MENU ZINFOS
Faits-divers

Mort de Sully Dalia : 14 ans de prison requis contre l'accusé


Le verdict est attendu ce mardi dans le procès contre celui qui est accusé d’avoir poignardé Sully Dalia. 14 années de réclusion ont été requises contre Jean-Yannick Marivan pour avoir donné la mort à son voisin.

Par GD / IS - Publié le Mardi 24 Août 2021 à 09:55

Mort de Sully Dalia : 14 ans de prison requis contre l'accusé
Les réquisitions sont tombées contre Jean-Yannick Marivan ce mardi matin. L’avocate générale, Emmanuelle Barre, a requis 14 années de réclusion criminelle contre l'accusé pour avoir donné la mort à Sully Dalia le 1er mai 2020 à Piton Saint-Leu.

Ce 2e jour de procès a débuté par les plaidoiries de la partie civile. Puis ce fut le tour de la représentante de la société qui a reconstitué point par point toute la scène qui s’est terminée par la mort de Sully Dalia. Un moment important, car il a été difficile pour les enquêteurs de savoir ce qui s’est exactement passé lors de cette soirée mortelle.

Des témoignages contradictoires

Selon l’enquête, une trentaine de personnes étaient présentes sur le parking du Case de Piton Saint-Leu. Elles ont toutes été entendues, dont 13 témoins directs. Cependant, beaucoup de versions différentes ont été données.

Il faut dire que ce jour-là, l'alcool avait trop coulé. En celle période de confinement total, beaucoup avait bravé l'interdiction de sortie. En fin de matinée, Timé (le petit nom de Sully Dalia) était venu se garer sur le parking public situé entre sa maison et celle de Marivan. Assises sur le muret se trouvaient la compagne de ce dernier, Christelle*, avec une amie. "Suceuse", avait lancé Timé en descendant de sa voiture.

Pour Emmanuelle Barre, Brice Bomel, un ami de la victime, à qui on reproche d'avoir commis des violences en réunion, a tenté de jouer le rôle de médiateur lorsque dans la soirée, la compagne de Marivan est arrivée en état d’ébriété pour proposer à Sully Dalia de "baisser son pantalon pour qu’elle lui montre si elle était une suceuse". Sully Dalia, Brice Bomel et un autre dalon étaient alors assis sur le ,même muret du parking. 

"Brice Bomel a compris qu'il n'arriverait pas à calmer les esprits. Pendant ce temps, Dalia n’a jamais bougé.  Il est resté stoïque", a résumé l’avocate générale. Pour elle, c'est Jean-Yannick Marivan a frappé en premier. Il a envoyé un coup de tête à Bomel, l’atteignant à la lèvre. Ce dernier a répondu par des coups de poing. "C’était de la légitime défense", estime l’avocate générale pour qui les poursuites n'ont pas lieu.

Ensuite la compagne de Marivan a continué ses invectives à l’attention de Dalia. Elle a insisté. Puis elle s’en est pris directement à la famille de Timé. C’est là qu’il s’est senti obligé de réagir. Il s’est levé et s’est avancé vers Marivan. La compagne s’est interposée. Marivan a sorti son couteau de la poche arrière de son pantalon avant de frapper pour venger sa compagne. Dalia n’avait pas de moyens de se défendre. Il n’était pas armé.

Pour l’avocate générale, Jean-Yannick Marivan a fait des choix. "Il s’est armé puis est venu sur les lieux avec sa compagne en colère. Lorsqu’elle s’est emportée encore plus, il a fait le choix de rester sur place. Et lorsqu’il s’est retrouvé en face de Dalia, il a choisi d’appuyer sur le bouton pour faire jaillir la lame et de planter. À divers moments de cette histoire, il aurait pu changer son cours. Sa compagne porte aussi la responsabilité de ce qu’il s’est passé", souligne-t-elle.

Emmanuelle Barre a ensuite brossé un portrait peu reluisant de l’accusé: "de graves incidents se sont produits dans le passé dans lesquels il était impliqué. Tout le quartier le sait. Et malgré cela il s’est victimisé. Il a menti. Il a raconté plusieurs versions différentes après les faits".
Selon cette dernière l'accusé est "quelqu’un qui ne se remet pas en question. Cela pose une question: y a-t-il une chance qu’il change à sa sortie de prison ?" Pour toutes ces raisons, elle a requis 14 années de réclusion criminelle à l'encontre de Jean-Yannick Marivan.




1.Posté par mito77 le 24/08/2021 12:04

que son âme repose en paix, lui et sa famille ont besoin de condoléance.

2.Posté par LeBoss le 24/08/2021 14:15

Sa mm même fallait kok sa prison a vie, prendre la vie demoune kma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes