MENU ZINFOS
National

Mort d’une adolescente de 16 ans du coronavirus: "Elle avait juste une toux" confie sa mère


Une adolescente d’à peine 16 ans est décédée du coronavirus dans la nuit du 24 au 25 mars à Paris. Hospitalisée à l’hôpital Necker, elle est la plus jeune victime de l’épidémie et la première mineure. "C’est invivable", a confié Sabine, sa mère, comme le relatent nos confrères de L’Express.

Par - Publié le Vendredi 27 Mars 2020 à 15:19 | Lu 9803 fois

Photo d'illustration : Facebook - Hôpital Necker pour enfants
Photo d'illustration : Facebook - Hôpital Necker pour enfants
"Elle avait juste une toux", répète Sabine. Une toux classique, sans gravité apparente, qu’elle a tenté d’apaiser avec du sirop et des inhalations.
 
Le samedi suivant, Julie, âgée de 16 ans, et sans problème de santé particulier, commence à être un peu essoufflée. Des quintes de toux plus prononcées poussent finalement sa mère à la conduire chez le médecin le lundi d’après.
 
Face à une déficience respiratoire acceptable, le docteur décide d’appeler le SAMU. Mais ce sont finalement les pompiers qui viennent chercher l’adolescente, habillés de combinaisons intégrales, de masques et de gants, pour l’emmener vers l’hôpital le plus proche: Longjumeau dans l’Essonne.
 
Là, alors qu’elle attend les résultats d’un test au Covid-19, Julie se retrouve en insuffisance respiratoire, et doit être transférée dans la nuit vers l’hôpital Necker pour enfants à Paris. Deux autres tests au Covid-19 sont réalisés sur place.
 
Installée en réanimation, la jeune femme très fatiguée reçoit une bonne nouvelle: les deux derniers tests au Covid-19 sont négatifs. Sa famille est dès lors autorisée à l’approcher.
 
Mais dans la soirée, les résultats du tout premier test tombent: Julie a contracté le coronavirus, et son état se dégrade. Elle est intubée. À minuit et demi, l’hôpital appelle Sabine pour lui dire de se rendre rapidement à l’hôpital. Arrivée sur place, Julie était déjà morte.
 
Le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la santé, qui a annoncé le décès de l’adolescente ce jeudi soir, a expliqué qu’elle avait été victime d’une forme sévère du virus, extrêmement rare chez les jeunes.
 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Hein? le 27/03/2020 16:35 (depuis mobile)

Mon dieu ...pas de mot...repose en paix... par contre est ce normal que 2 testes étaient négatifs ?

2.Posté par lorema le 27/03/2020 17:18

les testeurs sont nuls en tout cas !

3.Posté par attention aux tests le 27/03/2020 17:38

1

Les tests génèrent souvent des faux négatifs. Il faut en faire à plusieurs reprises.

4.Posté par DIDIER NAZE le 27/03/2020 19:52

Une telle nouvelle me bouleverse 😩😢..... c est une gamine......😭....je ne trouve plus les mots pour exprimer....mon dessaroi..ma grande tristesse. ...je suis père. ....😟😳....

5.Posté par Réveillez vous le 27/03/2020 20:05

Après ce que j ai entendu d'un médecin; c'est un cas très rare, et aucun cas selon lui n'a été rapporter d'adolescent mort en chine ....(selon ses dires)

il expliquait qu'avec le corona on peux ne pas avoir de toux importante mais d'avoir une complication du cœur....suivi d'un problème de caillou de sang donc embelli pulmonaire....

possible MAIS extrêmement rare .....

6.Posté par Al974 le 27/03/2020 20:30

à t'elle pris des sirops à la codéine !!!!

7.Posté par Terrible le 27/03/2020 20:56 (depuis mobile)

A lorema ....avant de tirer a boulets rouges sur les "testeurs" c''est comme pour tous les tests il peut y avoir des faux positifs et des faux négatifs ....

C''est terrible quand même...si jeune et sans problème de santé ....courage à la famille

8.Posté par Dr anonyme le 27/03/2020 22:20

Stade 1 : Anosmie inattendue : c'est dans les cavités nasales que le virus se trouve. C'est là qu'il faut le chercher par un test sans s'attarder dans les procédures administratives. Attaquer un résultat positif !

Stade 2 : Toux sèche : le virus est descendu dans la trachée ; un antitussif pour soulager et éviter les expulsions de gouttelettes de particules, un test car le virus est encore là. Chacun choisit son traitement.

Difficultés respiratoires : le virus est descendu se coller aux alvéoles. le test sera peut-être négatif. Appel aux pneumologues pour mesurer la gravité de l’insuffisance respiratoire.

Dyspnée à l'effort : les alvéoles en périphérie émettent un liquide visqueux où les virus sont planqués (Radio du poumon avec du broncho Lipiodol). Se rapprocher de l'oxygène et des réanimateurs.

Ne plus compter sur un traitement antiviral surtout si le test est négatif. Espérer que les bronchoscopistes peuvent libérer les voies respiratoires.

9.Posté par Al974 le 27/03/2020 23:21

Post 8 les antitussifs sont généralement codéines et Donc peuvent créer de manière non prévisible des dépressions respiratoires !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes