiqué quoi que ce soit en son nom.

17.Posté par @ post 13 le 04/12/2019 22:02 (depuis mobile)

Le mur de Berlin a bien été une création des communistes qui a été une horreur, jamais le PCR, Rousse, Verges etc n''ont condamné cette abomination, alors venir parler "d''humaniste, d''exemple" etc etc de gens comme Rousse, je ne peux le supporter...

18.Posté par @ post 12. Tram le 04/12/2019 22:09 (depuis mobile)

Reste tranquille quand tu vois des horreurs si tu veux ! Mais moi voir cet "humaniste" qui n''a rien dit de ces horreurs qu''il connaissait très bien être regretté par les nostalgiques du système communiste, désolé, ça me fait réagir.

19.Posté par gérald RIVIERE le 04/12/2019 22:29

Il est trop tard pour cracher votre venin c'est de son vivant qu'il fallait l'affronter ....bande de lâches !!!!

repose en paix TONTON

20.Posté par Tram le 05/12/2019 04:35 (depuis mobile)

@post 18.....CALMEZ VOUS ET PREND UNE TISANE....RESPECT A MR ROUSSE...PAIX A SON AME.

21.Posté par @ 19. gérald RIVIERE le 05/12/2019 06:55 (depuis mobile)

Aucun venin de craché, juste la vérité. Désolé, rafraîchir la mémoire sélective de certains n''est pas "cracher du venin", c''est juste un rappel pour savoir pour les ignorants qui était vraiment Rousse. Un complice silencieux des horreurs de SON parti

22.Posté par @ post 20.Posté par Tram le 05/12/2019 16:21

Pour écrire en majuscule gros comme ça, il vous faut prendre une tisane vitement...
Je respecte les morts respectables qui eux mêmes respectent les morts. Ce mort "respectable", quel respect a t'il eut pour les enfants, parents qui ont été froidement assassinés pour le seul fait d'avoir voulu franchir un mur qui les séparaient ? NON, rien, c'était normal pour des communistes d'assassiner des enfants, des parents qui voulaient juste pouvoir vivre ensemble !
C'était le rideau de fer de triste mémoire, d'origine Allemande, j'ai de la famille que je n'ai jamais pu voir car ils ont été séparés de nous par ce mur de Berlin...
Cet "historien humaniste" de pacotille savait tout cela, il ne l'a jamais dénoncé ni condamné, au contraire, il a soigneusement évité d'en parler et a continué de soutenir ce parti communiste meurtrier...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >