MENU ZINFOS
National

Mort de Corentin après une appendicite: Une possible succession d'erreurs des chirurgiens


- Publié le Jeudi 13 Novembre 2014 à 09:57 | Lu 995 fois

Selon le Républicain Lorrain, une succession d'erreurs pendant la prise en charge de Corentin pourrait avoir causé la mort du jeune garçon à la suite de son appendicite.

Selon le journal, pas moins de trois chirurgiens seraient intervenus. Un premier aurait touché l'aorte abdominale de l'enfant en pratiquant un coelioscopie, provoquant une hémorragie. Un deuxième aurait touché le foie, en particulier l'artère hépatique, aggravant l'état du patient. Le troisième n'aurait rien pu faire pour sauver l'enfant de 11 ans admis pour une simple appendicite le 2 novembre à la clinique de Metz.

Ni le parquet ni la police judiciaire n'ont pour le moment réagi aux informations révélées par le journal.




1.Posté par bouhhhh le 13/11/2014 11:19

Selon les premiers élément de la disparition du petit David, des couches culottes ont été retrouvées à Madrid. Selon nos information par les proches de l'enquête, ils pensent que le ravisseur pourrait être passé en Espagne.....
C'est l'info au même niveau que le Républicain..
Paix à cet enfant et que la justice fasse son travaille sereinement afin de connaître la vérité !

2.Posté par noe le 13/11/2014 14:37

Il faut punir ces gueux qui salissent ce beau métier qu'est la "médecine" !

3.Posté par DR ANONYME le 14/11/2014 09:32

Mais surtout, la mort de cet enfant un an après le décès d’une adolescente de 17 ans à la clinique de Saint-Germain-en-Laye dans des circonstances similaires (perforation de l’aorte au cours d’une appendicectomie) incite à s’interroger sur les risques spécifiques liés à la cœlioscopie.

« La cœlioscopie a vraiment apporté un plus en matière de sécurité, même si tout acte chirurgical (…) comporte un risque en soi » rappelle le docteur Christian Boustière de l’Hôpital Saint-Joseph de Marseille. Pour autant, parmi les risques spécifiques de l’appendicectomie sous cœlioscopie, la réalisation de plaies vasculaires par le biais de l’utilisation de « trocarts » est bien identifiée.

« Pour avoir été expert dans beaucoup d’affaires, je sais que parfois, il arrive qu’en cœlioscopie, avec la mise en place de trocarts ou d’aiguilles, il y ait un risque de plaie vasculaire » a ainsi expliqué le Professeur Jacques Baulieux, ancien président de l’Académie nationale de chirurgie qui exerçait à l’hôpital de la Croix Rousse à Lyon.

4.Posté par david Vincent le 15/11/2014 22:55

Ce n'est pas du tout une surprise vu qu'en France la médecine est un parcours de combattant . Et c'est le seul pays où il existe un concours pour accéder en 2 ème année ( et dans cette seule discipline ) . Donc 90 % des étudiants sont évincés à la fin de la 1ère année et certains petits malins qui ont les moyens vont à l'étranger où il est plus facile d'obtenir le doctorat . Conséquence , on assiste depuis quelques années à une explosion de médecins en provenance du Maghreb où le diplôme s'achète ... et le médecin français devient une espèce en disparition !

5.Posté par DR ANONYME le 18/11/2014 12:25

En conclusion, dans les différentes réactions des médecins s'y connaissant que je lis, je ne vois aucune justification à l'appendicectomie par cœlioscopie par rapport à l'appendicectomie chirurgicale classique.

Sinon que critiquer la cœlioscopie ne peut être que le fait de dinosaures de la médecine. Existe-t-il seulement une statistique comparant les complications de deux méthodes ?

La cœlioscopie pour les cholécystectomies ou pour les cures de hernies hiatales, bien sûr.

Mais pas pour les appendicectomies ! Il ne s'agit pas d'un débat puéril.

Il s'agit de morts inutiles, de la faute des médecins qui se veulent "modernes".

D'un médecin opéré lui-même de l'appendice contre son gré par cœlioscopie avec trois cicatrices qui grattent.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes